Matthew Dibble, musicien professionnel de 40 ans, meurt après avoir reçu le vaccin AstraZeneca

LEWISHAM, LONDRES – Il était musicien. Matthew Dibble est décédé après avoir subi une hémorragie cérébrale peu de temps après avoir reçu le vaccin AstraZeneca, rapporte le Dailymail du 23 novembre.

En mai, Matthew Dibble s’était rendu à l’hôpital pour un léger mal de tête, mais un scanner n’ayant rien révélé d’inquiétant, il avait été autorisé à sortir.

Cependant, deux jours plus tard, sa mère l’a trouvé « somnolent et atone » et a appelé une ambulance. Matthew Dibble a été transporté d’urgence au King’s College Hospital, où on lui a diagnostiqué une « hémorragie du côté droit » causée par une « thrombose étendue du sinus veineux cérébral ».

Le musicien a immédiatement subi une craniectomie d’urgence, c’est-à-dire l’ablation temporaire d’une partie du crâne, et une intervention chirurgicale pour soulager la pression sur son cerveau.

Cependant, il a ensuite développé un nouvel œdème (gonflement), qui a été décrit comme un « événement catastrophique« , et il est décédé à l’hôpital.

 

Sur la page créée par les amis de Matthew Dibble, on peut lire :

« Sa mort a été une tragédie injuste et dévastatrice pour sa famille aimante. Il était l’un des quatre frères proches, et un oncle adoré de trois filles et trois garçons.

Pour eux, ainsi que pour ses amis et collègues musiciens, il était un individu d’une gentillesse hors du commun, qui était incroyablement prévenant envers tous ceux qu’il connaissait, malgré les difficultés bien connues d’une vie consacrée à la musique. »

Ses amis ont ajouté que le pianiste primé Freddy Kempf avait accepté d’enregistrer les compositions sur lesquelles Matthew Dibble avait travaillé pendant les 6 années précédentes, les terminant quelques semaines seulement avant sa mort tragique. Freddy Kempf s’est engagé à « explorer les possibilités de publier l’enregistrement dans le monde entier ».

Matthew Dibble interprétant sa propre chanson intitulée « One More Chance » :

A la clarinette :

https://mattdibblemusic.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


25 Commentaires

  1. On entend parler des morts ou d’accidents graves dus au vaxxin pour les gens connus, artistes ou sportifs, mais pour le quidam , les « incidents » sont glissés sous le tapis.

  2. Mort horrible d’un jeune musicien plein de talent et en excellente forme physique avant l’injection mortelle.
    Le scanner n’a rien révélé, les effets secondaires sont indétectables, multiformes et difficiles à interpréter avant qu’il ne soit trop tard.

  3. L’Astra Zeneca est encore pire puisqu’on vous injecte carrément un virus (adénovirus) porteur d’un ADN (oui oui un ADN) codant pour la séquence de la protéine virale pike, cet ADN va directement dans le noyau de vos cellules où il sera transcrit en ARNm. Que deveient cet ADN ensuite? il peut tout à fait être intégré au génome avec les conséquences imprévisibles que ça peut avoir dans plusieurs années

    • cela remonte à il y a une semaine, apparemment ce n’était qu’un malaise et le vaccin n’a pas été nommé

      • Si vous saviez le nombre de personne que je connais qui font des PB de santé et où on leur dit que ça n’a rien à voir avec le vaccin! Une véritable honte et ces médecins cautionnent des criminels !

    • Les dernières nouvelles de santé le concernant remontant à 4 heures sont excellentes, les projets aussi.

      Quant à son éventuelle vaccination, je n’ai rien trouvé.

  4. Très triste, mais l’accident date de mai, son décès n’en étant que la suite tragique, Avant qu’Astrazeneca ne soit déconseillé aux moins de 55 ans. Cela ne change rien au fait qu’il est bien mort des suites de cette saloperie d’injection !!!

  5. Une infirmière sonne l’alarme sur un crime médicale : intubation immédiate, le remdesivir a tué des patients Covid.
    « Une grande partie de la raison pour laquelle les gens mouraient de Covid est parce qu’ils mettaient les gens sous Remdesivir et les intubaient. Le seul médicament qu’ils donnaient aux gens était le Remdesivir – et nous le sommes toujours. Le remdesivir coûte 5 000 $ le sac et il ne fait rien. Il peut fermer vos organes. »
    https://thegatewaypundit.com/2021/11/exclusive-nurse-blows-whistle-heinous-medical-malpractice-covid-patients-killed-remsdevir-immediate-intubation/?utm_source=Twitter&utm_medium=PostTopSharingButtons&utm_campaign=websitesharingbuttons

    Pr Yazdan YAZDAPANAH (Inserm/GILEAD), principal promoteur de ce poison en Europe.
    https://twitter.com/etiennecampion/status/1262418428868034561

  6. Combien faudra-t-il de morts de cette injection de poison pour arrêter ce crime et d’enfermer les responsables avant de les juger.

  7. …Parti comme ça, que nous restera-t-il de nos musiciens? …De TOUS nos artistes?
    Entendrons-nous encore Mozart, Beethoven, Vivaldi… etc… dans le futur?

    Il ne s’agit pas QUE des artistes, d’ailleurs : je m’inquiète de l’avenir des élevages d’animaux de ferme – ENTRE AUTRES…
    …Qui perpétuera ces races, si les éleveurs ne le peuvent plus – faute aux « vaccins » Covid?!
    (La poule et le coq Gaulois sont-ils voués à disparaître…?)

    Et dire que TOUS ces morts des « vaccins » Covid ne sont, en fait, QUE le début de l’hécatombe…
    L’avenir que j’entrevois est bien sombre…

    (Je voulais publier mes propres bandes-dessinées… mais au vu de ce que nous réserve le futur PROCHE, je crois bien que je vais devoir abandonner ce projet…!)

  8. Ami, Jules Ferry, merci de nous tenir au courant de cette hécatombe. Et bien sûr, rien à voir avec le vaccin, selon les autorités de santé?

    • L’article du Daily mail précise :
      Le Dr Morris a ajouté que la thrombose du sinus veineux cérébral et l’hémorragie cérébrale induite par le vaccin figuraient également sur le rapport d’autopsie.
      Il a confirmé qu’une enquête complète aurait lieu sur la « mort non naturelle » à une date encore à fixer.