Et pourquoi je pourrais pas venir discuter des lois à l’Assemblée avec mon bébé de 3 mois, hein ?

A notre époque de progressisme déluré, les visions les plus délirantes, les postures les plus grotesques, les idées les plus loufoques semblent se multiplier, surtout à gauche.

Si nous avons eu des transgenres noirs en résille ou Sibeth Ndiaye en pyjama à l’Elysée ou bien encore Christophe Ruffin en maillot de foot à l’Assemblée, le Royaume-Uni n’est pas en reste avec le député travailliste Stella Creasy et son adorable bébé au Parlement.

– Ho mais qu’il est mignon ce poupon ! Et si sage dans les bras de sa mère ou dormant contre sa poitrine !

– Certes… mais est-ce vraiment, au Parlement ou à l’Asssemblée, la place d’un bébé ?

– Et pourquoi maman-député ne pourrait pas venir discuter des lois avec son bébé de 3 mois, hein ? Voyez : il ne perturbe en rien la séance relative au remboursement illimité des couches par la sécurité sociale…

– D’accord mais une assemblée législative doit-elle sérieusement se transformer en crèche ? Et s’il y a 5 moutards puis 10 à hurler de faim, à crotter, à pleurer ? Et comment donner le biberon ou changer une couche sans perturber les débats ?

– Oui mais ne vaut-il mieux pas qu’elle vienne avec son bébé plutôt que délaisser les affaires du pays ou abandonner son petit dans les bras d’une inconnue ?

– Et alors, comment font les millions de travailleurs, ouvriers, employés et petites gens ?

– Oui mais les députés anglais n’ont pas de véritable congé maternité et à trois mois, un bébé est toujours mieux dans les bras de sa mère (ou son père)…

Et si, pour concilier tout le monde, on installait une crèche dans les locaux des assemblées nationales, des sénats et des parlements ?

Mais viendront bientôt, avec le droit de vote des immigrés, la discrimination positive, l’avènement de la laïcité inclusive ou l’abaissement de l’âge du droit de vote à 16 ans, des débats houleux entre députés barbus en qamis, voilés, adolescent(e)s, mères allaitantes et élus mâles déconstruits dans une assemblée paritaire islamo-écolo-LGBTQ-friendly résonnant d’invectives en wesh wesh, d’Allah Akbar, de cris et de rots de bébés dans la fumée du cannabis et les effluves de Pampers souillés.

Une députée anglaise recadrée pour avoir siégé au Parlement avec son bébé

Stella Creasy a participé à des débats au Parlement, son bébé endormi contre elle, avant de recevoir un mail de réprimande de l’institution. Des élus réclament le changement de cette règle.

Venue au Parlement avec son bébé de trois mois, la députée britannique Stella Creasy a été rappelée à l’ordre. Face aux critiques, l’institution a promis ce mercredi 24 novembre de revoir ses règles imposées aux élus devenant parents.

Jugeant « extrêmement important » que les jeunes parents puissent participer pleinement au travail parlementaire, le président de la Chambre des Communes Lindsay Hoyle […] a annoncé qu’une commission examinerait la question…

« Apparemment je ne peux pas venir avec mon bébé de trois mois bien élevé et endormi lorsque je parle à la Chambre », a-t-elle tweeté. « Il semblerait que les mères ne doivent pas être vues ni entendues dans la mère de tous les Parlements. »

Maternité « réprimandée »

[…] Stella Creasy elle-même, qui milite depuis longtemps pour une meilleure inclusion des mères en politique, était déjà venue accompagnée de son fils ou précédemment de sa fille.

Elle était ainsi apparue à la Chambre des Communes fin septembre avec son nouveau-né pour réclamer que les mères soient soutenues plutôt que « réprimandées » lors de leur retour au Parlement.

Au micro de Times Radio, Stella Creasy s’est « réjouie » des changements promis : « Ce n’est pas sorcier de comprendre pourquoi il n’y a pas beaucoup de parents de jeunes enfants, et encore moins de mères, au sein de notre classe politique. »

Pas de véritable congé maternité

La députée travailliste a reçu de nombreux soutiens : la députée verte Caroline Lucas a dénoncé une règle « absurde » et souligné malicieusement que les bébés présents au Parlement sont en général « bien moins perturbateurs que nombre de députés braillards ».

Il y a cependant des « points de vue divergents » sur la question, comme l’a souligné le président de la Chambre. « Les parents qui sont payés une fraction de ce que vous gagnez paient pour la garde des enfants et jonglent avec les responsabilités pour pouvoir aller travailler. Qu’est-ce qui vous rend si spéciaux ? » a demandé sur Twitter le conservateur Scott Benton.

Pour Stella Creasy cependant, la question se pose d’autant plus que les députées britanniques ne bénéficient pas d’un véritable congé maternité, puisqu’elles n’ont pas le droit – contrairement aux ministres depuis février – à être remplacées pendant leur congé de six mois.

« Les habitants de [ma circonscription] seraient privés de toute représentation si je cessais le travail », a-t-elle affirmé dans le « Guardian », estimant qu’un « bébé de trois mois est trop jeune pour qu’on le laisse seul ».

Le gouvernement a assuré être favorable en général à « des lieux de travail modernes et flexibles, comme il se doit au XXIe siècle », selon un porte-parole de Boris Johnson qui a refusé de dire si le Premier ministre comptait emmener son fils Wilfred, né en avril 2020.
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


44 Commentaires

  1. Quand j’ai eu mon premier enfant, nous n’étions pas riches. J’ai fait un temps des petits boulots le samedi pour payer la crèche. Je n’en suis pas mort. Mon fils ne l’a jamais su et quand je me regarde dans la je suis fier et heureux d’avoir assumé mon rôle de père.
    Alors cette poufiasse anglaise, qu’elle aille se faire foutre !

  2. Cinglée ! le monde entier devient cinglé !
    C’est à celui qui va pondre la plus grosse connerie pour se faire remarquer ou pour provoquer ! surtout , surtout chez les politiCHIENS !

  3. Elle doit sûrement avoir un super salaire. Ca c’est un geste de militante. On va transformer la Chambre en crèche.
    Si on autorise un cas, après ça sera terminé.
    Elle abuse cette femme, elle se victimise. Comment font ceux qui gagnent beaucoup moins?.
    Elle veut changer la loi, à elle toute seule.

  4. Ami François, imaginons que les naturistes réclament eux-aussi le droit d’assister aux séances, nus et nues comme des vers? Les sados-masos revêtus de cuirs et de chaînes ?

  5. Commentaire sans rapport avec l’article.
    En Slovénie, une infirmière révèle que les flacons-vaccin ont des codes numérotés. Ceux se terminant par 1 sont des placebos, par 2 des ARNm et les 3 contiennent le gêne ONC lié à l’adénovirus responsable de Cancer. Les Politiciens Slovaques reçoivent tous le N°1.
    La vaccination c’est comme le LOTO, faut tirer le bon numéro !
    ( Le Dr Rudy aux USA l’avait expliqué, il y a 3 essais différents dans les vaccins, raisons pour lesquelles certains ont des réactions et d’autres pas) Article sur Profession Gendarme

      • @Alethea et Emilie

        Je suis allé hier soir sur le lien donné par un commentateur : la vidéo était en slovène et donc incompréhensible. Difficile de travailler dessus et de vérifier l’information (mais si cette vidéo se diffuse, on peut compter sur les « vérificateurs » subventionnés de Libé ou du Monde pour nous en parler en mal).

        Mais si quelqu’un veut traduire et nous dire ce qu’il en est :

        https://www.facebook.com/stoplaznivimmedijem/videos/190515176301913/

      • Bonjour Emilie,
        Je ne sais comment mettre un lien à un commentaire. Pourriez-vous avoir la gentillesse de me l’expliquer, merci

        • Juste faire un copier/coller du lien?

          Pour faire une copie d’un lien :
          Cliquer sur l’adresse du lien – dans la barre d’adresse – avec le bouton GAUCHE de la souris, pour le sélectionner.
          Puis cliquer sur le lien sélectionné avec le bouton DROIT de la souris.
          Cliquer ensuite sur « Copier ».

          Pour insérer le lien dans un texte :
          Cliquer sur le bouton DROIT de la souris.
          Puis cliquer sur « Coller ».

          Voilà. Votre lien est inséré dans le texte. 🙂
          (Désolée si j’explique mal!)

          • Je vous remercie pour votre attention, je calle avec la barre d’adresse. Je pensais que l’on pouvait prendre le lien sur le bureau en copier collé. Je vais bien finir par y arriver avec de la persévérance

        • Ah bon? Etonnant, pour un site avec ce nom…
          Vous faîtes bien de le dire.

          En revanche, l’info’ est en train d’être reprise par plusieurs sites.
          Taper « slovenia vaccine scandal » dans la barre Google, et on voit plein de sites anglophones parler de ce qu’il se passe en Slovénie. Avec un peu de chance, ça creusera un peu plus…!

          • Bonjour @Emilie

            J’ai puisé quelques informations intéressantes sur le site Profession gendarme, notamment lors du confinement où il a diffusé une lettre de la hiérarchie militaire demandant aux forces de l’ordre de ne pas intervenir pendant le ramadan. Site évidemment accusé de complotisme par les « vérificateurs » islamo-gauchistes de Libé.

            https://www.liberation.fr/checknews/qui-est-derriere-le-site-profession-gendarmecom-aux-tendances-complotistes-20210526_6ULTMA6IKBG6XIPILN7A7Z7D5M/

            Malheureusement, son administrateur, l’ancien gendarme Ronald Guillaumont (73ans), semble adepte de la rhétorique soralienne (et celle de son copain Youcef Hindi)…

            Un récent article sur Zemmour appuyait lourdement sur sa judéité et reprend les poncifs du genre : « Zemmour duplice et dissimulateur », son entourage juif, ses liens supposés avec Rothschild, la « domination communautaire judéo-sioniste sur les mœurs, les institutions, les consciences et même sur l’extrême droite, grand-remplacée par les Zemmour, Lévy, Goldnadel et consort« .
            https://www.profession-gendarme.com/zemmour-duplice-et-dissimulateur-je-suis-vaccine-jai-le-pass-et-ca-ne-me-derange-pas/

            Pourtant, les dernières déclarations de Z. ont montré qu’il se positionnait fermement contre le pass sanitaire et la vaccination obligatoire.
            « 

          • Bonjour Emilie. Je ne sais pas si je suis le seul à avoir signalé à Christine le « penchant » du site Profession gendarme et je n’ai pas cru bon d’en conserver la trace, mais j’e suis tombè sur un discours on ne peut plus antisémite, de la part du fondateur du site, me semble t il même ! Toutefois il relaie des infos venant d’ailleurs, c’est pourquoi, je le visite afin d’alimenter ma propre chronique.

            • Non, Jef… heu Paco, tu n’es pas seul 🙂 (voir le lien dans mon commentaire ci-dessus)

              Etonnamment, le site place également des vidéos YouTube pro-Zemmour. J’ai donc du mal à suivre leur ligne éditoriale…

              • Pas sur qu’il y ait une « ligne éditoriale » comme tu le suggères. Mais on peut quand même le dire.
                Je fréquentes pour mes investigations éditoriales du coup, un certain nombre de sites et blogs, dont j’ai détouré le profil à un moment ou l’autre. Comme tout ces gens là, pour faire bouillir la marmite, relaient des sujets, déjà relayés par d’autre, je m’intéresse à leur fonction de « passeurs de relais », ce qui me permet dans bien des cas de remonter à la source et de toute manière de pouvoir confirmer ce que je sais déjà de leurs fondements politico-philosophiques.
                Il m’est arrivé, plus d’une fois de déplier des sujets trouvés dans des endroits de pas très bonne augure. En fait c’est le propre du journalisme, non ? Pas d’obligation de prendre parti mais observer ce qui se passe et le relater.

        • Il paraîtrait que Zemmour aussi serait antisémite, pensez-vous qu’il est fiable ou bien qu’il faut se méfier de ce qu’il dit, sa conseillère elle aussi a tout pour être antisémite.
          Les sites de Z sont ils eux aussi aux mains de tarés antisémites ?
          Puis-je me fier à eux ?
          Merci de votre réponse.

          • @din

            Que faire avec votre étrange commentaire ? Et si vous nous disiez d’abord ce que vous en pensez puisque vous affirmez que « sa conseillère elle aussi a tout pour être antisémite ».

            Personnellement, je me fiche de la judéité de Zemmour qui n’en fait pas son fonds de commerce. Juif fréquentant la synagogue, je ne vois pas où se cacherait son « antisémitisme »…

              • Je ne sais pas… ma gentillesse naturelle, ma philanthropie, mon envie d’aider, d’aiguiller, de comprendre les ressorts de la nature humaine 😁 

                • Je vous remercie de votre gentillesse , moi aussi je me fiche de la judéité de Zemmour et de sa conseillère.
                  Je réagissais au post suivant de Christine Tasin sur les tarés antisémites (et j’ai fait une erreur d’envoi) que je trouvais caricatural d’autant qu’il y a beaucoup d’anti-antisémites qui eux aussi pourraient être traités de tarés
                  et qu’il y a beaucoup de pro sémites qui eux aussi sont tarés.ce qui supprime l’interêt du qualifiant.
                  Après se faire traiter de din…gue , si ça fait du bien pourquoi pas.

    • Bonjour , si cette info explosive se vérifie , et je pense qu’elle doit être vrai ,puisque que tous nos politichiens de tous bord incitent la population à se faire vacciner sauf Philippot et Zemmour qui prônent le libre arbitre des personnes . Donc cache sex cas contact c’est de l’enfumage national . Je me demande jusqu’à quand les peuples vont ils laissés au pouvoir tous ces assassins en cols blancs ?

    • Donc ceux qui piquent, ou ceux qui choisissent le flacon, font attention, et sont complices. Ça devrait fuiter de plus en plus, la complicité ne pouvant se cacher indéfiniment.

      • ça m’étonnerait fort que nos piquouzeurs soient au parfum, pour eux c’est le dogme du vaccin salvateur, point barre. Ils ne vont pas chercher à comprendre et si on les en informait, on raterait l’expérience.
        Seuls ceux qui sont chargés de piquer les zélites doivent être dans le secret des Dieux, et pas tous. La fuite n’était pas prévue au programme.

        • Oui, vous avez raison, j’aurais dû être plus clair, effectivement c’est ceux qui piquent les zélites qui sont complices. Et effectivement pas tous, on peut penser que les flacons sont préparés d’avance. Mais, à force, ça devrait finir par fuiter de plus en plus, en tout cas je l’espère, pour qu’un scandale révèle toutes ces manipulations.

  6. Après des années à glorifier l’individualisme, voilà ce qui se passe : tout le monde veut des dérogations, des passe-droits. Moi je veux ci, moi je veux ça, et j’ai le droit de. Il est temps de dire stop. Pour qu’une société fonctionne, il faut des lois générales et s’y plier, ou ça devient n’importe quoi.

  7. Bonjour, bonjour!

    J’ai vu ça tout à l’heure à la télé…
    Réaction de ma mère : « Non, mais dis… avec tout l’argent qu’elle se fait, elle ne peut pas payer une nounou?! Moi, quand je travaillais, je PAYAIS pour la garde de mes enfants! »
    …Et elle n’a pas tort…
    Une députée (britannique), ça doit quand même bien gagner sa vie, non? Alors l’argent pour la nounou… qu’elle ne nous fasse pas croire qu’elle ne l’a pas!!

    De nos jours… « ça » se croit vraiment tout permit. Ils franchissent toutes les limites… voulant se donner un genre ou qu’importe, mais faisant simplement preuve d’irrespect profond…!
    De fait, quand on pense avoir tout vu… « ILS » en rajoutent une couche!
    (…En l’occurrence, la couche y était bien, là!)

    • Bonjour,
      malheureusement, il semblerait que le montant annuel brut de 95 319€ des députés anglais ne suffisent pas toujours à leur train de vie… même s’il représente plus de 2.7 fois le salaire brut moyen du pays (35,840€) d’après euronews

        • La question ne se pose pas pour ces « gens là » (comme aurait pu dire Jacques BREL°°, ils n’ont généralement absolument pas connu de difficultés financières au cours de leur vie, ils sont idéologiquement et socialement complètement déconnectés des dures réalités des « sans dents » (pour reprendre Flanby)…(lesquels peuvent légitimement avoir pourtant « une dent…contre eux », au moins). Sans emathie aucune et sans avoir connu les difficultés matérielles, les fins de mois incertaines, ils suivent un mode de pensée « automatique » conforme à leur milieu, aucune chance qu’ils prennent conscience de leur position très privilégiée ni qu’ils agissent sans frein et efficacement en faveur de la masse, laquelle ne devra jamais parvenir à leur niveau Si l’orgueil, la vanité et l’insensibilité sont les deux jambes des « élites », l’avidité et la malhonneteté en sont souvent les deux bras, le sentiment d’impunité est à mon avis la tête de cette classe auto érigée en « corps social d’exception »

    • J’ai pensé aussi à ça, mémé a Alzheimer, elle peut pas rester route seule, je l’emmène, et puis aussi mon fils et ma fille en plus du petit dernier, ils ne font pas leurs devoirs, ils ont aussi besoin de surveillance, et puis le chien aussi qui fait que d’aboyer, etc. Les assemblées vont devenir des chenils, des maisons médicalisées, des crèches, des salles d’études.