Z : je ne laisserai pas tomber ceux qui souhaitent que je sois Président

Z sur BFM TV : je ne laisserai pas tomber ceux qui souhaitent que je sois Président

Voilà qui est clair et met fin aux incertitudes de certains. Zemmour sera candidat.

Interrogé une énième fois sur sa déclaration de candidature, dans l’émission BFM Politique, Zemmour a répondu qu’il n’abandonnerait pas ceux qui mettent tous leurs espoirs en lui. Mais il choisira le bon timing pour l’annoncer officiellement.

« En tant que journaliste, j’ai toujours fait de la politique. Je défends la pérennité de la France. »

« Ceux qui viennent me voir veulent que je sois candidat, que je sois Président de la République. Je ne les laisserai pas tomber, la date est secondaire. »

« Certains me disent « Ne nous abandonnez pas » ou « Si vous êtes élu mes enfants échapperont à la barbarie ».

Je ne suis pas un homme de parti, de combines, faisant une carrière politique. Les technocrates ont pris le pouvoir de 1960 à 2010, mais nous revenons à des temps tragiques.

Sur les parrainages, il est évident que mes adversaires cherchent à me barrer. « Les amis d’Eric Zemmour » gèrent tout cela, mais on peut gagner une élection sans parti politique. Toutes les structures sont en place. Il ne manque que le top départ.

Mon discours reçoit l’adhésion d’une majorité de Français. La situation est tellement grave et tragique qu’il faut y aller. Je mise tout sur la présidentielle, je n’ai pas de parachute, je ne suis pas député.

L’effet Zemmour se tasse ?

Non. A part moi, personne ne bénéficie d’une dynamique. Macron baisse, Marine a perdu 13 points, la droite stagne à 13 points. Un sondage à paraitre demain me donne un point de plus. Je suis au deuxième tour, qui l’eut cru il y a trois mois ?

Oui, je suis souvent reçu par les médias, car j’augmente l’audimat, mais il y a un tir de barrage phénoménal. Je suis le Diable et ça intimide certains électeurs.

Marine n’a aucune chance de gagner. Son débat de 2017 est une tache indélébile et elle s’est enfermée dans un ghetto politique sans aucune perspective d’alliance.

Le candidat de droite n’a aucune chance d’arriver au deuxième tour.

Je suis le seul à pouvoir rassembler les classes populaires et les bourgeois patriotes.

Mes électeurs se répartissent en trois tiers. 1/3 d’électeurs RN, 1/3 de fillonistes et 1/3 d’abstentionnistes.

Je veux d’abord parler de la France aux Français.

Sur le passe sanitaire

C’est une prolongation excessive. J’espère qu’il ne sera pas obligatoire pour aller voter car ça sent l’entourloupe. Macron veut revenir sur le Covid pour faire oublier l’essentiel : l’immigration et le Grand Remplacement.

Qui à droite le 4 décembre ?

Bertrand, Pécresse, Barnier, ce sont tous les mêmes, des centristes européistes 100% Macron-compatibles. Ils bataillent pour être premier ministre de Macron. Ils n’ont jamais parlé immigration pendant toute leur carrière et se réveillent aujourd’hui. Le gagnant n’a aucune chance d’aller au second tour.

Ce sont des centristes mais leur électorat est à droite ! Je mets à part Eric Ciotti qui partage mes idées.

Depuis Chirac, la droite a trahi de Gaulle. Souvenez-vous du programme RPR de 1990. Fermeture des frontières, islam incompatible avec la République, social réservé aux Français. Je suis le candidat RPR de 1990 !

Je n’irai  pas me recueillir sur la tombe du général de Gaulle, comme le font tous ceux qui l’ont trahi.

N’oubliez pas qu’en 1958 la gauche traitait de Gaulle de facho, de Duce, de Caudillo.

Quant à la droite, elle a réintégré l’Otan, a fait allégeance à Bruxelles, tout le contraire de  l’indépendance nationale voulue et bâtie par de Gaulle.

La droite donne raison aux juges européens contre la Pologne qui entend conserver sa souveraineté. De Gaulle avait refusé de ratifier la CEDH.

Cette même droite a confisqué au peuple son « non » à la Constitution européenne en 2005. Pour de Gaulle, c’était le peuple d’abord. De Gaulle disait :

« Plus tard, les Français comprendront que le plus grand service que je leur ai rendu est de les avoir arrachés à l’Algérie ». Il refusait de voir son village devenir ‘Colombey les deux mosquées ».

Non, je ne réhabilite pas Pétain. Mais de Gaulle n’a jamais diabolisé Pétain ni rejeté les pétainistes.

——————————————————————————————–

Parenthèse personnelle. Voici ce qu’a dit le général de Gaulle le 29 mai 1966, devant l’ossuaire de Douaumont. Ceux qui harcèlent Zemmour sur cette question sont un ramassis d’hypocrites.

« Les dons de chef, Pétain les possède par excellence. Si, par malheur, en d’autres temps, en l’extrême hiver de sa vie, au milieu d’évènements excessifs, l’usure de l’âge mena le maréchal Pétain à des défaillances condamnables, la gloire qu’il avait acquise à Verdun vingt-cinq ans auparavant et qu’il garda en conduisant ensuite l’armée française à la victoire, ne saurait être contestée ni méconnue de la patrie ».

https://www.caminteresse.fr/histoire/de-gaulle-a-t-il-trahi-petain-en-1940-11149830/

Difficile de rendre hommage plus vibrant à celui que les politiques d’aujourd’hui ne cessent de trainer dans la boue. A commencer par Macron, ignare en histoire, contre-modèle de patriotisme, incapable d’honorer nos huit maréchaux de 14-18, lors du centenaire de l’armistice de 1918. Une ignominie et une bassesse sans nom. Il faut être bien petit pour traiter ainsi nos maréchaux et nos Poilus de la Grande Guerre !

——————————————————————————————–

Cette parenthèse étant refermée, revenons à Zemmour.

Economie

Si le pouvoir d’achat est un sujet majeur pour les Français, j’estime que la survie de la patrie, qui est en danger de mort est la priorité. Vient ensuite le déclin de la France qu’il faut enrayer.

Je ne suis pas un idéologue, libéral ou protectionniste. Les deux doctrines ont leurs avantages et leurs défauts. L’appauvrissement est dû à la désindustrialisation du pays et au partage de notre protection sociale avec toute la misère du monde.

Il faut relocaliser, baisser les charges et l’impôt de production, ainsi que les droits de succession sur les entreprises. Sur les 819 milliards que coûtent les dépenses sociales, il faut réserver la solidarité nationale aux Français ( allocations familiales, aide au logement, RSA et minimum vieillesse ).

Gain 20 milliards, qu’on peut redistribuer aux petits salaires en baissant la CSG. C’est l’équivalent d’un 13e mois sur l’année. Il faut revaloriser le travail et limiter l’assistanat.

Zemmour revient sur les chiffres du chômage.

8% de chômeurs au niveau national, mais 24% chez les extra-Européens

13% d’inactifs en France, mais 40% chez les extra-Européens.

Il faudra entrer plus tôt sur le marché du travail et repousser l’âge de la retraite à 64 ans. Gain 20 mds.

Nos lois devront être supérieures aux textes européens. Ce n’est pas aux juges, nationaux ou européens, de dicter leur loi au peuple français.

Enfin sur l’égalité hommes/femmes en matière salariale, Zemmour soutient qu’à métier égal et compétences égales, il n’y a pas de différence de salaire. Si les femmes gagnent moins c’est qu’elles s’orientent par choix vers des métiers moins rémunérés.

Conclusion

On retrouve le discours de notre candidat hors système, qui ne dévie pas de son chemin contrairement à ses adversaires qui courent derrière lui.

Ce qu’on retiendra de ce passage chez BFM TV, c’est son engagement à ne pas abandonner les citoyens désespérés, qui attendent sa candidature et sa victoire.

Personnellement, j’attends le 4 décembre et espère dans le ralliement de Wauquiez dans la foulée, pour que la campagne zémmourienne démarre vraiment.

https://ripostelaique.com/z-je-ne-laisserai-pas-tomber-ceux-qui-souhaitent-que-je-sois-president.html

 181 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. Merci Zemmour de redonner son lustre à la France.
    Chaque pays à ses problèmes, ils ne doivent pas les apporter chez nous.
    Fini les aides, donnons aux français qui apprécient la France suffisamment de contrats d’alternances aux jeunes et moins jeunes afin qu’ils travaillent et perçoivent un salaire pour vivre bien. Qu’il n’y ait plus de chômeurs ni d’indemnités (ce mot barbare qui ne résoud absolument rien quelquesoit l’individuqui en bénéficie).

  2. Dixit Zemmour : « (…) qu’à métier égal et compétences égales, il n’y a pas de différence de salaire. (…) ».
    J’ajouterais que s’il peut y avoir différence de salaire pour métier égal et compétences égales, elle réside principalement, à l’heure actuelle, dans le fait de l’ancienneté et non en regard du sexe.
    En outre, tous les métiers exercés, à tort ou à raison, ne sont pas reconnus comme soit indispensables soit à la hauteur du mérite salarial, et ceci concerne aussi bien pour les hommes que les femmes. En réalité, il y a une hérarchie des métiers établie dans l’inconscient collectif depuis que le monde est monde, juste ou injuste, c’est un fait.

  3. EN AVRIL 2022 MARINE PARTAGERA AVEC ZEMMOUR OU DISPARAITRA DU MONDE POLITIQUE !!!
    Arthur LABARRE (***)

  4. Comme beaucoup il y a encore quelques mois je me disais: Zemmour président? Il sera pas candidat…Mais s’il l’était, je voterais pour lui. Quant à l’effet Zemmour c’est un feu continuellement alimenté par l’actualité, politique, sociale et les fameux  » faits divers du fait de la diversité » ( les guillemets c’est pour marquer l’expression consacrée 😉 ). Comme les niquelafrance donnent par leur attitude et leurs méfaits continuels du grain à moudre à leurs détracteurs, la dynamique Zemmour n’est pas prête de s’éteindre faute de BOIS

    • Il est toujours temps d’un accord, pour l’instant, deux fers au feu !
      Et on ne balance pas ses atouts quand il est trop tôt !
      D’autre part, le comportement de MLP vis à vis des anciens du FN, de tous ceux qui ont une vision un iota différente de la sienne, ne plaide pas pour une concession quelconque !

    • Vous parlez d’accord avec MLP. Ils n’ont pas les mêmes vues sur l’islam.(compatible avec la République dixit MLP)
      N’ayez crainte, la plupart des RN soutiennent déjà Zemmour . les adhérents voteront pour lui.sans demander l’avis de MLP..

    • @ claude2021
      Vous n’avez pas tout-à-fait tort sur le fond. Le possible rapprochement à wausiez me gêne énormément. Mais pour autant que je m’en souvienne, c’est MLP qui a ouvert le feu la première (navrée je ne pensais pas devoir commenter à ce sujet, aussi je ne sais plus où trouver le lien de ce ton méprisant envers Zemmour qu’elle a utilisé). Ceci étant, â force de faire le ménage à tort et à travers, selon moi, autour d’elle, en plus de certaines réflexions inopportunes, elle a déçu plus d’un.

      • Effectivement, comme vous le dîtes, elle a fait le ménage !!!
        On ne peut qu’observer une attitude plus stupide, pour satisfaire des apparences qui démontrent encore aujourd’hui que sa recherche de dédiabolisation n’a rien changé, alors que toutes les forces sont nécessaires…
        Aujourd’hui, elle se trouve contournée sur tout sujet qu’elle a abandonné !

  5. on ne veut pas de Wauquiez ni de aucun fumier LR, toujours pas compris ou quoi ?

  6.  » Personnellement, j’attends le 4 décembre et espère dans le ralliement de Wauquiez dans la foulée, pour que la campagne zémmourienne démarre vraiment. « 
    Pourquoi attend il le ralliement de wauquiez le traître ? Il est vrai qu’ils se connaissent , mais de la à lui faire confiance ,c’est un pas que je ne franchirai pas étant donner que le wauquiez est un enfumeur de première un pro immigrationniste , un européiste convaincu etc. etc. J’espère que notre Eric Zemmour sait ce qu’il fait avec le traître wauquiez !

    • Vous avez raison Z n’ attend personne .Il sait d’avance avec qui il sauvera la FRANCE

Les commentaires sont fermés.