Raoult a fait un carton chez Hanouna ! Non il n'y a pas lieu de vacciner les enfants ni les moins de 45 ans


Hanouna aux petits soins, des spectateurs qui acclament le héros Raoult, des sociétaires de TPMP qui laissent parler Raoult sans l’interrompre, sans l’agresser… on était sur une autre planète !
Qu’est-ce qui s’est passé pour que l’Europe achète 1 milliard un médicament qui ne sert à rien ? (le remdesivir). Il évoque l’exemple de certains de ses prédécesseurs, rayés du conseil de l’ordre, « qu’il est digne d’imiter ». Le professeur Mathé qui dans les années 80 avait traité, soigné et guéri certains cancers bénins de la vessie en injectant du BCG. C’et une des ancêtres de l’immunothérapie qui est à la mode actuellement… Et on le fait toujours actuellement. Alors le professeur Lazare qui était directeur de l’Inserm, comme actuellement ce qui s’est passé avec moi, Lazare a donc décidé d’interdire, or, pour Mathé comme pour Raoult « si vous êtes là c’est que vous n’avez pas l’habitude d’obéir »… Lazare a donc foutu Mathé dehors et ensuite Mathé a été rayé du conseil de l’ordre.
Parler de la Covid 8 h par jour à la télé c’est pas de l’information c’est des discussions de bistro.
Il dit son étonnement, l’IHU a fait 100 millions de vues pendant la crise Covid ! Ça veut dire qu’il y a un énorme besoin d’information sensée, les gens ont besoin d’intelligence. On a le droit de faire comprendre des choses complexes en les simplifiant, on n’est pas obligés de raconter des bobards pour que les gens agissent comme vous le voulez.
L’hydroxychloroquine ne peut être toxique que si on la prend pendant un très long temps. En 2019, il y a eu 35 millions de comprimés d’hydroxychloroquine qui ont été donnés sans ordonnance pour traiter la polyarthrite rhumatoïde ou le lupus érythémateux  ; je ne parle pas en Afrique, c’était le traitement du paludisme, j’en ai pris quand j’étais petit et tout le monde en prenait…
Ils voulaient le contraindre à partir en retraite ? Ma grand-mère a été déportée… je ne vais pas moi pleurer pour des choses comme ça, ce serait honteux.
L’espérance de vie, tout le monde croyait qu’elle allait monter sans cesse : on est sur un plateau, elle recommence à baisser dans certains pays. Dans le XXème siècle il n’y a que 2 médicaments nouveaux qui ont été inventés, le traitement de l’hépatite C et le traitement du paludisme. Il ne s’est rien passé. Le traitement le plus révolutionnaire c’est la découverte de l’artésimine, un extrait des plantes découvertes par une chercheuse chinoise du temps de Mao-Tsé-tong et qui étaient utilisées depuis 2000 ans.
On est passés en un siècle d’une espérance de vie de 35 ans à 80 ans, due aux progrès de l’hygiène, il y a eu les vaccins, les antibiotiques, mais beaucoup de progrès thérapeutiques en particulier chimiques qui se sont accumulés ; par rapport à il y a un siècle, on a un patrimoine moléculaire extraordinaire, mais on a un modèle social qui n’est plus cohérent avec le capital de molécules qu’on a. Pour les essais de l’hydroxychloroquine, c’est l’industrie qui décide de la dose qui va être testée ! Donc vous avez la même chose avec l’hydoxychloroquine qu’avec l’ivermectine. Pourquoi des produits utilisés par des milliards de personnes depuis des années seraient-ils toxiques quand on les utilise pour soigner autre chose ?
On est dans un problème civilisationnel. A présent je pense que l’innovation est moins chimique.
On assiste à des choses intéressantes : à présent l’espérance de vies aux Etats-Unis est inférieure à celle de Cuba ! A Cuba ils n’ont pas un nouveau médicament, mais ils ont une médecine communautaire qui fait que vous voulez voir un médecin ils ne vous disent pas d’appeler le Samu, les médecins viennent à la maison, ils ont une pratique médicale de proximité .
L’espérance de vie augmente là où vous avez des médecins et pas le rêve d’une baguette magique, celle d’un médicament qui va sauver des gens sans qu’ils aient besoin de voir des médecins !

Qu d’Hanouna : est-ce qu’on va devoir se faire vacciner tous les 6 mois ? 

-J’en sais rien. Pour les vaccins, il faut poser les questions, vaccins pour qui, à quel âge etc. C’est une question médicale.
Si une jeune femme vient me demander,  à moi médecin, si elle doit se faire vacciner. Si elle est vraiment obèse, je lui dirai « vaccinez-vous » parce que les gens comme vous qui attrapent la maladie en meurent. Si elle me dit « j’ai tellement peur de cette maladie, même vaccinée » je lui dis « vaccinez-vous ». Si elle me dit je suis terrifiée par ce vaccin et j’ai peur des effets secondaires, je lui dirais « pour l’instant, tant que vous n’êtes pas en situation épidémique, ce n’es pas nécessaire ». D’autant qu’il y a beaucoup d’effets secondaires qui sont induits par la peur.
Moi je crois au conseil médical et le problème qu’on a c’est qu’on croit que l’Etat peut décider à la place des médecins.
Ça dépend des gens. Des soignants qui ont au contact avec des malades ont plus de chances d’attraper le covid que les autres et donc ont plus de raisons de se faire vacciner.
Pour les booster, on n’en sait rien. Personne n’en sait rien on sait effectivement que l’efficacité du vaccin est beaucoup plus courte que ce que l’on imaginait.
 

Question  d’Hanouna : la vaccination des enfants de moins de 12 ans, on en parle de plus en plus 

 
Pour le moment je ne crois pas qu’il y ait de consensus sérieux sur le fait qu’il faille vacciner.
Une des choses étonnantes dans cette épidémie c’est que la mortalité chez les gens de moins de 45 ans, en 2020, comme en 2021,  est plus basse que toutes les années précédentes. Alors oui c’est difficile de dire que c’est une population à risque !

 163 total views,  2 views today

image_pdf

27 Commentaires

  1. 1 une émission pendant laquelle on laisse parler l’invité, ça c’est nouveau! 2 la “quinine” est toxique si on la prend longtemps ou à de mauvaises  doses … Du temps de nos colonies, nous prenions notre dose de quinine tous les soirs et une carrière en Afrique durait 30 ans… 3 le rôle du médecin c’est de soigner des individus et le rôle des malades c’est de consulter un médecin… Tout ça, monsieur de la palisse en aurait dit autant… 

    • @ Anne Lauwaert
      Pour la petite anecdote, mon père, ancien de l’Indochine, a dû prendre de la quinine pour avoir eu le paludisme. L’effet secondaire a été une surdité à une oreille s’aggravant avec l’âge. Ceci étant, je suis en colère que les traitements précoces contre le coronavirus 19 aient été interdits et que des manipulations diaboliques ont été effectuées pour discréditer le traitement préconisé par le Professeur Raoult qui a sauvé 99,99 % de ses malades atteints de ce virus tandis que des milliers de morts en France avec ceux qui ont été achevés par l’injection du Rivotryl parce qu’ils n’ont pas été soignés comme le recommande le serment d’Hippocrate à cause de criminels avides que des complices parlementaires ont laissé faire.

  2. On voit bien depuis 18 mois que la « gestion de cette crise » est une question d’argent au détriment de la santé des êtres humains.

  3. Par contre je trouve plus cohérent et je me sens plus proche avec le Professeur Perrone c’est mon avis personnel , je trouve il est le top car lui ne conseil à personne se faire injecter ces produits ARN Messager par contre le prof Raoult qui j’admire beaucoup dit qui lui est pour l’injection pour les soignants je crois par rapport à ça il dérape

    • Entièrement d’accord.Christian Perronne est au top de la résistance et dès le début s’est opposé dans sa lettre ouverte à toute vaccination arn.D’autres comme Alexandra Henrion Caude confirme les dangers.Luc Montagnier et d’autres sont également opposés.L’institut salk(indépendant en Amérique, demande lui aussi l’arrêt de toute vaccination arn en raison de la protéine spike.D’autres grands spécilaistes rejoignent cette analyse.
      Tous ces cris d’alarmes sont étouffés et leurs auteurs attaqués. et discrédités.
      Rien de bien rassurant.Pourquoi la vaccination continue-t-elle alors que les décès et les effets graves sont nombreux?(analyses des médecins Delépine sur riposte Laïque)

  4. Merci à Résistance Républicaine pour combattre pour la vérité contre cette dictature totalitaire avec cravate de Macron, Castex et Véran.

  5. Les nombres d’effets secondaires mortels et graves sont équivalents en nombres à des populations de villes entières décimées.
    Un médicament, un jouet, une arme biologique aussi dangereux serait normalement immédiatement stoppé.

  6. Je ne sais pas qui dit: « D’autant qu’il y a beaucoup d’effets secondaires qui sont induits par la peur. »
    La base de données EudraVigilance rapporte qu’au 25 septembre 2021, 27 247 décès et 2 563 768 blessures ont  été signalés à la suite d’injections de quatre injections expérimentales de COVID-19 :

    Sur le total des blessures enregistrées, près de la moitié d’entre elles (1 222 818) sont des  blessures graves .

    « La gravité  renseigne sur l’effet indésirable suspecté ; il peut être classé comme «grave» s’il correspond à un événement médical entraînant la  mort , mettant la vie en danger, nécessitant une hospitalisation, entraînant une autre affection médicalement importante, ou la prolongation d’une hospitalisation existante, entraînant une invalidité ou une incapacité persistante ou importante , ou est une anomalie congénitale/malformation congénitale.

    Un   abonné de Health Impact News en Europe a publié les rapports pour chacun des quatre clichés COVID-19 que nous incluons ici. C’est beaucoup de travail de totaliser chaque réaction avec les blessures et les décès, car il n’y a pas de place dans le   système EudraVigilance que nous avons trouvé qui comptabilise tous les résultats.
    Depuis que nous avons commencé à publier ceci, d’autres européens ont également calculé les chiffres et confirmé les totaux.*
    Voici les données récapitulatives jusqu’au 9 octobre 2021.
    Je vous met uniquement ceux de Pfizer mais l’article recense les effets secondaires pour chacune des 4 injections:
    Réactions au total  pour le vaccin ARNm  Tozinameran  (Code  BNT162b2 , Comirnaty ) de BionTech /  Pfizer:  12835 mort s  et 1,124,072 blessures à 10.9.2021

    • 30 454 Troubles du système sanguin et lymphatique incl. 177 décès
    • 32 024 Troubles cardiaques incl. 1 894 décès
    • 296 Troubles congénitaux, familiaux et génétiques incl. 24 décès
    • 15 348 Troubles de l’oreille et du labyrinthe incl. 10 décès
    • 943 Troubles endocriniens incl. 5 décès
    • 17 445 Troubles oculaires incl. 30 décès
    • 97 494 Troubles gastro-intestinaux incl. 528 décès
    • 291 182 Troubles généraux et anomalies au site d’administration incl. 3 649 décès
    • 1 271 Troubles hépatobiliaires incl. 63 décès
    • 11 416 Troubles du système immunitaire incl. 66 décès
    • 40 375 Infections et infestations incl. 1 269 décès
    • 14 956 Blessures, intoxications et complications procédurales incl. 201 décès
    • 28 358 Enquêtes incl. 404 décès
    • 7 934 Troubles du métabolisme et de la nutrition incl. 231 décès
    • 145 368 Troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif incl. 159 décès
    • 922 Tumeurs bénignes, malignes et non précisées (incl kystes et polypes) incl. 91 décès
    • 195 566 Troubles du système nerveux incl. 1 394 décès
    • 1 495 Conditions de grossesse, puerpéralité et périnatales incl. 44 décès
    • 177 Problèmes de produit incl. 1 décès
    • 20 700 Troubles psychiatriques incl. 164 décès
    • 3 873 Troubles rénaux et urinaires incl. 209 décès
    • 30 210 Troubles de l’appareil reproducteur et du sein incl. 4 décès
    • 48 955 Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux incl. 1 504 décès
    • 53 542 Affections de la peau et du tissu sous-cutané incl. 116 décès
    • 2 209 Circonstances sociales incl. 17 décès
    • 1 318 Actes chirurgicaux et médicaux incl. 36 décès
    • 30 241 Troubles vasculaires incl. 545 décès

    L’étude Harvard Pilgrim du gouvernement USA établit que les registres officiels des évènements adverses aux vaccins reflètent moins de un% des nombres réels.
    https://healthimpactnews.com/2021/27247-deaths-2563768-injuries-following-covid-shots-in-european-database-taiwan-records-more-deaths-from-vaccine-than-virus/

  7. Personne ne devrait être vacciné avec ce poison, personne !
    Raoult sacrifie les plus de 45 ans pour sauver les moins âgés, il a manifestement trouvé cette formule pour dire ce qu’il pense tout en restant politiquement compatible
    Comme le disent des spécialistes ce type de vaccin à ARNm est un composite, on y met dedans ce que l’on veut, et on ne sait pas justement ce qu’ils contiennent vraiment
    Comme l’a prévu un virologue dont j’ai déjà parlé les effets secondaires vont devenir de plus en plus nombreux, mais les pourris qui nous dirigent feront tout pour les cacher
    Certains échappent pourtant à leur vigilance, comme dans cette vidéo
    https://www.youtube.com/watch?v=-sQWeigfyIU

    • @JEAN
      Ça commence à émerger. Il n’y a guère, Pascal Praud a invité en vidéoconférence un homme dont l’épouse présente de très graves effets secondaires à la suite de la deuxième injection (prions très similaires de ceux de la maladie de Creutzfeldt-Jakob). L’animateur de L’Heure des Pros a même invité soit des proches des personnes, soit elles-mêmes, atteintes d’effets secondaires à se manifester dans son émission en témoignages futurs.

  8. Combien d’élus et de fonctionnaires ont vu leur compte bancaire crédité de généreux montants pour acheter pour un milliard d’Euros d’un virucide inactif contre le Coronavirus (inactivité démontrée début 2020 en Chine, tout comme les quatre millions de cette Commissaire européenne à la santé, la Chipriote Stella Kyriakides, alors responsable de la conclusion des juteux premiers contrats d’achat de « vaccins » par l’UE?
    La corruption me semble systémique en UE.

  9. J’ai 82 ans sonnés. Je n’ai jamais eu la gripe et n’ai jamais fait de vaccin pour m’en protéger. Je me porte comme un charme !
    Alors: « non il n’y a pas lieu de vacciner les enfants ni les moins de 45 ans » qu’on nous dit ? … et je rajoute: « Ni les autres non-plus » … surtout avec des vaccins qui n’en sont pas. Et les vaccinés verront bien dans quelques semaines s’ils ne regretteront pas de s’être faits injectés !…

    • Bien dit Yaya ! Jamais vaccinée comme vous contre la grippe, je fais en sorte de vivre sainement et je soigne les petits bobos de l’hiver par homéopathie et huiles essentielles, cela me réussit plutôt bien et j’encourage tout le monde à en faire autant. Et cette merde d’injection contre le coronavirus ils peuvent se la garder, et surtout pas la faire subir à nos petits-enfants !

    • Vous avez raison. Après avoir mis à jour mes connaissances en immunologie en lisant un traité réédité de 900 pages j’en ai déduis que ces vaccins c’est une violente intrusion dans notre complexe système immunologique, tout comme un éléphant dans un magasin de porcelaine.
      L’analyse des données récentes anglaises du Ministère de la santé illustrent ce fait: les « vaccinés » ne font pas une immunité adaptative aussi bonne et durable que les non vaccinés qui ont fait cette grippette, les « vaccinés » tombent plus souvent malades de Covid-19 que les non- vaccinés, les « vaccinés » contagient plus les autres et les rendent malades que les non vaccinés, et les vaccinés ne récupère pas par la suite une bonne immunité laquelle a été foutue en l’air par ces « vaccins » merdiques.
      Conclusion: évitez les contacts avec les « vaccinés » et ne croyez pas la clique à Macron et al.

  10. Le professeur Raoult et l’IHU de Marseille sont à nouveau attaqués.
    Cette fois ce serait sur un traitement « expérimental » contre la tuberculose.
    On voit que les chiens galeux ne veulent pas lâcher leur os.
    L’épidémie de covid a mis Raoult en lumière et il va payer cher d’avoir réussi à soigner et à guérir des malades sans demander l’autorisation à la Haute Autorité !! gnan !!
    La Haute Autorité de Santé, cette administration, ô combien inutile, est omnipotente, même si elle est composée de médiocres qui n’ont jamais guéri personne.

  11. Twitter vers 25 octobre 2021: le Directeur de l’hopital Herzog en Israel, Dr Kobi Haviv, affirme que 95% des covid sévères sont totalement vaccinés et 85-90% des hospitalisés Covid sont vaccinés. Que les vaccins ont une efficacité quasi nulle.
    https://twitter.com/tg_viti/status/1451558697105231875
    Les autorisations d’utilisation d’urgence des saloperies injectables ont été obtenues sur les cadavres des interdictions de traitement.
    L’ivermectine a été utilisée en Inde comme préventif efficace par des personnes en proximité avec les malades. L’Etat de l’Uttar Pradesh avec une population équivalente à celle des USA mais sans possibilité de distanciation sociale a été déclarée par le gouvernement indien zone exempte de Covid. L’Uttar Pradesh n’a presque pas vacciné mais utilisé largement l’ivermectine.
    Le Kerala qui a 3% des habitants de l’Inde mais 50% des décès Covid de l’Inde, a vacciné 60% de sa population comme la France et prohibé l’ivermectine. Ils connaissent une explosion de cas Covid.
    ALORS Raoûlt je le prend avec un grain de sel: le sel de mon discernement. Un grain suffit à démontrer que les « vaccins » Covid sont à éviter comme la peste.
    Le site RedVoiceMedia.com interviewe des chercheurs qui découvrent au microscope des horreurs dans les « vaccins ». Si ce qu’ils trouvent est vrai on a affaire à des armes biologiques mixées aux techniques de transhumanisme pour produire des humains génétiquement déshumanisés, dégradés: transinfecter les humains pour en faire une nouvelle espèce. Vidéo en anglais https://www.redvoicemedia.com/2021/10/doctor-hydras-and-parasites-in-vaxx-transfecting-humans-into-new-species/?utm_medium=ppt&utm_source=pushnotification

  12. https://img.20mn.fr/W4ytSv58RoW6ihUCuD7-Uw/310x190_csa-met-demeure-rmc-invite-controverse-professeur-christian-perronne.jpg
    Le CSA met en demeure RMC qui a invité le controversé professeur Christian Perronne. — Gutner/SIPA
    RMC a été épinglé par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) pour avoir manqué de « rigueur », « d’équilibre » et de « maîtrise de son antenne » lors d’une émission fin août avec le professeur Christian Perronne, selon une décision publiée ce mercredi au Journal officiel. L’autorité de contrôle des médias a mis en demeure le groupe RMC de respecter ses obligations en matière de traitement de l’information.
    En cause, les propos controversés qu’a tenus l’infectiologue sur la pandémie de Covid-19, mais aussi sur la maladie de Lyme et le paludisme, durant le « Grand oral » de l’émission Les grandes gueules du 31 août.
    « Ces déclarations n’ont pas fait l’objet d’une contradiction suffisante »Le professeur Perronne, démis en décembre de ses fonctions de chef de service par l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) et visé par une plainte de l’Ordre des médecins, avait notamment nié la reprise de l’épidémie. Or les données publiées quatre jours auparavant par Santé publique France attestaient sa reprise avec une hausse des nouvelles hospitalisations et admissions en réanimation, explique le CSA.
    « Cet invité était le seul membre du corps médical présent en plateau » et « ces déclarations n’ont pas fait l’objet d’une contradiction suffisante », relève le CSA. « Dès lors, l’éditeur ne peut être regardé comme ayant fait preuve d’honnêteté et de rigueur dans la présentation et le traitement de l’information sur la pandémie », estime le gendarme des médias.
    « Un défaut de maîtrise de l’antenne »Le CSA répertorie d’autres propos contestables sur l’utilisation de l’hydroxychloroquine comme traitement contre le Covid-19 et sur la supposée efficacité d’un traitement antipaludéen à base de tisanes d’artemisia. Christian Perronne a également apporté son soutien à une théorie sur la maladie de Lyme, avançant qu’elle a été « créé [e] en laboratoire [par l’armée américaine] par un ancien nazi ».
    Le Pr Perronne « s’est exprimé de façon extrêmement péremptoire sur l’ensemble de ces questions, sans que les thèses qu’il avance (…) n’aient été véritablement discutées », affirme le CSA. « Seules ses opinions ont été présentées, aboutissant à un déséquilibre marqué dans le traitement de ces sujets ».
    Ces propos « n’ont suscité aucune réaction suffisamment marquée de la part des personnes présentes en plateau durant la séquence, ce qui caractérise un défaut de maîtrise de l’antenne », conclut le CSA.
    Ancien chef de service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine), Christian Perronne a perdu son poste après d’autres propos polémiques sur l’hydroxychloroquine et pour avoir affirmé que les malades du Covid représentaient une aubaine financière pour les médecins.
    Et on ne m’enlèvera pas ma liberté de penser que ce qui arrive est une vaste fumisterie contre nous les citoyens ,pour rabattre les cartes; organisée par les macron,soros gates vereux et toute la bande traitres planqués au plus haut niveau Dictature politico sanitaire qui rapporte gros hein???

    • « Ces déclarations n’ont pas fait l’objet d’une contradiction suffisante » !!! Bien entendu, ça marche dans un sens et pas dans l’autre. On a le droit de taper à tour de bras sur les antivaxx ou anti-pass, il n’y a pas de contradicteurs mais personne ne s’émeut !!! Elle est belle la liberté !

    • Et depuis l’émission de fin août, deux mois, il n’y a toujours pas eu d’article ou de déclaration péremptoire pour contredire les affirmations du professeur PÉRONNE. Peut-être parce qu’on ne peut pas contredire les vérités médicales…même pour plaire au CSA, la nouvelle Propagandastaffel.

    • En revanche quand un clown comme Herr Doktor Marto raconte n’importe quoi, déclare que le vaccin est formidable, qu’il marche du feu de Dieu, que les seuls malades sont les non-vaccinés, qu’il faut vacciner les nourrissons, les animaux, les arbres et les cailloux, le CSA n’y trouve rien à redire.
      Idem quand les propagandistes Megarbane, Deray, Anane, Casalino etc etc viennent réciter leur bréviaire vaccinatoire et dérouler leurs boniments sans aucune contradiction ni opposition, réclamer le maintien du passe sanitaire au mépris des libertés et en niant effrontément les effets secondaires et les morts.
      Là non plus, le CSA ne s’émeut aucunement.
      Le CSA est devenu le chien de garde de la « vérité » officielle et de la bienpensance woke et progressiste du Miniver. Il est plus que temps de dissoudre cette officine antidémocratique toxique.

    • @ Argo
      … mais pas notre président bien-aimé, pour autant qu’il s’est fait inoculer cette thérapie génique appelée « vaccin ». Ouf, la chance !

  13. Bravo professeur Raoult. Nous sommes nombreux à vous soutenir contre l’ordre des médecins et les labos pharmaceutiques qui s’en mettent plein les poches.

  14. du jamais vu dans une émission où certains invités sont accablés par la clique qui y officie : respect et écoute étaient à l’ordre du jour et c’était vraiment agréable d’entendre ainsi clairement ce grand professeur traîné dans la boue par les médecins de plateaux tv qui tournent en boucle

  15. Ben Raoult, que j’admire par ailleurs, ne se mouille pas trop et n’appelle pas un chat un chat, à savoir que c’est une thérapie génique avec des effets secondaires relativement fréquents… et des décès dus à cette même injection. Curieux cette langue de bois.

  16. Même si l’adage dit « nul n’est prophète en son pays », il faut bien comprendre que la vérité à une forte affinité avec la lumière, même avec une population qu’on s’ingénie à décérébrer…

Les commentaires sont fermés.