La demande des ménages en bois de chauffage explose (et les prix) : pénurie annoncée pour décembre

Les ménages cherchent de nouvelles solutions pour se chauffer. La demande en bois de chauffage explose, à tel point que les professionnels du secteur craignent une pénurie.

Cette année 2021, avec la hausse des tarifs du gaz et de l’électricité, le bois est plus que jamais dans la course pour chauffer les Français. Le prix de cette matière première n’a quasiment pas augmenté depuis cinq ans.

Le choix du bois se révèlerait particulièrement économique par rapport aux autres solutions de chauffage, selon une enquête réalisée par le comparateur d’énergies Effy auprès de plus de 50 000 personnes. En 2019, la facture annuelle moyenne de chauffage s’élevait à 759 euros pour le bois, contre près du double pour le gaz (1 446 euros), l’électricité (1 802 euros) et le fioul (1 913 euros). Ramené au mètre carré, le chauffage au bois (5,8 euros/m² par an) reste deux fois moins cher que celui au gaz (11,7 euros/m²) et au fioul (12,9 euros/m²), et même trois moins coûteux que l’électricité (15,9 euros/m²), d’après l’enquête d’Effy. Avec la récente flambée des cours de l’énergie, la tendance ne s’est pas estompée, bien au contraire…

Exemple : l’entreprise de production de bois de chauffage de Thierry Chadeau, à Bordeaux (Gironde).
Jusqu’à 50 stères de chêne provenant des forêts périgourdines ou charentaises sont produites dans l’entreprise de production de bois de chauffage de Thierry Chadeau, à Bordeaux (Gironde). À la tête de l’entreprise familiale depuis 1998, il note une demande particulièrement forte cette année. « Les énergies fossiles ou électriques sont en train de grimper, donc je pense qu’il y a un peu de stockage en amont, (…) effectivement on a une période très, très forte », souligne-t-il.

Pénurie à venir ?
Claude Bos s’approvisionne chaque année de quatre stères de bois qui alimentent son insert tout l’hiver. Ce chauffage d’appoint lui permet de faire baisser ses factures d’électricité. L’entreprise de Xavier Mathieu, qui fournit du bois aux particuliers depuis 10 ans, connait aussi une forte augmentation des commandes : 25% de plus cette année. Son principal fournisseur a « diminué les volumes de livraison » et il craint une pénurie dès le mois de décembre. Plus de sept millions de logements sont entièrement ou partiellement chauffés au bois en France.

 

Début de pénurie de granulés pour faire chauffer les poêles à bois
Exemple à  Lécluse, dans le Nord 

Le poêle à bois est une méthode de chauffage privilégié par de nombreux Français : les ventes de poêles ont augmenté de 20 % dans les magasins.
Cette dernière pourrait cependant être en danger en raison d’un manque de granulés, nécessaires à son utilisation.

À Lécluse, dans le Nord, le téléphone ne fait que sonner en permanence dans une entreprise familiale, chargée de livrer des combustibles pour l’hiver. Mais la demande est beaucoup plus forte que les stocks, notamment ceux de pellets de bois. « Ils sont en rupture de stock en usine, ils n’ont plus de sciure« , explique Cédric Duquesne, vendeur de combustible, qui doit annoncer des retards de plusieurs semaines à certains clients. Ce ralentissement dans l’approvisionnement de ses stocks met sa société en danger.

Les poêles à bois, une solution envisagée pour lutter face aux prix de l’énergie

Face à la hausse des prix de l’énergie, notamment du gaz et de l’électricité, les poêles à bois ont connu une grande croissance ces derniers temps. Dans un magasin du Nord, les ventes de poêles à bois ont connu une croissance de 20%. L’argument mis en avant pour les ventes est l’économie réalisée, mais les ruptures de stocks de granulés pourraient faire flamber les tarifs. « Le prix grimpe parce qu’il y a une pénurie« , confirme Jean-Marie Lelièvre, gérant d’une fumisterie.


L’entreprise familiale Nivet, de Lannion, existe depuis 1937. L’occasion de rappeler que si les poêles sont tendance, nos grands-parents utilisaient déjà des cuisinières à bois.
Et, depuis, si le matériel a considérablement évolué, la courbe des ventes aussi. « On reçoit aujourd’hui tout profil de clients. C’est le bouche-à-oreille qui fonctionne », résume Marie-Do Nivet.
https://actu.fr/bretagne/lannion_22113/lannion-chauffage-au-bois-les-poeles-en-plein-boom_45914437.html

 225 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. ===========================
    Louis Fouché: « Le système de santé est en train de s’effondrer » – vidéo DURÉE 22mn

    Fraîchement débarqué de l’AP-HM Marseille, le Dr Louis Fouché réplique. Devant les caméras de Sputnik, il s’en prend à ceux qui veulent « détruire l’hôpital public » au profit des multinationales. Entretien.

    VIDEO : Louis Fouché : « Quelques fous ont décidé que le système de santé devait être néolibéral »

    https://i.ytimg.com/vi/dXFVXh8LmMI/hq720.jpg

  2. Cette mode des poêles à granulés devait nécessairement aboutir à une surexploitation des forêts et à une pénurie de matière première, qui sera suivie forcément d’une augmentation.
    Finalement c’est anti écolo, puisque d’une part, on détruit des forêts qui mettent 25 ans à se reconstituer, et d’autre part on augmente la production de CO2.
    Le nucléaire est la meilleure solution, plus propre, plus économique, aucune corvée de bois ou de transport.

    • Très juste! Et on laisse les écolos saboter cette filière pour des éoliennes qui fonctionnent un jour sur deux!

  3. j’avais une cheminée avec insert et j’achetais mon bois en été pour les prix bas et pour ne pas courir .
    c’est la moindre des choses que de prévoir au lieu de pleurer

  4. Je vais vous montrer de quel bois je me chauffe, expression qui nous vient du XVI ème siècle, et qui meurt au XXl ème. Aujourd’hui, je vais vous montrer de quel bois je ne me chauffe pas! Curieuse époque ! Macron a tout désorganisé, tout annihilé! Avec la complicité de Jadot, Rousseau et compagnie!

  5. Très écolo ; c’est la politique verte des écologistes qui veulent que l’on ne fassent plus d’enfants, que l’on tue le bétail pour protéger la planète du CO2 et nous invite à manger vert ou de la viande nous transformant en nos propres producteurs particulier par la production de steaks issus des muqueuses de nos joues -finis joues de bœuf et de porc ; voilà l’ère des joues de mougeons !-
    Dans le même ordre ; fini l’électricité réservée à une élite parce que le nucléaire ça pollue…. (en oubliant qu’un chercheur français avec l’une de ses élèves ont trouvé la solution du traitement des déchets nucléaires en les éliminants en 30 minutes au lieu de dizaines de millions d’années : )

    Gérard Mourou, professeur émérite de l’École polytechnique a été récompensé par le prix Nobel de physique 2018. Il partage cette récompense avec la Canadienne Donna Strickland pour avoir conjointement élaboré une méthode de génération d’impulsions optiques ultra-courtes de haute intensité, ainsi qu’avec Arthur Ashkin pour l’invention des pinces optiques et de leurs applications médicales. The Conversation l’a rencontré à l’École polytechnique, le jour de l’annonce du prix.

    Une idée pour les déchets nucléaires

    • …Celle qui me tient particulièrement à cœur est le traitement des déchets radioactifs avec nos techniques lasers. Je m’explique : prenez un noyau atomique : il est composé de protons et de neutrons, si on met un neutron en plus ou si on enlève un, ça change absolument tout. Ce n’est plus le même atome, ses propriétés vont alors totalement changer. La durée de vie de ces déchets est changée fondamentalement : on peut la réduire d’un million d’années à 30 minutes !…
    • https://theconversation.com/conversation-avec-gerard-mourou-prix-nobel-de-physique-2018-104338

    Oui ! COUPONS L’ÉLECTICITÉ ! L’idée des verts ; excellente idée quand la démographie mondiale croît en flèche et que les pays sont en voie de développement et d’industrialisation ; qui plus est avec l’aide de l’Occident.
    COUPONS l’électricité, place aux éoliennes qui ont un impact négatif sur la faune et sur l’aménagement des territoires.
    NON À L’ÉLECTRICITÉ quand des millions de personnes subissent les insuffisances en énergie électrique en période de grand froid

    La catastrophe qui a lieu au Texas depuis quelques jours amène, forcément, à montrer du doigt l’horreur de la mondialisation et des énergies renouvelables. 

    Tour d’horizon du RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE MONDIAL

    I.- GÉNIAL SORTIR DU NUCLÉAIRE pour sauver la planète ! À bas le poumon planétaire grand pourvoyeur naturel d’oxygène de l’écosystème ! VIVE LA DÉFORESTATION !

    Génial là aussi (comme pour la vaccination ARNm anti-Covid et sa balance risque/bénéfice) celui de la déforestation sur la biodiversité

    CONSÉQUENCES de la DÉFORESTATION

    TENTATIVES de SOLUTIONS – (https://tinyurl.com/pchwmw3r)

    SANS OUBLER J’Y REVIENS :

    • «  L’idée pour les déchets nucléaires du Gaulois Gérard Mourou prix Nobel de physique 2018 : … on peut la réduire d’un million d’années à 30 minutes !… »

    • Idée que le monde entier va nous envier et peut-être voler
    • Idée qui pourrait supplanter l’or noir et nous redonner notre autonomie énergétique, financier, politique et social vis-à-vis de certains propriétaires de cet or noir.
    • idée qui renflouerait la France
    • Idée qui redonnerait du prestige à la France
    • idée qui donnera encore la preuve, que si en France on n’a pas d’argent, on a des idées qui valent des fortunes. ( ☺ )

    _____________________________________
    DÉFORESTATION

    1. https://duckduckgo.com/?q=d%C3%A9f%C3%B4restation&t=brave&ia=web
  6. Et tout ça sent la taxe écologique pour « sauver la planète des micro-particules », il y a tellement longtemps que ces salopards de politicads et ces foutues pastèques écologiques tournent autour du pot

    • Doutons dehors ces putains de bon à rien de pastèques écolos et leurs alliés gauchos, cocos socialos tous des incapables qui sont là que pour interdire.
      Comme disait Pompidou arrêtez d’emmerder les français.

  7. Quand on voie le gaspillage de bois dans les forets francaise .Des societes etrangeres sont privilégier pour abattre des arbres parfois centenaires seul le tronc et récupérer tout le reste et laisser sur place et dans tous les sens les forêts ne sont presque plus praticable par endroit.Et tout ce bois par en Asie .Seul le rendement importe .Les granules Ok c est propre, mais l etat va pouvoir taxer a volonter ce moyen de chauffage Je reste convaincu que d ici quelque temps le bois traditionel sera interdits , meme avec de nouveau poêles à bois tres performant , aux faux pretextes ecologique .Et oui le petit bucherons du coin devra travailler pour des societes de granules taxe copieusement pas l etat

  8. Dépêche toi ma mignonne, dépêche toi ma louloute,
    j ai un truc qui étonne, un beau poil à ma zoute…

  9. Stocks de granulés : je confirme, les sacs sont limités à cinq par passage aux caisses dans mon supermarché Leclerc (Sud-Est).
    Je suppose, hélas ! Qu’il y aura toujours des gens incapables de solidarité humaine et qui contourneront d’une façon ou d’une autre cette limitation.
    Je l’ai bien constaté quand il y a eu ne serait-ce qu’une rumeur de pénurie de carburant – suivie par ailleur d’effet – et avant que des stations de service aient pu imposer des mesures strictes de ravitaillement. Ainsi, des automobilistes se sont rués vers les pompes, outre mettre le plein dans le réservoir de leur véhicule, remplir 4 ou 5 bidons de carburant. Écoeurant.

Les commentaires sont fermés.