A Gruissan, la stèle en hommage aux migrants saccagée… sera reconstruite, a promis le Maire !


Photo : 3 octobre 2021, inauguration de la restauration de la Porte de l’Europe à Lampedusa. 

Les « monuments aux migrants » sont à la mode partout… et les débarquements de clandestins continuent

Une « commémoration » à Porte de l’Europe a lieu chaque année : c’est devenu un pèlerinage. Pèlerinage d’un genre spécial, puisqu’il s’agit d’islamiser l’Europe.  
L’archevêque d’Agrigente, Alessandro Damiano, était présent ; l’imam de Catane, ainsi que le président de la communauté islamique Mussie Zerai ; la haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité du Parlement européen Maria Arena ; le vice-président de la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen Pietro Bartolo.
 

En France aussi, c’est la course aux monuments.
C’est sûrement la météo défavorable (ou un petit glissement de terrain ?) qui a  eu raison de la construction  « en hommage » aux clandestins : 

Aude : une stèle en hommage à des migrants disparus en Méditerranée vandalisée et détruite à Gruissan

Installée le 10 septembre dernier à Gruissan dans l’Aude, la stèle à la mémoire des migrants noyés en Méditerranée a été détruite mardi 28 septembre. La mairie, qui n’avait pas donné son accord pour le projet, regrette ce saccage et cet acte de vandalisme.
Elle aura tenu 20 petits jours. La stèle installée le 10 septembre sur le chemin de Notre-Dame des Auzils à Gruissan dans l’Aude, en hommage aux migrants disparus en Méditerranée a été saccagée, ce mardi 28 septembre. Elle a été coupée en deux.
« On le regrette, mais pour nous c’est la conséquence logique de cette implantation sauvage. C’était le risque », réagit Nicolas Vitosky, le directeur de cabinet du maire. Nous ne sommes pas parvenus à joindre SOS Méditerranée, La Cimade et autres associations et collectifs pro-migrants.

 
La crasse gauchiste locale s’était presque entre-tuée pour avoir la première stèle.
Un vrai panier de crabes :

Polémique lors de son installation

Le monument avait été dévoilé en ouverture de la 5e édition du Festival des luttes populaires d’Armissan dans l’Aude par des membres de différents associations et collectifsMutvitz, la Cimade, le Comité inter-mouvements auprès des évacués…Les mots « A la mémoire des milliers de migrants, hommes, femmes, enfants, disparus en Méditerranée au cours du XXIe siècle » y étaient inscrits.
Dans la foulée, une polémique était née. La mairie de Gruissan avait appris cette installation par surprise en consultant le programme de ce festival. « On a senti des tensions dans le village », relate Nicolas Vitosky.
Dans un communiqué, la section narbonnaise de la Ligue des droits de l’homme (LDH) avait noté que « les organisateurs se sont appropriés un projet que nous préparons avec la ville de Gruissan depuis maintenant deux ans », « tout en se félicitant de l’idée générale ».
L’organisation dit avoir proposé en 2019 « d’ériger un monument à la mémoire des migrants morts en Méditerranée sur la montée des Auzils ». Une idée approuvée par la mairie, mais pas l’emplacement,le chemin des Auzils étant un monument classé historique, propriété du Conservatoire du littoral.

Mélodrame, tout le monde pleure :

Après le saccage de cette stèle, le directeur de cabinet du maire fait part de ses regrets« Que 15 jours après son installation, elle se retrouve détruite… L’effet est dévastateur pour notre projet. ».

Tout n’est pas perdu, Monsieur Migrant l’aura, son monument ! On lui fera même de la publicité dans les écoles pour que le Grand remplacement s’effectue avec le sourire :
La mairie va rencontrer, à la mi-octobre, la Ligue des droits de l’homme. Et dérouler son calendrier sur le sujet : une exposition pour SOS Méditerranée en décembre, des opérations de sensibilisation dans les écoles et le lancement d’un appel à projets qui serait un concours d’artiste pour l’érection de cette stèle en hommage aux migrants.Elle pourrait bien, dans quelques mois, faire son apparition au dessus de l’église Notre-Dame de l’Assomption de Gruissan, non loin du célèbre château…

La France n’est pas le seul pays à ériger des monuments en « hommage » à ses remplaçants. 
Les Italiens aussi ont leurs traîtres.

3 octobre 2021

A Lampedusa, célébration officielle de la restauration de  la Porte de l’Europe


La restauration de la Porte de l’Europe a été inaugurée  à Lampedusa
 
Le Parti démocrate a lancé la restauration de la tristement célèbre « porte » de Lampedusa dévastée par des citoyens en colère contre l’immigration.
 
 
 L’œuvre, de l’artiste autoproclamé Mimmo Paladino, est située à l’extrême sud de l’Europe et veut vous rappeler que l’Europe est bonne à être envahie.
 

4 octobre 2021 
La Porte de l’Europe a été inaugurée hier à Lampedusa, restaurée grâce à la contribution d’Unicoop Firenze et des citoyens qui ont contribué à la collecte de fonds lancée l’été dernier par la coopérative toscane. L’intervention sur l’œuvre de l’artiste transavantgarde Mimmo Paladino, inaugurée à Lampedusa en 2008 et après plus de dix années marquées par le vent et la météo de la mer, a en effet été rendue possible par la grande participation à la collection « Sauvons la porte de l’Europe » lancé par Unicoop Firenze.
En moins de deux mois, plus de 37 mille euros ont été collectés, ce qui a permis de faire revivre le symbole de l’hospitalité, créé par Mimmo Paladino pour se souvenir des nombreux migrants décédés et portés disparus en Méditerranée alors qu’ils se dirigeaient vers la petite île sicilienne à la recherche d’un avenir meilleur et pour réaffirmer l’importance du concept d’hospitalité. La Porte de l’Europe est située à l’extrême sud de l’Europe et le besoin de restauration a été signalé par Pietro Bartolo, médecin de Lampedusa et membre du Parlement européen, et a été immédiatement accueilli par la coopérative Unicoop Firenze.
« Au nom de tous ceux qui ont participé à la collecte de fonds, petits ou grands, nous inaugurons aujourd’hui la Porte de l’Europe restaurée, qui brille à nouveau au soleil et s’ouvre sur la Méditerranée. L’œuvre de Paladino est un symbole d’accueil, un hommage à ceux qui ont perdu la vie à la recherche d’une vie meilleure : pour nous, avoir soutenu sa restauration signifie réaffirmer avec force les valeurs d’humanité et de solidarité qui nous distinguent. L’avoir fait « ensemble », avec une collecte de fonds participative, nous a permis de sensibiliser et d’impliquer de nombreuses personnes. La Porte de l’Europe est une œuvre d’art merveilleuse qui porte un sens profond en elle », fait savoir Unicoop Firenze.


Pendant que le Parti démocrate, fleurs à la main,  célébrait le monument dédié à l’invasion, plus de 600 clandestins  débarquaient en 24 heures !
https://www.agrigentonotizie.it/cronaca/lampedusa-naufragio-3-ottobre-commemorazioni-porta-europa-restauro.html

Dans la nuit du samedi 2 au 3 octobre, 18 bateaux et leurs 600 passagers au moins ont débarqué sur la petite île italienne de Lampedusa
Le 3 octobre, jour du vernissage du monument, dix-huit débarquements depuis minuit ont été dénombrés : plus de 608 immigrés clandestins sont arrivés, le hotspot saturé avec plus de 1000 convives.

Lors des phases de transbordement du quinzième petit bateau, un homme et une femme sont tombés à la mer et ont été immédiatement secourus : il n’est pas permis de perdre des clients. 

250 clandestins s’apprêtent à quitter la première installation d’accueil pour embarquer sur le luxueux navire Atlas.

Parce que le va-et-vient est continu et programmé.



 

 97 total views,  1 views today

image_pdf

23 Commentaires

  1. Rien à cirer de la stèle le maire n’a pas autre chose a faire pour ses concitoyens qui paie encore le con de contribuables français ras le bol des immigrés notre pays la poubelle est pleine vivement zemmour

  2. Gradations dans la connerie du monde moderne occidental, déconstruit par la bien-pensance gauchisante:
    Accepter les migrants, au lieu de les repousser
    Aller les chercher, et leur envoyer tous les signaux d’encouragement à venir, au lieu de les décourager
    Les garder, les loger, les nourrir, au lieu de les renvoyer chez eux
    Les aduler, les glorifier, en leur construisant des stèles et des ‘arcs de triomphe’
    Les encourager à nous metisser, à nous mépriser, à nous détester, à nous remplacer.
    Les plaindre quand les ‘povres biquets’ nous égorgent et nous écrasent.
    Vite le Z, et inversons la vapeur, vite, vite.

  3. Je pense que le FLNC, IPARRETARRAK, FLB-ARB et d’autres ont la solution stérilisante à toutes ces verrues qui poussent sur notre territoire infecté…

  4. Gruissan???
    Une ville que j’ai apprécié lors de mes vacances dans le sud.
    Si j’y retourne un jour, je déposerai une « gerbe »… après une bonne cuite!!!
    A pied bien sûr.

  5. Je ne savais même pas que cela existait, autant mettre une stèle à la gloire de l’invasion de l’Europe par l’islamisme ?

  6. Bon d’une part moi je trouve que ces stèles sonts moches et dénaturent le paysage et puis si on laisse faire il va y en avoir de partout

  7. Tout le gratin des décideurs mondialistes qui passent au-dessus des peuples : Eglise, islam, représentants de Bruxelles,
    les vrais détenteurs du Pouvoir, ceux qui organisent maintenant notre invasion au grand jour et sans honte,
    Ceux qui ont décidé de nous détruire !

  8. une stèle pour des voleurs violeurs et assassins ? c’est la maison du maire qu’il faut bruler !!!!

  9. Pas besoin de merde pareille pour commémorer l’invasion de notre pays. C’est comme si on avait fait une stèle commémorative à hitler.

  10. Faites savoir CONCRÈTEMENT à la mairie de Gruissan que vous ne voulez pas de monument à la gloire des délinquants que sont les clandestins, machiavéliquement dénommés « migrants » pour cacher l’invasion :
    IMPRIMER l’article et l’ENVOYER par La Poste à l’ADRESSE POSTALE PUBLIQUE de la mairie de Gruissan que vous trouverez en bas à droite de la page
    https://www.ville-gruissan.fr/
    Pour imprimer facilement l’article, c’est pas compliqué :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche du présent article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/NPwBuB )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir Taille de texte 100% et Taille d’image 100 %
    Ceci fait, cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur (ou bien cliquer sur Imprimer, et choisir Destination = Enregistrer au format PDF).
    On va obtenir une mise en page sur 8 pages (l’article est très long), mais il n’est pas nécessaire de les imprimer toutes les 8. On imprimera seulement 4 pages sur deux feuilles en recto-verso (la première feuille imprimée recto-verso avec les pages 1 & 2 et la deuxième feuille imprimée recto-verso avec les pages 3 & 4).
    Au bas de la 4ème page, dans l’espace laissé blanc, on écrira simplement, en rouge :
    Pas de monument pour les envahisseurs,
    et surtout pas en zone protégée.
    On est chez nous, oui ou non ?!
    Pour envoyer : Mettre dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer, poster.
    Voilà, faire acte CONCRET de résistance ça commence en investissant un timbre.

    • On subit une « invasion migratoire » (dixit les médias eux-mêmes!)…
      Dans « invasion migratoire », il y a le mot « invasion »…
      Une « invasion » étant un « acte de guerre »… ériger un monument aux « envahisseurs » devrait donc être considéré comme un « acte de trahison ». Ca demanderait – ainsi – condamnation!
      (…Du moins, c’est ce qu’il se passerait dans un pays NORMAL…!)

  11. Il est plus que temps d’arrêter cet invasion qui continue avec la complicité des élus de tous poils , ,arrêtons de manifester pacifiquement contre la dictature sanitaire ou l’invasion de nos pays par des allogènes clandestins ca ne sert à rien , les peuples européens doivent agir plus durement contre les gouvernements corrompus , et oui il y aura des blessés des morts peut-être des larmes et du sang , c’est le pris à payer et à faire payer à tous ces corrompus et traîtres de mondialistes et à tous leurs afficionados . Les bla bla et manifestation bon enfant nos pourritures en cols blancs s’en tamponnent le coquillard , nous en avons encore un exemple avec ces saloperies de sénatoches ventripotents socialopes qui veulent instaurer la vaccination obligatoire pour tous ! Alors peuple de France vas-tu te laisser trucider sans rien faire ?

  12. À QUAND LA STÈLE EN HOMMAGE AUX VICTIMES FRANÇAISES DE L’IMMIGRATION ?

  13. je suis réaliste est un bon égoïste, , la seule commémoration que je leurs adresse est la bouteille de champagne que je bois a chaque naufrage, ceux là , ne viendront pas polluer Europe.

  14. Le prénom du pseudo artiste, Momo? À quand une stèle pour les victimes du vaccin covid? Ce serait un choix plus judicieux!

Les commentaires sont fermés.