De la prison pour de faux pass sanitaires ? Pourquoi pas le poteau d’exécution ?

dictature sanitaire Justice Publié le 23 septembre 2021 - par - 11 commentaires

Titre du Parisien :

Prison avec sursis pour une Bordelaise de 19 ans ayant édité une vingtaine de faux pass sanitaires.

Bah ! Une vingtaine, c’est pas la mer à boire et vu l’ampleur de la dictature et l’inutilité sanitaire absolue de leur merde de QR code et compagnie, c’est pas moi qui jetterais la première pierre à la demoiselle en question. Je lui donnerais même la légion d’honneur… Même s’il n’est pas question pour moi, opposante au vaccin et retraitée de m’abaisser à truander, à acheter un faux pass, à montrer patte blanche pour un simple resto, un voyage en train… je peux comprendre que des gens obligés de se faire vacciner, obligés d’avoir un bout de papier « vacciné! » pour pouvoir travailler et nourrir leurs gosses cherchent des solutions de contournement. Et si une cousine, soeur, amie, un médecin compréhensif… accepte d’éditer un faux certificat, ma foi je trouve que c’est de bonne guerre ! Oui, nous sommes en guerre, et en guerre la Résistance use et abuse de faux papiers !

Mais il n’en est pas de même pour les procureurs chargés de défendre la dictature établie par Macron et ses sbires dont Dupont-Moretti (il est un peu enveloppé, lui, est-ce qu’il sait que, vacciné ou pas, il fait partie des personnes à risque et qu’il ferait bien d’aller demander de l’hydroxychloroquine à Raoult au cas où ? ): les procureurs sont déchaînés ! Celui de Bordeaux avait osé requérir 18 mois de prison dont 6 ferme avec mandat de dépôt et 3000 euros d’amende contre la pauvre Bordelaise évoquée ci-dessus !!!!

Je me pince… A l’heure où des voleurs, des violeurs, des gens qui mettent la vie d’autrui en danger sortent libres après leur interpellation, munis dans le meilleur des cas d’un bracelet électronique et le plus souvent juste astreints à venir se présenter une fois par semaine au commissariat… De monstrueux procureurs considèrent que fabriquer un bout de papier attestant faussement d’une thérapie génique en cours d’expérimentation serait bien plus grave ? 

Entendez-vous mon cri ?

Si on suit le raisonnement de Macron et sa clique, procureurs faisant du zèle itou, ils affirment que le vaccin n’empêche ni les contaminations ni les transmissions mais qu’il protégerait des cas graves (ce que l’exemple d’Israël contredit mais passons). Et donc, il faudrait punir (pas rééduquer dans ce cas) celui qui fabrique un faux pas… le punir de quoi ? D’avoir préservé la liberté du vacciné ? 

Si on suit leur propagande, les vaccinés ne risquent rien des non vaccinés ! Dans ce cas les non vaccinés prennent leurs responsabilités, et s’ils préfèrent « prendre le risque -prétendu !- » d’être gravement atteints car non vaccinés, ça les regarde. Ils ne transmettent ni ne contamineront pas plus et pas moins autrui… Et au regard du taux de vaccination de l’ensemble de la population, les réfractaires au vaccin ne risquent pas d’encombrer les urgences. On rappellera que si on manquait de lits, c’et juste parce que Macron-Véran obéissent aux instances européennes qui exigent que l’on ferme les services, les maternités, les hôpitaux… Ah ! la belle France d’avant qui était égalitaire dans l’accès aux services publics et notamment devant la santé ne l’est plus. Vous avez plus de chance de mourir d’un infarctus ou d’accoucher sur la route quand vous habitez la campagne que quand vous habitez une grande ville. C’est de plus en plus vrai. Est-il légitime de devoir faire 100 km ou plus en cas d’urgence ou d’accouchement ?

Alors, la sévérité de procureurs implacables pour de pauvres gens qui, recrutés dans des centres de vaccination, donnent un coup de main à leurs proches menacés de perdre leur boulot, elle me débecte, carrément. Ce n’est pas le cas apparemment de Samia et de ses amis, ils voulaient juste continuer à vivre, à sortir. Je trouve idiot de truander pour des motifs futiles mais ils n’ont tué personne et ne risquent pas de tuer un vacciné. Pour les non vaccinés, s’ils sont contaminés ils en pris le risque et avec le sourire. Tu m’étonnes… on a mille fois plus de chances de tomber malade voire de mourir du vaccin que du covid…

Devant ses juges, Samia G., qui travaille depuis ses 16 ans, a expliqué avoir seulement voulu rendre service à des amis, à sa famille ou à des proches d’amis, des personnes « qui ne voulaient pas se faire vacciner », selon elle. « Je voulais sortir avec eux (ses amis) au ciné, au resto », a-t-elle aussi justifié.

.

Il y a forcément et il y aura de plus en plus de tentatives de se procurer des faux ou d’en donner/vendre… c’est inéluctable. Et la réponse de la Macronie va être de plus en plus impitoyable : on en est déjà pour certains exemples à la détention provisoire… Combien de malfrats en détention provisoire pour des agressions, même pour des viols ?

Selon le parquet, cinq procédures judiciaires sont actuellement suivies dans le ressort de Bordeaux pour des faits de ce type, trois confiées à la police judiciaire et deux à la gendarmerie. L’une d’elles a donné lieu à l’ouverture d’une information judiciaire qui a débouché à ce jour sur deux mises en examen dont une avec placement en détention provisoire, a précisé le parquet.

Deux autres jeunes vacataires au mégacentre de vaccination de Bordeaux-Lac, âgées de 18 et 20 ans, seront jugées en correctionnelle en janvier à Bordeaux après avoir été interpellées en août pour avoir établi et délivré de faux certificats de vaccination, avec un bénéfice global dépassant le millier d’euros.

https://www.leparisien.fr/faits-divers/prison-avec-sursis-pour-une-bordelaise-de-19-ans-ayant-edite-une-vingtaine-de-faux-passes-sanitaires-22-09-2021-BT3EDRJNJFBHHA2I2EITXFJWTE.php

Ciel ! Les pauvres filles ont fait un bénéfice de mille euros… Peanuts… Les pauvres, tout ça pour ça. Des amateurs, des gamines essayent de rendre service et d’améliorer l’ordinaire, un téléphone, une robe… Quand je pense à tous ces salopards qui dealent à grande échelle, à tous ces salopards qui, à la tête d’associations d’aide aux migrants roulent sur l’or… j’ai des envies de révolution.

.

Pour le moment, la France n’a prévu aucune règle particulière concernant la vente ou la possession de faux documents. En revanche, la loi française prévoit des peines pouvant aller jusqu’à trois ans de prison et 45 000€ d’amende pour la vente et l’usage de faux documents. Par ailleurs, si vous êtes pris avec de faux résultats parce que vous aviez peur d’être positif, ou pire, que vous saviez que vous l’étiez, vous pourrez être poursuivi en justice pour mise en danger d’autrui. Il s’agit d’un délit réprimandé par 15 000 € d’amende ainsi qu’un an de prison en France

https://www.mariefrance.fr/equilibre/sante/faux-tests-pcr-faux-pass-sanitaire-sanctions-553848.html#item=1

.

Faux tests, faux certificats de vaccination et même faux pass : le trafic explose depuis l’annonce, par Emmanuel Macron le 12 juillet, de l’entrée en vigueur du pass sanitaire. Certains semblent prêts à tout pour accéder à de nombreux lieux publics et partir en vacances sans risquer d’amende. Mais le risque, pénal et sanitaire, est là. Enquête.

https://www.lavoixdunord.fr/1051071/article/2021-07-30/faux-pass-sanitaires-faux-tests-les-alertes-la-fraude-se-multiplient

 

 

Bon, si je comprends bien,  si on a du fric et/ou de l’entregent, on peut échapper à la vaccination, fût-elle obligatoire. 400 euros un Pass Sanitaire, c’est une sacrée somme… Et j’imagine que ceux qui vendent à ce prix sont mieux protégés et organisés que les petites gamines engagées dans les centres de vaccination et qui bidouillent…

Qui est-ce qui a tout le temps le mot « République » à la gueule ? Un certain Macron, surnommé Ceaucescu.

Print Friendly, PDF & Email
11 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Arnaud
Arnaud
il y a 1 mois

Il est pourtant si facile de détourner leur ausweiss. Il serait dommage de ne pas profiter de la faiblesse de l’ennemie comme disait le capitaine Léger inventeur de la bleuite.

Argo
Argo
il y a 1 mois

Par contre quand une racaille s’en prend aux autochtones, silence radio, et l’incriminé dort chez lui le même soir. Belle justice!

Christian Jour
Christian Jour
il y a 1 mois

Tous des menteurs, des manipulateurs qui nous volent notre fric avec leur vaccins de merde qui n’en est pas un et qui nous tuent. Oui ils nous volent pas la sécu qui paye leur saloperie. Oui, ils enrichissent sur notre dos et ils OSENT nous accuser de fraude alors que c’est ce qu’ils font. Honte à cette France de profiteurs dégénérés.

inconnue
inconnue
il y a 1 mois

par contre les retraites versées en Algérie à des personnées décédées, tous les soins , les hospitalisations aux envahisseurs illégaux, rien n’est fait, il n’y a que le français qui fait un faux pas qui est condamné

Mountain
Mountain
il y a 1 mois

Et voilà où on en arrive permis à point ou on sucre des points pour un oui pour un non résultat explosion des gens qui conduisent sans permis ,pass sanitaire ,égal faux pass sanitaire ,ils en d’autres à nous sortir des saloperies comme çà. ?c’est encourager les gens à être hors la loi ,très intelligent et réfléchi comme mesures .

Charles Martel 02
Charles Martel 02
il y a 1 mois

Oh s’il s’était agi du pass sanitaire du premier couillon qui passe ils n’en auraient pas fait tout ce plat..

gilles
gilles
il y a 1 mois

on s’en souviendra aux prochaines élections

Filoxe
Filoxe
il y a 1 mois

Mon smartphone a tout compris, dès que je tape « Mac », il me propose Macronescu !

jeanlg75
jeanlg75
il y a 1 mois

Le « passe sanitaire » est en fait une « autorisation légale de contaminer », utiliser un faux revient à être aussi un « contaminant potentiel » mais illégal ». C’est digne d’une mesure de psychopathe.

YAYA
YAYA
il y a 1 mois

Le poteau d’exécution ou la guillotine pour nos gouvernants qui nous piquent de force avec des vaccins qui n’en sont pas !!!

Paoli LM ( Bastia)
Paoli LM ( Bastia)
il y a 1 mois

Bravo merci la France , On risque moins a faire du business illégal trafics,vols, , que des faux pass…..je suis bien placé pour le savoir.

Lire Aussi