Face aux « antivax radicalisés », Lacombe et Marty implorent des gardes du corps !

dictature sanitaire Manipulations médiatiques Publié le 20 septembre 2021 - par - 18 commentaires

Une des particularités de cette crise sanitaire réside en la complète servilité des médias subventionnés envers le gouvernement et le complexe médico-pharmaceutique. Pas de débats contradictoires, pas d’interrogations, pas d’enquêtes et toujours plus d’articles à charge contre les méchants « antivax ».

Pourtant rois du padamalgam en matière d’islam, les journaleux n’hésitent pas à mettre dans le même paquet les opposants à la vaccination en général, les opposants au vaccin anti-Covid et les opposants au pass, vaccinés ou pas.

Prenons, par exemple, le Figaro : quotidien supposément « de droite », sa ligne éditoriale en matière covidiste colle pourtant parfaitement à celle du Monde ou du Parisien et, tous reprennent, parfois au mot près, les dépêches et infos de l’AFP.

En 2021, comme du temps de la pravda soviétique, il n’y a donc plus, en France, de contre-pouvoir du quatrième pouvoir.

A les lire, les Français seraient heureux de vivre sous la dictature sanitaire de notre Grand timonier de la vaccination, priant Saint-Pfizer en implorant leur dixième dose de mixture Big Pharma « gratuite » et plébisciteraient les multiples confinements, l’ausweis à QR-code et l’obligation vaccinale pour tous, bébés et animaux domestiques compris.

[Après la crise, sociale et identitaire, des GJ et celle, sanitaire, du Covid, Emmanuel Macron semble avoir pris un petit coup de vieux. L’aigreur de l’impopularité et l’acidité de la rancune peut-être ?]

« C’est un cap qu’Emmanuel Macron était heureux de pouvoir annoncer vendredi soir : 50 millions de Français sont désormais primovaccinés contre le Covid-19.

En un peu moins de dix mois, et malgré des débuts agités, la campagne vaccinale tricolore a fait mentir les sceptiques. La fameuse réticence des citoyens au vaccin, tant mise en avant au premier trimestre, a été battue en brèche. »

Brandissant la carotte et le bâton, l’exécutif est parvenu à convaincre plus de 86,2% de la population éligible âgée de 12 ans et plus de recevoir au moins une dose de vaccin… » 

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/covid-19-50-millions-de-primovaccines-et-encore-combien-de-francais-a-convaincre-20210918

Malgré ces 50 millions de primo-vaccinés volontaires, heureux et convaincus, quelques « complotistes » parmi les récalcitrants à la piquouze ou au pass (plusieurs millions, quand même) osaient encore manifester leur colère les samedis.

Alors, pour enfoncer le clou, Le Figaro insistait sur la « forte baisse de la mobilisation des antipass » et posait la question –  histoire d’enterrer définitivement le mouvement – de savoir « qui sont les derniers «résistants» au passe sanitaire ? »

Autre stratégie pour discréditer les opposants à la vaccination obligatoire, répétée et perpétuelle : les désigner comme bas-du-front, complotistes, antisémites et maintenant radicalisés et dangereux, menaçant la vie de nos scientifiques intègres, désintéressés et philanthropes.

Au point que, face à « la crainte d’un passage à l’acte » d’un anti-covidiste déséquilibré, les fragiles et sans-défense Karine Lacombe et Jérome Marty implorent dans une tribune du Parisien l’urgente protection de l’Etat et des gardes du corps !

C’est ici la même stratégie que la complainte des islamo-gauchistes soi-disant « menacés » par des islamophobes « d’esstrêmdroite » – voir affaire « FdeSouche »). D’ailleurs, antivax et islamistes radicalisés ne menacent-ils pas leurs ennemis de « décapitation » ?

Mais par leur haine, leurs diatribes, leur omniprésence médiatique sans contradicteurs, on peut, quand même, se demander si nos covidistes fous, nos provax à (gros) conflits d’intérêts et leurs alliés macroniens, les Lacombe, les Marty, les Lechypre, les Alexandre, les Attal, les Véran, n’ont pas eux-mêmes encouragé l’avènement de cette société divisée et violente.

Une violence d’Etat, une violence du capitalisme sans scrupule, une violence politique, médicale, médiatique et judiciaire, dont les Français font les frais. Notamment l’avocat Di Vizio, menacé de mort et découragé, qui ne pourra sans doute jamais profiter d’une tribune au Parisien pour défendre son combat et celui des opposants à la dictature macronienne.

«Nous demandons à l’Etat de nous protéger» : l’appel de médecins pour assurer la sécurité de soignants devenus des «cibles»

[Dans cette vidéo, Jérome Marty lance un appel au secours déchirant : il doit – paraît-il se « payer un garde du corps de sa poche »– NDA]

 

À la terrasse d’un café parisien, un homme s’approche d’elle. « Vous êtes Karine Lacombe ? » L’infectiologue a à peine le temps d’acquiescer que l’inconnu entre dans une colère noire, la traitant de « nazie » devant les clients médusés, à l’heure du déjeuner en cette fin d’été. « C’est à cause de vous qu’on vit en dictature sanitaire » […]

La cheffe de service à l’hôpital Saint-Antoine ne se taira pas. « Quand une femme réplique et résiste, elle devient davantage une cible, explique Karine Lacombe. C’est d’autant plus important de tenir notre position, de montrer que l’on a notre place dans le débat public, sans agressivité. »

[Victimisme féministe et inversion de la charge accusatoire… un stratagème classique en politique – NDA]

Une escalade de la violence

Si l’infectiologue refuse une protection policière, le collectif #StopMenaces, auquel elle appartient, demande aux autorités d’assurer la sécurité des médecins qui le voudraient.

« Nous faisons appel à l’État pour mettre en place tous dispositifs nécessaires pour assurer notre protection : mise à disposition d’un garde du corps ou d’une protection policière pour ceux qui le demandent parmi les soignants et scientifiques les plus menacés », écrit-il dans une tribune que Le Parisien – Aujourd’hui en France publie en exclusivité.

Certains vont jusqu’à payer un garde du corps de leur poche, à l’instar du Dr Jérôme Marty. « En être réduit à de telles extrémités est un terrible constat d’échec et d’abandon de la part des pouvoirs publics », déplorent les signataires […]

La crainte d’un passage à l’acte

[…] « Récemment, nous avons fait l’objet d’une liste nominative de personnes appelées à être jugées et condamnées à la décapitation », alerte le collectif. Plus que tout, ils redoutent aujourd’hui un passage à l’acte d’une « personne radicalisée ou déséquilibrée ».
[Antivax et islamistes radicalisés : même combat ! Plus c’est gros, mieux ça passe – NDA]

La tribune des médecins en danger : « Nous demandons à l’État de nous protéger » (Le Parisien)

LES SIGNATAIRES

Association Citizen4Science – Dr Fabienne Blum, présidente ; Collectif Fakemed-Dr Cyril Vidal, président ; Patrick Detlefsen, technicien en électronique et informatique industrielle ; Dr Thomas C Durand, directeur de l’Association pour la Science et la Transmission de l’Esprit Critique ; Pr Karine Lacombe, professeure de médecine, Sorbonne Université ; Dr Hervé Maisonneuve, médecin de Santé Publique, Rédacteur scientifique, Paris ; Dr Jérôme Marty, médecin généraliste, Président UFMLS ; Dr François Morel chirurgien, vulgarisateur, ancien secrétaire général du Collectif Fakemed ; Dr Alexander Samuel, professeur de mathématiques/science.

En revanche, même menacé de mort et faussement accusé par le Parisien d’être « mis en examen par la cour de justice de la république », pas de tribune dans le quotidien en faveur de Fabrice di Vizio (et des opposants à la dictature sanitaire)

Print Friendly, PDF & Email
18 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
gigobleu
gigobleu
il y a 1 mois

Je trouve honnêtement que nous devrions accéder aux demandes de Marty et Lacombe. Les conduire en prison (la santé?) et leur offrir 24h/24 des gardes du corps afin de les empêcher de continuer à nuire à la société.

Christine Tasin
Administrateur
Christine Tasin
il y a 1 mois
Reply to  gigobleu

en voilà une idée qu’elle est bonne !

padsou
padsou
il y a 1 mois
Reply to  gigobleu

Un seul BRAVO

RODRIGUE
RODRIGUE
il y a 1 mois
Reply to  padsou

Oui, comme ça personne ne pourra leur faire de mal ! Excellente idée !

Jak Sivens
Jak Sivens
il y a 1 mois

Il me semble qu’ils n’assument aucunement les conséquences de leurs actes qui a bouleversé la vie sociale et professionnelle des citoyens et ils s’émeuvent qu’ont les en veuille !!!! Déjà apprenez et cesser votre narratif mortifère et de la peur

Bouillot
Bouillot
il y a 1 mois

Les enfermer entre 4 murs ces znfoires de politicards

Christian Jour
Christian Jour
il y a 1 mois

des gardes du corps pour les nuisibles qui obéissent aux trois pieds-nickelés, et quoi plus. Ils ont trahit avec les traîtres, comploter avec les salopards du complot mondial, approuver les morts à cause du vaccin, ils se sont enrichi avec les pépètes des labos ils ont menti, manipuler tout un peuple qu’ils ont tyranniser avec leur mensonges et maintenant ils font dans leur frocs, qu’ils ne s’inquiètent pas, on ne les laissera pas tomber, un jugement les attends. Nous n’oublierons pas, nous ne pardonneront pas.

Argo
Argo
il y a 1 mois

Personnellement, il faudrait que les non-vaccinés bénéficient d’une protection contre les fous-furieux qui veulent les vacciner de force.

pikachu
pikachu
il y a 1 mois
Reply to  Argo

+1

et aussi un garde du corps pour les protéger de la fameuse boîte à claques.

ddlarillette
ddlarillette
il y a 1 mois
Reply to  pikachu

J’ai entendu cette expression des milliers de fois ,mais c’était au rugby !! Quand on ouvrait la boite a claques en principe certains allaient » »moucher rouge » »

padsou
padsou
il y a 1 mois

Quand on a une tête à claque il faut s’attendre à prendre des claques. J’en rêve.

raslebol
raslebol
il y a 1 mois

C’est normal quand on raconte que de sauvages conneries à longueur de journée, faut pas s’étonner qu’il y en a qui veulent leur faire fermer leur sales gueules !
Du coup, ça craint pour son cul et on demande à être protégé !!
Mais la connerie ne se protège pas, elle réussit quand même à déborder dans tout les sens !!!

durandurand
durandurand
il y a 1 mois

HA HA les assassins qui réclament des gardes du corps ,comme si ca allait empêcher de les cravater et de les juger , ils sont vraiment pitoyables ces assassins du peuple !

Annie Mekavéchélo
Annie Mekavéchélo
il y a 1 mois

La malédiction qui frappe tous les collabos. Ils s’imaginent obtenir des prébendes, des honneurs de circonstance, des promotions indues en tapinant pour le système. Hélas, un jour ou l’autre, ils sont lâchés comme des daubes avariées dès lors qu’ils ne servent plus ou ne sucent plus assez. Ils finissent alors reclus, paranoïaques et asociaux comme les vieux gendarmes ou policiers qui ont passé leur carrière à emmerder les pauvres. Ils sont à la merci de maladie psychosomatique. On pourra un jour les retrouver au fin fond de l’ESPAGNE, ou bien cachés dans leur résidence au LUBERON. A moins que pour expier leur forfaiture ou obtenir la rédemption, ils se barrent tous les deux à cALcUTTA pour soigner les nécessiteux. Que DIEU les protège car la suite pour eux paraît compliqué…

patrick
patrick
il y a 1 mois

Pourquoi ne pas boycotter les pharmacies et leurs médicaments?

zipo
zipo
il y a 1 mois

Bref qui sème le vent récolte la tempète. Mais pourquoi trembler si ils estiment avoir raison.
A moins que l’on prouve qu’ils étaient au courant des effets secondaires mortels de ce vaccin qui n’en est pas un, a court et a long terme ! Mais de toute manière comme ils ont sciemment triché en interdisant les médocs qui soignaient avec l’étude truquée du lancet, ils seront rendus responsables ; et des milliers de plaintes commencent a arriver ! Car en plus ils ont interdit aux médecins de soigner en interdisant les médicaments ! Hors, la loi est claire les vaccins étant dangereux l’on ne vaccine que si l’on ne peut pas soigner ! Donc détournement de la loi et application sur la population d’un vaccin qui n’en est pas un ,donc tromperie aggravé !QUESTION comme Véran et d’autres ont’ils touché des subsides des labos si c’est le cas étant parti prenante ils n’avaient pas le droit d’obliger les gens a se faire vacciner et pire en créant un Pass sanitaire qui ne sert a rien puisque le vaccin n’empèche pas la contamination !Alors mensonges et abus de confiance cela fait beaucoup !!Pire que l’affaire du sang contaminé de « Fabius » C’est sur a leur place je serais mal dans ma peau!
Maintenant ils veulent empoisonner nos gosses qui ne risquent strictement rien et la c’est dramatique ,beaucoup de pays ont d’ailleurs interdit le vaccin en dessous de 18 ans et 40 ans !

Hadès
Hadès
il y a 1 mois

Si ils étaient moins sur les plateaux TV à débité des âneries ils ne se sentiraient pas en danger, à moins que leur conscience commence à les travaillés… Nan je rigole

hello
hello
il y a 1 mois

que ne feraient t’ils pas pour assseoir leur notoriété ces médecins vaccineurs fous qui encombrent en boucle les plateaux télé depuis plus d’un an – pris au piège par des citoyens éclairés de leur dictature vaccinale et des insultes qu’ils n’ont cessé de proférer à l’égard de ceux qui ne veulent pas de leur mixture nocive, les voilà qu’ils demandent la protection de l’Etat payée par nos impôts !! rappelons leur que leurs prédécesseurs en 40 ont été pendus à l’issue du procès de NUREMBERG qu’il faudra bien leur intenter un jour

Lire Aussi