L’islamo-écolo Benbassa exclue des EELV : elle faisait vivre un cauchemar à ses collaborateurs



Par un communiqué en écriture inclusive, le chantre (chancre ?) de l’anti-France, de l’immigrationnisme et de l’islamophilie, la sénatrice franco-israélo-turque Esther Benbassa se voit exclue de son groupe EELV.

La raison : un harcèlement moral continu envers ses adjoints qui multipliaient les dépressions, les crises de nerfs ou de larmes et les démissions avec fracas.

Bref, comme Grippe-sou de Ça, elle donnait des cauchemars à ceux qui s’en approchaient.

Harcèlement moral : Esther Benbassa exclue du groupe écologiste au Sénat

La sénatrice EELV Esther Benbassa, accusée dans une enquête de Mediapart de harcèlement moral à l’encontre de ses collaborateurs, a été exclue par son groupe au Sénat, a annoncé ce dernier mardi soir.

[…] « Esther Benbassa n’a pas contredit une partie des témoignages et elle n’a, à ce jour, pas jugé opportun de porter plainte en diffamation contre ces accusations », fait-il valoir pour justifier sa décision. »

Les sénateurs du groupe « regrettent que la justice ne soit pas saisie pour des faits d’une telle nature », mais « ne remettent pas en cause (les) témoignages (des collaborateurs, NDLR) et prennent toute la mesure des difficultés que représente souvent l’engagement de poursuites judiciaires ».

Ils « réitèrent tout leur soutien à celles et ceux qui ont témoigné d’une grande souffrance au travail », continuent « de travailler sur la prévention du harcèlement moral et sexuel au travail », et mènent « une réflexion plus large sur le sujet avec les élu.e.s, les collaborateur.trice.s et les syndicats ».

Un « simulacre de procédure interne » pour la sénatrice

[…] La sénatrice associe cette décision à un « simulacre de procédure interne » et à une « sommation de répondre aux accusations anonymes relayées par un article de presse » […]

Dans son enquête, Mediapart rapporte les témoignages de huit anciens collaborateurs et six anciens étudiants que l’élue employait à l’École pratique des hautes études.

Tous évoquent un climat de « terreur » instauré par la sénatrice, fait de pressions, de chantage à l’emploi et d’humiliations systématiques, souvent à l’occasion d’e-mails, individuels ou collectifs, et de SMS consultés et retranscrits en partie par Mediapart.

Conséquence de cette gestion, le turn-over des collaborateurs a été très important, puisque plus de 18 assistants parlementaires ont été employés en deux mandats, décompte Mediapart […]

https://www.lepoint.fr/politique/harcelement-moral-esther-benbassa-exclue-du-groupe-ecologiste-au-senat-14-09-2021-2443133_20.php

Aucun rapport avec l’écologie et la nature mais vive la censure de Zemmour, l’islamo-fellation, l’invasion migratoire, le burkini, les « assesseures voilées » et les drapeaux étrangers ! Tel est le crédo d’Esther Benbassa (Source : Twitter)

 175 total views,  1 views today

image_pdf

35 Commentaires

  1. Une grosse Buse, à emplumer avec du goudron, à renvoyer à la Mecque la pintade, pour un pèlerinage halal

  2. ça ne m’étonne pas, elle fait partie de ces viragos de la gauchiasserie au même titre que la dévoreuse de taximan, ou la guenon vitupérant que je ne citerai pas mais que tout le monde reconnaitra,
    des femmes désaxées qui se réalisent en politique ou dans les administrations en exploitant leur entourage à outrance, l’humiliant, l’écrasant, le rabaissant.
    elles ne tiendraient pas une semaine dans le privé

  3. Rappel : Ester Benbassa a 3 nationalité, 3 passeports, 2 obligations envers 2 gouvernements étrangers, l’un Juif l’autre Musulman : Israël et la Turquie. sa seule spécialité concerne « l’histoire du Peuple (sic) Juif ». Elle milite depuis toujours pour une union entre Juifs et Musulmans mais pas avec les français ni Juif ni musulman. En ce qui concerne sa nationalité française, elle arrive en France en 1972 et obtient la nationalité 2 ans plus tard, merci Pompidou ?

  4. Ca ne m’étonne qu’à moitié. Je ne connais pas du tout Benbassa, mais ce genre de personnage, qui passe son temps, à faire la leçon aux autres, je m’en méfie.
    En plus c’est une islamo-gauchiste de première. Elle a dû aller loin dans le harcèlement, pour être renvoyée de son groupe, et ça devait durer depuis des années.

  5. C’est bien cette grosse cochonne que j’ai vu défiler avec les islamistes contre l’islamophobie ? et dire que cette femme est sénatrice, il va être temps de faire le ménage dans notre beau pays ?

    • @Ane Onyme

      Personne ne tourne autour du pot puisque c’est déjà indiqué dans l’article.

  6. Hello
    Vous avez remarquer la ressemblance frappante avec « ça » , c’est vraiment flippant . Pour les deux chevelure rouge ébouriffé , les mêmes sourcils , les mêmes yeux , les mêmes plies au dessus de la bouche et le même menton voir double menton . Ca est de retour , la j’ai peur .

  7. Je me tiens les côtes !
    L’image parfaite du gôcho-islamo-écolo-dingo !

  8. Elle pourra toujours se « recycler » comme brasseuse d’air au pied d’une éolienne pour faire touner les pales les jours sans vent ou comme second role dans le cinema d’horreur … ils feront des économies substantielles sur le maquillage.
    Bon vent le loukoum turc, ne plus te voir ou t’entendre me fera le plus grand bien.

  9. Bon débarras pour les victimes et aussi pour les téléspectateurs ! Elle ne viendra plus mettre la zizanie sur les plateaux ! Elle mériterait d’être condamnée pour harcèlement morale !

  10. Le souci de la propreté, n’affecte pas le souci du réchauffement climatique, comme l’insinue la Benbassa. On comprend que le que le burkini puisse l’avantager, mais rien ne l’empêche de retourner chez Merdogan qui sera ravi qu’elle disparaisse à jamais dans ce genre de sac poubelle.

  11. Cette garce ,faudra pas l’oublier et tous ceux et celles de son acabit , le jour ou le peuple va reprendre son destin en main !

  12. J’aurais jamais cru dire ça un jour, mais Grippe-Sou me fait MOINS peur que la Benbassa. Je le trouve même plus rigolo. Et pourtant, il m’en a donné des cauchemars…

    • L’avantage, avec Grippe-Sous, c’est qu’on sait qu’il est méchant. Alors que la Benbassa est une hypocrite de la pire espèce : celle qui dégouline de bons sentiments sur les plateaux TV, toujours prête à défendre tous les damnés de la terre mais qui, en privé, traite comme des moins que rien ceux qui travaillent pour elle. Alors franchement oui, il vaut mieux avoir affaire à « Pennywise », car il n’y a pas pire qu’un faux gentil !

  13. je tiens a apporter ma pierre a ce monument d ordures et de méchanceté a tétra ou tri nationalité a renvoyer en Turquie, son pays d’ origine,

    n importe quel bredouilleur d’ arabe maghrebin vous traduira immédiatement son patronyme Ben Bassa

    « la personne aux pets »

    la femme qui pète……

    ordure qui pue du bas comme du haut du cul comme de la bouche

  14. Et cette conne venait donner des leçons de morale à la télé. Pourrie de verts. Tout pour leur g….e à ces tares.

  15. Cette grosse cloche donneuse de lecons n’a que ce qu’elle mérite, elle porte sa méchanceté sur son visage et ce que ces collaborateurs lui reprochent ne m’étonne nullement .

  16. Un minimum d’analyse concernant son expression quand elle parle, ça coince dans son authenticité de parole et d’intentions! et puis à son âge,on est casé quand on BIEN TRAVAILLE !

Les commentaires sont fermés.