Surprenant, l’Arabie impliquée dans l’attentat du 11 septembre !

A ne pas manquer Histoire Publié le 12 septembre 2021 - par - 13 commentaires

Ce que révèle le premier document déclassifié par le FBI !
Et dire que ces c… d’américains avec leurs présidents font toujours ami-ami avec !
Ils adorent les baffes ces gens là… Malheureusement, en France : pas mieux !

Le FBI déclassifie des documents
sur les attentats du 11 septembre 2001

Radio-Canada 

Le FBI a rendu public samedi un document d’enquête récemment déclassifié sur le rôle de l’Arabie saoudite dans les attentats terroristes du 11 septembre 2001.

Daté du 4 avril 2016, le document de 16 pages partiellement expurgé fait état de contacts entre deux pirates de l’air et des associés saoudiens aux États-Unis, mais ne prouve pas que le gouvernement de Riyad était complice des attentats (naïf !), qui ont fait près de 3000 morts.

Le document insiste sur les liens entre Omar al-Bayoumi, un agent saoudien présumé (présumé, comme d’hab.) qui était installé en Californie, et deux hommes qui feront partie des pirates de l’air : Nawaf al-Hazmi et Khalid al-Mihdhar.

Le document, qui se fonde sur des entretiens réalisés en 2009 et 2015 avec une source dont l’identité est classée, détaille les contacts et les rencontres d’Omar al-Bayoumi avec Nawafal-Hazmi et Khalid al-Mihdhar, tous deux arrivés en Californie en 2000 avant les attentats.

Il montre également des liens encore plus forts que ceux déjà connus entre ces deux hommes et Fahad al-Thumairy, imam conservateur d’une mosquée de Los Angeles et diplomate accrédité au consulat saoudien à la fin des années 1990.

Selon le document, des numéros de téléphone associés avec la source montrent des contacts avec un certain nombre de personnes qui ont aidé Nawaf al-Hazmi et Khalid al-Mihdhar, dont Omar al-Bayoumi et Fahad al-Thumairy et y compris la source elle-même.

La source a indiqué au FBI que al-Bayoumi, par delà son statut officiel d’étudiant, occupait un rang très élevé au consulat saoudienL’aide de Bayoumi à Hamzi et Midha comprenait des traductions, des voyages, du logement et du financement, selon la note.

L’épouse de la source a déclaré que al-Bayoumi parlait souvent de jihad, poursuit le document.

La note établit également d’autres liens, via des rencontres, conversations téléphoniques ou autres communications, entre al-Bayoumi et Thumairy avec l’Américano-yéménite Anouar al-Aulaqi, propagandiste d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) tué par des drones américains au Yémen en septembre 2011.

Une demande de Joe Biden (Pour une fois qu’il fait quelque chose de bien, peut-être sans en avoir conscience)

Ce document d’enquête publié à l’occasion du 20e anniversaire des attentats est le premier à être divulgué depuis que le président Joe Biden a ordonné la déclassification de documents au cours des six prochains mois.

Trois administrations successives ont refusé de déclassifier et publier des documents sur les attentats et ont été accusées de vouloir protéger l’alliance historique entre Washington et Ryad. (Il doit y avoir encore du lourd à découvrir ! Combien d’implications ?)

L’Arabie saoudite a longtemps affirmé n’avoir joué aucun rôle dans les attentats, qui ont notamment consisté à faire s’écraser deux avions sur les tours du World Trade Center, à New York.

Quinze des 19 pirates de l’air des attentats étaient originaires d’Arabie saoudite – tout comme Oussama ben Laden, le cerveau de l’attaque.

Des documents publics publiés au cours des deux dernières décennies, y compris par la Commission sur le 11 Septembre, ont détaillé de nombreux enchevêtrements saoudiens, mais n’ont pas prouvé la complicité du gouvernement.

L’ambassade saoudienne à Washington n’avait pas répondu immédiatement à une demande de commentaire de Reuters en dehors des heures d’ouverture samedi soir.

Dans une déclaration publiée le 8 septembre, elle a déclaré que l’Arabie saoudite avait toujours plaidé pour la transparence autour des événements du 11 septembre 2001 et qu’elle applaudissait la demande de déclassification du président américain.

Comme l’ont révélé les enquêtes précédentes […] aucune preuve n’a été apportée pour démontrer que le gouvernement saoudien ou ses représentants avaient une connaissance préalable de l’attaque terroriste ou étaient impliqués de quelque manière que ce soit, indique la déclaration de l’ambassade saoudienne.

Les familles des quelque 3000 disparus et 20 000 blessés (+ 4000 morts des suites : maladies. D’autres à venir, plus de 400 000 malades ont été contaminées par les poussières d’amiante, voire d’éléments radio actifs) ont déposé une poursuite contre l’Arabie saoudite pour obtenir des milliards de dollars.

Les proches des victimes ont salué la publication du document, qu’ils considèrent comme une étape importante dans leur effort pour relier les attentats à l’Arabie saoudite.

L’un des principaux avocats impliqués dans les poursuites des familles de victimes contre l’Arabie saoudite, Jim Kreindler, a estimé que la note déclassifiée validait l’argument-clef portant sur le soutien du gouvernement saoudien aux pirates de l’air.

Avec cette première déclassification de documents, 20 ans durant lesquels l’Arabie saoudite a compté sur le gouvernement américain pour couvrir son rôle dans le 11 Septembre touchent à leur fin, a déclaré Jim Kreindler dans un communiqué.

Les familles attendent des preuves plus fortes avec la publication d’autres documents déclassifiés attendue dans les six prochains mois.

Print Friendly, PDF & Email
13 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Antiislam
Administrateur
Antiislam
il y a 10 jours

Bonjour,

Merci pour cet article essentiel !

Argo
Argo
il y a 10 jours

Les États-Unis ne sont plus ce qu’ils étaient.

tour
tour
il y a 10 jours

Comment pouvez-vous croire que ce qui se complote en Arabie Saoudite puisse ne pas être connu (au moins) des services américains qui protègent cette monarchie tellement impuissante qu’elle est contrainte à engager des mercenaires pour piloter ses avions qui bombardent le Yemen.
Ce pays n’a aucune autonomie, il est complètement sous contrôle donc en quelque sorte il est « irresponsable » tout en étant complice.
Ces infos lâchées au compte gouttes servent, à mon avis, à paralyser la partie des républicains qui n’a pas eu un rôle très clair dans ces attentats.
Il y a sûrement d’autres éléments impliqués, tout est possible même l’incroyable, même le désagréable.

Boronlub
Boronlub
il y a 10 jours
Reply to  tour

Oui, il y a beaucoup de ‘zones d’ombre’, dans cette histoire, à commencer par la tour numéro 7, qui s’est écroulée toute seule.

Sam
Sam
il y a 10 jours

Fahad al-Thumairy, imam conservateur d’une mosquée de Los Angeles et diplomate accrédité au consulat saoudien à la fin des années 1990.
ça me rappelle cette citation :« Les mosquées sont nos casernes, les coupoles nos casques, les minarets nos baïonnettes. »
il n’y a pas plus sourd que quelqu’un qui ne veut pas entendre et plus aveugle ……………….


PROTAGORAS
PROTAGORAS
il y a 10 jours

Ça n’est pas un scoop ! Il y a longtemps que l’on sait que la plupart des terroristes du 11 septembre étaient saoudiens (et pas seulement « d’origine », à commencer par Ben Laden.
Mieux, on sait aussi depuis longtemps que la famille Ben Laden était associée dans un compagnie pétrolière qui comptait des américains, dont la famille Busch qui a donné deux présidents des E U, le père et le fils, deux connards qui ont beaucoup fait pour déstabiliser le moyen orient en provoquant des guerres qui ont tué des centaines de milliers de personnes, ruiné la vie de millions d’autres, et fait le lit du terrorisme islamiste. Et notre président qui vend des armes à Ben Salmane, et fait ami ami avec lui (ils se tutoient) ne peut pas l’ignorer.
Les affaires sont les affaires ! Les américains ont toujours tout fait pour contrôler le pétrole mondial et nous, on vend des canons à l’Arabie Saoudite. Mais comme a dit Madame Parly, « Il n’est pas prouvé qu’ils s’en servent ».
Évidemment, tout ce beau monde n’a pas lu Aristote qui disait que « toutes les questions doivent être examinées sous le triple point de vue du logos, du pathos et de l’ethos ». L’ethos ? C’est un machin pour les vaincus !
Pour les vainqueurs, les affaires sont les affaires, surtout lorsqu’il y a des commissions et des rétro -commissions !

Pascal JUNG-LEDOUX
Pascal JUNG-LEDOUX
il y a 10 jours

Monsieur NIXON, revenez!!!

palimola
palimola
il y a 10 jours

Rien d’étonnant et ça continue ! Comme ces pontes talibans qui vivaient au Qatar bien pénards et viennent de rentrer au pays pour en prendre les manettes . Le gros problème est là aucun pays occidental ne joue franc jeu , le glaive dans une main et du fric dans l’autre . Si tous les pays qui disent combattre ces dégénérés le faisait réellement le problème serait réglé depuis longtemps , quitte a friter les pays producteurs de pétrole s’il le faut !

Mafia mondialiste
Mafia mondialiste
il y a 10 jours

Quand on pense que Donald Rumsfeld, responsable en grande partie des “attentats du 11 septembre par son “inaction” comme secrétaire de défense était aussi avant 2001, patron de Pfizer, cela donne le vertige.
https://mobile.twitter.com/dreslincourt/status/1436630009083404288

Donald H. Rumsfeld nommé président de Gilead Sciences Foster City, Californie — 3 jan.1997 Gilead Sciences Inc. a annoncé que le membre du conseil d’administration Donald H. Rumsfeld assumera le poste de président, avec effet immédiat. M. Rumsfeld succède à Michael L. Riordan, M.D., qui a fondé Gilead en 1987.
https://www.gilead.com/news-and-press/press-room/press-releases/1997/1/donald-h-rumsfeld-named-chairman-of-gilead-sciences

cherchez Qui il est.

Rumsfeld a été nommé secrétaire à la Défense pour la deuxième fois en janvier 2001 par le président George W. Bush. En tant que secrétaire à la Défense, Rumsfeld a joué un rôle central dans l’invasion de l’Afghanistan et l’invasion de l’Irak.

Mafia mondialiste
Mafia mondialiste
il y a 10 jours

Les crimes de Gilead Sciences masquent-ils des tests du Pentagone ?
https://www.voltairenet.org/article203317.html

jeanlg75
jeanlg75
il y a 10 jours

L’Arabie Soudite ?
Par-là Mec !

Frejusien
frejusien
il y a 9 jours

La déclassification ne fait que confirmer ce qu’on savait déjà, les pilotes étaient saoudiens
ils avaient été formés aux States, sur des avions militaires américains.
Qui était au courant parmi les dirigeants d’AS ?
Ben Laden ne faisait-il pas partie des familles régnantes du pays ?
Etait-il l’ami de Bush ? comme certains l’ont écrit hier sur RR

Aude Javel
Aude Javel
il y a 9 jours

L’agenda de l’islam est la conquête du monde, avec sa perfidie millénaire, sa mentalité d’arriéré et nos armes modernes. Le 11 septembre est une déclaration de guerre du monde musulman, toutes tendances confondues, contre l’Occident flamboyant : au lieu d’aller faire exploser des chameaux en Afghanistan ou détroner Sadam Husein pour son pétrole, G.W. Bush aurait dû profiter de cette attaque pour pulvériser La Meque avec une bombe sale pour rendre l’endroit impraticable pendant des siècles, briser le Hadj et raser Al Aqça en passant.

Qui a fait ça (le 11/9) ? C’est allah? Tiens allah, prend ça dans ta gueule!

Maintenant, l’occasion ne se représentera pas et les musulmans vont mener ce monde à sa perte, comme le scorpion sur sa grenouille, anathésiée dans l’eau bouillante…

Lire Aussi