C’était il y a vingt ans… Musiques dédiées à toutes les victimes du terrorisme, en hommage à Patrick Jardin

A ne pas manquer Histoire Musique Publié le 11 septembre 2021 - par - 19 commentaires

Voilà à mon avis l’un des clichés les plus terrifiants pris le 11 septembre 2001 à New-York. Un avion qui s’écrase sur un immeuble, oui c’est perturbant, mais on se voile la face car on n’a pas la vision des personnes qui sont dans cet avion et dans cet immeuble. Avec cette photo, nous sommes dans le concret, quelles pensées ont pu traverser le cerveau de cet homme alors qu’il vit les secondes les plus horribles de sa vie ? Et tout cela pour quoi en définitive ? Pour que les Américains repartent d’Afghanistan la queue entre les jambes en ce mois d’août 2021 ? Mais je ne veux pas revenir là-dessus, le but de cet article étant de partager de la musique et non de réécrire l’histoire.

Cependant, je souhaite expliquer que je dédie l’article à toutes les victimes des dictatures passées et présentes ainsi qu’à toutes les victimes d’actes terroristes. Ma première pensée est pour Patrick Jardin qui pour les neuf mois à venir sera replongé dans l’horreur. Les musiques que j’ai choisies ne sont pas forcément reliées à un moment précis de l’Histoire, ce sont plutôt des musiques de circonstances.

On commence avec Samuel Barber (1910-1981) , compositeur américain dont l’œuvre la plus célèbre est L’Adagio pour cordes. Il date de 1936, mais l’orchestration telle qu’on la connaît est due à Toscanini, en 1938. Cette pièce est souvent jouée au lendemain d’attentats meurtriers, comme celui de l’Hyper Casher en 2015. Il est interprété ici par les cordes de l’Orchestre philharmonique de Vienne dirigé par le chef vénézuélien Gustavo Dudamel, par ailleurs l’adagio de Barber est utilisé dans le film Platoon.

 

 

.

On pourra sans doute s’étonner de trouver ici le compositeur norvégien Edvard Grieg, connu pour sa musique de scène Peer Gynt, Le concerto pour piano et Les danses norvégiennes. Mais l’extrait de Peer Gynt que je vous ai choisi sert de conclusion au film La rafle. Il nous raconte la rafle du Vel-d’Hiv en juillet 1942, le déplacement des enfants au camp de Pithiviers et finalement leur déportation en camp de concentration, pas un ne reviendra. Voici donc La mort d’Aase, extrait de la suite numéro 1 de Peer Gynt, jouée par un orchestre à cordes, les instruments étant munis de sourdines ; cette pièce bouleversante est interprétée par l’Orchestre symphonique de Seattle dirigé par Thomas Dausgaard :

.

 

Indiana Jones, Jurassic Park, Star Wars, je suis  certain que ça vous dit quelque chose, les musiques de ces films (et de tant d’autres !) sont dues au génial John Williams. Donc impossible de passer à côté de La Liste de Schindler. Difficile de rester insensible aux larmes de la joueuse de cor anglais !

.

S’il existe un compositeur dont le nom ne vous dit rien, c’est bien Henryk Gorecki, né et décédé en Pologne. Moi même, j’aurais pu « passer à côté » si je n’avais pas vu le film État second, avec Jeff Bridges dans le rôle principal. La musique qui termine le film est magnifique et j’ai eu envie de savoir ce que c’était ! Il s’agissait de la symphonie numéro 3 « Les chants plaintifs » de Gorecki. Cette œuvre, en trois mouvements, rend hommage aux victimes de la Shoah. Voici le premier mouvement, avec les explications ci-dessous !

« La liste de noms défilant tout au long du film est la liste alphabétique accompagnée des dates de naissances des personnes déportées par le convoi 37. Un convoi de 1004 déportés, dont 729 juifs roumains, parti le 25 septembre 1942 de Drancy, arrivé à Auschwitz le 27 septembre 1942. 873 personnes furent gazées dès leur arrivée au camp. Sur toute la liste de noms qui défilent durant le film, 15 hommes survivront en 1945. Toutes les femmes et tous les enfants auront succombé.

Les lettres d’enfants lues et aperçues dans le dernier tiers du film sont celles d’enfants juifs déportés ou cachés. Notamment les lettres de Marie Jelen, 10 ans, écrite du Vel d’hiv à Pithiviers, camp de transit, déportée par le convoi n°35 qui est parti de Pithiviers le 21 septembre 1942 et gazée à Auschwitz le 23 septembre 1942.
Lettre de Rita Calef, 12 ans, arrêtée à Lyon, déportée par le convoi n°63 du 17 décembre 1943, gazée à Auschwitz le 20 décembre 1943. A écrit une ode à la paix entre les peuples à l’occasion de la nouvelle année 1942. »

Une petite précision, on pourrait presque remplacer ces noms par ceux des victimes de la Religion, d’Amour de Tolérance et de Paix !

 

Le compositeur qui nous intéresse à présent est Maurice Ravel (1875-1937)   surtout connu pour son Boléro. Mais ce n’est pas à lui que l’on va s’intéresser, mais à son Concerto pour la main gauche.

C’est en 1929 que Ravel reçut simultanément deux commandes de concerto pour piano, le concerto en sol, et le concerto en ré pour la main gauche ; ce dernier était demandé par Paul Wittgenstein, lequel avait perdu son bras droit lors de la première guerre mondiale.  Malheureusement, le pianiste s’étant permis quelques arrangements, cela déplut à Ravel : « Je suis un vieux pianiste et ça ne sonne pas ! » dit l’un « Je suis un vieil orchestrateur et cela sonne ! » répondit l’autre. La rupture était consommée entre les deux hommes et c’est Jacques Février qui créa l’œuvre à Paris en 1937. Cependant, Wittgenstein  revint sur sa position :

« Cela me prend toujours du temps d’entrer dans une musique difficile. Je suppose que Ravel en fut très déçu et j’en fus navré. Mais on ne m’a jamais appris à faire semblant. Ce n’est que plus tard, après avoir étudié le concerto pendant des mois, que je commençais à en être fasciné et que je réalisais de quelle grande œuvre il s’agissait. »

Marguerite Long, contemporaine de Ravel, déclara :

 » Tout ici est grandiose, monumental, à l’échelle des horizons flamboyants, des monstrueux holocaustes où se consument les corps et s’engloutit l’esprit, des vastes troupeaux humains grimaçant de souffrance et d’angoisse. Et cette fresque colossale, aux dimensions d’un univers calciné, ce sont les cinq doigts de la main senestre, reine des mauvais présages, qui vont en brosser les âpres reliefs. » 

Le dernier mot revient à Ravel lui-même :

« Dans une œuvre de cette nature, il est indispensable que la texture ne donne pas l’impression d’être plus mince que celle d’une partie écrite pour les deux mains. Aussi ai-je recouru à un style qui est bien plus proche de celui, volontiers imposant, des concertos traditionnels. Après une première partie empreinte de cet esprit apparaît un épisode dans le caractère d’une improvisation qui donne lieu à une musique de jazz. Ce n’est que par la suite qu’on se rendra compte que l’épisode en style jazz est construit, en réalité, sur les thèmes de la première partie. »

Cette musique, absolument bouleversante, est d’une violence inouïe, à l’instar de La Valse. Tout évoque la Grande Guerre et en même temps laisse présager des moments difficiles…il est bien sûr inutile de préciser que le concerto est injouable de la main droite !

Voici ce concerto dans l’interprétation de l’Orchestre National Russe dirigé par Alexander Vedernikov, au piano Nikolai Lugansky :

 

Je conclus cet article avec des voix semblant venir du paradis ; on retrouve l’adagio de Barber dans la version pour chœurs qu’il a écrite en 1967, Agnus Dei.

 

On se retrouvera bientôt avec des musiques latinos, infiniment plus gaies !

Filoxe

.

Toute la rubrique « musique » de Résistance républicaine

Pourquoi de la musique sur un site islamophobe ? 

 

Print Friendly, PDF & Email
19 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Maxime
Maxime
il y a 12 jours

Il ne faut pas entretenir le « pathos », cela ramollit.
Les Grecs adoraient le pathos, résultat ils ont été vaincus par les Romains qui n’en avaient rien à cirer.
Les Chrétiens adorent le pathos, résultat leur civilisation est en train de se faire laminer par les Barbares.
Chrétiens dont le nom vient d’ailleurs du grec.
Au risque de choquer, je n’écouterai pas ces musiques (magnifiques cependant), je ne pleurerai pas dessus, je ne m’émouvrai pas dessus, je ne cultiverai pas la peine pour la peine car la page n’est pas tournée, l’heure n’est pas au souvenir mais au combat.
On peut dédier ce qu’on veut à qui on veut, on n’est pas là pour cultiver les plaies mais pour vaincre cet ennemi à qui ils laissent le champ libre. Idée tellement insupportable et révoltante qu’il n’y a pas de place pour le pathos.
La musique, les bougies, les fleurs « en hommage aux victimes »… on sait quoi en penser.
Désolé…

personne
personne
il y a 12 jours
Reply to  Maxime

:-))) C’est pas faux :-)))

Christine Tasin
Administrateur
Christine Tasin
il y a 11 jours
Reply to  Maxime

Désolée Maxime mais je suis en désaccord total. Ecouter de la musique n’est pas entretenir du pathos sauf à penser comme cet imbécile de Rousseau que le théâtre, les arts etc seraient mauvais pour l’homme. Au contraire, écouter du beau nous élève et nous rend plus forts pour lutter ! Je n’arrive pas à comprendre en quoi et pourquoi ces morceaux extraordinaires qui prennent le coeur et l’intelligence ne devraient pas être écoutés, ils ne ramollissent pas, ils rendent plus forts, et plur fiers de notre civilisation qui les a produits. Quant au parallèle avec les Grecs il est faux ils n’adoraient pas le pathos, ils préféraient Apollon l’intellectuel à Dionysos épri de plaisirs et de pathos en effet… Par ailleurs la réalité est que les RTomains vainqueurs ont été vaincus pas les Grecs vaincus puisque les Romains ont pris le meilleurs des Grecs (; comme l’a résumé Horace : Graecia capta fera ferum victorem cepit) leur langue parlée au quotidien par la place dirigeante (César ne meurt pas en disant tu quoque mi fille mais « Kai tu teknon », les enfants pétris de philosophes et de scientifiques grecs…

Last edited il y a 11 jours by Christine Tasin
cruet73
cruet73
il y a 11 jours

Merci Christine! Ce n’ est pas du pathos, mais juste notre culture! C’est beau, c’est transcendant!! Quelle autre culture que la nôtre peut elle offrir ça? Et tout s’effondre!  » La France est la résidence secondaire de Dieu ! » Va t’il supporter longtemps que des squatters brisent ses meubles??

David
David
il y a 12 jours

Je crois qu’avec toutes ces horreurs Mr Patrick Jardin nous a montré son potentiel de combattant et de défenseur, Comme Mr Phillipot qu’il soit parmi nos portes étendard : Pour la LIBERTE, ÉGALITÉ et FRATERNITE.

Bien le bonjour, d'Alfred
Bien le bonjour, d'Alfred
il y a 12 jours

Merci Filoxe ;
Merci Christine;

Magnifiques instants musicaux, magnifiques photos de compositeurs et émouvantes evocations pour rafraichir la mémoire et aiguiser le bon sens et la lucidité endormis de bien trop de nos compatriotes, qui ne réalisent pas encore tout ce qu’ils risquent de perdre, bientôt.

sylvestre90
sylvestre90
il y a 12 jours

Il manquerait peut-être le final de la 9ème de Ludwig , l’hymne à la liberté , cette liberté
qu’ on étouffe peu à peu .

Gisèle
Gisèle
il y a 12 jours

En vingt ans que s’est il passer ? Les dirigeants occidentaux ont laissés un boulevard à ces dégénérés pour nous envahir et nous anéantir un peu plus ! Nous sommes en train de nous aplatir devant cet ennemi parce nous sommes dans le déni de la réalité, comme nous l’étions dans les années 30 avec le Nazisme ! C’est la même saloperie qui veut conquérir le monde !

sylvestre90
sylvestre90
il y a 12 jours
Reply to  Gisèle

ON nous a donné un monde fait de beauté , d’harmonie , de paix, d’évolution vers le sublime, je dirais encore d’amour , de charité et d’espérance .
Qui sont ces salauds qui foutent la haine , la violence , la laideur ,le désordre , le chaos et veulent tout anéantir ? Pourquoi ont-ils tant de pouvoir ?
Qui leur permet de conserver ce pouvoir ? . . .
Comment inverser cette incohérence ? . . .

En 2022 , votez ! votez bien ! !

Argo
Argo
il y a 12 jours

La musique adoucit les moeurs, dit-on, à voir les conflits qui durent depuis la nuit des temps, on est en droit de douter de cet adage!

Beate
Beate
il y a 12 jours

9/11: Phone Calls from People Trapped in the Towers | 911 Documentaryhttps://www.youtube.com/watch?v=F8V9DEEx_cA

9/11 The Falling Man – The Most Powerful Image of 9/11 | 9/11 Documentaryhttps://www.youtube.com/watch?v=ME7oToyD9QE

denise
denise
il y a 12 jours

Merci , merci pour ces choix musicaux de circonstance, et vos textes .
J’attends avec impatience la musique latino .

Rosette
Rosette
il y a 12 jours

[ATTENTION ]
Je préfère l’Internationale!

Rosa SAHSAN
Rosa SAHSAN
il y a 11 jours

magnifique!!! pur moment de recueillement. Merci
ROSA

hello
hello
il y a 11 jours

qui écrira une musique pour ces enfants juifs tués par MERAH, dont cette fillette tirée par les cheveux avant une balle dans la tête ?

julia
julia
il y a 7 jours

Me TASIN, vous CENSUREZ énormément.

  • et vous OSEZ DIRE QUE NON !!!
  • Vous êtes du même tonneau que ceux que vous décriez ; surement pire.
  • Honte à vous.

Vous trompez vos auditeurs

Antiislam
Administrateur
Antiislam
il y a 6 jours
Reply to  julia

Bonjour,

Je réponds à la place de Christine.

Notre site est harcelé par les islamos et leurs complices gauchistes.

Christine est régulièrement traînée en justice.

Ce n’est pas vous qui vous y trouverez.

(Le modérateur).

Christine Tasin
Administrateur
Christine Tasin
il y a 6 jours
Reply to  julia

Bien sûr que je censure ! Je censure les grossièretés, les commentaires susceptibles de nous amener au tribunal, les commentaires qui ne respectent pas les fondamentaux de RR, tous ceux qui crachent donc sur la République, les commentaires racistes, antisémites, homophobes…. j’en passe et des meilleures. Ceux qui ne sont pas contents peuvent toujours créer leur propre site et le laisser aux mains de tous les fous et de tous les trolls qui passent en ne modérant pas ! Si vous avez été censurée c’est que vous le méritiez, sauf à ce que le robot ait mis votre commentaire à la corbeille automatiquement, ce que je ne pense pas eu égard à la tournure agressive et redresseur de tort de votre commentaire. vous êtes soit un obsédé soit un troll… Allez donc voir ailleurs si RR y est.

Paco
Paco
il y a 6 jours

Et pan dans sa gueule. Bravo !

Lire Aussi