Le dernier juif d’Afghanistan quitte le pays… mais ne choisit pas la France comme refuge

Ils vivaient là depuis plus de 1500 ans, peut-être même avant. A la bonne époque, on en comptait jusqu’à 80 000 et jusqu’en 1948, il y en avait encore près de 5000.

Puis la population juive d’Afghanistan décrut irrémédiablement avec l’indépendance d’Israël et la mise en coupe réglée du pays par l’islamisme radical. Comme dans tous les pays musulmans mais, aussi, comme dans les pays occidentaux subissant l’invasion migratoire et l’islamisation de leur société. Notamment, dans le centre mou de l’Europe dhimmie : la France (de presque 700 000 dans les années 70, la population juive française est passée à 450 000 individus en 2019).

Ainsi, le dernier juif d’Afghanistan, Zébulon Simentov, a quitté le pays, non pas pour le Frankistan des droit de l’homme musulman, mais pour un endroit plus sûr et encore relativement épargné par le nouvel antisémitisme, pardon, antisionisme : les États-Unis.

Afghanistan : le dernier juif du pays contraint de s’exiler

Face au risque que représentent non seulement les talibans mais aussi Daesh, Zebulon Simentov a réussi à s’enfuir le jour-même du nouvel an juif Roch Hachana, selon les informations d’Associated Press […]

Zebulon Simentov s’était pourtant refusé à quitter le pays depuis des décennies. Âgé d’une soixantaine d’années, l’homme a déjà vécu sous le régime des talibans, lorsqu’ils étaient au pouvoir de 1996 à 2001. Lors de cette période, il avait été jeté en prison plusieurs fois, et des membres du régime avaient même essayé de le convertir.

En avril dernier, celui connu comme étant le dernier juif d’Afghanistan avait déclaré à l’Agence France-Presse qu’il quitterait le pays pour rejoindre Israël si les talibans revenaient au pouvoir. Quelques mois plus tard, en août, il avait cependant une nouvelle fois déclaré, auprès de la presse indienne, qu’il ne quitterait pas l’Afghanistan, inquiet du sort de la synagogue de Kaboul s’il venait à partir. 

Le 18 août dernier, un chef taliban avait déclaré à la télévision publique israélienne Kan que le régime respecterait les droits des minorités d’Afghanistan, notamment les libertés religieuses, y compris pour le dernier juif du pays […]

L’évasion de Zebulon Simentov a été organisée par l’homme d’affaires israélo-américain Moti Kahana, PDG d’une société de sécurité privée, selon l’agence de presse américaine. Ce dernier serait en train de négocier avec les États-Unis et les autorités israéliennes pour lui trouver un lieu d’exil […]

https://www.cnews.fr/monde/2021-09-09/afghanistan-le-dernier-juif-du-pays-contraint-de-sexiler-1124632

 102 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. OCCUPATION CULTURELLE FAVORITE DES AFGHANS

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/91/Samarkand_A_group_of_musicians_playing_for_a_bacha_dancing_boy.jpg/220px-Samarkand_A_group_of_musicians_playing_for_a_bacha_dancing_boy.jpg
    Batcha habillé en femme avec un orchestre à Samarcande entre 1905 et 1915.

    Le bacha bazi est une sorte d’esclavage sexuel sous la forme de prostitution de garçons pré-pubères et d’adolescents vendus à des hommes riches ou puissants et le plus souvent mariés pour servir de danseurs au cours de spectacles offerts à leurs affidés, ou dansant à des cérémonies de mariage2, les hommes étant toujours strictement séparés des femmes qui seLa pratique du bača bāzī est une forme de pédérastie qui est répandue en Asie centrale depuis les temps anciens.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bacha_bazi

  2. Pas fou…. rejoindre la France ce serait reculer pour mieux sauter, puisque nos collabos gagnent aux envahisseurs égorgeurs chaque jour un peu plus le droit de nous asservir… et donc demain tout est à craindre pour les juifs et pour nous !!!

  3. Dernier exemplaire d’une religion haïe par l’islam,
    peuple qui a vécu là depuis sans doute la conquête romaine qui avait fait fuir de nombreux juifs qui s’étaient éparpillés un peu partout autour du bassin méditerranéen et de l’autre côté jusqu’en Asie mineure et au-delà.
    Preuve du grand nettoyage ethnique et religieux, pratiqué par l’islam partout où il prend le pouvoir,
    Toute trace du judaïsme disparaitra d’Afghanistan avec la destruction de la synagogue, comme ils ont effacé les derniers vestiges du bouddhisme avec les bouddhas de Bamiyan

  4. il a bien raispn parce qu’avec ces enfoirés au gouvernment, les juifs risquent de plus en plus dans ce pays. les muzz sont tellement soutenus que l’on n’a plus notre place dans ce pays, même les cathos, protestants etc etc…

  5. Bonjour,

    1500 ans d’Histoire qui prennent fin …

    Pendant que les Gauchistes occidentaux nous parlent « diversité » en permanence, la féroce épuration, de tous ceux qui ne sont pas musulmans, hors de la Oumma, bat son plein.

    Cette imposture ne peut plus durer …

    • Oui @Antiislam

      Où est la diversité religieuse au Pakistan, en Algérie ou en Turquie ? Et il faut voir la vie de ceux qui restent, par exemple en Égypte.
      Et ils ont le toupet de protester contre « l’islamophobie » des sociétés occidentales qui ne se plient (encore) pas à leurs multiples exigences !

  6. Pourquoi pas la France, demandez pas le pourquoi au roi minus, il dira qu’il ne comprend pas, que tout va bien, qu’il n’y a pas d’insécurité, que ce n’est pas vrai qu’il y a 120 agressions au couteau par jour etc…. Que tout les parasites ceux qui viennent en France s’intègrent parfaitement. Il dira aussi qu’il ne prend pas son peuple pour des cons…………..et pourtant.

    • Pour venir en France, pays des libertés et des droits de l’homme…… il faut qu’il attende que E. Zemmour soit élu président et qu’il ait fait le ménage…….. ( sacré boulot)

Les commentaires sont fermés.