Quand les médias font l’éloge d’Olivia Ronen, l’avocate « ultra-efficace » d’Abdeslam

 

Chaque jour vous dégoûterait un peu plus de la politique, de la Justice et des médias de notre pays.

Dernière exemple en date : les articles dithyrambiques de la presse sur l’avocate de Salah Abdeslam, Olivia Ronen, 31 ans.

« À 31 ans, Olivia Ronen ne manque pas de cran. Et c’est tant mieux » s’exclame L’Écho.

«Elle ne se laissera pas déstabiliser» rapporte Le Parisien.

«Plus l’étau se resserre, plus notre rôle est essentiel» précise-t-elle dans Le Figaro (via l’AFP) qui ajoute qu’elle « aime les défis » et se « mettre en danger » (les victimes du Bataclan apprécieront).

On saura également que cette fille de la haute bourgeoisie parisienne présente une « silhouette menue et élégante, cheveux noirs en chignon haut sur la tête », possède «une très grande force de conviction», « une énergie incroyable» tout en étant «brillante», «précoce», «bosseuse», «extrêmement exigeante avec elle-même», «discrète» ou encore «ultra-efficace». Et enfin qu’elle a fait des années de danse classique puis du théâtre.

Manquerait plus qu’elle apprécie la musique des Eagles of Death Metal… comme cette jeunesse qui lui ressemblait, massacrée au Bataclan par les coreligionnaires d’Abdeslam.

Ailleurs dans la presse, après le même éloge indécent d’Olivia Ronen, certains titres osent la moraline pour essayer de « comprendre » le terroriste : « La meilleure réponse au terrorisme, c’est la démocratie. Cela passe par une bonne défense qui permette de comprendre un passage à l’acte, une personnalité, pour rendre intelligible l’événement » (Voici).

Ou bien tentent de nous soutirer une larme sur les dures conditions de vie du « détenu le plus surveillé de France » : « [Il] vient de passer les cinq dernières années dans une petite cellule de 9m². Deux caméras le filment 24 heures sur 24 et ses moindres faits et gestes sont scrutés par une équipe de gardiens de prison, qui se relaient toutes les heures devant les écrans de vidéosurveillance » (Le Journal des Femmes).

Et pendant ce temps-là, à Kaboul ou ailleurs, des fous d’Allah comme Abdeslam ne s’embarrassent pas de procès pour interdire la danse classique, le théâtre ou la musique, frapper celles qui ne portent pas le voile, virer les femmes des plateaux télés ou des facultés de droit et éliminer férocement leurs opposants. Mais il paraît que c’est « l’honneur de la démocratie » d’offrir une belle défense aux pires ennemis de la démocratie.

Quitte à en crever ?

Attentats du 13 novembre 2015 : qui est Olivia Ronen, l’avocate de Salah Abdeslam ?

«Plus l’étau se resserre, plus notre rôle est essentiel», estime cette jeune pénaliste de 31 ans qui a déjà défendu plusieurs prévenus au profil radicalisé.

[…]

C’est Salah Abdeslam qui a pris contact avec Olivia Ronen durant l’été 2018 depuis la prison de Fleury-Mérogis, où il est détenu sous très haute sécurité. «Ça a été une énorme surprise», confie la pénaliste au Parisien . L’avocate s’est ensuite rendue au parloir de Fleury en septembre 2018 pour le rencontrer, précise Le Parisien. «On a beaucoup discuté, j’ai pensé qu’il y avait quelque chose à faire», précise l’avocate à nos confrères.

«J’aime les défis, me mettre en danger (…) On ne défend pas une cause, mais des individus. Même si parfois on essaie d’exclure quelqu’un de l’humanité, cette personne en fait partie tout autant que nous», ajoute-t-elle. Elle estime que le rôle de l’avocat est essentiel lorsque «l’étau se resserre» […]

Une «grande bosseuse»

Silhouette menue et élégante, cheveux noirs en chignon haut sur la tête, Olivia Ronen est inconnue du grand public mais pas dans la profession. Quand elle enfile sa robe noire, elle a «une très grande force de conviction», une énergie «incroyable», assure sa confrère Me Fanny Vial, également en défense dans le procès du 13 novembre.

Ses confrères la décrivent pêle-mêle comme «brillante», «précoce», «bosseuse», «extrêmement exigeante avec elle-même», «discrète» ou encore «ultra-efficace».

Née en 1990, Olivia Ronen grandit à Paris. Son père est chef d’entreprise. Sa mère, fonctionnaire au ministère des Finances, s’est rapidement arrêtée de travailler pour élever ses quatre filles. Elle fait dix ans de danse classique puis du théâtre «jusqu’à huit heures par semaine» […]

Elle prête serment en 2016 et est élue secrétaire de la conférence – ces jeunes avocats du barreau de Paris élus pour un an à l’issue d’un concours d’éloquence […]

L’avocate confie avoir été marquée par un «sentiment d’impuissance» quand un de ses clients, impliqué dans le dossier des attentats de Nice mais qui contestait la qualification terroriste des poursuites, s’est suicidé en prison en 2019.

Un combat auquel elle est sensible, elle qui a rédigé son mémoire sur « la place de la prison dans la lutte contre la récidive ». Elle est déjà intervenue au profit de jeunes radicalisés – ce qui pourrait expliquer que Salah Abdeslam ait fait appel à ses services -, mais aussi des membres de la mouvance d’extrême droite […]

[Détail repris dans toute la presse, il fallait bien mettre à égalité le terrorisme islamique et l’affreuse « mouvance d’extrême droite » – NDA]

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/attentats-du-13-novembre-2015-qui-est-olivia-ronen-l-avocate-de-salah-abdeslam-20210908

 361 total views,  1 views today

image_pdf

41 Commentaires

  1. Ce sont les médias qui font l’éloge de l’avocate . De plus elle a peut-etre été commis d’office et en profite pour se faire un nom-ce dont je doute de l’efficacité . En effet,qui en voudrait sachant qu’elle a défendu cette pourriture ? C’est bizarre qu’un musulman intégriste accepte d’etre défendu par une femme ! Enfin, pour ces cas de terroristes musulmans, je suis contre la peine de mort pour la simple raison que les exécuter les transformerait tout de suite en martyrs, ce qui est leur reve ultime!!!! Par contre ,une vraie prison, a la japonaise ,gardé par des militaires ……………

  2. comment peut-on défendre un ASSASSIN, un CRIMINEL sinon en étant ou devenant son complice ??
    Ce genre d’ordure doit être découpée en fines lamelles pour être jetée aux cochons.
    La FRANCE doit adapter ses lois au contexte islamiste …PEINE DE MORT !!!!
    islam / ASSASSINS

  3. Elle n’a aucun respect ni pour les victimes ni pour leurs familles !
    C’est honteux .

  4. Enchanté d’apprendre que l’avocate du meurtrier a fait de la danse classique, ainsi nous avons l’antithèse, « la belle et la bête »,

    il est certain que cette petite bourgeoise jouit du plaisir à défendre l’indéfendable, ça va lui faire de la pub, une grosse pub.
    Tout ce procès qui n’est qu’une mise en scène fort couteuse, où le héros semble être l’assassin, me donne la gerbe, et plus j’en apprends plus cela confirme ma première impression

  5. Il n’y a pas il n’y aura pas de procès le seul but de cette mascarade c’est face à des crimes atroces impardonnables inqualifiables de démolir encore plus les victimes pour faire l’apologie, de la monstruosité.
    Victimes encore en vie révoltez vous ne participez pas à cette mise en scène.
    Cette avocate représente le mal absolu et la négation de vos souffrances
     
    Elle va inverser les choses vous êtes le mal elle représente le bien.
    Tel est le but de la haute société Française qui seule définit le bien dont vous êtes bien sûr victimes et exclus.
    Là aussi une seule solution ne pas participer ne pas collaborer et se révolter contre eux.
     
    Elle aura bien sûr ensuite la réussite financière comme le yéti mais c’est au détriment de vous et de vos valeurs qu’elle va détruire

  6. =========================

    Jean Messiha, décidément ne parle pas le langage correct des bien-pensants républicains démocrates pour lesquels protéger le racailleux dans l’objectif d’éviter l’extinction de l’espèce est un impératif de l’état même si le prix à payer et le sacrifice de milliers de paisibles Citoyens Français qui font vivre cette classe qui pense si bien le coeur sur la main (et l’esprit dans les godasses).

    Cause mal ce Messiha ! et ça heurte le sensibilités orientée protection de la racaille, larme sèche à l’oeil, à l’esprit et dans le coeur pour les sacrifiés sur l’autel de la bien-pensance.

    Jean Messiha invité de Midi News le 09/09/2021

    Pour Messiha et Zemmour, bientôt l’indignité sans doute ?! Allez savoir, elles en sont bien capable toutes ces bonnes âmes !

  7. Encore une bourgeoise qui va être blindée de fric sur le dos des victimes grâce à l’ultra médiatisation de ce procès !
    Une personne normale refuserait de défendre une telle pourriture mais chez les macronisés il n’y a aucune retenue au foutage de gueule !!

  8. qu’elle aille bruler en enfer avec son client cette avocate…. elle se fait du fric sur les victimes…

  9. Je suggère à cette excellente avocate de s’inscrire au barreau de Kaboul !
    Elle aura l’occasion de mieux encore exprimer ses talents.

  10. Avec Dupond Moretti comme ministre, si le procès d’abdeslam est dû même tonneau que celui de la famille merah, je plains les partis civils !

  11. De tout temps il y a eu ceux qui se battent pour que la lumière triomphe des ténèbres… et l’inverse aussi… elle a choisi de défendre la mal, le meurtre, la barbarie, les pratiques barbares du 6ème siècle qui s’en prennent à la civilisation humaine du 21 ème siècle, les esprits vils au service du mal, de ceux qui cassent ce que les autres ont, ce que les autres font, ce que les autres sont…. pour espérer quoi??? donner une chance de rachat à un combattant musulman du 6 ème , afin qu’il comprenne qu’il vit au 21 ème siècle où l’on ne s’en prend plus aux autres, où l’on respecte ce qu’est l’autre tel qu’il est…

    Le problème du 21 ème siècle sont les religions, où des personnes parce qu’ils récitent des prières, se prennent pour des personnes ayant le droit de s’en prendre aux autres, de les tuer car ils ne font ou ne sont pas eux…. Les religions ont fabriqués et fabriquent encore tant de gens qui sont dans le jugement permanent des autres, en cherchant à vouloir les convertir à leur idéologies complètement dépassées….

    Que ce soit celle des cathos qui pendant longtemps avait appliqué l’inquisition, pourchassant et tuant les réfractaires à leur culte, et les musuls en font de même, depuis toujours, et aujourd’hui encore librement partout sur Terre… tuant tout objecteur de leur conscience si limité, si archaïque…

  12. cela permet de faire la liste des media collabos : à retenir – comment peux t’on se regarder dans la glace quand on défend un monstre lequel, si on était encore dans un pays résistant et patriote, aurait dû être passé par les armes dès son arrestation : les faits de guerre sont punis par la loi martiale, mais le pays des « marches blanches » par la grâce de ses gouvernants collabos l’a totalement oublié

  13. Après avoir vu le patrimoine de duc…le yéti elle se voit déjà au volant de sa bentley vers son yacht sur la côte d’Azur, a force de « défendre « des ratons d’importation protéger par nos juges rouges aux ordres.

    • oui, le défendre parce qu’elle n’aurait pas le choix déontologiquement parlant (si c’est vraiment le cas), pourquoi pas, mais vouloir se faire une publicité par la même occasion, c’est une autre affaire et c’est à vomir.
      Comme quoi, on peut être joli et humainement détestable. Merci pour la piqure de rappel. On n’a jamais assez de doses de rappel dans ce domaine !
      Je crois que c’est ce qui me surprend le plus chez l’être humain, trop imprégné que je suis du mythe du « kalos kagathos ». Comment peut-on être beau et pourri intérieurement?
      C’est bien là un vice de notre espèce… à vous dégoûter de l’humanité.

  14. On dit que tout accusé a droit à une défense mais à ce niveau là c’est lui faire trop d’honneur et d’humanité, choses qu’il ne mérite aucunement. Ce procès aurait pu avoir un sens si la peine de mort existait toujours, là il ne peut que souligner notre faiblesse et notre impuissance.

    • Je partage votre avis. Sans la possibilité de la peine de mort (et son application) au bout du processus, ce procès ne sera qu’une parodie de justice à l’égard des familles des victimes. La peine de mort dans certains cas est la moindre des justices que l’on puisse rendre aux victimes de crimes crapuleux. Ceci dit, étant donné que nous n’avons pas à nous abaisser au niveau de ces criminels ils doivent pouvoir bénéficier d’un avocat. C’est toute la différence entre faire justice et chercher vengeance. La véritable justice apaise tandis que la vengeance ronge et n’apaise pas. Je pense tout particulièrement aux proches des victimes de ces criminels. Pour défendre de tels individus à partir d’un certain niveau de crime il faudrait pouvoir tirer au sort leur avocat.

      • Ami Gigobleu, entièrement d’accord avec vous. On aurait dû conserver la peine de mort pour certains délits. Je me rappelle une citation d’Alphonse Karr, tout à fait judicieuse : «Si l’on veut abolir la peine de mort, en ce cas que Messieurs les assassins commencent». Je trouve cette citation pleine de bon sens.

  15. Ce serait beau, l’honnêteté d’un avocat qui demanderait la condamnation de son client. Jules Renard.

  16. Une illustration de plus de la pourriture de notre société ! Qu’y a-t-il à défendre dans ce procès ? Le peuple français a tout compris depuis longtemps. La manière dont on passe au terrorisme, on s’en tape… Ce que le peuple veut, c’est un châtiment exemplaire plus des mesures d’expulsion immédiate et de déchéance de nationalité de tous les radicalisés

  17. si Dupont -Moretti n’était pas ministre, il aurait sans doute défendu ce type

  18. « Quand les médias font l’éloge d’Olivia Ronen, l’avocate « ultra-efficace » d’Abdeslam »
    Pas de quoi être béat d’admiration puisque l’on se doute que la cause de ce pourri est déjà entendue et qu’il s’en tirera sans grand dommage puisque l’on se couche depuis longtemps devant les revendications de cette ordure en matière de confort cellulaire via son conseil.

    • Je ne sais pas vous, mais je me désintéresse de ce procès, à part quelques anecdotes soulignant la faiblesse et les tares de notre société/civilisation (Olivia Ronen, Abdeslam se plaignant d’être traité comme un chien etc.)

      Tout simplement parce que j’estime que ce procès ne sert à rien puisque, les mêmes causes produisant les mêmes effets, tout peut recommencer demain. Les gouvernements successifs et nos élites n’ont pas réglé et ne règleront pas de sitôt le problème de l’islam(isation) en France et de l’invasion migratoire, principalement musulmane.

      De toute façon, les politiques n’ont pas la volonté et le courage de s’attaquer aux racines du mal et préfèrent, justement, couper les langues des lanceurs d’alerte (GI, Zemmour, Christine Tasin et Pierre Cassen etc.)

  19. Un jour les traites vont payer la majorité silencieuse va agir il manque que le briquet pour faire péter les barils de poudre aux armes citoyens la bataille de notre FRANCE va bientôt commencer celle ci a en ras le bol et je sais que dans les régions de notre FRANCE ils sont prêts vive notre FRANCE la vraie l’éternelle celle qu’on chérie celle qu’on donne sa vie son sang comme ma famille là donnee

  20. La belle avocate ! que ne ferait -on pas pour se faire un nom ! dans une justice normale ce type devrait déjà être mort et surtout pas faire sa pub pendant 9 mois sur le compte des contribuables .

  21. ”Chaque jour vous dégoûterait un peu plus de la politique, de la Justice et…”
    Désolé, je mets cette phrase au présent !
    Les avocats me dégoûtent, défendre l’indéfendable..pfff !
    Faut remettre la peine de mort !

  22. Je vais vous polluer l’esprit en vous rapportant qu’alors qu’elle suivait ma grossesse, une sage-femme me racontait, dithyrambique au sujet d’une cliente danseuse, qu’elle avait fait le grand écart en accouchant. Je regrette que cet angle ne soit pas proposé avec le petit génie en robe noire.

  23. surement quelle doit aimer le soulager dans sa cellule !! la seule justice qu’il mérite c’est d’être écartelé sur la place publique … mais très lentement

  24. Je me demande comment un « avocat » peut-il prendre la défense de de cet immonde assassin, cette pourriture devrait être suicidé dans sa cellule …

    • J’ai entendu un avocat dire que c’était normal que cet assassin soit défendu et que la seule personne qu’il refuserait de défendre c’est un nazi ……Moi je vois pas une grande différence …

    • Moi je ne me le demande pas longtemps, bon il y a des convictions mais aussi,pour ne pas dire surtout, la notoriété ..vous imaginez le tremplin qu’elle s’offre pour les neufs mois, et puis après pour l’histoire puisque ce procès va rester dans les annales comme celui de Nuremberg ..pour être à la hauteur du ministre de la justice, qui a dit en défendant Merah , et en dehors du prétoir , qu’il était fier de le défendre, que la mère de Mérah souffrait autant que la mère d’une victime !! le silence eut été préférable, la retenue, l’éthique, la compassion, l’empathie aussi, ..mais ça, notre ministre ne sait pas ce que c’est et il le réserve à ceux qu’il a choisit idéologiquement ! tout le contraire d’une vraie justice !

  25. Une petite imbécile qui devrait de toute urgence prendre des cours chez notre Eric Z.
    Un jour elle se fera insémination par ce cher salah abdelslam…..
    Il a déjà un troupeau de femelles tarés qui lui écrivent et qui n’attendent que ça, comme Charles Manson, l’éventreur Sharon Tate..

Les commentaires sont fermés.