Les bobos qui ont voté pour Hidalgo pas contents : nouvelle « salle de shoot » à la place d’une école maternelle !

Les dégénérés Publié le 7 septembre 2021 - par - 22 commentaires

 

C’est une phrase  de Victor Hugo qu’Eric Zemmour  cite souvent pour la contester:

« Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons ».

Eric y voit la naïveté de la Gauche française quant à la politique pénale.

Pauvre Eric !

Il est déjà  dépassé …

Hidalgo, maire PS de Paris et candidate à la Présidentielle, incarnation de la  néo-Gauche,  a changé  tout cela.

Son slogan à elle c’est:

« Fermez des écoles, vous ouvrirez des « salles de shoot«  » …

En clair, Hidalgo  installe une « salle de shoot » dans les ex-locaux d’une école maternelle, entre un EPHAD et un groupe scolaire.

Comme le montre l’article suivant :

Des parents d’élèves de l’école Pelleport, à Paris, se sont rassemblés ce samedi 4 septembre devant l’établissement afin de protester contre le projet de création par la mairie d’une salle de shoot au milieu du groupe scolaire.

C’est un projet qui met parents d’élèves et riverains vent debout. «Nous sommes mobilisés parce que le maire (Eric Pliez, DVG, NDLR) nous a confirmé hier que le projet toucherait probablement et presque sûrement le 172 rue Pelleport qui se trouve au milieu d’un groupe de trois écoles, d’un Ehpad et de trois crèches», a expliqué au micro de CNEWS, Agnès Salom, parent élue de l’école 166 Pelleport.

«Cette salle de soins ne nous semble pas forcément opportune au milieu d’un tel groupe scolaire avec une telle densité d’enfants autour», a-t-elle insisté.

 

Concrètement, toujours selon Agnès Salom, «il y a à ce stade deux numéros (de rue pour l’implantation de la salle de soins, NDLR) qui circulent, le 66 rue Pelleport et le nôtre.

Hier, le maire a eu une position relativement claire et il nous semble bien que c’était le nôtre. Il ne nous a pas confirmé cet état de fait, il nous a dit qu’il ferait une concertation pour nous informer (…) le maire est en réflexion avec Mme Hidalgo», a encore indiqué Agnès Salom.

Comme elle l’avait annoncé, la maire (PS) de Paris, Anne Hidalgo, a proposé en début de semaine «4 solutions» afin d’accueillir et de prendre en charge les consommateurs de crack en grande déshérence, dans un courrier envoyé au Premier ministre, Jean Castex.

«Il est grand temps d’ouvrir des lieux supplémentaires de prise en charge qui permettront de sortir ces personnes de la rue et de leur dépendance», a ainsi fait savoir Anne Hidalgo, ajoutant que les élus parisiens avaient voté en faveur de la création de «de lieux de prise en charge du crack […] à taille humaine, disséminés sur l’ensemble du territoire du Grand Paris»

https://www.cnews.fr/videos/france/2021-09-04/paris-une-ecole-transformee-en-salle-de-shoot-1122788

 

Rappelez-moi les résultats d’Hidalgo dans le XXème aux dernières municipales :

57% !!!

Dans ces manifestants, donc, des bobos parisiens, il doit y avoir une majorité d’électeurs d’Hidalgo qui ont Marine et Zemmour également  en horreur.

Ces personnes se plaignent qu’Hidalgo  IMPORTE chez eux des problèmes « qu’ils ne connaissaient pas » (sic)

Mais mes pauvres : cela fait quarante ans que, de Giscard à Macron, nos « élites » IMPORTENT en France des problèmes que nous ne connaissions pas.

Cela porte même un nom : « le Grand Remplacement ».

« On ne peut pas être et avoir été ».

On se demande bien quand les bobos auront les yeux en face des trous;

Ce sont, pourtant, eux, majoritairement, qui ont été tirés comme des lapins aux terrasses des cafés et au Bataclan …

« Errare humanum est, perseverare diabolicum » …

Print Friendly, PDF & Email
22 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Gisèle
Gisèle
il y a 1 mois

Quand on veut soigner les toxicos et les consommateurs de crack ce n’est pas une école maternelle qu’il faut ouvrir c’est un centre de soin spécialisé avec tout le personnel et l’infrastructure nécessaire ! Cela demande que le projet fasse l’objet d’une étude préalable et sûrement pas au pied levé parce que madame Idalgo est acculée !

D D
D D
il y a 1 mois
Reply to  Gisèle

Pas d’accord, personne ne les a obligés à se droguer, qu’ils assument leurs conneries! c’est trop facile de dire il a sombré dans la drogue parce qu’il était pommé, sans travail, etc. Le problème c’est qu’il y a des millions de drogués, cherchez l’erreur !

Christian Jour
Christian Jour
il y a 1 mois

Quand on vote pour une gauche dingo, faut pas s’attendre à des miracles.

alain bertrand
alain bertrand
il y a 1 mois

A quand le grand coup de balai dans cette FRANCE en perdition, je dirai bien autre chose de ceux qui pensent tout bas mais quand le temps sera venu on fera la danse du balai pour tous ces ennemis de la FRANCE, et leur billet sans retour dans le pays de leurs camarades islam

jacques
jacques
il y a 1 mois

La définition structurelle du bobo étant « une tête de noeud avec les yeux à côté des trous », vous n’êtes pas près d’en voir un avec les yeux au mauvais endroit!

Charles Martel 02
Charles Martel 02
il y a 1 mois

Ils ont voté pour elle non? Hé bien ils ont ce pour quoi ils ont voté ces cons. On reconnait bien chez ces parents d’élèves l’idéologie gauchiste :
la grande ouverture, le vivre ensemble, oui, mais pas chez nous…

Hollender
Hollender
il y a 1 mois

Écoutez les chansons de JEAN FERRAT …

Une en particulier que devrait écouter la petasse au rictus Âne Hidalgo.
 » Un enfant quitte Paris »

Le reste de son répertoire est une merveille, même dans ses chansons où il chante pour le communisme.

Paul ter Gheist
Paul ter Gheist
il y a 1 mois
Reply to  Hollender

Ah oui, Jean Ferrat, une si belle voix au service d’une si vilaine cause.

Christine Tasin
Administrateur
Christine Tasin
il y a 1 mois

C’était sa cause et à l’époque ça se défendait, je vous rappelle que dans les années 60 Marchais s’en prenait à l’immigration

bouillot
bouillot
il y a 1 mois

bien fai pour eux les bobos gauchos. ils ont la merde qu’ils ont voulue……

Argo
Argo
il y a 1 mois

Victor Hugo, que je respecte eu égard à ses talents d’écrivain et à son génie, ne vivait pas au temps de l’immigration tous azimuts, où les professeurs sont agressés, où le savoir est reçu par certaines ethnies comme une provocation. Et où la drogue circule parmi les élèves. La devise serait plutôt, réactualisée, sécurisez les écoles et construisez des prisons.

MOI DE FRANCE
MOI DE FRANCE
il y a 1 mois

PAUVRE france t avait pas assez du marasme faut en plus de l hidoldigue

Maxime
Maxime
il y a 1 mois

et en plus ils doivent rouler à 30 à l’heure maximum avec radar… et flash des joggeurs !
https://www.ladepeche.fr/2021/09/06/paris-des-joggeurs-se-font-volontairement-flasher-par-les-radars-a-plus-de-30-kmh-9772129.php
Non contents de payer des sommes astronomiques pour vivre dans un studio avec vue sur Notre-Dame-la-Brûlée… chouette la vie parisienne

Paul ter Gheist
Paul ter Gheist
il y a 1 mois

Reprenons Hugo, « fermez des écoles et ouvrez des salles de shoot ». Bon, il ne connaissait pas le globish mais on a compris.

Pascal JUNG-LEDOUX
Pascal JUNG-LEDOUX
il y a 1 mois

Cette vieille peau à l’Elysée???
Ce serait la continuité du merdeux!!!

jeanlg75
jeanlg75
il y a 1 mois

Et cerise sur le gâteau, aucun passe sanitaire n’est exigé pour accéder à une salle ou l’on se drogue, par contre le passe sanitaire reste obligatoire pour accéder aux consultations, examens ou soins à l’hôpital… Vivement 2022 !

Ah bon
Ah bon
il y a 1 mois

Ce ne sont pas les salles de shoot qui résoudront le problème des toxicos! « T’as l’air pressé, tu vas où ? à la nouvelle salle de shoot, je viens avec toi! »
Pourquoi y a-t-il un gigantesque trafic de drogues?
PARCE QU IL Y A LA DEMANDE , les dealers leur rendent service, c’est tout!
s’il n’y avait pas de demande il n’y aurait pas de trafic, donc il faudrait sévir côté consos.
condamner les consommateurs à de lourdes amendes serait peut-être dissuasif et le trafic se tarirait de lui même.

Et pour ceux qui ne se droguent pas que fait l’état? Bah rien, puisqu’ils n’ont besoin de rien eux!

MOI DE FRANCE
MOI DE FRANCE
il y a 1 mois

on devrait l inviter oui la mairesse de paris a les recevoir chez elle
sur qu elle sera d ac
humanite quand tu nous tue

Vent d'Est, Vent d'Ouest
Vent d'Est, Vent d'Ouest
il y a 1 mois

Ben, de quoi se plaignent ces parents d’élèves dont une grosse partie a dû élire er réélire hidalgo ? Ils ont semé, ils récoltent les fruits de leur ânerie. Ce qui est triste pour les enfants. Ne dit-on pas « les parents boivent, les enfants trinquent » ?

LANGLOIS
LANGLOIS
il y a 1 mois

cette bonne femme représente parfaitement tous les bobos/gochos !!!
avec macron le fossoyeur, ils sont là pour couler la FRANCE et leur oeuvre de destruction est en train de réussir avec tous les collabos, les lâches qui se prosternent devant ces parasites; voir tous les abrutis qui courent à l’abattoir pour y recevoir la piqûre de la MORT …..

MORET
MORET
il y a 1 mois

Il n’y a aucune raison de prendre en compte les doléances des bobos mécontents de la politique de l’édile qui dirige la ville de Paris !
Le « vivre-ensemble « et les joies qui vont avec doivent aussi profiter à cette bande de pourritures progressistes qui ont votés massivement (57 % dans le XXème arrondissement),pour élire la dégénérée gauchiasse Hidalgo maire de Paris !

Dorylée
Dorylée
il y a 1 mois

Les Parigots voulaient de la merde ? Ils l’ont…

Lire Aussi