Sur Sud Radio, Hervé dit la vérité sur l’islam, un produit de « sciences po » vient au secours de Daesch !!!

A ne pas manquer Dhimmitude Textes fondamentaux sur l'Islam Publié le 6 septembre 2021 - par - 18 commentaires

Lors de l’émission de Sud Radio –la radio du parlons vrai– du 27 août, « La question du jour » de Benjamin Glaise et Marilyn Heraud, le sujet est « Faites-vous confiance aux talibans pour lutter contre Daesh et le terrorisme islamiste ?« .
Quelle question ! Comment peut-il y avoir un islamisme sans l’islam cher aussi bien aux talibans qu’à Daesh ?

Trois intervenants, Gérald OLIVIER, Claude MONIQUET, Myriam BENRAAD.

Gérald Olivier, né en à Neuilly-sur-Seine, un journaliste franco-américain et chercheur associé à l’Institut de prospective et de sécurité en Europe (IPSE). Intervention que je ne commenterai pas…

Claude MONIQUET, né en à Bruxelles (Belgique), un politicien libéral-conservateur, ancien président du parti politique LiDem (Libéral Démocrate), ancien journaliste belge, notamment à L’Express et au Quotidien de Paris. Ancien agent de renseignement de la Direction générale de la Sécurité extérieure (DGSE), particulièrement en Europe de l’Est et dans les Balkans. Intervention que je ne commenterai pas…

Myriam BENRAAD, née en 1981, une gloire de Sciences Popo Paris… Elle coche toutes les cases des donneurs de leçons : Politologue, professeurE d’université, enseignante-chercheuse à l’IREMAM (Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman) entres autres, une pointure.

Enregistrement de la question du jour du 27/08/2021.

A 20 minutes, intervention d’Hervé d’Anthony (simplifiée, retrait des expressions inutiles, ponctuation pour faciliter la lecture et la compréhension de l’audio) :
« Bonjour. Je pense que les Américains comme les Occidentaux ont mené une guerre armée mais ils n’ont pas mené une guerre idéologique. Ce qui se passe en Afghanistan, c’est l’islam. Daech c’est l’islam, l’Arabie saoudite c’est l’islam. Quand ils sont quelque part, ils s’imposent parce que la religion islamique n’est pas qu’une religion, mais un système juridico-politique. Il impose ses normes juridiques quand il prend le pouvoir et [que les musulmans] sont assez nombreux. Je dis ça pour les journalistes français au cas où ils seraient allés à Livry sur Seine. Il y avait l’autre jour des petits Magrébins, ils criaient « vive les talibans ». Donc on a quand même du souci à se faire, et quand on dit que l’islam est une religion de paix et d’amour c’est de la propagande comme les nazis savaient très bien le faire, parce que l’islam est une religion guerrière. (Coupure de Benjamin Glaise : Après, vous avez des Etats musulmans qui ne pratiquent pas la charia quand même !). Alors je vais vous donner une vraie réponse, comme ça vous pourrez vérifier. En août 1990, il y a eu une Déclaration des Droits de l’Homme des pays islamiques signée par 54 pays musulmans et arabo-musulmans (Correction : tous les 57 Etats islamiques l’ont signée), et quand vous la regardez, en fait c’est la charia. Leur conception, pour eux il n’y a pas de Droits de l’Homme, il y a d’abord les droits de dieu et d’allah. Tant qu’on a pas compris ce qu’est l’islam, tant qu’on continue à confondre le christianisme et l’islam, le christianisme n’a rien à voir avec l’islam. J’entendais votre universitaire Myriam qui parle de géostratégie, elle emploie le terme de djihadisme. Je dis pour vos auditeurs que le djihad c’est la guerre sainte, que c’est théorisé dans les textes saints et sacrés notamment du coran. Ceux qui font le djihad sont des musulmans qui appliquent le coran.

.
Benjamin Glaise : « Merci Hervé de nous avoir appelé, on va faire réagir no
s invités… 
Myrian Benraad, je rappelle que vous êtes politologue, spécialiste du monde arabe associée en relation internationale à l’Institut Libre des Relations Internationales. Plusieurs choses dans ce que disait Hervé, l’idée en gros qu’islam = islamisme, c’est une chose surtout sur le point qu’il s’agit d’une guerre
idéologique. Je pense que sur l’islam et l’islamisme on peut être d’accord pour faire la différence (évidemment mon colon), c’est important de le rappeler (attention à ce qu’ils ne se confondent pas un jour, le rappel sera alors important pour jouir du moment !), et ensuite sur cette guerre idéologique à mener peut-être face aux talibans et à Daech. »

.
Myriam Benraad : « L’islam, comme toutes les religions, peut être interprété comme on le souhaite, comme les croyants le souhaitent(1). On a une interprétation guerrière et belliqueuse du côté des djihadistes qui n’est pas du tout l’interprétation que des musulmans mystiques vont faire de ce qu’ils vont trouver dans le coran. D’ailleurs disons les choses, dans le coran on trouve tout et son contraire, donc les djihadistes font une lecture très sélective, d’ailleurs une lecture qui est essentiellement
décontextualisée puisqu’ils vont prendre des versets ici et là(2) d’un contexte pour y voir un appel au meurtre contre les mécréants, pour y voir l’appel au meurtre contre leurs coreligionnaires musulmans en les qualifiant d’apostats (3) , ils font une lecture à la fois littéraliste mais sélective (sélective, comme la dame qui s’exprime) » .
(
Coupure de Benjamin Glaise pour aller dans le sens de la mise en cause des croisades du côté chrétien). Pas contente d’être coupée et qu’Hervé ait pu s’exprimer et dire pas mal de (???), la docte Myriam reprend : Les croisades c’est de la même manière (?), le propos de cette personne est un propos dangereux d’autant que c’est un propos qui réplique ce que disent les djihadistes eux-mêmes (Elle place Hervé au niveau de Daech). Les premières victimes des djihadistes sont les musulmans eux mêmes (Les autres, non ! Doivent être contents ! Comme ce qui s’est passé avec EI, les musulmans obligés dénoncer leurs voisins chrétiens pour les faire m
assacrer, alors que la veille, ils faisaient la fête ensemble ! Vraiment, il n’y a pire malheur que celui des musulmans en cette occasion). Il faut faire attention de ne pas faire d’assignation identitaire. Mais les croisades c’est exactement la même chose (?) (4). C’est ce que j’ai dit dans mes ouvrages, je me suis intéressée à la question des croisades, les djihadistes sont des demeurés qui n’ont jamais compris l’histoire des croisades, et ça n’importe quel historien va vous le dire (Il faut m’expliquer en quoi le djihad et les croisades c’est la même chose, je ne suis pas historien où alors la dame s’exprime fort mal !). Il faut lire un minimum sur les croisades pour voir ce que disent les djihadistes ça n’est pas l’islam (Pardon, moi, là, y’a n’a plus comprendre le salmigondis !). Au-delà de ça, l’idéologie djihadiste est une idéologie contemporaine moderne  (Faut oser la sortir celle-là !), qui s’inscrit dans la modernité, on le voit avec leur projet politique, qui est un projet de construction d’un Etat moderne bureaucratique finalement, ça n’a rien à voir avec le califat historique dont ils se réclament (Evidemment, ils utilisent des chars et des camions, plus des chameaux ou des chevaux ! Bureaucratique : pourquoi les tribunaux islamiques n’existaient pas sous le califat historique ? Les règles de la charia ne seraient plus les mêmes ?). Pour revenir à la question de la guerre sainte(5), le djihad à l’origine dans les textes sacrées, à aucune moment le terme djihad dans le coran ne fait explicitement référence à une guerre armée ! La guerre, le meurtre, la conquête armée par la violence c’est « kital » en arabe, ce n’est pas djihad, il faut arrêter d’essentialiser ce terme conçu comme éthique collective, l’effort sur soi pour être une meilleur personne, un meilleur croyant (En quoi ? Comment ? Confusion avec le sens chrétien ! Culpabilisation de la critique de l’islam !). C’est vous dire à quel point les djihadistes ont subverti cette religion pour en faire un outil de violence et de domination.

1 : Faux, l’interprétation fermée depuis au moins le 10ème siècle, seulement certains sont plus à cheval que d’autres sur l’interprétation !
2 : La rédaction du coran est désordonnée, un véritable foutoir et classification des sourates hors de leur ordre chronologique !
3 : De toute façon, logique, le coran fait de tout musulman un apostat en puissance pour un autre musulman, donc quelque part mérite la mort !
4 : Insiste sur sur l’identité entre croisades et djihad, les croisades c’est après 4,5 siècles d’agressions musulmanes ! Patient le christianisme !
5 : Alors appelons là kital ! La dénomination ne change rien à l’affaire. Le verset 5 de la sourate 9, voir ci-dessous, il y est attendu la fin des mois sacrés pour tuer les infidèles, ce qui est préparé de faire : ce n’est pas les infidèles qui ont attaqué, les musulmans se seraient défendus sans attendre, c’est une guerre « sainte » !

Résumé des agressions musulmanes contre la chrétienté au cours de ces 4,5 siècles :
Après la prise de l’essentiel de l’Arabie juive et chrétienne, l’Egypte chrétienne copte est conquise en 641. Le traité du Baqt en 642 oblige le roi chrétien Numide à livrer 360 esclaves par an. La Cyrénaïque est conquise en 642 aussi. Les musulmans s’attaquent dès 647 à l’Afrique du Nord chrétienne romaine et arienne, les Berbères résisteront près de 50 ans jusqu’à la mort de la Kahina (entre 702 et 704). En 711 début de la colonisation des 7/8 de la péninsule ibérique. En 719 les musulmans traversent les Pyrénées et colonisent la Septimanie (Languedoc) qui sera libérée en 759 par Pépin le Bref. Entre temps la razzia par la vallée du Rhône jusqu’à Dijon et Autun en 725, puis la razzia en Aquitaine en 732 qui se ponctura par leur défaite à Poitiers. En 846, c’est l’attaque de Rome qui échoue finalement. Vers 890, les musulmans du califat de Cordoue occupent la côte varoise, ils en seront chassés en 973 (par la première croisade du conte de Provence et ses alliés, à l’appel des moines provençaux et de Cluny). En 1005, le calife chiite Al-Hakin, se voulant meilleur musulman que les sunnites, fait détruire l’église du Saint Sépulcre en 1009/1010. Jérusalem reprise par les turcs, les pélerinages chrétiens (et juifs) y sont interdits vers 1071/1073, les pèlerins se font massacrer ! C’est alors qu’Urbain II prêche enfin la première croisade (essentiellement franque) en 1095… Bien sûr, les musulmans vous diront sans vergogne qu’ils ne font que se défendre lorsqu’ils sont agressés !

Et je vous laisse par la suite écouter Claude MONIQUET qui vient appuyer les propos de Myrian Benraad !
Il résume en somme, si vous dénoncez l’islam, c’est que vous êtes comme Daech, magnifique inversion des réalités lui aussi !

Finalement cette dame ne dit pas autre chose que tous les enfumeurs habituels dans son vocabulaire « universitaire ». Elle reprend en outre la taqiyya des imams, la dissimulation pour se protéger des autres (qui ne les attaquent pas, mais ces mécréants refusent de souscrire à leur prétendue Religion d’Amour, de Tolérance et de Paix –Quel con ce Sarko, merci à lui pour avoir repris cette idiotie à inscrire au panthéon de la c… !– ce qui pour eux est une agression qui les légitime dans leur haine).

.

Que penser des Talibans et de Etat Islamique qui s’étripent ?
Pourvu que ça dure, au moins ils penseront un peu moins à nous génocider comme le demande le verset 5 de la sourate 9 (6), le verset de l’épée :
« Quand les mois sacrés seront expirés, tuez les infidèles quelque part que vous les trouviez ! Prenez-les ! Assiégez-les ! Dressez pour eux des embuscades ! S’ils reviennent [de leur erreur], s’ils font la Prière et donnent l’Aumône (zakat), laissez-leur le champ libre ! Allah est absoluteur et miséricordieux (tu peux le croire mon colon !). » (Traduction Blachère).
(6) : 113ème sourate dans l’ordre chronologique ==> Supplante les antérieures en contradiction, ce que la donzelle occulte carrément !!!
.

Et que dire de Sud-Radio au 0826 300 300 qui me répond « Votre profil personnel ne vous autorise pas à appeler ce N° » ?

J’ai adressé un mail à Sud-Radio –la radio du parlons vrai– pour réagir aux propos de Mme Myriam BENRAAD, reprenant mes remarques (s’adressent aussi à Benjamin Glaise) et posant la question de mon blocage.
Aucune réponse depuis le 27 août !
J’ai aussi effectué l’appel à partir d’un autre N°. J’ai pu laisser un message sur ce blocage… Attends une éventuelle réponse !

Vais-je devoir m’adresser à la CNIL ? Suis-je fiché ?
Vérifiez pour ce qui vous concerne, en particulier ceux qui écrivent sous leur véritable identité…
.

Après ce trop sérieux article, un peu de détente !

Print Friendly, PDF & Email
18 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Christian Jour
Christian Jour
il y a 17 jours

C’est ce qu’on entend à longueur de temps, des grosses connerie comme dit cette connasse. Des propos éculés qui compare les croisades chrétienne du moyenage à ce qui se passe aujourd’hui avec ce cancer islamique. Malheureusement elle n’est pas la seule , mais avant que ces gens se rendent compte qu’ils disent de grosses conneries, on sera tous islamiser et toutes nos femmes seront bâcher et nos filles porteront un tétard musulman, quand à nos fils, soit ils seront devenu des muzzs égorgeurs, soit ils seront mort égorger, comme nous d’ailleurs. Comment peut on être aussi con pour ne pas voir la réalité en face, a savoir que l’islam, donc les talibans et daech sont les pires des cancers. Une honte, d’être à ce point aveugle.

Chat Bleu
Chat Bleu
il y a 17 jours

J’ai pu constater, à la TV par exemple, et même aussi au travail, que les musulmans soi-disant modérés, sont très susceptibles.
Si on parle d’islamisme, c’est de la psychiatrie. Il ne faut surtout pas incriminer leur religion. Ils s’énervent tout de suite.
Ils ne supportent pas la moindre critique. Il ne faut pas parler d’islam, avec des musulmans, ou alors dérouler des tapis de fleurs. Là ça peut marcher.

Julie
Julie
il y a 17 jours

Essayez de contacter M. Bercoff, car il commence à être dissident au sein de Sud Radio qui rejoint un peu le politiquement correct.

vergnaud
vergnaud
il y a 17 jours
Reply to  Julie

ça commence à bien faire, Bercoff remettez de l’ordre si vous le pouvez encore sinon adieu
les audiences

Antiislam
Antiislam
il y a 17 jours

Bonjour,

Merci pour cet article !

bouillot
bouillot
il y a 17 jours

sauf que l’islam est une religion de haine qui prend le dessus sur nos lois de la république. des arriérés du cerveau ces gens là… pas compatibles avec notre pays.

Karl der Hammer
Karl der Hammer
il y a 17 jours

Tant qu’en Occident, on continuera à vouloir faire une différence entre « islam » et « islamisme », le ver restera dans le fruit et on ne s’en sortira pas…

Mauve
Mauve
il y a 17 jours

Cet article laisse des trace historiques sur la présence des dégénérés qui ont le micro dans les médias et s’expriment « avec autorité » sur l’islam alors qu’ils sont désinformateurs compulsifs jusqu’à la moelle.

Vidéo « Ce que dit le coran sur le terrorisme jihadiste »: la conquête violente par le jihad est le deuxième pilier de l’islam, le premier pilier est de devenir musulman. Vidéo de Majid Oukacha: https://www.youtube.com/watch?v=URHiyArtZHU

Boronlub
Boronlub
il y a 17 jours

Merci pour cet article.
Avec les mahométans, il n’y a pas de dialogue possible, parce que pour dialoguer il faut être prêt à faire un minimum de concession, un minimum d’acceptation du fait que l’autre peut avoir au moins partiellement raison sur quelques points. Impossible avec l’islam. Pour l’islam il n’y a pas de place pour le doute. C’est d’ailleurs, malheureusement, ça qui rassure tous ceux qui sont mal à l’aise dans le flou et l’incertitude. Le confort des certitudes absolues donne, malheureusement, une grande force, une grande détermination, aux mahométans.
Il faut se tenir loin d’eux, et les tenir loin de nous. A quand une rupture diplomatique avec les pays muzz ? Jamais ! Ils ont le fric, et dans notre monde moderne on ne peut rien faire contre le fric.

Denis
Denis
il y a 17 jours

Quand vous avez des « experts » qui disent que  l’idéologie djihadiste est une idéologie contemporaine moderne on se demande quand on va sortir de ce cauchemar. Les yeux grands fermés !!

Last edited il y a 17 jours by Jean-Paul Saint-Marc
PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 17 jours

Demander aux Talibans de lutter contre Daesh, c’est comme confier la garde d’un poulailler à un renard.

Frejusien
frejusien
il y a 17 jours

« Votre profil personnel » laisse entendre que votre numéro est listé, et comment ont-ils eu votre numéro personnel ?

Frejusien
frejusien
il y a 17 jours

Il y a une phrase vraie dans ce que l’universitaire a dégoisé :
le coran est plein de contradictions,
ce qui s’explique par le fait qu’il a été écrit par des personnes différentes, qui n’ont pas pris la peine de lire tout le galimatias écrit par d’autres.
Dans un sens, ça pourrait nous servir, car on devrait les laisser s’étriper sur ces différences

peplum
peplum
il y a 16 jours
Reply to  frejusien

En general on est d’accord sur (these, antithese, synthese). Mais si automatiquement these et antithese signifient fitna (en leur langage), c’est alors pas du gateau.

peplum
peplum
il y a 16 jours

Je retiens que pour Mme Benraad et tres nettement il y a tout et son contraire dans le Coran.
J’illustre par l’ex. bateau de l’apologie de la boisson tiree du raisin (Coran epoque La Mecque), et ailleurs la detestation de l’alcool (Coran epoque Medine).
Faut savoir que la regle pour trier, dite regle d’abrogation, est la chronologie. .. du Coran parfait.
Fo etre tres Savant…

Elisa Naibed
Elisa Naibed
il y a 15 jours

Il n’y a qu’un Coran et qu’un islam (quelles que soient les écoles juridiques, qui ne diffèrent entre-elles que sur des points de détail), et c’est un totalitarisme militaro-religieux dont le but ultime est d’imposer la loi d’Allah (charia) partout et d’éliminer ou réduire en esclavage les non-musulmans.

Gisèle
Gisèle
il y a 13 jours

L’Islam n’est pas une religion avec des racines occidentales ! Cette religion ne nous concerne pas, il faut le rappeler sans relâche et l’empêcher de se développer par tous les moyens ! Si il le faut passer par une nouvelle bataille de Marignan comme en 1515 ! Laissons ceux qui s’embrouille dans leur théorie par trouille de l’islamisme souvent, et revenons à notre culture chrétienne !

Lire Aussi