Disparition de Jean-Paul Belmondo

 

Jean-Paul Belmondo c. 1958 –

La vie est «Bébel»

Héraut de la Nouvelle Vague puis héros aussi rigolard qu’invincible, l’acteur est décédé le lundi 6 septembre à l’âge de 88 ans.

De la nouvelle vague au cinéma populaire, Jean-Paul Belmondo a joué dans toutes les catégories. Bébel (depuis ses exploits dans L’homme de Rio) a su marier tous les genres, les styles, insufflant à ses personnages sa sympathie, sa bonne humeur, ce charme incorrigible d’homme heureux.
Depuis le terrible AVC qui le terrassa en 2001, sa santé faisait l’objet de toutes les attentions. Après une longue convalescence qui lui a permis de recouvrer une bonne partie de ses moyens, Jean-Paul Belmondo affichait toujours son célèbre sourire goguenard. En septembre 2019, à 86 ans, l’acteur était en convalescence après une «mauvaise chute».

Sa gueule de boxeur au sourire d’ange est apparue dans près de 85 films. Il a été la plus grande vedette populaire des années 60 et pourtant rien ne le destinait à jouer les premiers rôles au cinéma. «Je voulais être clown, j’allais toujours au cirque. Il n’y avait que ça qui me plaisait. La boxe et le cirque ».

https://www.lefigaro.fr/cinema/jean-paul-belmondo-le-magnifique-est-mort-20210906

 225 total views,  1 views today

image_pdf

39 Commentaires

  1. Comme beaucoup de français, Belmondo est une belle partie de mon enfance. Avec plus de quatre-vingt-dix films et plus d’une trentaine de pièce de théâtre, Jean-Paul Belmondo était bien plus qu’un simple acteur. Quand on allait au cinéma ou au théâtre, on n’allait pas voir un film ou une pièce; on allait voir « un Belmomdo. »

    Les films qui sont ancrés dans ma memoire, sont trop nombreux pour un commentaire. Donc, en bref, pour moi, Belmondo c’est:
    La Ciociara (1960) avec Sophia Loren.https://www.youtube.com/watch?v=dpilKmE68oc

    L’Homme de Rio (1964) avec Françoise Dorléac.https://www.youtube.com/watch?v=a6faiDDLbu8

    Le Cerveau (1969) avec Bourvil.https://www.youtube.com/watch?v=E9zNWGyt78E

    Le Magnifique (1973) avec Jacqueline Bisset.https://www.youtube.com/watch?v=nr7jxoxgtqE

    Cette scène du « Magnifique » illustre bien pourquoi l’organisation de l’Union Européenne est irréaliste. Je ris a chaque fois. A voir absolument.
    https://www.youtube.com/watch?v=TqI-45TyaVY

    Merci Jean-Paul. Mes condoléances à ta famille.

  2. Adieu Bebel,
    tristesse. A t’il été vacciné ? une dose de trop ?
    Nous ne saurons pas.
    Ces polars sont une valeur sûre, mais pas ses meilleurs films à mon avis, comme souvent (idem pour C.Eastwood en tant qu’acteur).
    Un singe en hiver : une oeuvre d’art. Chacun à son meilleur niveau, Audiard. L’humanité à fleur de peau, la paternité…
    Gare aux écolo gaucho, antifa… : si vous ticquez, nous vous diaboliserons

  3. Disparition d’un monstre sacré du cinéma français, pas que! Mais aussi disparition d’un grand Monsieur.

    Dans les années 80, alors que je m’apprêtais à traverser au passage piéton des Champs Élysées qui donne sur la rue du Colysée, je vois Bebel arriver dans une belle voiture avec à ses côtés la belle Sottomayor, je m’arrête pour le laisser passer, il n’y avait pas foule, il s’est arrêté et m’a fait signe d’un geste de la main pour que je passe, avec un grand sourire que je lui ai rendu bien évidemment, c’était la seule fois que je le voyais en chair et en os! Inoubliable.

  4. Les cigarettes, les cigares, les petits verres d’alcool, les coupes de champagne, les virées en belles bagnoles et les super pépés, sexy, courtement vêtues ,
    tout un monde de liberté qui s’est enfui sous les coups de politicons liberticides qui ont transformé notre société en un purgatoire insipide, où tout est interdit ou presque,
    où la vitesse est un pêché, l’alcool un danger, le tabac un cancer et la voiture un crime contre la planète

  5. Jean GABIN, Lino VENTURA, Jean-Paul BELMONDO mais aussi Marcel BOZZUFFI, Michel CONSTANTIN… Heureusement, il nous reste Omar Sy.
    -Non ?!
    -Si !

  6. encore une belle image de notre pays qui s’éteint, j’ai vraiment le sentiment que la France toute entière est entrain de disparaitre … vite à quand le sursaut patriotique ?

  7. RIP Bebel , sa classe , son humour, son parler étaient uniques. Après s’être difficilement sorti d’un AVC alors que les médecins le pensaient perdu, son courage et sa force intérieure lui ont permis de continuer à vivre. Je ne sais pas si il avait été vacciné …

    • On ne nous le dira pas, mais à mon avis que oui,
      son médecin lui aura conseillé la vaccination, au vu de son âge et de sa fragilité.
      Quelques thromboses et ça ne pardonne pas

  8. Ce soir , cinq chaines ont diffusé ses films.
    Après son AVC, le médecin lui avait dit qu’il ne retrouverait plus la parole, mais avec une détermination farouche et un courage sans faille, il a lutté durant sept ans pour retrouver l’usage de sa voix.
    Hommage à cet homme formidable qui a rendu notre pays célèbre dans le monde entier

  9. Bien triste nouvelle. J’espère que l’étron macron n’aura pas l’outrecuidance de prononcé son éloge funèbre.

  10. « Un singe en hiver », ouais excellent ! Comme il n’y a plus de saison, et pour cause… C’est toute l’année ! (pour info Sylvester Stallone était fan, il nous l’a fait savoir dans une des dernières éditions du festival de Cannes, justement celui où Alain Delon avait était attaqué pour ses « positions politiques », lui aussi ayant fait un malaise…). Plus de respect. Bon voyage, vieux !

  11. RIP.
    Mais ce n’est pas une surprise, ce n’était qu’une question de temps. Il était bien fatigué après ses AVC et c’est vraiment fort qu’il ait tenu encore tout ce temps.

  12. Il n’est plus là mais une étoile de plus brille dans le ciel , merci Jean Paul .

    • Quelle bien triste année. Quel acteur et quelle humanité chez cet homme…Merci Bebel pour tout le bonheur que tu nous a donné. Une génération merveilleuse qui s en va avec lui.Le cinéma français se meurt décidément petit à petit.Il a vécu l insouciance, les belles années où il faisait bon vivre en France, l représentait le français gouailleur et d une formidable intelligence, et pour moi l idéal masculin.il n aurait pas aimé vivre à notre époque. Il doit attendre Delon à présent. Il a rejoint le Vieux Gabin, au bistrot du paradis des artistes.Merci Monsieur.

  13. Ho non ! Toute une époque qui disparait ! Jeu, émotion, créativité, humour, bonne humeur, style, incorrection etc. Un acteur qui plaisait à plusieurs générations (nos enfants adorent). Des films, des scènes, des répliques inoubliables !

    Je suis sûr que, bientôt, gauchisme et « cancel culture » s’attaqueront à Bébel et à ses films pour dénoncer leur misogynie/homophobie/culte des armes/racisme supposés…

    • Beaucoup de ses films étaient traversés par un souffle de liberté, qu’il est impossible de retrouver aujourd’hui

    • Tous les grands acteurs sont partis. Ne reste que Delon. Enfin, 88 ans, c’est déjà pas mal. Un âge que je j’atteindrai pas, vu que Macron a rendu mes consultations à l’hôpital difficiles d’accès. Et si je dois subir un examen, piqûre ! Deux chances d’y rester dans tous les cas de figure. Quand je pense qu’il pond des communiqués insincères à chaque disparition d’un artiste dans l’espoir de récupérer des voix! Ce type me dégoûte!

  14. Quelle coïncidence ! Hier je parlais avec ma famille devant le petit écran où grenouillent (et grouillent) en permanence des petites et sottes créatures déversant des insupportables nouvelles, directives, injonctions, et mesures coercicives qui nous empêchent de tout faire et de tout dire (comme prononcer « nègre » par exemple, même sans arrière pensée) et je déplorais le fait, qu’il a à peine quelques décennies, on pouvait encore dire des choses jugées aujourd’hui delictueuses.

    Et il m’était alors venu à l’esprit deux exemples passés que j’ai cités aux plus jeunes de la famille : L’Homme de Rio, magnifique film, avec cette réplique de Bebel, qui à un comptoir d’hôtel en pleine Amazonie, demande au réceptionniste s’il n’a pas vu « un rastaquouère passer ». Chose impossible à dire aujourd’hui !.

    Et de fil en aiguille : que dire du film « Coup de torchon » ? des comédiens extraordinaires, qui se « lâchent » comme jamais on n’oserait le faire aujourd’hui. Jouïssif !

    Un monde de liberté se meurt. En arrive un autre, qui s’installe en force ! terrifiant !.

  15. Jean Paul Belmondo le panache le professionnel un de ces meilleurs film ! Le cinéma français qui disparaît petit à petit !

  16. « Flic ou voyou » ? Macron fait dans l’ubiquité : flic sanitaire et voyou banlieusard (plus précisément: complice des nouveaux maîtres des lieux)

    • Macron ??? Infâme usurpateur politique, autant que ripoux insane des salons rothschildiens

  17. il nous manque déjà : acteur remarquable de l’âge d’or du cinéma français à l’époque où notre cher pays était encore débout – quelle tristesse avec lui c ‘est un morceau de ce qui reste de notre belle france qui s’en va

  18. mon acteur préféré tout court!l homme de rio son premier film vu dans l enfance a la télé…
    cinema d action…il devait etre comme ca aussi dans la vie…tout feu tout flamme,le coté fonceur et ses prises de risques me plaisait énormémént!
    merci l italie de nous avoir envoyé ce merveilleux acteur…
    monsieur JEAN PAUL BELMONDO bonne route pour l autre monde!
    condoléances a sa famille,ses proches,ses amis…
    MERCI POUR VOTRE GIGANTESQUE CARRIERE!

  19. Bébel est un symbole de cette France de ma jeunesse qui est en train de disparaître. Bebel, BB, Delon, Gainsbourg, Brassens, entre autres, sont d’immenses personnalités, bien loin du politiquement correct de notre monde aseptisé. Qui pour les remplacer ? Personne !

    RIP le Magnifique !

  20. Notre bébé fait partie de nous tout comme Alain Delon. Adieu l ami on ne t oubliera pas….

  21. Notre bebel national est décédé, il va nous manquer sa gouaille,son sourire,son charme ,il nous restera ses nombreux films ,rip bebel .

Les commentaires sont fermés.