Le pacte vert européen va vous faire bouffer les pissenlits par la racine (1/2)

A ne pas manquer Bande de dégénérés Europe Publié le 29 août 2021 - par - 9 commentaires

Avant de vous parler de ce pacte, je dois vous avouer que je suis écologiste tendance René Dumont, ce qui n’a rien à voir avec les verts pastèque d’aujourd’hui. René Dumont, premier candidat écolo à la présidentielle, en 1974, déclarait : « Je vais vous parler ce soir du plus grave danger qui menace notre avenir, celui de la surpopulation, tant dans le monde qu’en France […] Il y a déjà trop d’hommes à la surface du monde, il y a déjà trop d’hommes surtout dans le tiers-monde où l’agriculture a du mal à suivre la croissance de la population  Deux ans avant sa mort, il déclarait encore, à la revue Politis : « Le 20e siècle est un siècle maudit. Il n’y a jamais eu autant de conneries que durant ce siècle. La première étant l’explosion démographique. https://lejournalminimal.fr/la-question-demographique-un-tabou-politique/

Avant de découvrir  les folles mesures décidées par les membres non élus de Buxelles, il faut juste rappeler quelques chiffres

2019 émissions totales de CO2 pour le monde 43,1 milliards de tonnes .43 000 millions de tonnes

2019 émissions totales de CO2 pour l’Europe , 3480    millions de tonnes,   8% du monde

2019 émissions de totales de CO2 pour la France, 437 millions de tonnes ,    1% du monde

2019   31% pour les transports dont  51 % pour les véhicules particuliers, soit 69 millions de tonnes  0,16% du monde

Si l’on introduisait 5 millions de véhicules électriques, la puissance appelée serait de 15 GW, ce qui nécessiterait 7 à 9 GW de puissance complémentaire soit l’équivalent de 5 ou 6 tranches nucléaires (1). Si les 31 millions de voitures particulières devenaient électriques, il faudrait 60 tranches nucléaires supplémentaires, soit davantage que le parc actuel (58 tranches). Si l’ensemble du parc routier (31 millions de voitures, 6 millions de véhicules utilitaires légers et 600 000 camions et bus) devenait électrique, il faudrait au total 105 tranches nucléaires supplémentaires.

LE PACTE VERT  vers une destruction de nos industries qui provoqueront le pire effondrement économique. Les technocrates de la Commission européenne sous la direction de  Frans Timmermans et sa présidente Ursula von der Leyen  nous ont concocté un plan drastique  pour lutter contre un soit disant réchauffement climatique anthropique .

 

Les émissions de CO2  doivent être réduites de 55% d’ici 2030 par rapport à 1990, et ZERO CO2 d’ici 2050. « Fit for 55 » (Paré pour 55 ), ce paquet de 12 propositions législatives confirme l’intention, partagée par la France, de la Commission européenne de placer l’Europe à l’avant-garde du combat climatique....

Fit for 55. Les voitures et camions  qui devaient réduire leur CO2 de 37,5 % d’ici 2030 devront atteindre ZERO émission en 2035.  Comme tous  les gueux, sans dents, de la France périphérique, ne pourront pas s’acheter des voitures à 40 000 euros, ils iront  pour beaucoup pedibus jambus   au  boulot… pour ceux qui en auront encore .  L’Europe emploie 16 millions de travailleurs  dans le secteur de l’automobile dont l’emploi est maintenant menacé.

Fit for 55 La présidente de la Commission européenne,  a indiqué en juillet, que «  »Fit for 55″ pourrait étendre le système d’échange de quotas d’émission de carbone au-delà des centrales électriques ou de l’industrie avant  2035, pour couvrir le transport routier et les bâtiments dans le cadre d’un ajout « pollueur-payeur , qui  imposera automatiquement des pénalités financières aux conducteurs ou aux propriétaires,

Fit for 55 Le pacte prévoit de supprimer les permis de polluer actuellement gratuits du SEQE pour les industries à forte intensité énergétique telles que l’acier ou le ciment. L’acier en Europe c’est 11 % de la production mondiale, soit 177 millions de tonnes, qui deviendront moins concurrentielles.

Le ciment en France :  67 000 emplois directs, 200 000 emplois indirects et 4400 sites industriels.. Le ciment français devenu non concurrentiel sera-t-il  importé d’Algérie ? Combiens d’emplois menacés ? https://www.algerie-eco.com/2021/03/25/lafargeholcim-algerie-exportation-de-9-000-tonnes-de-clinker-vers-leurope/ exportation de 9.000 tonnes de clinker vers l’Europe –

Fit for 55 Le pacte prévoit d’atteindre pour l’Europe  ‘’Zéro charbon’’ en 2030 remplacé par du photovoltaïque ou de l’éolien. Avant 2030 il faudra donc  fermer 207 centrales à charbon représentant  24 % de la production d’électricité, d’une capacité de 150GW . L’Union européenne compte 128 mines de charbon.  Le secteur charbonnier emploie environ 237 000 personnes, dont 185 000 personnes dans les mines, dont l’emploi est menacé.

Tout ça en réduisant le poids du nucléaire  pour la France  de 75% à 50% en 2025. Pour l’Europe , la stratégie climatique  à horizon 2050 publiée en 2018 prévoit une baisse de la part de l’énergie nucléaire dans le mix électrique européen de 26 % à une valeur comprise entre 12 et 15 %.

L’Europe et la France vont donc devoir  simultanément, fermer centrales nucléaires et au charbon  et construire des milliers d’éoliennes grosses consommatrices de fer et béton (importés ? livrés dans des charrettes a bras, si en  2035 nous n’avons pas réussi à remplacer le parc de camions roulant au  diesel)

La France envisage toujours de fermer 14 réacteurs d’ici 2035 sur 58 (1 par an ). Le nucléaire français emploie 410 000 techniciens, ingénieurs, cadres, très spécialisés. En fermant 14 centrales c’est près de 100 000 emplois qui sont menacés  L’Espagne devrait commencer dès 2027 à fermer l’ensemble de ses sept réacteurs afin d’atteindre en 2035 son objectif de sortie du nucléaire. La Belgique, qui a déjà prolongé la durée de vie de deux réacteurs fournissant près de 50 % de sa production d’électricité, a confirmé en mars 2018 son objectif de fermeture des sept réacteurs présents sur son territoire d’ici 2025.

Est-ce que tout ça est bien réaliste, ou vont-ils faire comme pour les vaccins et s’entêter jusqu’à l’absurde ? 

Voir la suite demain…

.

(1)Une centrale nucléaire inclut en général 2 à 4 réacteurs qui sont répartis en tranches nucléaires d’une puissance unitaire moyenne de 1 000 MW (elle fournit dans ce cas une puissance cumulée de 2 000 à 4 000 MW). En France, il existe 58 réacteurs nucléaires en activité. 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
franck
franck
il y a 25 jours

un conseil ! écoutez jean marc jacovici , ingénieur conseil ! arrêter le nucléaire est une ineptie ! l’éolien et le photovoltaique , représente moins de 0.5% de la production actuelle , en fait on vers une décroissance volontaire et on laisse produire la chine pour polluer sans se soucier de la planète !! on marche sur la tête , ils sont fous , quand allons nous sortir de MAFIA UE !! urgent !!!

Christian Jour
Christian Jour
il y a 25 jours

Ou comment détruire l’économie, faire chier les français qui ne pourront plus se déplacer car ils ne pourront plus se payer un véhicule beaucoup trop cher a l’autonomie réduite. Méééé les batteries une fois morte on en fait quoi.

Argo
Argo
il y a 25 jours

Ce n’est pas 60 réacteurs qu’il faudrait mais 118 en tenant compte du remplacement des centrales actuelles, vieillissantes et dangereuses! La voiture électrique. c’est un leurre!

Argo
Argo
il y a 25 jours

Pour la surpopulation, ne vous faites pas de mourron, les labos concoctent un virus et un vaccin 1000 fois plus mortels!

Christian Delamart
Christian Delamart
il y a 25 jours

Tout ces décideurs ne sont que des petits branleurs rampants au service des oligarques de l’ETAT PROFOND

Christian Delamart
Christian Delamart
il y a 25 jours

La voiture propre n’existe pas, même électrique et son bilan écologique, en prenant en compte sa production, batterie comprise provoque une énorme pollution minière.
Grosse émettrice de gaz à effet de serre, la construction des voitures électriques consomme aussi une très grande quantité de métaux : lithium, aluminium, cuivre, cobalt… le boom annoncé de la production de  » véhicules propres  » réjouit le secteur minier, l’un des plus pollueurs au monde, et promet un enfer aux populations des régions riches de ces matières premières.

Paul
Paul
il y a 25 jours

Une bonne solution, multiplier le prix du courant par 4ou5 pour tous rien que pour le plaisir de retrouver le geste de l’économie naturelle, celle qui consiste à s’economiser, à ne plus gaspiller.
mais avec l’impératif condition que le fric collecté serve à se tourner vers les technologies écologiques non politisés destinées à l’amélioration d’une qualité de vie pas que pour les humains débiles et égoïstes.

Fomalo
Fomalo
il y a 25 jours
Reply to  Paul

Oui, , « ils » viennent, seulement en six mois ,d’augmenter le prix du gaz de 14%. Ne pas gaspiller, lorsqu’on est chauffé au gaz et tributaire aussi de l’eau chaude, d’accord. Mais il faut aussi du courant électrique pour l’éclairage et la mise en route de divers appareils, non ? Alors pourquoi pas des voitures et autres appareils au gazogène, acquis en coopératives d’immeubles ou de propriétaires terriens à la campagne? Sinon les zécolos sont capables de nous fourguer pour ce faire des batteries bio équitables jetables à base de lucioles compactées, bio dégradables (téléchargez l’application !!…)

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 24 jours

Mais si on parle de la surpopulation à un écolo actuel, il devient…vert d’indignation, et rouge de colère.

Lire Aussi