Le problème de la Guadeloupe c’est tout… sauf le vaccin !

Horreur la Guadeloupe n’est pas  assez vaccinée…

Depuis 1 an et demi,  dans tout les médias, tous les jours, on vous le répète, ce sont les gens à risque, qui sont les plus susceptibles d’attraper le covid. Mais il faut à tout pris vacciner toute la population  à partir de 12 ans ( pour le moment )

POUR VOUS FAIRE PEUR, les menteurs qui nous gouvernent, prennent l’exemple de la Guadeloupe   « regardez, ils ne sont pas assez vaccinés, et les hôpitaux sont pleins à craquer de covidés »

Message subliminal : s’il y a une 4ème vague ce sera de la faute des égoïstes irresponsables qui ne se sont pas fait vacciner.

Et pour appuyer un peu plus où ça fait mal, les télés aux ordres vous abreuvent d’images dramatiques de malades évacués par avion, de pompiers et volontaires envoyés d’urgence  piqouzer les récalcitrants au vaccin. Pour être sûr qu’ils ne cherchent pas a se soigner vraiment, Véran réquisitionne leur ivermectine, utilisée dans les infections parasitaires très courantes en Guadeloupe

https://documentation.ehesp.fr/memoires/2006/igs/bervas.pdf : Description de la circulation des parasites intestinaux en Guadeloupe.

http://echelledejacob.blogspot.com/2021/08/martinique-et-guadeloupe-requisition.html L’Échelle de Jacob: Martinique et Guadeloupe : réquisition des stocks d’ivermectine pour forcer à la vaccination !

.

Selon différentes informations, en Guadeloupes les hôpitaux sont pleins  ou vides. Qui croire ? Tant de mensonges ont été véhiculés depuis le début de la pandémie…

 

 MAIS ? car il y a un mais ! Si les hôpitaux sont surchargés de malades covid, ce n’est pas parce que la population n’est pas assez vaccinée  mais parce que c’est une population majoritairement a risque.

 

Le chlordécone, un insecticide utilisé aux Antilles jusqu’en 1993 et toujours présent dans les sols, est un perturbateur endocrinien, classé par l’OMS comme cancérogène possible. « Plus de 90 % de la population adulte » en Guadeloupe et Martinique est contaminée par le chlordécone, selon Santé publique France,  les populations antillaises présentent un taux d’incidence du cancer de la prostate parmi les plus élevés au monde. Les Antilles françaises détiennent le triste record du monde en la matière.  Le taux d’incidence annuel de ce cancer en Martinique et Guadeloupe  étant de 227,2 cas sur 100 000 hommes. Pour moins de 100 en France métropolitaine

Obésité : un fléau qui touche de plus en plus la population guadeloupéenne Surpoids, adiposité, sujets tabous pour certains, mais les chiffres sont sans équivoque, près de 60% de la population guadeloupéenne est en surcharge pondérale, et plus de 30% souffre d’obésité. Le double  qu’en France

En France métropolitaine la population en surpoids est de 33 %  et 16 % d’obésité

DIABETE :    En Guadeloupe, 11 % de la population âgée de 16 ans ou plus déclarent souffrir du diabète. Les femmes sont davantage concernées par cette maladie que les hommes : 14 % contre 8 %. Plus du double qu’en France.

En France, le diabète touche près de 3,3 millions de personnes, soit 5 % de la population

 

 La Guadeloupe est aussi beaucoup touchée par une épidémie de Dengue,  mais aussi par le palu, le chikungunya, transmis par le moustique tigre.

 

 EAU : Qu’il s’agisse de la distribution ou de l’épuration, le réseau d’eau dysfonctionne continuellement sur l’île antillaise. Des tonnes d’eau potable sont gâchées chaque année, quand d’autres, usées, sont rejetées à même les milieux naturels. Sans qu’aucune donnée ne permette d’évaluer précisément l’ampleur des dégâts.

Des foyers privés d’eau, ou alimentés par un liquide trouble, impropre à la consommation. Tel est le quotidien des Guadeloupéens, qui achètent ainsi plus de cinquante millions de bouteilles en plastiquepar an. https://reporterre.net/En-Guadeloupe-le-scandale-de-l-eau-est-un-desastre-ecologique

Voilà la situation sanitaire déplorable de la Guadeloupe. Est-ce quelle n’y serait pas  pour beaucoup  dans de  l’explosion du covid ( si c’est réel ) et non à la vaccination insuffisante ?

 

« Non vaccinés ayez peur , voyez ce qui arrive en Guadeloupe par la faute des ANTIVAX »… qu’ils disent !

 

 368 total views,  2 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. Le virus étant véhiculé par les postillons, si on parlait 2 fois moins ou 2 fois moins fort l’épidémie diminuerait d’autant.
    Je préconise, à la place du masque, . le port obligatoire de la tétine qui interdit radicalement la parole

  2. Merci d’écrire « métropole » tout court, en lieu et place de « France métropolitaine ».

  3. Les gens ont vraiment eu confiance en un produit qui s’appelle « Chlordécone » ? Non parce qu’il manque un e et un n pour faire « chlore déconne » alors bon… Pas vraiment vendeur pour un produit.
    Quoiqu’il en soit, la situation aux Antilles d’abord est déplorable à l’image de la métropole avec les hôpitaux ruinés, mais en plus, on leur interdit l’accès aux traitements. Ils feraient mieux de faire pousser de l’Artémisia dans leurs jardins à ce train-là. Ah oui, et pour ceux qui peuvent, préférer l’Aspirine au Doliprane.

    • c’est un remède connu depuis la nuit des temps ,,j’en ais aux moins une centaine de pieds dans mon jardin ,,avec des pied de dolipranes ,,,,

    • Oui, @ Julie,
      mais d’après ce que j’ai découvert hier soir ici même, l’armée « arracherait » des plantations « médicinales » à la Guadeloupe. A vérifier, c’est sûr, mais à rapporter au décret européen de 2020 interdisant la vente chez apothicaires et pharmaciens de l' »l’artemisia annua », ainsi que la vente des semences!!! Vérification faite sur place en Allemagne, à Berlin, entre la commande et le paiement (3 jours…) au printemps 2020

      • effectivement c’est interdit , mais si on recherche sur GOOGLE ou acheter Artémisia, vous pouvez trouver plusieurs sites
        https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000030645000 Considérant qu’en conséquence la mise sur le marché à titre gratuit ou onéreux, la distribution, la fabrication, la détention en vue de la vente ou de la distribution à titre gratuit, l’importation, l’exportation et la publicité du produit Artémisia de la société EXSENCE-OGNOPS sont susceptibles de présenter un danger pour la santé humaine ;
        La mise sur le marché à titre gratuit ou onéreux, la distribution, la fabrication, la détention en vue de la vente ou de la distribution à titre gratuit, l’importation, l’exportation et la publicité du produit Artémisia de la société EXSENCE-OGNOPS sont suspendues jusqu’à leur mise en conformité à la réglementation du médicament qui lui est applicable.

  4. allez sur le site de  » bondamanjack  » et vous verrez que les morts du covid n’étaient vraiment pas en forme !!!!

  5. Le pouvoir veut tellement contaminer toute la population qu’il fait feu de tout bois ! Mais, avec les Antillais, c’est pas gagné !

  6. Et on continue à vendre les bonnes bananes bien polluées par le chlordecone en Métropole ! Cherchez l’erreur! Je n’en consomme plus depuis bien longtemps! L’Etat vient nous donner des leçons de civisme vaccinal et nous empoisonne sciemment d’un autre côté ! Quelle bande d’ordures!

    • En fait possiblement inexact (?) les bananes ont une peau épaisse qui protégerait le fruit et ses consommateurs..
      Par contre il semblerait (?) que pour le chlordéchone auquel on n’aurait pas trouvé de substitut efficace il soit bien en fait très nocif pour les travailleurs locaux.
      Le tout sous réserve de vérification.

      • Le chlordecone, comme les autres pesticides, s’infiltre dans le sol par le lessivage des pluies et est absorbé par les plantes par l’intermédiaire du système racinaire lorsqu’elles s’approvisionnent en eau, en éléments nutritifs . Aucune plante n’échappe à ce phénomène. Les fruits, les légumes sont pollués de cette façon, plus les traitements de contact.

  7. Manipulateurs, menteurs, corrompus, pourris jusqu’à l’ADN et tout ça pour du fric.
    Révolution, sortez les fourches.
    Ils veulent vacciner nos enfants de force, sans notre consentement, et beaucoup de parents s’en foutent. On est pas assez dans la rue, dans chaque grande villes ont devrait être des milliers, des millions pour faire trembler se pouvoir corrompus.

  8. faites vous vacciner , c’est vachement efficace ,,,qu’ils disent
    20 aout 2020 ; 4748 hospitalisés ,,380 en réanimation 30354 décès 0 vacciné , la vaccination a commencé en janvier 2021
    22 aout 2021 ; 10463 hospitalisés ,, 2106 en réanimation 113 328 ; vaccinés 1 dose 47 041 160
    vaccinés 2 doses 40 550 261

  9. La croyance selon laquelle la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres est disqualifiée 
    par le simple fait qu’on peut, en toute situation, l’inverser :
     » La liberté de l’un de ne pas se faire contaminer s’arrête là où commence la liberté de l’autre de faire a ou b. « .
    Une restriction justifiée par le rapport  » liberté supprimée / liberté obtenue « , il y a 6 ou 12 mois, n’est plus valable aujourd’hui.
    Quand  » la vaccination générale  » devient une norme par la force, une nouvelle intransigeance naitra, exigeant qu’on s’écarte 
    de la situation en place pour aller vers une nouvelle norme permettant encore davantage de limitation des risques.
    Et de cette nouvelle norme naitra encore d’autres intransigeances…..
    Un élément a changé complètement la donne : la thérapie génique qui semblerait réduire le risque individuel de décès de 95% ?
    Pour exemple, le Royaume-Uni vient par exemple de connaître une vague de variant Delta avec un pic à plus de 50 000 cas quotidiens 
    sans le moindre problème de capacité hospitalière ?
    Le Covid devient donc désormais , comme la grippe (vaccination non obligatoire), un problème d’ordre individuel.
    La simple affirmation que le PASS SANITARE et le port du MASQUE limiteraient les contaminations et inciteraient
    à la vaccination devient insuffisante ?
    Le même raisonnement justifierait la même mise en place des mêmes mesures restrictives contre la GRIPPE,
    puisque le vaccin est aussi individuellement accessible à tous ?
    Une pente glissante puisque cette idée légitimiserait la poursuite de restrictions à jamais ?
    Il est grand temps de réintroduire la responsabilité individuelle face au risque.
    Agir autrement serait l’acceptation de continuation du plan du Gouvernement actuel de la destruction de la LIBERTÉ INDIVIDUELLE.

Les commentaires sont fermés.