Entretien avec mon médecin traitant sur le virus chinois : un monde irréel !

Le plus dur d’écrire un tel article c’est qu’on a tout de suite l’impression qu’on ne sera pas cru et qu’il ne sera considéré que comme pure invention. Face à mes amis patriotes gaulois résistants, mes frères de combat, je ne mentirais jamais, et donc tout ce qui suit est pure vérité.

Je suis allé voir mon médecin traitant pour qu’il me prescrive une petite boîte de traitement habituel. Puis j’ai posé un certain nombre de questions en me faisant passer pour ignare complet qui ne connaît strictement rien en politique et encore moins en médecine. Donc que des questions d’un pauv’ p’tit gars qui ne demande qu’à s’informer.

J’aurais pu constituer cet article sur la forme des questions-réponses. Mais pour faire plus court je procède autrement.

J’ai demandé à mon médecin traitant si les vaccins étaient efficaces, si on ne pouvait plus attraper la maladie ni la transmettre. La réponse est que la protection est totale et la transmission impossible. À l’exception de cas extrêmement rarissime, et son exemple était de 1 sur 10 millions. Il m’a cité l’hôpital de Marseille où, selon lui, 95 % des hospitalisés du virus chinois étaient des nons vaccinés. À mon observation qu’en Israël qui a vaccinée quasiment toute sa population, les malades graves en réanimation lourde du virus chinois représenté 65 % des hospitalisés, il a bafouillé et n’a rien dit de particulier. Je lui ai donc dit, je vous le certifie amis patriotes, que l’air que nous respirons en France ne devait pas être le même que celui respiré en Israël du fait de notre protection extraordinairement efficace du vaccin.

Il vaccinait tous ces patients à l’Astra Zeneca. Je lui dis avoir entendu que ce vaccin pouvait avoir quelques petits effets secondaires. Qu’en est-il ? Réponse : aucun effet secondaire. Je m’en suis étonné car je l’ai informé que sur les 30 000 médicaments existants dans le Vidal, et que dans toutes les boîtes de médicaments il y a un papier avec des effets secondaires aussi longs que la description du médicament lui-même. Il confirme cependant l’absence totale d’effets secondaires du vaccin en général et de l’Astra Zeneca en particulier. Je lui dis que j’étais heureux d’apprendre qu’enfin, il existait un médicament, de plus vaccin et injectable, qui n’avait aucun effet secondaire, et que nous pouvions donc être totalement rassurés. Et moi de lui faire part cependant de ma surprise qu’il existait des débats depuis un an jour et nuit sur ces vaccins qui n’ont, pourtant et selon vous, absolument aucun effet secondaire nulle part et sur personne. Et que je prenais bonne note de ces informations précieuses.

Je lui ai demandé s’il informait ses patients qu’il vaccinait à deux reprises d’effets secondaires malgré tout. Il m’a affirmé ne rien leur dire puisque lesdits effets secondaires n’existent pas. Il ne m’a pas menti puisque je connais une personne qui s’est fait faire ces deux injections de poisons chez lui, et qui m’a confirmé n’avoir été informé d’aucun effet secondaire possible de la part de ce gentil Monsieur.

Concernant le pass de la honte (j’ai employé devant lui le terme de pass-sanitaire) je lui ai demandé s’il était à vie ou non. Réponse : bien sûr que non. L’effet du vaccin est de 6 à 10 mois au maximum après il faut repiquer, selon lui. Si la personne ne se fait pas repiquer, il est d’une grande logique de lui retirer son pass-sanitaire toujours selon ce brave homme.

Je lui ai demandé si le vaccin serait un jour définitif. Sa réponse est catégorique : non. Il faudra des rappels permanents jusqu’à disparition totale du virus, et peut-être d’ailleurs même encore après. Et donc si des gens décidaient d’arrêter de se faire piquouser à répétition que se passerait-il ? Plus de pass-sanitaire. C’est tout à fait naturel selon lui. Faut être logique, m’sieur dame !

Comme il vaccinait à l’Astra Zeneca, je lui ai demandé pourquoi ce vaccin, d’après mes modestes informations, n’était plus pratiqué en Europe. Sa réponse est claire, ce n’est qu’une question administrative. Il y a eu quelques embrouilles purement administratives et ce vaccin a donc été arrêté pour ça. Aucune raison médicale.

Comme il a actuellement des patients ayant eu leur première injection par l’Astra Zeneca, question du naïf de service que j’étais, que se passe-t-il ? Pas de problème, la deuxième injection est faite avec le Moderna. Question : cela ne pose t-il aucun problème ? Réponse : absolument aucun, pourquoi voulez-vous qu’il y en est un ?

L’imbécile de service pour lequel je me suis fait passer lui demande si dans tout cela il n’y aurait pas un tout petit peu, le quart de la moitié du début d’un embryon, un peu de politique tout-de-même qui se servirait éventuellement de cet aspect décrit comme sanitaire ? Réponse très claire : absolument pas. Complément de réponse encore plus fort : il faut admirer les gens au gouvernement car cela leur demande beaucoup de travail, imposer les vaccins, les contrôles, les confinements, et toutes les décisions, et ces gens sont à plaindre de devoir assurer cette somme de travail et il faut les admirer.

Autre question du débile mental de savoir si tout ce qui se passe, toutes ces obligations vaccinales et toutes ces difficultés économiques étaient réellement justifiées. Réponse : absolument. L’idiot de service que je suis lui a dit que, selon les chiffres officiels européens, la mortalité du virus chinois en France était de 0.05 %. C’est-à-dire bien moins que la grippe qui fait 12 000 morts par an depuis 80 ans. Réponse embrouillée de la méconnaissance des chiffres et indications de mon propre index sur son ordinateur lui disant qu’il peut vérifier tout cela sur Internet sur les sites officiels de la Communauté Européenne.

Question du taré de service que j’étais : j’ai entendu dire que les listes des non vaccinés étaient distribuées auprès des médecins. Réponse : mais oui absolument mais il faut la demander et peu de médecins le font. Réaction de ma part : l’avez-vous demandée ? Réponse oui. Pourquoi ? Parce que je pense qu’il est bon de vacciner tout le monde et de le rappeler à ce qui ne le sont pas. Petit commentaire du fou de service que j’étais, que sa clientèle devait comprendre un certain nombre de patients adultes et que s’ils avaient, après tous les médias qui ne parlent que de cela jour et nuit depuis un an et demi et les centaines de spots de propagande, décidé de ne pas se faire vacciner, était-il nécessaire de leur envoyer un rappel. Réponse : le rappel n’est pas fréquent.

Commentaires du pauvre mec que j’étais à cet abruti : peut-être serait-il bon d’envoyer des SMS de rappels à tous vos patients qui sont trop penchés vers l’alcool pour leur demander d’arrêter, à tous vos patients qui ont tendance à fumer un peu des joints pour leur demander d’arrêter, à vos patients qui fument un paquet de clopes par jour voir plus pour leur demander d’arrêter, à vos patients qui mangent trop de sucre pour arrêter leur diabète, à vos patients qui mangent trop de gras pour arrêter leur cholestérol, à vos patients qui conduisent trop vite pour éviter des accidents, et encore bien d’autres cher Monsieur lui ai-je suggéré. Air ébahi de sa part et pas de réponse.

Après d’autres questions moins fondamentales, où il n’a pas réussi à se dépêtrer honorablement, il m’a dit être un médecin de quartier modeste et essayer de faire au mieux son métier. Je lui ai dit que je n’en avais jamais douté à aucun moment et que je le félicitais, sachant que cet abruti se fera toujours avoir concernant cette coronafolie. Mais à mon avis, il ne doit pas avoir eu beaucoup de « conversations » de ce type-là, sous des seules questions de ma part sans même avoir donné mon avis, et je crois qu’il va y réfléchir et y penser pendant un bon moment. Mais nous ne faisons pas d’illusions, s’il a été aussi con jusqu’à présent sur ce sujet j’insiste, il le sera jusqu’au bout.

Alors oui, changer de médecin traitant ? Concernant cette histoire du virus chinois il a effectivement complètement pété un câble et un gros câble. Cela dit il n’est pas si mauvais médecin que ça, ses diagnostics sont en général assez bons ainsi que ses traitements. Et puis quand on veut un médicament, il le donne sans aucun problème ce qui dans certaines situations est bien arrangeant.

Alors je ne sais pas.

Mais, amis patriotes gaulois résistants, je vous supplie de me croire je n’ai rien inventé de cet « échange ». En sortant, devant de telles énormités je me suis dit : est-il con, ou d’une naïveté cosmique. Connaissant le bonhomme, je pencherais vers la deuxième hypothèse. Après cette « entretien », j’avais l’impression d’être sur une autre planète, la planète des bisounours où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, et où la vie ne peut être que forcément belle, et les gens ne se faire que des bisous.

Cette coronafolie fait tourner la tête de millions et de millions de Français, mais elle fait tourner la tête aussi à beaucoup de médecins. Ce sont des événements d’une rareté exceptionnelle, une entourloupe d’une énormité dont les mots n’existent pas pour la qualifier, et le tout passant comme une lettre à la poste pour une très grosse majorité de la population.

Comme je l’ai déjà qualifié, et comme les événements me donnent raison de jour en jour, la France et l’Europe ressemblent désormais à une immense secte dirigée par quelques gourous qui estiment avoir légitimement droit de vie ou de mort sur leurs sujets, ou bien dans leurs jours où ils sont de bonne humeur, de décider des libertés qu’ils accorderont ou non.

Combien d’entre nous auraient cru pouvoir vivre de tels événements avant l’élection de cet Hitler français, par ce bon peuple français, il ne faut jamais, jamais, jamais l’oublier. Ceux qui ont voté pour lui ne viennent pas s’excuser auprès de moi, gaulois résistant qui leur avait dit qu’il ne fallait à aucun prix donner un chèque en blanc à un illustre inconnu qui aura tous les pouvoirs, des pouvoirs colossaux. Qu’agir ainsi était de la folie. Mais je faisais à l’époque, comme beaucoup d’entre vous amis patriotes j’en suis sûr, l’objet de moqueries, d’accusations de complotiste, et j’étais traîné dans la boue. Leurs excuses sont pour l’instant inexistantes.

 309 total views,  2 views today

image_pdf

49 Commentaires

  1. Tout cela a bien été irchestre par ces salopards et les labos qui s en mettent plein les poches….

  2. Le lendemain de l’élection de cet Hitler, j’ai dit à mon mari, c’est le nouveau Ceaucescu !
    Inutile de le dire, je n’avais pas voté pour lui !
    il suffisait de le voir hurler dans ses meetings pour comprendre ! En fait j’ai eu, dans ma vie professionnelle, un directeur hurlant, menaçant sans cesse tout le personnel de mesures coercitives (j’étais sa secrétaire) et donc j’avais fait le rapprochement…

  3. il a été lobotomisé a Bichat et a perdu le sens des réalités!Comme tant d’autres ,c’est comme certains curés qui se prennent pour Dieu!

  4. C’est effarant, pas forcément surprenant ( surtout pour nous autres complotistes ) mais ça reste quand même effarant, surtout qu’un médecin c’est un bon paquet d’années d’études de médecine et que ce que nous, nous avons appris concernant certains médicaments, il ne devrait pas l’ignorer ! Effarant.
    Et quant à la conclusion, je m’y retrouve totalement

  5. Belle histoire ami@Cachou,
    ça ressemble à un ketch qui pourrait avoir un certain succès.
    Finalement ce généraliste, qui n’est pas mauvais médecin, suit le mouvement impulsé d’en haut, sans se poser de questions, et ils sont nombreux comme lui

    • Tu as raison mon ami Frejusien, mais un médecin qui ne se pose pas de questions quand il injecte un produit qui va tuer certains de ses patients de façon certaine et en handicaper gravement d’autres de façon tout aussi certaine, c’est quand même très gênant. Les labos ne se posent pas de questions ils ont complètement déchargé leurs responsabilités sur le gouvernement comme tu le sais. Cette seule attitude serait suffisante pour montrer aux imbéciles qui se font vacciner qu’ils se font blouser et avoir. Mais quand on est con…on est con…

  6. Le comble c’est les gens qui ne veulent pas savoir. Quand je trouve un article/une vidéo intéressants Raoult, Montagnier, Henrion Caude, Stuckelberger, etc… je les mets sur ma page face book qui me sert de bibliothèque, où les retrouver – personne ne les lit! – je reçois des commentaires agressifs du genre “tu te prends pour un virologue?” ou mieux au sujet de scientifiques comme ceux que je viens de citer : « encore un ignorant qui ferait bien de repasser ses examens »… Un ami qui est pourtant un scientifique m’explique que quand il lit un article qui frise le complotisme  … il arrête de lire… Ils ne veulent pas savoir ! Mais les produits qu’on leur a injectés, ils sont là. Fatalement, tôt ou tard ils vont avoir un effet. 

    • Ne t’inquiète pas, nous sommes actuellement traînés dans la boue, humiliés, critiqués, traités de tous les noms dont complotistes (mots appliqué ici par la gauche ne l’oublions pas) mais le moment viendra où la vérité éclatera, celle que nous disons depuis le début.
      Les toutes premières manifestations que j’ai faites contre cette coronafolie dans ma région, Toulon, nous étions 40. J’étais la risée et l’humiliation de tous. Maintenant tous les samedis à 14 heures à Toulon nous somment 35 000 à défiler. La vérité commence à éclater tout doucement.
      À la place des assassins en tout genre et à tous les niveaux, je commencerai à me faire petit.

  7. Pourquoi ne pas lui avoir demandé de signer une décharge prise sur REACTION19 ! pour tester sa réaction ?

    • Tout simplement par ce que je lui ai posé des questions, mais je n’ai pas eu la stupidité de me faire empoisonner. Donc pas de décharge à signer. Cela dit je sais qui ne signe aucune décharge sur aucun des empoisonnements qu’il pratique quotidiennement.

  8. En médecine traditionnelle chinoise aucune pathologie n’est causée par des virus ou bactéries

  9. Ami Cachou, je vais paraphraser Clémenceau, je n’ai pas la prétention de lui arriver à la cheville, qui disait que la guerre était une chose trop sérieuse pour être confiée à des militaires ; dans le même style, j’affirme que la médecine est une chose trop sérieuse pour être confiée à des médecins.

    • Depuis toujours, je passe ma vie à expliquer aux gens qu’être en bonne santé, c’est 50 % de conseils techniques de son médecin et 50 % de bon sens. Quand on ne fait que 100 % que de l’un ou que de l’autre on est (presque) obligatoirement mal soigné.
      Le problème c’est que les imbéciles qui peuplent notre pays (et on le voit de la façon dont ils se précipitent tous pour ce faire empoisonner dans la joie et la bonne humeur) considèrent le médecin comme Dieu sur Terre. Et par définition il faut l’écouter et appliquer tout ce qu’il dira sans prendre la peine de réfléchir un tant soit peu à ce qu’a dit son médecin.

  10. Alors avec beaucoup de réserve ils sont payés à l’acte donc la charte d’éthique faut oublier ne parlons même pas du serment d’hyppocrate visiblement ce médecin c’est essuyé les pieds dessus

  11. moi je changerais , il n’y a pas que des charlatans qui ont appris leur métier par correspondance et suivi des cours de perfectionnement sur BFMTV.Vous lui avez pas demandé quel voyage lui payera le laboratoire Astra Zeneca pour son travail de représentant de commerce ?

    • Je ne sais pas où sera le futur voyage que lui offrira le laboratoire de l’Astra Zeneca, mais ce que je sais c’est que lui a maintenant offert à certains de ses patients un voyage vers la mort, c’est certain pour un certain nombre d’entre eux, et un voyage vers des handicaps insupportables pour certains autres.

  12. Comme l’écrivait Michel Tournier, « l’intelligence et la bêtise peuvent très bien cohabiter dans la même tête sans s’influencer le moins du monde, comme l’eau et l’huile se superposent sans se mêler ».

    Cette théorie lapidaire est confirmée de manière plus sophistiquée par la psychologie sociale, discipline méconnue du grand public qui étudie (en gros) comment les individus réfléchissent, prennent leurs décisions, adoptent des croyances, etc.

    En particulier, le prix Nobel d’éco Daniel Kahnemann – qui est psychologue au départ, et applique ensuite ses recherches à l’économie (suivant ainsi les recommandations d’Alfred Marshall) – a développé un « modèle » cognitif qu’il appelle système 1 – système 2, les deux vitesses de la pensée.

    En réalité, nous n’avons pas dans notre cerveau un système de pensée unique et univoque, mais plusieurs qui agissent – et interfèrent simultanément.

    Problèmes, non seulement ils divergent et sont contradictoires, mais chacun d’eux est soumis à ce qu’on appelle des biais cognitifs.

    Auxquels il faut rajouter des biais psychologiques.

    Résultat, notre cerveau est tout sauf rationnel – du moins si on parle de rationalité pure (objective façon Kant)

    _____

    Schématiquement, selon Kahnemann, on peut dire que le cerveau fonctionne sur deux modes fondamentaux : un de jugement rapide et intuitif, émotionnel fondé sur les croyances et les souvenirs, par association d’idées, et l’autre lent et laborieux, celui de la vraie réflexion (idéalement quand vous résolvez un exercice de mathématiques, où vous n’avez pas le choix du raisonnement et où il n’y a pas d’incertitude autre que celle de votre succès à le trouver)

    _____

    Dans le cas présent, votre médecin a manifestement abandonné tout esprit critique sur la question du vaccin, sans doute par confort psychologique (une forme d’ataraxie).

    Cela lui évite les conflits aussi biens cognitifs, moraux (est-ce que je fais ce qui est juste?) que sociaux (il n’a pas envie d’avoir des ennuis avec les autorités, il obéit aveuglément aux directives) Après tout, s’il se trompe, ce n’est pas lui qui en subira les conséquences…

    Et pour augmenter son confort, il est de bonne stratégie de se convaincre de croire réellement en la perfection de ce vaccin sans se poser de questions (comme dirait Pasteur, avoir la foi du paysan breton, ou même de la paysanne bretonne)

    ___

    Votre médecin n’est donc pas forcément un imbécile complet, il a sans doute choisi (consciemment ou inconsciemment) de faire aveuglément confiance et d’arrêter de se tarabuster le chignon. C’est hélas un mécanisme psychologique banal que nous pratiquons tous.

    • très éclairant , s’agit-il des cerveaux gauche et droite qui réagissent différemment ?

    • Les informations que tu donnes sont pour moi des découvertes très intéressantes. Merci de tes explications et je vais y réfléchir dans les semaines à venir.

  13. @ cachou
    Puisque vous évoquez l’attitude de votre médecin, voici la réponse du mien à l’époque (heureusement, j’ai eu la chance de pouvoir en changer ….).

    Lorsqu’en juillet 2020, je suis allée voir mon médecin « référent » pour une visite de routine (un renouvellement d’ordonnance), et alors qu’on ne parlait pas encore de l’injection « salvatrice », je lui ai demandé s’il nous soignerait si nous tombions malades mon mari ou moi. Je crois me souvenir qu’à l’époque, on disait doliprane et rester chez soi, puis le 15 si on était à l’article de la mort …..

    Sa réponse : « non, non, je n’ai pas la notoriété du Dr Raoult, je ne veux pas me retrouver en prison » … Je n’ai rien répondu tellement j’étais estomaquée.

    A la suite d’un grave incident plus récent avec ce même médecin, nous avons eu la grande chance d’être acceptés par un autre médecin qui a réussi à nous redonner confiance car j’étais désespérée.

    Je finirai par ceci : les médecins sont des hommes comme les autres, il y en a des bons, des moyens et des mauvais. Question d’instinct ….

    • Merci de ton témoignage Rochefortaise, il est très intéressant.
      J’y apporterai un tout petit bémol pour ta dernière phrase : « …les médecins sont des hommes comme les autres, il y en a des bons, des moyens et des mauvais. Question d’instinct …. ».
      Dans son ensemble, ce qui laisse un certain nombre d’exceptions bien évidemment, le corps médical est un corps particulièrement orgueilleux et imbu de lui-même. Pareil pour les notaires et les avocats. L’orgueil est particulièrement développé dans ce type de profession. Ce n’est que mon humble avis.

  14. Chère Brigitte
    très probablement ton médecin n’est pas plus ignare politiquement que beaucoup d’autres et c’est peut être même un très bon médecin et donc ce n’est pas parce qu’il te récite « les sourates politiquement correctes du Coran médiatique » qu’il est nul et qu’il faut nécessairement changer de médecin mais visiblement c’est un « poulet aux hormones élevé en batterie par le conseil de l’ordre  » et que peut être en plus comme un de mes neveux qui est cardiologue il va peut être tous les étés « en séminaire » bronzer aux baléares avec sa femme tous frais payés par un grand labo pharmaceutique
    donc Chère Brigitte un peu de respect s’il te plait
    moi ce qui m’inquiète c’est qu’il y a de plus en plus de séminaires et de moins en moins de curés ….

    • Ah elle est bonne celle là c’est un très bon médecin alors qu’il diffuse des thérapies géniques expérimentales à ses patients et de plus sans les avertir de ce qu’ils risquent, votre façon de voir les choses et de raisonner est plus que spécieuse

    • « Moi ce qui m’inquiète c’est qu’il y a de plus en plus de séminaires et de moins en moins de curés …. ».
      EX-CE-LLENT !!

  15. Mon toubib m’a confirmé que j’étais bon pour le vaccin car je suis pris en charge à 100% à la sécu pour mes artères bouchées ! Sacré argument médical !!!! Après ca il s’étonne que je refuse le vaccin. il m’a dit aussi que si je chopais le COVID la mort était inéluctable. Sympa hein. J’ai changé de toubib et je refuse toujours le vaccin.

    • Selon ce que j’ai lu et appris jusqu’ici sur le mécanisme d’action de la covid, vous êtes une personne à gros risques pour le vaccin, la protéine Spike s’attaquant justement aux vaisseaux sanguins (cellules endothéliales), aux plaquettes (formation de caillots pouvant aboutir à la thrombose), à la pression artérielle (angiotensine) en se couplant avec le récepteur ACE2… Vous risquez l’accident vasculaire.

      Cependant, c’est aussi le cas si vous choppez le virus, là-dessus votre médecin a sans doute raison (mais s’il était cohérent, il vous avertirait aussi pour le vaccin).

      Le vaccin, vous êtes par définition sûr de le chopper si on vous l’administre… le virus vous pouvez y échapper. Après tout on estime que seule 1 personne sur 8 l’aurait attrapé en France depuis le début de cette syndémie.

      Les actions anti-covid les plus efficaces semblent être (on manque d’études sur le sujet, c’est ballot après 18 mois..) de se laver les mains souvent (après contacts) et d’éviter les atmosphères confinées prolongées – évidemment quand on est plusieurs dans le même local : la circulation d’air permettrait de réduire le risque de contamination par 1000… (aération, ouverture des fenêtres, extraction (le top), ou même simple ventilo pour faire un courant d’air…). Bref il faut éviter de laisser l’air se charger en virus.

      Et voilà pourquoi on ne se contamine pas dans les avions ou les centres commerciaux (aucun cluster identifié dans le monde) – et probablement les trains, voire les métros – là où le passe et le masque sont obligatoires par pensée analogique et magique…

  16. Et vous ne l’avez pas cuisiné sur les traitements.

    J’ai réduis ce matin la question covidiste aux éléments opposés suivants:

    menteurs – vérité
    tueurs – sauveurs de vie

    • « J’ai réduis ce matin la question covidiste aux éléments opposés suivants:
      menteurs – vérité
      tueurs – sauveurs de vie »
      👍

  17. Est-que vous l’avez posé la question combien ce médecin touche pour chaque vacciné ? Je pense la question la plus importante qui explique le reste.
    Et en autre il signe un document comme que ce médecin se fait responsable si arrive quelque chose à ces patients à cause des vaccins ?

  18. Hallucinant ce que prétend ce médecin et pas gêné surtout et c’est la raison pour laquelle j’ai abandonné depuis très longtemps la médecine tout au moins ce genre de médecine afin de m’orienter vers une médecine de bon sens en accord avec la nature. La plupart des gens un peu naïfs et pas très fute fute se fient aveuglément à ce que dit leur médecin, c’est de l’inconscience pure mais combien de personnes ont le courage de réfléchir de se prendre en main. Je le fais pour mes proches. J’ai sauvé mon époux d’une maladie nosocomiale grâce aux huiles essentielles car les antibiotiques ne faisaient plus d’effets lorsqu’on les arrêtait. Je n’en ai pas parlé avec le médecin car lorsque je lui ai dit que je me soignais avec l’homéopathie avec grand succès, il m’a répondu : comment voulez-vous que des granules de sucre puissent avoir de l’effet sur une maladie. Je n’ai pas eu envie de discuter devant tant de mauvaise fois et d’une méconnaissance totale de ce qu’est l’homéopathie : des poisons dilués – c’est fatigant de vouloir convaincre quelqu’un qui ne veut rien savoir.

    • Je connais bien les professions médicales, d’une façon générale ce sont des gens d’un orgueil démesuré. Ils savent tout, ils n’ont rien à apprendre, et ce sont les maîtres vis-à-vis de ta santé. Et tu dois donc leur obéir si tu veux être en bonne santé.
      Au niveau humain, l’écrasante majorité des médecins sont des orgueilleux pourris au fond d’eux-mêmes, même si leurs capacités professionnelles sont bonnes dans ce qu’ils ont appris durant leurs études.
      Rares sont les gens qui comprennent qu’un être humain est complexe et tous différents. La médecine classique et tout l’ensemble des autres médecines et thérapies doivent être considérées pour soigner quelqu’un. Aussi bien un médicament fonctionne sur quelqu’un et pas sur un autre, aussi bien une plante ou une huile essentielle fonctionnera sur certains et pas sur l’autre.
      Un bon médecin est quelqu’un qui doit tenir compte au maximum de tout ce qui existe et d’essayer de l’adapter à ses patients.
      Hélas, 90 % des médecins, sont des gens totalement bornés et qui, parce qu’ils ne connaissent aucune autre façon de soigner que celle qu’ils ont apprise en faculté, les dénigrent au maximum. Il ferait mieux de reconnaître leurs ignorances et d’essayer de les combler. Mais ça, c’est trop leur en demander…..

  19. Je suis assise à la terrasse d’un café et mon voisin de table vient de me dire que trois personnes de sa familles (78 ans, 73 ans et un quadragénaire) sont mortes à la suite des injections d’Astra Zeneca.
    Et personne ne peut porter plainte ?

    • Contre les labos hélas non ! Mais contre macron , veran, castex , salomon , etc , etc ….je ne sais pas il faudrait voir ce que Me diVizio et d’autres avocats en disent ?

    • Les plaintes viendront quand les patriotes résistants que nous sommes actuellement traînés dans la boue, objets de ridiculisations, auront gagné. Ceux qui fanfaronnent actuellement devraient s’inquiéter de leurs proches avenirs. Mais il y a toujours des cons qui veulent avoir leurs journées ou semaines de gloire pour insulter et écraser la Vérité.

  20. Résumons :
    Le Pentagone simule une pandémie mondiale à l’hiver 2019
    Au même moment, un virus et ses variants s’échappent d’un laboratoire chinois fondé par Yves Lévy
    Le virus et ses variants sont disséminés simultanément sur plusieurs continents
    Les ordres pour une campagne vaccinale tombent dès février 2020
    La Silicon Valley (Facebook, YouTube, Twitter) censure tous les opposants à la vaccination dès le printemps 2020
    Big Pharma (Pfizer, Moderna, etc.) négocie son impunité avec tous les gouvernements occidentaux pour toutes les retombées sanitaires de la vaccination
    Les traitements préventifs sont interdits
    La vaccination devient obligatoire pour atteindre l’immunité collective
    Un passeport sanitaire est instauré prévoyant la fin des soins, le licenciement et l’interdiction des commerces aux non-vaccinés
    La grande majorité de la population est vaccinée
    Le système annonce que le vaccin ne permet pas d’atteindre l’immunité collective [vous êtes ici]
    De nouveaux variants résistants aux vaccins apparaissent
    La vaccination devient permanente
    Le passeport sanitaire devient permanent
    Le port du masque et la distanciation sociale deviennent permanents
    Les opposants à la vaccination sont classés comme des terroristes à égalité avec les djihadistes et les suprémacistes blancs
    L’état d’urgence climatique est proclamé, la collectivisation verte est lancée, le niveau de vie est divisé par trois au nom de la sauvegarde du climat

    • Vos deux derniers item sont inexacts, ou pour l’instant spéculatifs.

      En plus, àmha, la répression sera bien plus féroce et étrangement efficace envers les non vaccinés qu’envers les djihadistes et les fichés S, protégés eux par les sacro-saints Droits de l’Homme [à condition qu’il soit vacciné] à géométrie variable.
      (tout le monde y a droit de la même façon, mais certains (noir+muz) plus que les autres et d’autres (blanc hétéro cisgenre de plus de 50 ans non vacciné) moins)

      ___

      Pour le reste, c’est un peu sélectif, mais en même temps indéniable… et vu comme ça… ça fout les jetons.

    • Je trouve ton historique remarquable. Je viens de le transmettre à Christine afin de voir si elle juge utile de le transformer en article.

      • Merci Cachou et Totor mais le post est depuis trop de temps sur le site en commentaire pour le transformer en article alors que beaucoup de nos lecteurs l’ont lu et par ailleurs c’est un peu court pour un article. Je répète que nos commentateurs peuvent nous envoyer à l’adresse de contact indiquée sous notre bandeau (je ne peux pas la donner ici, pour des raisons que je ne comprends pas le robot modifie l’adresse quand je la mets dans les commentaires !!!!) leurs propositions d’article, les modérateurs ont trop de travail par ailleurs pour devoir en sus se poser des questions de transformation plus le travail de mise en page ou m’envoyer un courriel pour me demander mon avis et que je m’en occupe si besoin. Il m’arrive de le faire très exceptionnellement mais cela ne peut être que très exceptionnel. Ce commentaire résume en effet à merveille ce que nous avons vécu et que nous vivons, mais nous l’avons déjà dit et écrit tant de fois (sans on excellente forme synthétique) que cela ferait double emploi pour les lecteurs ayant déjà lu le commentaire.

  21. J’ai le même toubib et tant qu’il me renouvelle mes ordonnances je le garde, quand il ne voudra plus on verra. Mais c’est sur, comme vous je me sens trahit.

Les commentaires sont fermés.