C’est parce que la franc-maçonnerie apprend à penser par soi-même qu’elle est attaquée !

Je suis ravie d’avoir reçu, sous forme de lettre, l’article ci-dessous, car je m’exaspère régulièrement de lire des attaques contre les francs-maçons, considérés comme les responsables de tous nos maux… Or, s’il est vrai que de nombreux francs-maçons et notamment le Grand Orient de France sont nos ennemis car islamophiles et immigrationnistes, ce n’est pas le cas de toutes les loges ni de toutes les obédiences. Alors merci à Artus qui a pris l’initiative de ces éclaircissements. Je n’aime pas que, dans RR, des commentateurs répètent sans vraiment savoir des généralités en prenant les Francs-Macs comme boucs émissaires, ce qui arrange fortement les salopards de l’Elysée, de l’Assemblée, du Sénat, du Conseil constitutionnel, du groupe Bilderberg, du Siècle, des journaleux et autres « artistes », sans parler de Soros, Gates et compagnie… bien contents de voir les FM rendus responsables de leurs méfaits. La mondialisation et la dictature qui nous étouffe doivent beaucoup à ces gens-là dont certains sont francs-maçons, mais les francs-maçons seuls n’ont aucun pouvoir et ne sont pas tous coupables, au contraire ! 

Des loges m’ont invitée 2 fois à venir pour une tenue blanche… des républicains anti-islam… Les deux fois ils m’ont rappelée, embarrassée, quelques jours après, prétextant un souci matériel pour annuler. Evidemment dès que, à la tête de la loge on avait su qu’une islamophobe allait mettre les pieds chez eux, c’était la panique. Et pourtant les responsables provinciaux qui m’avaient contacté étaient exactement sur la même longueur d’onde que moi… mais ce n’était pas eux qui avaient le pouvoir….

Christine Tasin

.

Franco-Suisse, je suis très attaché à ces deux pays et nous nous battons partout pour les mêmes valeurs pied à pied, c’est pourquoi je me permets de vous écrire.

Je vois passer sur les réseaux sociaux beaucoup d’attaques contre la franc-maçonnerie et les francs-maçons et j’ai l’impression que, soit c’est pour détourner l’attention des vrais coupables, soit c’est pour détruire une possible opposition, je m’explique.

J’ai été initié en 1997 et j’ai quitté la FM en 2018, pour des raisons purement personnelles, notamment l’approche de soins alternatifs qui me demandent beaucoup d’énergie.

Au cours de ces années de FM, j’ai été (entre-autre) Vénérable-Maître (président) d’une loge, Grand-Secrétaire d’une obédience, aux Hauts-Grades, etc., c’est long à expliquer, mais c’est pour dire que je connais assez bien le système et n’étant plus membre, je peux en parler.

En premier il est vrai qu’ il y a autant de cons, arrivistes, profiteurs, affairistes chez les FM que dans la société et toutes les associations ou groupements, ni plus, ni moins.

En deuxième la FM c’est quoi ? Une société d’hommes libres, dans des loges libres, travaillant à leur amélioration personnelle dans le but d’améliorer l’humanité. En FM ont nous apprend à nous instruire, à penser par nous-même et à tout passer au filtre de notre intelligence. Car ainsi nous sommes libres.

Alors pourquoi la FM est toujours pointée du doigt ? Car des hommes libres pouvant penser sans dogmes sont dangereux pour les dictatures et les régimes totalitaires.

La FM (si on exclut ta théorie de la filiation Egyptienne, Templière, etc.) est à l’origine une société de penseurs libres et humanistes qui pour pouvoir se réunir à une époque où l’Eglise et le pouvoir contrôlaient tout, s’est greffée sur une autre organisation qui elle pouvait se réunir et voyager librement, les Compagnons bâtisseurs, pour au final en garder les codes et l’organisation.

En effet durant toutes son histoire la FM et les FM ont étés pourchassés, bannis, excommuniés par les pouvoirs dogmatiques, totalitaires et dictatoriaux, dans l’ordre et par exemple : L’Eglise Catholique, qui ne supportait pas la concurrence, l’idée de lire et interpréter la Bible sans passer par les prêtres, de simplement réfléchir, etc. il suffit de voir ce qu’elle a fait aux Cathares, aux Templiers, aux Vaudois, aux savants, etc., l’Allemagne nazie et le communisme, qui ne pouvaient tolérer elles non-plus ça, ont également tenté de détruire la FM.

Alors pourquoi les FM seraient à nouveau pointés du doigt aujourd’hui ? Pour deux raisons 1) Il faut diviser et trouver des coupables idéaux (et dans l’imaginaire populaire les FM sont bien placés pour ça) 2) Un régime qui veut passer au totalitarisme ne peut tolérer des hommes et femmes organisés en petites cellules, connaissant  quelques autres personnes, fonctionnant de manière autonome. Ça ne vous rappelle rien ? Et oui bien sûr la résistance et durant la seconde guerre mondiale les FM aussi ont payé un lourd tribut.

Finalement aujourd’hui si je ne participe plus aux réunions maçonnique, je vois bien, pour ceux que je connais, une très forte implication des FM contre ce totalitarisme en devenir, car il nous hérisse, il va à l’encontre de toutes nos valeurs et serments.

Personnellement je suis vent debout à tous les niveaux et depuis les premiers jours et je pense qu’il serait dommage que la résistance regarde le doigt à la place de la lune, non ?

 

 216 total views,  2 views today

image_pdf

52 Commentaires

  1. Pour la concorde universelle, la tolérance mutuelle, la liberté absolue de conscience, le respect des autres et de soi-même et la défense intangible de La république et de son corollaire La Laïcité, la FM.. et son GODF n’ont de cesse d’être vouées aux hégémonies depuis son invention par les Anglais. C’est avec plaisir de lire cet article qui appelle à la compréhension et à la mesure. Les francs-mac sont des hommes et des femmes libres et de bonnes moeurs qui se refusent à toutes affirmations dogmatiques, donc acte pour leurs amours de leur démarche initiatique accompagnée de la solidarité de leur prochain. Ils sont à l’origine du triptyque de La république française Liberté Egalité Fraternité.

  2. Je ne connais absolument rien à la franc maçonnerie mais, instinctivement, tous les groupements à caractère sectaire, fermé, secret, avec rites initiatiques etc. je m’en méfie comme de a peste.

  3. Si la franc maçonnerie apprend à penser par soi-même elle ne devrait pas être islamophile, mais plutôt franchement islamophobe, car penser par soi-même, se poser des questions, douter, c’est contraire au coran, c’est interdit en islam. L’islam est l’ennemi de la raison, Diderot l’avait déjà dit, mais maintenant on s’en fout, enfin la plupart s’en foutent, ou l’ignorent.

  4. Peut-être faudrait-il nous expliquer pourquoi la multitude de francs maçons qui se sont succédés au Pouvoir dans ce pays depuis 50 ans (de Giscard a Mitterand en passant par Macron) et qui (selon vous) avaient un idéal de Liberté n’ont pas utilisé leur pouvoir pour faire de la France un pays plus libre au lieu de développer une bureaucratie incompétente et inefficace, et de taxer et réglementer sans cesse leur peuple ?

    Une réponse plausible rendra votre plaidoyer crédible .

    • C’est toujours assez facile d’accuser sans preuve et de demander aux autres d’avoir à se justifier.
      Surtout, en annonçant d’avance que la réponse sera considérée comme peu plausible et le plaidoyer peu crédible.
      Je dois vous avouer que je trouve le procédé un peu vicieux.
      D’abord, je n’ai pas à plaidoyer, n’étant en rien représentant de l’institution Maçonnique d’autant que nos règlements interdisent à tout frère d’intervenir au nom de l’obédience à laquelle il appartient, lui laissant la liberté de s’exprimer en son nom personnel et sous sa propre responsabilité.
      Il faudrait savoir, selon certains les FM sont tout puissant et capables de tout et selon vous lorsqu’ils sont au gouvernement ils ne font rien.
      Je n’ai jamais eu connaissance que Giscard, ni Mitterand, ni Macron n’aient été maçons.
      En revanche, il est exact que sous Mitterand il y a eu quelques ministres qui l’étaient.
      Etre maçon devenu ministre ne veut pas dire que la Maçonnerie est au pouvoir.
      Si Poulidor avait été ministre auriez vous accusé la Fédération Française de Cyclisme,
      d’avoir mis la main sur le pouvoir, pour les uns, et pour les autres, de ne rien faire pour améliorer le sort des Français.
      En fait il y a beaucoup d’actions politiques maçonniques humanistes et bénéfiques, oubliées ou passées sous silence.
      Ce sont les FM qui ont arraché l’enseignement des mains de l’Eglise et qui sont à l’origine de la loi de 1901 et de celle de 1905.
      Plus près de nous, le Sénateur Henri Caillavet est à l’origine des lois sur

      • le divorce par consentement mutuel,
      • la publicité clandestine à la TV
      • l’IVG( rapporteur de la loi Veil)
      • les dons d’organes
      • le droit de mourir dans la dignité, 30 ans avant la loi Léonéti
      • abrogation des lois discriminantes envers les homosexuels,
      • la transidentité

      Encore une fois, je veux rappeler que dans toutes mes interventions sur ce sujet, mon propos n’était pas de défendre la Maçonnerie elle même, qui serait bien capable de le faire si elle le souhaitait, mais simplement d’essayer de faire comprendre, d’une part, qu’elle n’est pas l’outil puissant et maléfique que l’on pense,( un jour, ma propre Mère m’a dit: « vous les FM, vous vous réunissez exprès le Vendredi Saint pour manger de la viande!) d’autre part, qu’il est important de faire une différence entre les frères « silencieux » qui travaillent à leur évolution personnelle et à celle de leur compagnons de route, et les énergumènes qui s’agitent dans le monde politico-médiatique.
      Les seconds n’ayant souvent rien compris aux rites et symboles qu’on a soumis à leur sagacité pour les faire réfléchir et grandir.
      Mon unique souhait est de faire comprendre que la maçonnerie est une chance pour les individus qui se sentent perdus dans leur religion, qui doutent, qui cherchent, qui sont seuls, en gros des parfaits clients pour une secte, à la différence que la maçonnerie, sous réserve qu’ils fassent un effort personnel, leur apportera tout ce qui leur manque et bien plus, sans voler leur âme ni leur patrimoine, ni détruire leur famille ou leur couple.
      Tout ce que demande la maçonnerie, c’est une cotisation raisonnable, comme n’importe quel club et du travail intellectuel personnel.
      Pour revenir à une métaphore que j’ai déjà faite, ici,
      critiquez les jésuites autant que vous le souhaitez, mais foutez la paix aux moines!

    • Parler de « plausibilité » en évoquant un Mitterrand franc-maçon en ôte toute de votre prose bien informée.

      • Bonjour,

        Quand on se penche un peu sur les réflexes intellectuels de Mitterrand, on comprend qu’il est profondément enraciné dans une culture d’extrême-droite catholique d’avant-guerre.

        Je n’ai pas du tout dit nazie, non, extrême-droite catholique française: cela n’a rien à voir avec le Nazisme.

        Il a pu être initié à la FM, mais cela me semble totalement orthogonal à son « moule » idéologique premier qu’il a, sous son masque superficiel de Gauche, toujours conservé.

        On peut détester la FM et Mitterrand à la fois, cela ne doit pas amener à les assimiler …

    • Bonjour,

      Quand on se penche un peu sur les réflexes intellectuels de Mitterrand, on comprend qu’il est profondément enraciné dans une culture d’extrême-droite catholique d’avant-guerre.

      Je n’ai pas du tout dit nazie, non, extrême-droite catholique française: cela n’a rien à voir avec le Nazisme.

      Il a pu être initié à la FM, mais cela me semble totalement orthogonal à son « moule » idéologique premier qu’il a, sous son masque superficiel de Gauche, toujours conservé.

      On peut détester la FM et Mitterrand à la fois, cela ne doit pas amener à les assimiler …

  5. J’ai été chez les FM pendant de nombreuses années, dans trois pays différents (Brésil, Allemagne, France). Surtout en France, je n’y ai trouvé que disputes, jalousies, bagarres pour monter en grade, pour avoir les honneurs, on ne reculait pas à faire des propos mensongers sur quelqu’un si le Frère ou la Soeur avait fini de plaire pour mieux le ou la virer, souvent sans lui donner la raison de son éjection !!. Pas si joli que cela en tant que fraternité. J’étais sincère et ai été profondément déçue.
    Quant à la politique, cela ne devrait pas les concerner dans les loges.

    • « Quant à la politique, cela ne devrait pas les concerner dans les loges »… Exact, et c’est d’autant plus surprenant qu’il est paraît-il interdit d’en parler d’après un ami FM.

      • Votre « paraît-il » est du même acabit que vos autres « exact » de personne qui n’y connaît de toute évidence rien mais qui tient à maintenir ses croyances infondées.
        Il est interdit d’en parler lors de la parie « officielle » des réunions. Hors celles-ci, tant qu’on veut.

    • J’en suis désolé. Il semble à ce que vous dites que le respect du troisième point de la règle qui fait un franc-maçon régulier n’ait pas du tout été respecté, madame, mais alors pas du tout. Ce n’est alors pas à des francs-maçons réguliers que vous avez eu affaire.

      • Ma réponse à Franck
        Je suis entrée en Maçonnerie au Brésil au Droit Humain à Brasilia puis, à mon retour en Europe, en Allemagne, j’ai créé la première Loge mixte que j’ai rattachée au Grand Orient du Luxembourg.
        En revenant en France, je suis allée au Droit Humai d’Aix en Provence.
        J’y ai vécu la plus grande déception de ma vie. J’étais sincère, je ne cherchais pas les honneurs. Je n’y ai vu que bagarres ou sourires mielleux pour monter en grade. Ayant suggéré que, pour moi la Maçonnerie, c’était autre chose que de chercher à briller, alors on m’a mis sur le dos des commentaires que je n’avais jamais dits et on m’a virée du jour au lendemain sans même me donner de raison.
        Et la cerise sur le gâteau : j’avais proposé une Planche sur le sens ésotérique de l’Eau, qui est un magnifique sujet. Curieusement, on ne m’a jamais demandé de présenter cette planche que j’avais mis six mois à faire avec amour, mais de plus, elle a disparu mystérieusement, on ne me l’a jamais rendue malgré ma demande.
        Je suppose qu’elle n’était pas perdue pour tout le monde !!!
        .
        On parle toujours de Fraternité dans les Loges, mais il n’y en a pas beaucoup ou pas du tout, même !! Je pense avoir fait mon devoir de Fraternité beaucoup plus que ces personnes qui se gargarisent de belles interventions pendant les tenues en demandant la parole, quand j’ai adopté deux enfants abandonnés en les sauvant de la misère de leur pays.
        J’ai toujours été prête à m »entendre avec les autres, ayant subi la dernière guerre qui a pourri, détruit mon enfance, j’ai toujours cherché l’entente, l’amitié, la fraternité entre nous tous. Je dois être bourrée d’illusions !!!!!

        • Vos dires me donnent à penser que vous êtes une belle personne et que vous auriez pu faire une excellente soeur dans une loge sérieuse, en tout cas non mixte.
          J’ai déjà dit précédemment ce que je pensais du DH, je ne voudrais pas être trop médisant, mais à mon avis ce n’est pas le meilleur endroit pour évoluer sereinement.
          Je considère qu’il en est de même pour les loges mixtes que je déconseille.
          En effet, pour avancer sur les chemins initiatiques il faut être capable d’enlever « son armure » devant ses compagnons de route (ceux avec qui on partage le pain spirituel)
          Cela ne peut pas se faire en toute simplicité, ni en toute confiance et sans arrières pensées devant des personnes du sexe opposé.
          A moins que la totalité de l’assistance ait déjà complétement dépassé les notions d’égo et d’identité sexuée, ce qui n’est absolument pas réalisable, à fortiori en présence de frères ou de soeurs jeunes en âges civils et/ou maçonniques.
          C’est pourquoi je considère qu’il est plus sain et naturel que chaque sexe ait sa propre obédience.
          D’ailleurs c’est ce qui se fait dans les initiations des peuplades primitives.
          Si haut que nous souhaitions nous élever, n’oublions pas qu’à la base nous sommes des primates et ne seront jamais, dans ce monde, de purs esprits.

          La fraternité existe, elle est surtout psychique et spirituelle, nous sommes frères en esprit dans nos moments de communion en loge.
          Au delà, elle a ses limites, physiques, matérielles, financières, comme dans toutes les familles.

          En revanche deux points m’interpellent:

          -la « disparition » de votre planche ( n’en aviez vous pas une copie)

          cela alimenterait l’idée que j’ai que ceux qui nous causent le plus de tort, sont les zozos qui se hissent au plus haut, là où on les voit,
          sans avoir les bases et en trichant, en volant ou achetant des travaux auxquels ils ne comprennent rien.

          – La création de votre propre loge mixte en Allemagne.

          pourquoi encore une loge mixte?
          intégrer une loge féminine ne vous convenait pas?

          Pour souhaiter créer votre propre loge, n’aviez vous pas un égo surdimensionné et ne tombiez vous pas, ce faisant, dans les travers que vous reprochiez à vos anciennes fratries?
          De plus, il fallait que vous ayez au moins six autres frères et soeurs,
          puisqu’il faut être sept pour ouvrir les travaux.
          il y en avait donc quelques uns sur lesquels vous pouviez compter?

          J’avoue que ce dernier point me pose question.

          • Cher Franck,
            Si j’ai créé une Loge mixte en Allemagne, c’est parce que je n’avais pas tellement le choix. Ceux qui m’ont aidée étaient surtout des Frères belges.
            Les femmes allemandes ne connaissent pas la maçonnerie comme les femmes en France. La plupart n’ont pas cette démarche.
            Mais si j’ai quitté la FM, ce n’est pas pour cela que je me retrouve … dans le vide. D’abord, je fais moi-même des recherches en ésotérisme, dans les religions, etc.. et j’ai une autre affiliation (ce n’est pas une secte !!) depuis presque cinquante ans qui m’a comblée et qui va de pair avec la Maçonnerie J’ai gardé une copie de ma Planche, mais le procédé m’a dégoûtée.

  6. Vous écrivez
    « Des loges m’ont invitée 2 fois à venir pour une tenue blanche… des républicains anti-islam… Les deux fois ils m’ont rappelée, embarrassée, quelques jours après, prétextant un souci matériel pour annuler. Evidemment dès que, à la tête de la loge on avait su qu’une islamophobe allait mettre les pieds chez eux, c’était la panique. Et pourtant les responsables provinciaux qui m’avaient contacté étaient exactement sur la même longueur d’onde que moi… mais ce n’était pas eux qui avaient le pouvoir… ».

    L »essentiel est dit, ce qui compte les concernant est le pouvoir qu’elles ont en général très occulte, et ce pouvoir est bien sûr exercé par ceux « qui ont le pouvoir » le reste et les commentaires aussi immenses que creux est sans intérêt
    Espérant que ceux qui y ont le pouvoir l’exerceront et influeront sur les problématiques gravissimes que sont la Covidemence, la dictature actuelle en pleine croissance exponentielle, etc.
    mais je ne vois rien, pas même l’ombre d’une influence occulte.
    En conséquence soit ça ne les intéresse pas, donc la dictature c’est pas leur pb, soit ils n’ont plus aucun pouvoir, ce qui surprendra beaucoup de gens dont moi.

    • Le délire auto-convaincu continue. Aucun discours rationnel ne peut avoir prise dessus.
      Lorsque vous parlez de commentaire « immense[s] que creux […] sans intérêt, vous feriez bien de regarder le vôtre avec un miroir, même si l’immensité n’est pas non plus ce qui le caractérise.

  7. Si dans ma volonté d’éclaircissement, j’ai été inexact, n’hésitez pas à effacer mon message.
    D’abord, ne pas nuire.

  8. Intéressant, j’ai des ancêtres dont un fut président de loge mais un autre à l’extrême opposé (Action Française). Fratries ennemies.

  9. Merci de cette mise au point – dont la sincérité ne sera pas crue, il suffit de lire quelques commentaires ci-dessous.
    Je suis également franc-maçon (bien que de niveau modeste) et… complotiste et lecteur des sites « d’esstrème-droite).
    Ce qu’il faut comprendre afin d’éviter de gros malentendus est que, comme vous le soulignez, la grande obédience historique, le Grand Orient de France, a décidé dans les années 1870, de ne plus tenir compte de deux des 12 points de la règle qui constitue un franc-maçon :

    • le premier, « la foi en Dieu, Grand Architecte de l’Univers » (l’époque était encore mécaniste, d’où le qualificatif étrange, d’ailleurs formulé par un prêtre au XVIIème siècle).
    • le sixième, ne pas se mêler de politique ou de religion en tant que franc-maçon.

    C’est pourquoi le GODF n’est pas reconnu comme « régulier » (suivant la règle ») par la franc-maçonnerie internationale, et notamment la Grande Loge Unie d’Angleterre, formée des premières loges lors de la constitutition historique de la franc-maçonnerie au XVIIIème siècle, qui distribue les « brevets de franc-maçonnerie » conforme.C’est de là que provient la confusion. Aucune hostilité envers l’Eglise Catholique, donc, au contraire. Juste une prise de liberté à une époque où l’on n’était ni libre de ne pas croire (offficiellement) ni croire hors des dogmes.
    Ensuite, il y a eu la honteuse affaire des fiches à une époque ou Eglise et GODF s’empoignaient.
    Plus près de nous, des histoires d’affairisme, notamment celle des « frères de la côte » dans le Sud-Est. Que croyez-vous que firent les instances de la Grande Loge Nationale de France quand elles en eurent vent? couvrir les malhonnêtes pour éviter le scandale comme tout bon parti politique ?
    Que nenni. Après enquête interne, remise des éléments à la Justice.
    La franc-maçonnerie est une société philosophique à but d’amélioration personnelle, rien d’autre. Les véritables « pouvoirs occultes » sont ailleurs.
    Pareil pour la pédophilie, les sacrifices de vierges et l’adoration du diable.
    Pour madame Tasin :
    Si l’origine de la franc-maçonnerie est chrétienne (voire catholique comme me le disait en souriant un « frère » d’un autre rite (= façon de procéder), elle a au fil du temps accepté Juifs puis Musulmans. Il est entendu qu’un membre musulman qui a été élevé dans cette culture ne peut pas suivre le Coran et les nombreuses horreurs qui le parsèment à la lettre. Un des buts de la FM est de se libérer de tels excès justement. C’est la dignité de l’homme de pouvoir le faire.
    Maintenant, si, comme vous l’avez vu, vous avez été invitée par des « gradés » de la FM, des incompréhensions – sincères – perdurent. La bonne foi est là, n’en doutez pas, mais même les francs-maçons qui sont sensés faire cet effort peuvent être victimes de malentendus.
    Il n’est qu’à voir pour s’en convaincre, les doutes émis – de bonne foi également, j’en suis convaincu pour les avoir éprouvé autrefois de part mon origine « nauséabonde », ci-dessous.
    Références :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Franc-ma%C3%A7onnerie#Schisme_de_1877
    (non, non, je sais bien que « ils sont partout mais il est facile d’en vérifier la véracité par tant d’autres sources, ce à quoi je vous encourage)
    https://www.glnm.org/la-regle-en-12-points

    • oui, la sincérité n’est pas toujours crue, car comme disait ma pauvre mère:
      « il est impossible de faire boire un âne qui n’a pas soif »
      Mais cela n’empêche pas de dire « sa » vérité, malgré que chacun ait la sienne.
      Cent fois sur le métier remettons notre ouvrage, d’autres diraient continuons à polir notre pierre, si nous ne faisons pas grandir les autres, au moins ne nous rapetissons pas…

      • Ca fait une drôle d’impression de discuter ouvertement. Nous sommes des gens tout à fait normaux et, c’est vrai mais de façon très innocente : les francs-maçons sont partout (autour de vous). Quand on a compris qu’il s’agit d’une démarche personnelle à but d’amélioration, qu’un pays comme la France est très particulier et que, aux Etats-Unis comme dans les pays anglo-saxons en général, les maçons ont pignon sur rue, voire affichent publiquement leurs horaires de réunions, les soupçons se dissipent.
        J’ai été des deux côtés du questionnement et je comprends mieux, avec une pointe de navrement.

  10. J’adhère complétement à ce que dit cet intervenant à propos de la Maçonnerie.

    J’ai eu à peu près le même parcours que lui.
    Entré à l’âge de 27 ans, non sur cooptation, comme c’est souvent le cas, mais suite à une recherche personnelle.

    J’y suis resté durant 40 ans.
    Je me suis retiré à l’âge de 67 ans, d’une part parce que désormais je résidais loin de ma loge mère et d’autre part parce qu’au fil des années des cons avaient pris le pouvoir, faisant que je ne me reconnaissais plus dans le nouvel état d’esprit.

    Comme lui j’ai gravis tous les échelons, jusqu’au poste de Vénérable Maître exercé durant 3 années consécutives, ce qui est le maximum prévu, à l’exclusion de l’accès dans ce qu’on appelle les Hauts Grades que j’ai refusée par trois fois, considérant que j’y courrais un risque de « reformatage » et que ces titres ronflants n’étaient que des chances supplémentaires d’évoluer accordées à ceux qui n’avaient rien compris aux trois premiers degrés et continuaient leurs quêtes insensées de breloques.

    Comme l’intervenant, j’atteste qu’on rencontre en Maçonnerie toutes sortes d’individus, qui vont du type absolument exceptionnel et lumineux, jusque au con fini qui a réussi à passer entre les mailles du filet, en passant par quelques arrivistes.

    Il suffit de savoir se rapprocher des « phares » et garder un sourire fraternel pour les cons et les arrivistes.

    J’ai déjà dit sur ces colonnes par le passé qu’ « il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père »
    J’entends par là qu’il y a plusieurs orientations suivants les obédiences, qui vont presque du Club de Rencontre, comme les loges mixtes, notamment le Droit Humain (DH) que par dérision nous appelions entre nous le Doigt Humide!
    Jusqu’au groupe de recherche spirituelle comme la Grande Loge de France, à laquelle j’appartenais, en passant par des obédience plus matérialistes et politiques comme le Grand Orient.

    Mais rien n’est jamais tout blanc ou tout noir, on peu rencontrer des loges très initiatiques et symboliste au GO et des loges « médiocres » à la GL.

    Pour donner aux « Profanes » une idée de ce qui se passe en loge, j’expliquerais qu’en visite au Grand Orient, j’ai entendu des conférences
    sur les Oeuvres de Picasso,
    ou sur les problèmes de la police et l’organisation et l’utilisation des effectifs d’un Commissariat.

    En revanche à la Grande Loge de France nous avions plutôt des travaux du type: « Symbolisme des couleurs »
     » Que se passe-t-il après la mort? »
     » Les sept paroles du Christ en croix »

    Pour faire une comparaison nous pourrions dire que l’ éventail des préoccupations va, un peu comme dans l’Eglise du Moine au Jésuite.
    De celui qui mène une quête spirituelle en retraite peu ostensible, à celui qui pense pouvoir et devoir agir sur et dans le monde.

    N’allez pas croire que les Francs Maçons s’entraident de façon illicite, c’est une idée reçue complétement fausse.
    L’entre aide et le devoir de secours sont non seulement réels et obligatoires en Maçonnerie, comme ils devraient l’être partout ailleurs, mais jamais ils n’enfreignent la loi.
    A telle enseigne que, je pense l’avoir déjà dit sur ces colonnes, j’ai eu dans ma loge, le flic le plus attaché à la perte d’un autre Franc-Maçon qu’il jugeait coupable dans une affaire qui a longtemps secoué la Côte d’Azur.

    De plus nos règles veulent que, contrairement à ce que pratique le gouvernement, un frère soit immédiatement et en dehors de toute présomption d’innocence, radié dés l’instant qu’il est entrepris par la justice, à tort ou raison, quitte à être réintégré de droit s’il est blanchi ultérieurement.

    Enfin, je terminerai en rappelant, ce que j’ai déjà écrit ici, dans ma loge, à l’exception d’un communiste ( ce qui prouve la tolérance) nous étions presque tous de droite et de la soi-disant extrême droite, certains, dont moi même, ayant carrément la carte du Front National.

    Je veux témoigner que la Maçonnerie est une Belle Aventure d’ Homme qui, au contraire d’un parti politique ou d’une religion, apprends à essayer de réfléchir et de comprendre par soi même, on y rencontre de merveilleux Maitres(pas des gourous) malgré quelques cons.
    je vous renvoi à la chanson de Serge Lama: « Mon ami, mon Maitre »
    et à celle d’Hervé Christiani: « Il est libre Max »

    Dans mon cas personnel, je dirais que si je n’avais pas eu l’intuition et la chance de rechercher et trouver la Franc-Maçonnerie lorsque j’étais encore dans les questionnements de la jeunesse, j’aurais peut être couru le risque de passer de jeune con à vieux con, sans jamais m’en apercevoir…

    Amitiés Résistantes et Républicaines

    • Tout est dit, au fait quel club ou même parti politique demande un casier judiciaire vierge pour y entrer et y rester ? Moi je connais la franc-maçonnerie.

      • c’est exact, il faut fournir un casier judiciaire vierge, on peut regretter qu’il n’en soit pas de même en politique!

    • Je crois savoir que la FM est consideree juridiquement comme association loi 1901.Donc ses statuts precisent qu on doit accueillir les postulants quelquesoient leurs opinions,sexe ou race.Pourtant,on peut etre blackboule si nos opinions ne conviennent pas aux freres.Comment expliquer ce paradoxe ?

      • Non, il y a liberté contractuelle. On ne s’associe » pas aux gens contre leur gré.

      • Comme je l’ai expliqué précédemment, nous avions la réputation d’être une loge de « fachos » les pires fausses nouvelles se colportaient sur nous, dans ce milieu; et nous en riions bien.
        Pourtant nous avions accepté parmi nous quelques frères de gauche et même un communiste.
        Ce qui tend à démontrer que les opinions politiques et religieuses importent peu.
        Ce qui est retenu, c’est essentiellement la capacité et le désir du prétendant à être perfectible et à s’intégrer et se sentir bien dans le groupe.
        A défaut, il peut être non pas blackboulé( c’est le terme « Blacks Bowls » boules noires) mais orienté vers une autre loge qui correspondra mieux à ses orientations personnelles.
        Dans ce cas, c’est le Vénérable qui aura mal fait son boulot, en ne détectant pas à temps les incompatibilités de l’impétrant et en l’envoyant au casse pipe, avant de l’orienter correctement.
        C’est comme dans tous les clubs, il y a des présidents consciencieux qui font le job et des présidents d’opérette qui laissent flotter les rubans, avec les conséquences négatives que çà peut avoir.
        En revanche, comme le fait très justement observer, Jean-Luc, notre volonté d’ouverture ne nous oblige en rien à « engranger » un gars dont on sait à l’avance qu’il ne va pas s’intégrer, voire nous emmerder.
        C’est une question de ressenti.
        En fait le seul critère impératif est d’être libre et de bonnes moeurs.

        • Merci à vous mais commentaire bien trop long que j’ai dû raccourcir désolée

          • pas de soucis, mais il s’est dit tellement de contre vérités sur la Maçonnerie que je souhaitais les édulcorer un peu.

  11. FM , des complices de SCHAWB, Gates et toute la clique !! des bons oui , mais ce sont les mauvais qui nous intéresse , ceux qui sont là haut !! La franc-maçonnerie , n’est pas là pour le bien des peuples !! Certains en font partie sans se soucier de ce qui se passe en haut , cela les dépasse !! Comme dans toutes organisations pyramidales !!

    • Faux, vous y connaissez quoi ? il y a séparation des hauts grades des loges, en clair être aux hauts grades ne permet pas de donner des ordres aux loges et aux francs-maçons. Et même les patrons des obédiences, dont le président ne donne pas d’ordres, la loge est souveraine et constituée de maçons libres, tout y est démocratique et voté.

      • Je ne sais pas ce qui se passe à la base (je montre même que je n’y connais absolument rien), mais je vais vous expliquer sur un ton péremptoire à vous qui en êtes ce qui se passe au sommet.
        Internet, le plus grand café du commerce sous anonymat. On peut y dire des énormités (fautes de grammaire d’école élémentaire comprises) sans risquer le ridicule.
        Et toutes les organisations sont pyramidales par nature. Votre banque ou votre gouvernent le sont. Et vous ne savez rien de ce qu’il s’y passe.

        Franck (avec un F majuscule au pseudo)

  12. Ah bon, on peut devenir un homme libre en rentrant dans une structure secrète où toute action est soumise à l’approbation d’une hiérarchie omnipotente ?! Christine le montre bien dans son préambule: une action décidée par un membre d’un grade « G » peut être très rapidement interdite par un membre de grade « G+1 » (ou plus). Ce n’est pas ma vision de la capacité à « apprendre à penser par soi-même ». Ce qui illusionne le (gentil) frère quand il doit renoncer à son « projet », c’est un ersatz de pensée libre: c’est le sentiment de faire partie d’une caste supérieure, celle de ceux qui ont été choisi et on accepté cet adoubement comme une reconnaissance méritée.
    La vraie liberté, c’est d’être en mesure, quand il le faut, de renier sa hiérarchie ! Un exemple ici => https://liguedumidi.com/obeir-avec-discernement/
    .

    • Comme indiqué un FM est libre dans une loge libre, il n’y a jamais de mot d’ordre et de hiérarchie à respecter et la FM est démocratique au point qu’un président de loge ou même le Grand Maître d’une obédience, ne peux pas se représenter à sa propre succession et que pour lui apprendre la modestie, après avoir été président de la loge il devient « simple » contrôleur des entrées … De plus la maçonnerie n’est pas secrète car elle est déclarée en préfecture et comme association. Au final vous répétez encore sans savoir des propos médisants.

  13. Christine : concernant le GODF, j’ai lu une publication émanant de cette obédience disant que son vieux combat pour la laïcité avait changé de cible et en quelque sorte abandonnée sa lutte contre le goupillon pour celle du sabre courbe.
    J’en ai conclu que les instances dirigeantes ont maintenant conscience du danger de l’islam pour la libre pensée .

  14. Tout à fait d’accord, quand on parle de FM les gens croient que c’est avant tout politique, celle du Grand Orient fait partie de celles-là. La GLNF est philosophique et ne s’occupe pas de politique. Il y a d’autres loges que je ne connais pas.

  15. Les FM sont pointés du doigt parce que leur réseau reste secret. Qu’ils publient un annuaire de leurs membres, et cela ira beaucoup mieux pour eux. Voire même un calendrier des réunions ?
    Pourquoi ne le font ils pas ?

    • Comme toute association, une loge maçonnique envoie le calendrier et les programmes à leurs membres.
      Si vous ne faites pas parti d’une association de collectionneurs de papillons, pourquoi voulez-vous qu’elle vous envoie leurs programmes ?

    • Exactement : Pourquoi ! Mais Pourquoi !
      Je conseille à ceux qui ont un doute sur la franc maçonnerie l’écoute de cette video un peu longue et partiellement équilibrée de S. de Beketch (qui lui aussi s’est souvent trompé comme moi et beaucoup d’autres sans doute):
      https://www.youtube.com/watch?v=ReXMlfGgObI
      Je ne sais pas si tout ce qu’il dit est vrai mais c’est interessant quand même.

    • Aucune fédération de sport ou de loisir ne publie la liste de ses membres à qui veut l’avoir. Surtout quand les intentions derrière ne sont pas amicales.
      Pourquoi les francs-maçons publieraient-elles la leur ? Ils ont assez payé de leurs vies pendant la dernière guerre.
      Vous publiez sous pseudonyme. Seriez-vous prêt à nous donner votre identité réelle ?
      Personne n’a exprimé d’intention inamicale à votre encontre, pourtant.

      • M.Franck, il n’est pas question de publier une liste , il est simplement question que pour une personnalité ayant des responsabilités importantes le fait de savoir qu’il est membre de la FM doit être possible. C’est assez simple.
        Quant à savoir si la FM est une association d’entraide, ceux qui ici le nient se foutent de notre tête.
        Je ne connais pas beaucoup de personnes appartenant à la franc maçonnerie mais il y a très longtemps sur la côte d’azur ils étaient très « actifs » et très « solidaires » dans le domaine de la promotion immobilière.
        Bien sûr ce n’est pas TOUS les FM ni QUE les FM.

        • Le scandale de la Côte d’Azur est celui que j’évoque en parlant des « frères de la côte ». Voir le traitement par la GLNF. On aimerait que les partis politiques en fassent autant, comme les instances de l’Eglise ou l’Education Nationale en cas de pédophilie.

          On pourrait également signaler obligatoirement la religion ou l’opinion philosophique des fichés. Ca s’est déjà vu. Assez souvent. On pourrait aussi attribuer du crédit social en fonction de la conformité des idées. Ca aussi, c’est une bonne idée pour le bien commun pratiquée ailleurs en ce moment.

          Si vous lisez l’article et les témoignages, personne ne nie que l’entraide y est un devoir, au contraire, mais précise pour les mal-comprenants que tout irrespect de la loi est exclu bien sûr.

  16. j’ai toujours considéré les fm comme une secte,et continuerais à le faire……moi, j’ai renié le catholisisme vers 14 ans, quand j’ai réfléchi et analysé ce que ça représentait….une secte !!!
    que l’on ne me raconte pas qu’il y a des bons et des mauvais, et comme disait La Fontaine, « si ce nest toi, cest donc ton frère »…….quand on est droit dans ses bottes, on ne s’accoquine pas avec ceux qui vous côtoient malhonnêtement, on les quittent…..

    • Définition d’une secte Larousse : « Groupement religieux, clos sur lui-même et créé en opposition à des idées et à des pratiques religieuses dominantes. » ou être sectaire (Larousse) : « Se dit de quelqu’un qui, par intolérance ou étroitesse d’esprit, se refuse à admettre les opinions différentes de celles qu’il professe ».

      Du coup l’église catholique ressemble plus à une secte ou même vos propos qu’aux FM qui n’ont pas de doctrine, ni de religion, qui acceptent toutes les religions et croyances et qui professent l’amélioration de l’homme par la connaissance au sens large du terme …

    • Je suis un contre exemple, car je suis rentré en Maçonnerie à 27 ans parce que depuis quelques années je « crachais à la gueule de Dieu »
      Et contre toute attente, c’est le symbolisme maçonnique qui m’a ramené vers la dimension sacrée de la vie et m’a aidé à interpréter et comprendre une grande partie des rites chrétiens.
      Quand au gens malhonnêtes, je n’en ai pas connu dans la loge que je fréquentais, à l’exclusion d’un frère qui avait été emprisonné pour des pratiques commerciales abusives de l’entreprise dont il n’était que le directeur.
      Immédiatement radié, selon nos règles, mais je lui adressais tout de même, par Minitel à l’époque, des messages de soutient codés(pour la censure carcérale) considérant comme de mon devoir d’apporter un réconfort moral à un frère tombé en disgrâce.
      Exactement comme j’avais fait, quelques années plus tôt pour un simple ami, dans des circonstances semblables.
      Les évènements récents viennent de nous prouver qu’on peut être détenu en ayant gardé son humanité et être totalement libre tout en étant une infame crapule.
      Il ne faut pas toujours croire ce que racontent les juges et les journaux.

      • Il en est quasiment de même pour moi. L’agnostique à tendance déïste de culture chrétienne que j’étais a basculé vers le théïsme et commencé à comprendre certains aspects du Christianisme qui lui échappaient grâce à ses questionnements maçonnniques.

        • Comme quoi tout n’est pas à rejeter dans la FM!!!

  17. Oui je partage les propos de ce témoignage qui sont exacts il ne faut pas faire de procès d intention à tous les fm. On peut être déçu par des fm mais pas par le rite et sa démarche initiatique

Les commentaires sont fermés.