On était moins emmerdé sous l’Occupation qu’avec Macron

Histoire Histoire de France Publié le 9 août 2021 - par - 22 commentaires

Les Français n’en peuvent plus et la révolte gronde.

Dès demain, enfer pour les non vaccinés et traque impitoyable des opposants au passe sanitaire.

C’est un monde surréaliste qui se met en place, une dictature sans précédent, implacable et unique dans une démocratie occidentale.

C’est “le monde d’après” version Macron, qui entend régner en maître absolu sur ses sujets.

Jamais les jihadistes, les criminels et les fraudeurs en tous genres n’ont été aussi persécutés que les anti-passe. C’est hallucinant.

Quand la Macronie s’offusque qu’on traite Macron de dictateur, elle ne trouve rien à redire aux insultes qui s’abattent sur les anti-passe, traités de connards, de criminels et de jihadistes.

https://ripostelaique.com/les-anti-passe-vous-netes-que-des-connards-des-assassins-et-des-losers.html

https://www.breizh-info.com/2021/08/06/168651/terreur-mediatique-le-professeur-benhamou-compare-certains-opposants-au-pass-sanitaire-a-des-djihadistes-video/

Passe sanitaire, mode d’emploi

Dès lundi 9 août, les non vaccinés seront traités en parias et interdits de :

Bibliothèques, musées, piscines, salle de sport, salles de concerts et de spectacles, discothèques, cinémas, théâtres, festivals, parcs d’attractions, zoos, bateaux de croisière, foires, salons, grands évènements sportifs, culturels ou festifs, bars, cafés, restaurants, avions, trains, bus longue distance, grands magasins et centres commerciaux ( sur ordre préfectoral ), hôpitaux sauf urgence, Ehpad.

Dès le 30 août, le passe sanitaire sera obligatoire pour tous les salariés travaillant dans les lieux où il est imposé aux clients.

Dès le 15 septembre, soignants et professions au contact des plus fragiles devront être vaccinés.

Dès le 30 septembre, les 12-17 ans devront être vaccinés pour les sorties scolaires et les activités sportives.

À défaut de passe sanitaire, un test négatif de moins de 72 heures est exigé.

Les sanctions :

“Il s’agit d’apporter une réponse pénale efficace, dissuasive et rapide pour faire face au rebond de l’épidémie”, décrète une circulaire de la Justice.

Dès demain, l’utilisation d’un faux passe devient un délit.

Amende de 750 euros (forfaitisée à 135 euros) en cas d’utilisation du QR code d’un ami vacciné.

1500 euros en cas de récidive dans les 15 jours et 3 750 euros + 6 mois de prison ferme en cas d’une 3e violation en 30 jours.

Quand on sait que des délinquants multirécidivistes, arrêtés 100 fois dans l’année, repartent libres avec un simple rappel à la loi, on se dit que Macron a perdu la raison et nous mène en enfer.

Ce barème de sanctions sera le même pour un soignant qui exerce sans être vacciné.

Quant à l’employeur qui ne contrôle pas son personnel, il aura droit à une amende de 1 000 euros dans un premier temps. Puis 9 000 euros et un an de prison au bout de trois violations.

Pour les personnes morales, l’amende sera de 45 000 euros.

Les professionnels de santé qui délivrent des faux certificats de vaccination ne sont pas oubliés par la circulaire du ministère de la Justice.

Deux à cinq ans de prison pour “faux et usage de faux” et même dix ans s’il s’agit d’un réseau.

Pour les salariés qui ne respectent pas la loi, ils seront suspendus sans salaire. Et aucun droit au chômage n’est envisagé, puisque ce n’est pas une rupture de contrat de travail !

Et si le salarié refuse obstinément le vaccin, une procédure de licenciement pourra être engagée.

C’est donc bien une dictature qui se met en place, privant les citoyens récalcitrants des libertés élémentaires :

Liberté de travailler, de circuler, de voyager, d’accéder aux loisirs, d’aller au restaurant ou au cinéma, de faire du sport en salle.

La riposte des non vaccinés.

On va vers une radicalisation du mouvement

Les manifestations se multiplient. Hier, ce sont plus de 237 000 personnes qui ont manifesté contre la dictature sanitaire. Chiffre en hausse constante depuis un mois et qu’on peut majorer de 60 %.

Côté syndicats, c’est la CGT qui est en pointe. Elle a lancé une pétition contre la suspension d’un salarié non vacciné, laquelle a recueilli  53 000 signatures.

Des appels à la grève sont lancés dans les hôpitaux et chez les pompiers.

Des restaurateurs et des bistrotiers baissent le rideau pour protester. Le quotidien devient invivable.

D’autres restaurateurs, ayant voulu tester le passe sanitaire sur leurs clients, se sont fait traiter de sales collabos. Des clients ont bloqué leur restaurant pour les empêcher de travailler.

Macron sème les germes de la révolte ! Rien de bien nouveau, mais cela empire.

Le passe sanitaire, c’est une prison en plein air.

Mais selon Élisabeth Borne, dénoncer une “dictature sanitaire” est irresponsable.

Pour elle, c’est l’apanage des extrêmes, qui font de la démagogie opportuniste.

Dès lors que “ces mesures ont été décidées démocratiquement : votées par le Parlement et validées par le Conseil constitutionnel”, elles seraient indiscutables.

Mais la réalité est tout autre. En privant les non vaccinés des libertés élémentaires, Macron a contourné l’interdiction de rendre obligatoire ce vaccin, aux effets secondaires encore inconnus.

Des morts mystérieuses suite au vaccin, des patients vaccinés en réanimation sans qu’on sache l’expliquer. Rien n’est rassurant avec ce vaccin. Il semblerait que son efficacité soit très éphémère.

Israël. Covid-19 : « 85 à 90 % des hospitalisations concernent des personnes entièrement vaccinées » [Vidéo]

Qui dit vrai ? Les ayatollahs de la Macronie ou les anti-passe ?

Est-il criminel d’avoir peur ?

À ce jour, seuls le Tadjikistan et le Turkménistan, des modèles de démocratie comme chacun sait, ont imposé la vaccination pour tous les citoyens majeurs.

Agir comme les dictateurs d’Asie centrale, c’est endosser les habits d’un despote.

Nul ne sait où mènera cette politique coercitive de Macron, qui a transformé la vie de millions de Français en enfer.

Son acharnement à combattre les anti-passe n’a d’égal que son laxisme envers la criminalité exponentielle et envers la fraude sociale qui dépasse 50 milliards d’euros.

Pas question de priver un malfrat de ses droits sociaux “pour ne pas pénaliser ses enfants”.

Mais les enfants d’un salarié suspendu sans salaire, Macron et ses sbires s’en foutent éperdument. Pour eux, pas de trémolos dans la voix, pas de lamentations sans fin, pas de considérations humanistes superflues.

Il vaut mieux frauder la Sécu de plusieurs millions que d’emprunter le QR code d’un ami pour aller au cinéma !

Un sans-papiers reste couvert à 100 % par la Sécu, mais un “sans vaccin” est privé d”accès aux soins sauf cas d’urgence ! C’est le comble de l’ignominie.

Comme le dit un vieil oncle qui a connu l’Occupation:

“On était moins emmerdé avec les Allemands qu’avec Macron” !

(source JDD)

https://ripostelaique.com/on-etait-moins-emmerde-sous-loccupation-quavec-macron.html

Print Friendly, PDF & Email
22 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 2 mois

D I C T A T U R E

Paul ter Gheist
Paul ter Gheist
il y a 2 mois

Il ne faut plus évoquer « les heures sombres de notre histoire » comme le font les médias et les bobos gauchistes, nous y sommes et en pire. Je crois que pour y remédier il faudra un fameux coup de balai, des élections n’y feront rien, on l’a vu aux USA, non, c’est plutôt une révolution qui va devoir s’opérer, une dictature autoritaire pour contrer le totalitarisme est le remède de cheval, je ne vois pas autrement, tout est inversé actuellement, il suffit d’écouter la ministre du travail, bornée.

Rouxel
Rouxel
il y a 2 mois

Et en pire ?

moustache et trotinette
moustache et trotinette
il y a 2 mois

Même l’adolphe et ses complices n’auraient pas osé.

GAVIVA
GAVIVA
il y a 2 mois

a choisir je préfère des allemands!
Un peu HS mais bon. Y’a vraiment des femmes qui ont des gouts de CH……………………………
https://envahis.com/lex-migrant-et-ex-mari-de-julie-gayet-denonce-les-regles-administratives-de-naturalisation-francaise/

Chat Bleu
Chat Bleu
il y a 2 mois

Je n’ai pas connu l’occupation, étant trop jeune. D’après ce que j’ai entendu dire, la principale préoccupation des gens, c’était trouver à manger.
Les Allemands prenaient tout ce qu’ils pouvaient, sans parler de l’amende journalière faramineuse à payer. Ca on le dit très peu.
Les gens vivaient dans le rationnement, avec les tickets alimentaires. Parfois ils ne mangeaient pas vraiment à leur faim, sans parler des files d’attente interminables, devant les magasins.
C’est ce qu’on m’a dit, en tous cas.
Aujourd’hui, c’est une autre dictature.

Spytmacfly
Spytmacfly
il y a 2 mois
Reply to  Chat Bleu

Vous inquiétez pas les profiteurs de guerre et autres trafiquants de marché noir mangeaient bien à leur faim..comme d’hab ce sont ceux qui ont du fric et les bonnes relations ..oubled plus malins qui s’en sortent presque toujours

Vent d'Est, Vent d'Ouest
Vent d'Est, Vent d'Ouest
il y a 2 mois
Reply to  Spytmacfly

@ Spytmacfly
Aujourd’hui; ceux qui profitent à bien manger – en numéraires ou en nature – sont les collabos papis et mamies qui oeuvrent pour les restaurateurs vendéens à l’entrée pour vérifier les passe-sanitaires.
Le monde évolue dans la forme mais pas dans le fond.
Cette prétendue pandémie aura le mérite de révéler peu a peu le côté obscur de l’âme humaine.

GAULOIS EN COLERE
GAULOIS EN COLERE
il y a 2 mois
Reply to  Chat Bleu

Les tickets de rationnement ont perduré jusqu’en 1949 et de 1945 à 1949 il y’avait un ministère du ravitaillement (peu de gens le savent de nos jours)

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 2 mois

Oui, les restrictions ont eu la vie dure ! Mais les profiteurs …en ont profité !

Baba
Baba
il y a 2 mois
Reply to  Chat Bleu

Effectivement, c’est une autre dictature, et la majorité des français n’est absolument pas en état de la supporter. Peut-être est-ce le trop bien vivre qui ne l’en empêche…?
Quand à ceux qui pensent que la période de l’occupation était moins stressante, ceux là ne l’ont pas vécue particulièrement dans les villes et villages occupés. Sinon ils fermeraient leur claque m..de. Ça devient sérieusement insultant pour ceux qui ont vécu cette terrible période.
Ne croyez pas que je sous-estime la décadence désastreuse des politiques actuels. Ils ont dépassés les bornes de la malfaisance envers leur propre peuple. En 40/45 ce n’étaient pas des Français qui opprimaient les Français. C’étaient des envahisseurs Allemands. Aujourd’hui ce sont des français qui participent activement à l’envahissement de notre pays par des démons islamiques. Et là oui, c’est bien pire ne serait-ce que moralement.

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 2 mois
Reply to  Chat Bleu

Exact :manger était la préoccupation principale .Ma famille , heureusement pour elle, habitait en Provence, à la campagne :légumes, fruits, poules et lapins, voire chèvres. Mais manque de matières grasses et de sucre. Et de charbon pour se chauffer.
En ville, c’était autre chose, et j’ai entendu dire que bien des gens sont morts de faim.
Pour le reste, à condition de ne pas agresser un Allemand, une relative liberté. Les Allemands avaient la consigne: il fallait persuader les Français que les nazis étaient des gens très bien, et que le nazisme, c’était le bonheur, ou presque. D’ailleurs, mes parents ont dû (on ne leur demandait pas leur avis) recevoir pour quelques soirs des officiers allemands :impeccables.

Wizzardoz
Wizzardoz
il y a 2 mois

Où sont donc toutes les stars promptent à ce mobiliser pour d’autres causes?
-« les enfoirés »?
– DES ENFOIRÉS JE DIS!
BOYCOT DE TOUS LEURS FILMS, TOUS LEURS SPECTACLES, TOUS LEURS ALBUMS ETC.
Et les « philosophes » en vacances???
Et les « editorialistes » en vacances???
BOYCOT!
C’EST L’ALARME NOM DE DIEU!

dudulle
dudulle
il y a 2 mois

Coup d’État pour virer ces charlots qui détruisent la France depuis 40 ans. A nous l’armée et la police !

bb48
bb48
il y a 2 mois

Sans armes Citoyens 
Les samedis manifestons  
Chassons, chassons cet avorton  
Qui déshonore notre Nation

Ce 09 août 2021 est un jour de  » passe  » pour le Président. 
Comme par hasard, Macron reçoit A DINER à l’Elysée les 25 membres du DOLDER Club qui regroupe les Présidents des principaux groupes pharmaceutiques mondiaux !!!

Marcelo
Marcelo
il y a 2 mois

Bonjour merci pour votre article,, Sous occupation ,nous avions surtout des hommes et femmes de hombre, les héros de la résistance ,dont mes parents qui ont combattus les nazis et le régime de Vichy, ils doivent se retourner dans leurs tombe ,de voir que le pays qu’ils ont libérer et a nouveau en danger , les valeurs et la justice qu’ils nous ont transmises sont à nouveau souillées et outragés. En dernier ce jour le sauvage migrant qui a incendié la cathédrale de Nantes en 2020 , viens d’assassiner un prêtre qui lui avait donner asile dans sa communauté, le principal coupable de cet assassinat est la corrompue justice française qui n’a pas expulsé ce barbare sous développés sauvage a son premier attentat.

GAULOIS EN COLERE
GAULOIS EN COLERE
il y a 2 mois
Reply to  Marcelo

En foret de Serent (56 Morbihan) lieu du plus grand maquis Breton, le Maquis de Saint Marcel, se trouve la Croix du Parachutiste et sur le socle de cette Croix est gravé « L’esprit de sacrifice des Parachutistes et de ceux qui combattirent les ennemis de la Liberté ne doit jamais périr » (C.de Gaulle)

GAULOIS EN COLERE
GAULOIS EN COLERE
il y a 2 mois

Cette nuit, j’ai fais un drôle de rêve. Dans ce rêve est apparu pierre laval, celui-ci se tapait sur le front avec son poing et disait (en parlant de benito macroni ) « le con, même moi je n’ai pas oser aller aussi loin » .

Christian Jour
Christian Jour
il y a 2 mois

Le pire virus c’est le macronavirus 666. Attention il est diabolique.

Pascal JUNG-LEDOUX
Pascal JUNG-LEDOUX
il y a 2 mois

Le dictateur macrhitler ne s’occupe de rien car c’est sa viauque qui se mêle de tout…

Vent d'Est, Vent d'Ouest
Vent d'Est, Vent d'Ouest
il y a 2 mois

Aujourd’hui, dans ma bonne ville du Sud de la France, jour de marché paysan, opération pandores. J’ai prévenu en douce tous ceux que j’ai pu croiser sans masque.

Vent d'Est, Vent d'Ouest
Vent d'Est, Vent d'Ouest
il y a 2 mois

Et la Grande Muette regarda, impavide, les cadavres d’innocentes victimes d’une dictature sociale sous couvert d’une pandémie aisément guérissable, que le fleuve charrie lentement vers l’oubli.

Lire Aussi