Prix du Pfizer en hausse de 26% : silence de l’UE qui en commande encore plus

« Le virus, il s’attaque aux pauvres et le vaccin, il est gratuit » s’emportait l’autre jour Martin Hirsch, le patron de l’APHP, face à des contradicteurs imaginaires (les médias officiels n’invitant jamais d’opposants à la vaccination).

Gratuit ? Oui puisque « c’est l’État qui paie » selon l’adage d’une gauche généralement nulle en économie. Et en plus, maintenant, il y a « l’argent magique » qui ne coûte rien !

En revanche, en face, il y a des sociétés sachant très bien compter. Ainsi Pfizer augmente le prix de son vaccin de 26% (19,50€ au lieu de 15,50€) et Moderna de 13% (21,50 euros au lieu de 19€).

Alors que, selon Le Monde, produire et distribuer le vaccin Pfizer-BioNTech ne reviendrait qu’à 74 centimes  contre 1,93€ pour le vaccin Moderna. Et c’est à la tête du client : Pfizer vendrait ainsi son vaccin 5,50€ à l’Afrique et 23€ à… Israël, l’un des pays les plus vaccinés au monde.

Finalement, Pfizer inaugure un nouveau capitalisme : plus la firme produit, plus le prix du vaccin renchérit.

Alors pourquoi cette augmentation des tarifs pour l’Union européenne ? On ne sait pas. Silence de Big Pharma et de l’UE invoquant « la confidentialité des contrats » et qui, après avoir commandé 500 millions de doses, se prépare à en acheter jusqu’à 1,8 milliards rien que pour Pfizer !

Soit de quoi piquouser 5 fois la population totale de l’UE (446 millions d’habitants) et engranger pour la firme américaine plus de 35 milliards d’euros de vente.

Est-ce bien raisonnable quand apparaissent des variants plus résistants ? Et plutôt que de faire appel à des traitements connus coûtant 3 sous (hydroxychloroquine, Ivermectine…), faut-il vraiment vacciner tout le monde – bébés compris – et multiplier les injections d’une mixture douteuse de plus en plus chère ?

 

Si la dame de Factu du Figaro et ses amis « experts » à conflits d’intérêts te disent qu’il faut « des doses de rappel » annuelles, crois-les ! Sinon, tu vires complotiste et ça, « c’est pas bien ».

D’ailleurs, plus loin, Le Figaro demande innocemment : « Covid-19: faudra-t-il une troisième dose de vaccin ? »  Mais au vu du nombre de doses commandées, du silence de l’UE (qui ne dit mot consent) et de la stratégie vaccinale du gouvernement français, poser la question, c’est déjà y répondre.

Si le patron de Pfizer, Albert Bourla, doit se frotter les mains, les dindons de la farce devant payer pour un vaccin « gratuit » seront, à n’en pas douter, les contribuables européens et, surtout, les vaccinés à qui on promettait le retour à la liberté et… la marmotte qui met le chocolat dans le papier d’alu (2 injections et hop, fini le Covid, la peur, la mort, le masque, le gel, les confinements etc.)

Et pour ceux qui refuseraient toujours le vaccin « gratuit » à 19,50€, il auront le choix, à partir de cet automne, de se faire curer le nez tous les 48h au test PCR désormais payant (43,49€) ou bien subir la diabolisation, les amendes, le chômage et la mort sociale.

Pfizer et Moderna relèvent le prix de leurs vaccins

Alors que le virus du Covid-19 circule toujours activement, les laboratoires Pfizer et Moderna ont augmenté les tarifs de leurs vaccins vendus à l’Union européenne (UE), selon le Financial Times.

L’accord passé avec Bruxelles prévoit que le prix du vaccin de Pfizer réalisé avec la biotech allemande BioNTech passe de 15,50 euros à 19,50 euros et celui de Moderna de 19 euros à 21,50 euros […]

Les pays du Vieux Continent cherchent à s’assurer qu’ils auront assez de doses en vue d’une éventuelle troisième injection.

Contactée par l’AFP,la Commission européenne s’est refusée à tout commentaire, mettant en avant la confidentialité des contrats. Et Pfizer et Moderna n’ont pas réagi.

Pour l’heure, le programme d’achat commun de vaccins de l’Union européenne a concerné 330 millions de doses du vaccin BioNTech-Pfizer, 100 millions de l’AstraZeneca, 50 millions du Moderna et 20 millions du Johnson & Johnson.

En mai, Bruxelles a passé un nouveau contrat pour acheter jusqu’à 1,8 milliard de doses de vaccins à BioNTech-Pfizer livrable jusqu’en 2023.

En juillet, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a assuré que l’Union dispose de suffisamment de doses pour vacciner 70 % de sa population adulte (336 millions de personnes).

Le vaccin contre le Covid est un véritable succès commercial pour Pfizer. Le laboratoire américain prévoit de vendre 2,1 milliards de doses cette année, générant 33,5 milliards de dollars de revenus.

Il ne vend son sérum à prix coûtant qu’aux pays pauvres. De son côté, Moderna tablait, en mai, sur des ventes annuelles de 19,5 milliards de dollars.

https://www.lefigaro.fr/societes/pfizer-et-moderna-augmentent-le-prix-des-vaccins-en-europe-selon-le-financial-times-20210801

Cours de l’action Pfizer depuis les années 80

 264 total views,  1 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. On comprend mieux pourquoi les hommes politiques sucent les labos sans vergogne pour se faire arroser, quelle bande de fripouilles …..le système est bien organisé !!!

  2. L’UE accepte la loi du marché !
    Surtout sans concurrence, ce qui est contradictoire avec le marché !
    Résultats…

  3. Petit rappel :
    Heiko von der leyen, mari de l’incontournable ursula, occupe le poste de directeur medical chez Orgenesis, entreprise de biotechnologie spécialisée dans les thérapies géniques que l’on retrouve dans les fameux vaccins.
    Ils ont tissé une vraie toile d’araignée.

  4. Je crois que je vais prendre des actions chez Pfizer et moderna ça va me mettre à l’abri au cas où je me retrouve au chômage pour refus du vaccin

  5. VOICI LA PREUVE ABSOLUE : Dépôt de brevet de la méthode vaccinale basée sur la protéine Spike , 3 jours après le brevet sur le SARS par Séquoia Pharmaceutical qui appartient à PFIZER, JANSEN etc… !!!

    Le Dr David Martin donne des détails TRÈS précis sur les énormes incohérences qui enveloppent « l’épidémie du siècle », s’appuyant sur les demandes de brevets associés au Sars cov 2 et aux financements liés, ce que surveille de l’entreprise est depuis 1998 le plus grand souscripteur au monde d’actifs incorporels utilisés en finance dans 168 pays, comprenant l’intégralité du corpus de tous les brevets, demandes de brevet, subventions fédérales, dossiers d’approvisionnement, dossiers gouvernementaux, etc…

  6. Alors que « Contactée (…) la Commission européenne s’est refusée à tout commentaire, mettant en avant la confidentialité des contrats. (…) », cette même Commission fait un bras d’honneur à la confidentialité de nos données médicales avec la complicité de la Cnil qui foule aux pieds, si elle ne s’en torche pas l’anus avec, ses propres principes (pardon aux patriotes de ma grossièreté).
    Pour rappel à la teutonne qui préside à l’UE à l’insu de notre plein gré, puisque c’est avec les sous des conribuables des pays membres qu’elle joue sur leurs têtes à la roulette russe fort coûteuse en finances et en vies, nous avons donc le droit de connaître le prix d’une thérapie génique et pour laquelle nous, peuples des pays états membres, ne lui avons pas donné notre aval.

  7. Et pourquoi croyez vous que des crevures telles que Pfiseurs et compagnie se gêneraient de faire payer au prix fort leurs poissons puisque des millions de crétins se précipitent vers leurs appâts ?

  8. le décor est planté pour un événement d’infertilité de masse, et le covid sera accusé à la place des vaccins expérimentaux. C’est pourquoi l’establishment a besoin d’un taux de vaccination de 100% ; les personnes non vaccinées seraient la preuve de leur crime. Si des millions de personnes ne sont toujours pas vaccinées au cours des deux prochaines années, elles constitueront un groupe de contrôle important et indéniable. Un groupe témoin est un groupe de sujets qui agit comme un échantillon pur, non touché par une expérience sur un médicament ou un vaccin. Si le groupe vacciné tombe malade ou meurt de maladies spécifiques et que le groupe témoin ne présente pas ces mêmes maladies, c’est un bon signe que votre vaccin ou votre médicament est un poison.

    https://www.aubedigitale.com/brandon-smith-pourquoi-les-mondialistes-et-les-gouvernements-veulent-ils-a-tout-prix-un-taux-de-vaccination-de-100/

    • L’UE a prévu de vous vacciner, de grès ou de force. A quoi bon pleurer ? puisque vous n’allez même pas voter… L’enfer sera votre quotidien, d’ailleurs il l’est déjà !

  9. Comme l’UE s’est inféodée à Pfizer, ces assassins ont de beaux jours devant eux !

  10. Les vaccins vendus aux africains, c’est des placebos ou de nouveaux tests merdiques à essayer sur patients incultes ?
    En raison du prix je ferais preuve de méfiance si j’étais blanc foncé.
    Pfizer -burla veut-il gagner son pardon et le paradis grâce à l’ Afrique ?
    C’est le jeu d’échec : je tue les blancs, j’ épargne les gris….
    Savoir quel est le calcul de ces cerveaux pourris ?

    • Pour me vacciner il faudra que les  » Mengele  » attendent que je sois claqué.
      J’attends MAI 2022 avec une impatience dingue. Je ferai péter quelques bouchons si Mohamerde Macron est viré et que le patriote Zemmour prend sa place.
      Quelques sacs à merdes vont chercher à se recaser……….. il faudra être prudent et surveiller la basse cour.

  11. Ils sont très forts, faire un très gros bénéfice en vendant une thérapie génique prophylactique machiavélique qu’ils dénomment vaccin et pour laquelle ils ne portent aucune responsabilité.
    Ou est-ce qu’ils versent des pots de vin très élevés?

  12. Et oui ça rapporte plus qu’un téléthon. Et puis là les promesses, elles sont tenues, ça commande et ça tombe cach.

  13. Le vrai visage des labos, business is business! Je commence à comprendre pourquoi le vaccin est inoffensif, pourquoi il faut se vacciner une fois deux fois trois fois, etc.

Les commentaires sont fermés.