J’ai honte, une publicité m’a profondément ému, « la tendresse »

Ben oui ! Je plaide coupable votre Honneur. Non pas de penser et dire que l’immigration est une catastrophe et qu’elle est voulue par les dictateurs en place pour détruire et éliminer notre pays, car pour cela j’ai pleinement raison votre Honneur, mais je plaide coupable d’avoir été profondément ému par une publicité télévisuelle qui passe actuellement sur différentes chaînes. En 68 ans, c’est la première fois que cela m’arrive, ce n’est donc pas une récidive, et je suis sûr de votre clémence, votre Honneur.

Je vous demande donc, votre Honneur et chers lecteurs patriotes comme membre du jury, de ne pas me condamner et de faire preuve de grande compréhension à mon encontre. À mon âge sus-cité, je n’ai jamais rien fait de mal Monsieur le juge, à l’exception d’une chose actuellement impérativement condamnable, celle d’aimer son pays plus que tout et de vouloir combattre ses ennemis, ennemis dont vous faites d’ailleurs probablement partie, sauf votre respect votre Honneur, ou votre Déshonneur c’est comme vous voudrez.

Mais pour la publicité qui m’a ému, Monsieur le juge, Mesdames et Messieurs les membres du jury et amis lecteurs patriotes, j’ai une circonstance atténuante de taille : seule la musique m’a profondément ému, la partie visuelle de la publicité m’est complètement indifférente, et le produit concerné encore plus.

J’ai découvert ainsi une chanson qui s’appelle « La Tendresse ». Alors bien entendu, dans le film publicitaire, cette bande sonore ne dure qu’une petite trentaine de secondes.

Ma curiosité ne s’est pas arrêtée là et j’ai eu recours à ce grand espace de liberté, pardon anciennement de liberté car la dictature actuelle réduit de jour en jour ladite liberté, mais la chance a fait que cette chanson « La Tendresse » est encore disponible à l’écoute et au téléchargement. C’est probablement parce qu’elle chante la tendresse et non pas l’amour du pays qu’elle existe encore sur Internet.

La création de cette magnifique chanson si émouvante est due à Noël Roux et Hubert Giraud. Elle a été chantée par Bourvil à cette époque, donc en premier.

Alors Mesdames et Messieurs les membres du jury, votre Honneur, comme je sais que je vais vous faire pleurer, je peux espérer l’acquittement. Pour cela je vous demande quatre fois moins de trois minutes d’attention.

MA VERSION PREFEREE

À tout seigneur, tout honneur. Mesdames et Messieurs les membres du jury, je vous présente ci-dessous la version que je préfère.

Il s’agit de celle chantée par Margaux JOUBERT. Outre cette chanson dont la mélodie et l’accompagnement musical sont prodigieux, la voix de Margaux JOUBERT est remplie de douceur, d’arrondis, de poésie, de sérénité, et d’une grande sensualité. Émotion aux larmes…

 

PUIS DANS LE DESORDRE, SANS PREFERENCE PARTICULIERE

Version chantée par le comédien-chanteur Emmanuel Pleintel

 

Version chantée par Marie Laforêt

 

Version chantée par Bourvil

 

Devant tant d’émotions de ces quatre magnifiques interprètes, je ressors libre Monsieur le Président ?

 

 

 

 

 144 total views,  2 views today

image_pdf

32 Commentaires

  1. Excellent texte.
    Malheureusement, je n’ai plus de « carte son » à mon ordinateur.

    • Pascal je vous ai expliqué 1000 fois qu’il ne fallait pas mettre de photo, d’image… dans les commentaires ; on est obligés de les jeter à la corbeille !

  2. La version de Marie Laforêt est probablement la plus connue ? une bien belle chanson qui apparaît très typée française. Je préfère aussi la version de Margaux JOUBERT plus académique mais aussi plus rétro. On mesure avec cette chanson nostalgique la distance et le temps que nous avons parcourus avec la vraie France de notre enfance.

  3. En se baladant sur internet on peut découvrir un très riche répertoire de chansons françaises, et tellement plus belles que les navets d’aujourd’hui

  4. ma préférée est celle de Marie Laforet.mais toutes me plaisent et m’émeuvent

  5. Formidable ! Un peu de chansons rétros pour nous donner du baume au cœur ! Certaines chansons contiennent plus qu’un pensum…
    Attention, l’addiction n’est pas loin, cf JeanChristophe Averty et ses émissions…

    Ce compositeur Hubert Giraud est également l’auteur de Sous le ciel de Paris (Piaf, Francis Lemarque , Montand…) et Mamy blue !

    • « Ce compositeur Hubert Giraud est également l’auteur de Sous le ciel de Paris (Piaf, Francis Lemarque , Montand…) et Mamy blue ! »
      Merci de cette info que j’ignorai complètement !

  6. Très belles versions toutes les 4!
    Surtout celle de Margaux orchestrée avec des guitares bien jouées, de même que celle de Laforet pas bien vierge mais tellement jolie fille.

  7. C’était la France!

    Celle d’hier!
    Celle qui nous manque tant!
    Notre douce France, le magnifique et cher pays de notre enfance!

  8. Les musulmans sont incapables de tendresse car prisonnier d’une religion qui leur demande de tuer des chrétiens , des juifs , des athées et des homosexuels . La France devient laide , sale et dangereuse à cause d’eux .

    • NON Auguste… c’est à cause des collabos et traitres de Français qui sont devenus des lopettes !

  9. Les jeunes disent toujours en parlant de nous : « Les Vieux »

    Je suis content d’être un « Vieux ».

    Les Jeunes ne connaitront jamais ce que j’ai vécu : une vie d’homme libre de 1965 à 2010.

    Après, ça a commencé à déconner sérieusement. Tout ce qu’on a fait avant était totalement interdit, ou contingenté, ou brimé, ou soumis à des lois, décrets, arrêtés.

    Bref, un début de prison. On est en 2021, le Monde Libre est en train de mourir et les Jeunes ne bougent pas, ne disent rien, ne se révoltent pas : ils sont contents d’être en prison

    • J’habite l’Italie et mes enfants (4) et petits enfants (7), habitent la Belgique et je ne les ai plus vus depuis deux ans et suis séquestré ici depuis 18 mois.

    • Mais mon cher Franz…
      Du berceau au cercueil, nous sommes tous sans exception, les jeunes cons des plus âgés, et les vieux cons des plus jeunes.
      Le temps ne fait rien à l’affaire ….Vous rappelez-vous de la chanson de J.Brel, Les cochons de bourgeois?

    • Les jeunes sont contents d’être libres de jouer comme il veulent dans la cour de la prison…

    • Franz – Vous avez mille fois raison. Je dénonce sans arrêt de ces jeunes qui ne bougent plus leurs fesses. Nous, on a assez donné, les vieux comme ils disent. Mais eux vont se soumettre, s’aplatir devant leurs nouveaux maîtres. Au pire ils se sauveront ces lâches. Pauvre France qui meurt volontairement.

    • Ils ne connaîtront plus ce qu’est un monde de liberté, mais ces jeunes votent presque tous écolos, pour devenir musulmans. Avant, je disais : « Quelle France ont laisse à nos jeunes ? ». Maintenant je dis : « Bien fait pour leurs gueules ». Ils veulent de l’écolo, ils veulent de l’islam ? Ils en auront ces cons.

      • D’accord avec vous mais nous avec, on va souffrir. On a pas demander l’enfer et encore moins des maitres barbares… Je pense que je partirai, comme en algérie de 62, hélas…

  10. Merci pour une autre encore de ces splendides vieilles chansons françaises. L’interprétation de Bourvil est celle qui m’a le plus touché car, n’étant pas un professionnel de la chanson, on sent cet homme qui y met toute son âme et nous transmet son émotion.

  11. Merci Cachou. J’aime beaucoup la version de Marie Laforêt.

    Je remarque dans la pub ici et là le retour de chansons des années 60-70. La nostalgie d’une époque de liberté et de légèreté, sans pass sanitaire ?

    • Aujourd’hui c’est le cauchemar et macron en est le symbole, une France désunie, meurtrie, économiquement détruite mais aussi culturellement, un vrai charnier, une désintégration identitaire et un très mauvais film de science fiction ou le transhumanisme apparait dans toute son horreur.

      • Attention ! Si tu dis ces vérités, c’est qu’t’es un salaud et fumier de complotistes !

Les commentaires sont fermés.