Pass sanitaire : la « détresse totale » des parcs de loisirs

Comme pour l’Assemblée, les médias servent de « caisse enregistreuse » des décisions gouvernementales. Pire : ils se font quotidiennement les propagandistes de Macron et de sa politique. Normal me direz-vous puisque l’ex-contre-pouvoir est en général aux mains d’oligarques proches du président. Et ça ose critiquer la Russie de Poutine !

N’attendez pas d’eux le moindre questionnement ou critique vis-à-vis du vaccin ou du pass sanitaire. Tout est merveilleux, « ça va bien se passer ».

Cela dit, ici et là, quelques articles dénotent dans ce paysage informationnel monolithique : la fréquentation des zones de loisirs serait en chute libre. Les salles de sport, les cinémas ou les fêtes foraines sombrent dans le désespoir par la résiliation en masse des abonnements, la baisse drastique du nombre d’entrées et la désertion du public.

Aujourd’hui, ce sont les parcs de loisirs qui, paraît-il se retrouvent en « détresse totale » avec « une saison massacrée ».

Et demain, ce seront les transport, les bars et les restaurants (le contrôle du pass sanitaire deviendrait véritablement effectif début août). Et qu’en est-il des grands parcours de golf, centres équestres et nautiques exigeant l’ausweiss de l’apartheid ?

Mais loin de remettre en jeu la dictature sanitaire du gouvernement, la plupart approuve le pass sanitaire mais demande… du temps et des aides financières. Le « quoiqu’il en coûte » avec notre argent ne s’arrêtera d’ailleurs pas puisque Bruno Lemaire leur a déjà répondu positivement : « l’État répondra «présent» pour les entreprises pénalisées. Les aides misent en place au cœur de la crise sont ainsi maintenues jusqu’à fin août. » (Le Figaro)

En attendant les jours meilleurs, macroniens covidistes et médias continuent à taper sur ces salopards d’antivax agressant de gentils provax (« Moselle : un gérant de parc d’attraction violemment agressé »Le Parisien). Ou bien vantent les parcs qui s’adaptent (« La contre-attaque du Parc Astérix face au pass sanitaire [:] Banquet gaulois, coupe-file, nouvelles attractions… Le parc déborde d’idées… »Le Point). Ou encore donnent des explications bidon à la baisse de fréquentation : le mauvais temps ou la médiocrité des films (« Cinémas: ce que cache la dégringolade du box-office. Le passe sanitaire n’en est toutefois pas la seule cause »Le Figaro)

Mais comme le reconnait Arnaud Bennet (directeur du parc du Pal) à propos de ces vaccinateurs fous : « Ils ne connaissent pas les vrais gens, la vraie vie, tous les milieux sociaux, dont les plus populaires, qui forment une partie importante de notre clientèle. »

 

Pass sanitaire : des parcs de loisirs «en détresse totale»

Arnaud Bennet, à la tête du parc zoologique et d’attractions le PAL en Auvergne, classé au 5e rang en nombre de visiteurs en 2020, est en colère. Le mot est faible…

L’instauration du pass sanitaire, mercredi, a-t-elle fait plonger la fréquentation des parcs de loisirs ?

ARNAUD BENNET. Globalement il y a une chute très forte, de 20 à 50 % selon les sites, et jusqu’à 70 % chez certains. Plus le site est petit, plus l’achat est impulsif, la veille ou le matin même, et moins on vend de tickets à cause du pass sanitaire.

Il y a une désaffection très nette dans tous nos parcs à cause d’une mesure inutile dans ces espaces en extérieurs, où le protocole de sécurité avait très bien fonctionné l’été dernier.

Si le pass sanitaire avait été effectif le 1er ou le 15 septembre, on aurait fait un bon été, il avait bien commencé. Là, on est très près de tuer la saison sur beaucoup de sites. Je suis consterné par l’imprévoyance politique.

Sur les gros sites, on aurait pu mettre en place un système de tests sur les parkings, mais le décret, qui le permet pour les discothèques, n’a même pas été élargi aux parcs. Ce qui signifie que tous les frais seraient à notre charge.

J’ai des adhérents en détresse totale. Des gens qui ne savent même pas s’ils vont rester ouverts. Qui pleurent en m’appelant. Sur des petits sites, des patrons ont payé le dernier salaire de leur poche. On nous parle d’urgence sanitaire, mais ce n’est pas le sujet.

Comment cela ?

Bien sûr que nous y sommes sensibles mais l’été dernier a démontré que les parcs n’étaient pas une zone de contamination. Décider de mettre en place ce pass du jour au lendemain, ne nous aide même pas à accompagner le mouvement, puisque, compte tenu des délais entre les deux doses de vaccin, même ceux qui le font maintenant ne pourront pas venir chez nous.

On est en train de massacrer la saison et des entreprises alors qu’il n’y a jamais eu un cluster dans un parc.

Comment réagit votre public ?

On se fait insulter sur les réseaux sociaux.

Les gens nous disent qu’on leur impose un pass sanitaire et qu’ils ne viendront plus jamais dans nos parcs, alors que ce n’est pas nous qui l’avons décidé. Sans parler des visiteurs qui arrivent en voiture après deux ou trois heures de route et ne sont même pas au courant de la mesure. Vous leur dites quoi ? Le dimanche, tout est fermé, ils le font où leur test antigénique ? Dans le meilleur des cas, ils perdent encore 1h30. Au PAL, le parc que je dirige, on perd 40 % de la fluidité à l’entrée. Le contrôle est long, les explications, les conseils, cela crée de la tension, des attroupements énormes à l’entrée.

Et c’est trop tard pour recruter du personnel en pleine saison. On n’en trouve pas. On n’a eu aucun délai pour mettre en place ce pass. Là, on s’est senti trahis par le gouvernement, alors que lors des étapes précédentes, nos interlocuteurs étaient plutôt à l’écoute.

C’est fou d’entendre un responsable vous dire avec légèreté : C’est quand même presque rien d’aller se faire vacciner.

Ils ne connaissent pas les vrais gens, la vraie vie, tous les milieux sociaux, dont les plus populaires, qui forment une partie importante de notre clientèle.

https://www.leparisien.fr/culture-loisirs/pass-sanitaire-des-parcs-de-loisirs-en-detresse-totale-26-07-2021-XPJLGD3EBBDD5EAZM7BMXAMNQ4.php

 

Soumis au pass sanitaire, Dino-Zoo en mal de visiteurs

Le parc à thèmes consacré aux dinosaures, situé à Charbonnières-les-Sapins, a vu sa fréquentation baisser de près de 60 % depuis la mise en place du pass sanitaire, ce mercredi 21 juillet. « En pleine haute saison touristique, l’industrie du tourisme est sacrifiée », s’inquiète son directeur Geoffroy Vauthier…

Mais pour le personnel, le plus dur a été de refuser des clients non vaccinés ou dont le schéma vaccinal n’était pas complété. Une dizaine de clients, recalés à l’entrée, se sont même montrés virulents et agressifs verbalement.

https://www.estrepublicain.fr/amp/culture-loisirs/2021/07/26/pass-sanitaire-le-parc-dino-zoo-en-mal-de-visiteurs

« La saison est massacrée » : le pass sanitaire vide ce parc de loisirs du Finistère »

Jusqu’à 60% de visiteurs en moins à l’Aven Parc de Pont-Aven (Finistère), qui vit « une catastrophe » selon ses gérants.

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/la-saison-est-massacree-le-pass-sanitaire-vide-les-parcs-d-attraction-du-finistere-1627404376

Pass sanitaire : inquiétude des parcs de loisirs pour leur saison

« Depuis que le pass sanitaire est arrivé, c’est la catastrophe. Ça nous coûte beaucoup de visiteurs : au lieu de 3.000 à 4.000 par jour, on n’en accueille que la moitié », a confié à l’AFP Mathys Bembom, propriétaire du parc d’attraction OK Corral, qui […] emploie jusqu’à 200 salariés à Cuges-les-Pins, à l’est de Marseille. « On ne comprend pas: on peut entrer et sortir comme on veut d’un hypermarché, et nous, nous sommes punis », déplore-t-il.

« La vaccination, c’est la seule manière de sortir de cette crise, mais le gouvernement aurait dû nous informer bien avant. »

https://www.capital.fr/entreprises-marches/pass-sanitaire-inquietude-des-parcs-de-loisirs-pour-leur-saison-1410651

Passe sanitaire. En Vendée, les parcs de loisirs « pleurent » de voir leur public faire demi-tour (Ouest-France)

Le pass sanitaire asphyxie les parcs d’attractions du Nord et du Pas-de-Calais (La Voix du Nord)

Jusqu’à -60% de fréquentation dans les parcs de loisirs en PACA à cause du pass sanitaire

[…] Ce sont les petits parcs de loisir qui souffrent le plus car leur public se décide souvent à la dernière minute et n’est pas forcément au courant qu’un accrobranche ou un parc aquatique doit appliquer le pass sanitaire.

Du côté du parc aquatique Wave Island, dans le Vaucluse, la baisse est comprise entre -30 et -50% par rapport à des journées équivalentes les années précédentes.

Un avantage pour les visiteurs munis du pass sanitaire: moins de queue et fini le masque

Finalement, les grands gagnants sont ceux qui se sont organisés et disposent du pass sanitaire: Moins de monde, moins de queue aux attractions. Wave Island souligne du coup que les visiteurs actuels d’un parc plus confortable leur permettant de profiter davantage des différentes attractions et sans masque.

https://www.frequence-sud.fr/art-75424-jusqu_a_-60__de_frequentation_dans_les_parcs_de_loisirs_en_paca_a_cause_du_pass_sanitaire_region_paca

 253 total views,  1 views today

image_pdf

37 Commentaires

  1. Bah ! qu’ils ne se plaignent pas, ces couillons, il leur suffit de ne plus demander le pass,
    plutôt que de couler, mieux vaut faire de la résistance, perdu pour perdu, un pied de nez aux salopards qui décident

  2. Combien parmi les « posteurs » sont déjà vaccinés ?
    Combien parmi les « posteurs » ont déjà manifesté ?
    Combien parmi les « posteurs » ont demandé à leur député pourquoi il a voté oui au pass vaccinal ?
    Réponse : 0

    Comme en 40 – 44 : tout dans la gueule et dans le clavier

  3. Alors non vous ne pouvez pas mettre au même niveau un parc d’attraction et un centre commercial !!!!On touche aux biens de nécessités !!!! Si on touche aux pains c’est les prémisses de la guerre civile.Vous Avez approuvé le pass vous n’étiez pas s’en savoir que l’on touche aux libertés individuelles !!! Donc il faut s’attendre à de la résistance passive qui doit être sans violence et sans insultes !!!! On vous dit non vous faites demi tour sans un mot car le silence peut exprimer du mépris

  4. Mais qu’attendent tous ces gens pour se mobiliser et descendre dans la rue, faire des barrages routiers, bloquer l’accès aux administrations? Attendre des aides c’est tout ce qu’ils savent faire. Les caisses sont vides et ce n’est pas NONO qui les renflouera, il ne sait pas faire ça LEMAIRE. On va dans le mur et seul un sursaut de la population pour virer tous ces incapables du gouvernement peut redresser la barre.

  5. macron et sa bande de tueurs sont en train de gagner !!! ils font crever la FRANCE entière …
    il faut un sursaut de dignité et de révolte pour virer ces salopards.
    la dictature macron est insupportable !!
    FRANCAIS réveillez-vous dans l’honneur et d’une fierté retrouvée …
    RESISTANCE !! LIBERTE !!!

  6. Ils se révoltent ?non ,ils sont dans la rue ?non ,ils disent amen à tout ,et pleurnichent parce qu’il il y a moins de monde, certains même à walygator se font agresser parce qu’ils exigent le pass sanitaire ,et bien tant pis pour eux, je regrette mais je ne les plaind pas .

  7. Macron et toute sa clique sont responsables, de cet effondrement économique. On aurait pu faire autrement. Déjà à la base, laisser les médecins soigner. Arrêter d’affoler les gens inutilement. Ne pas utiliser le Rivotryl, et les surdoses de Morphine, de façon industrielle.
    Enfin ne pas mettre en place le pass sanitaire.

  8. mais c’est ce qu’ils veulent, détruire notre pays, le foutre par terre donc « ils » ne cèderont pas, ça fait parti du plan … seule et rapide solution, la peur doit changer de camp et s’inviter chez eux à prendre l’apéro. …

  9. Et les LR, majoritaire au Sénat, ont voté « Oui » au Pass-Nazitaire de LAREM.

    • C’est bien pour ça que je dis pas de pitié pour les députailles et les sénatoches se sont tous des traîtres au peuple de France , les traîtres comme nous sommes en guerre foutriquet l’a bien dit que nous étions en guerre , donc les traîtres à la Nation et au peuple de France ont les exécutent , pas de pitié pour ces ordures , et on ne laisse pas des traîtres vivant derrière soi !

  10. Le paradoxe dans tout ceci, c’est que l’état va compenser le manque à gagner dû à la baisse de fréquentation par les non vaccinés, avec l’argent de leurs impôts.
    Pour les réfractaires au vaccin, c’est donc la double peine, privation de sorties qu’ils paieront tout de même.
    C’est un comble.
    En plus avec le prélèvement à la source, on ne peut plus faire la grève des impôts, ni de la CSG s’ils en venaient à supprimer notre couverture maladie.
    Ce qui me donne à penser que ce à quoi nous assistons était prévu de longue date et se met en place petit à petit.
    Vous verrez qu’il y aura une troisième dose, puis une quatrième.
    Nous ne sommes pas au bout de nos surprise, si on, ne les arrête pas…

    • Oui, là on est rentré dans une machine infernale, de contrôle de notre santé par l’Etat. On peut très bien imaginer, des gens âgés, ou opposants politiques, convoqués, pour une 50ème piqûre, et qu’on ne reverra plus.

  11. Et encore castex a décalé le pass pour les ados sinon c’était 80 ou 90% de fréquentation en moins (combien d’enfants de 12 ans ont leur deux doses ?)

  12. Désespérant… :

    1.  SUITE AUX DERNIÈRES ANNONCES GOUVERNEMENTALES, LE PASS SANITAIRE EST OBLIGATOIRE SUR L’ENSEMBLE DU SITE DU PUY DU FOU (GRAND PARC ET CINÉSCÉNIE) DÈS 18 ANS JUSQU’AU MERCREDI 29 SEPTEMBRE INCLUS.
    À COMPTER DU JEUDI 30 SEPTEMBRE, LE PASS SANITAIRE SERA OBLIGATOIRE SUR L’ENSEMBLE DU SITE DU PUY DU FOU À PARTIR DE 12 ANS.

    https://www.puydufou.com/france/fr/informations-coronavirus-covid-19

    Hé, Philippe de Villiers, tu sais quoi ? Ton parc, cette année, ce sera sans mon argent. Parce que quand on a été soigné et guéri à l’hydroxychloroquine, on SAIT que tout ce bazar est une connerie monstrueuse du niveau de la psychose antijuifs en 40. Alors y participer, bein, c’est de la collaboration.

    • Si il n’obéit pas, il sera sévèrement sanctionné. Macron est un homme dur, sans pitié pour les Gaulois réfractaires.

    • ils n’ont pas le choix, c’est ça ou fermeture administrative pour des mois c’est pas la faute de De Villliers

  13. Réfléchissez : comment s’y prendre pour détruire l’économie sans que personne ne puisse soupçonner le fait que tout cela a été parfaitement calculé, les conséquences étant parfaitement connues (pas besoin d’avoir un doctorat en économie pour prévoir les conséquences !), et fait donc partie d’un plan mondialiste …

    Je viens d’écouter l’entrevue de TV Liberté qui a reçu Bernard MONOT, entrevue qui a eu lieu il y a quelques jours :

    Dernière question :
     » Qui voyez-vous pour l’élection en 2022 ?

    Réponse de l’intéressé : s’il n’y a pas banqueroute, je verrais edouard PHILIPPE…

    S’il y a banqueroute, les davoscrates sortiront leur joker, christine lagarde, économiquement parlant elle n’est pas compétente du tout, mais on s’en fout …c’est de la politique !

    Bernard MONOT poursuit :  » Mon analyse actuelle, c’est qu’il n’y aura ni µ ni Marine le PEN , ce sera une autre configuration en 2022 …  »

    C’est exactement ce que j’ai déjà écrit plusieurs depuis plus d’un an, au vu de la tournure des évènements…

    Personnellement, je vois Philippe de VILLIERS contre christine lagarde !!

    Et vu la tournure économique, politique, social, sociétal, sans compter les thèmes de l’insécurité du à ce qui est un autre thème, l’invasion, donc vu le nombre de gens qui vont passer ou retourner à la pauvreté, sans compter les scandales sur la BCE, les magouilles, je pense que Philippe de VILLIERS a toutes les chances de passer…

    Je vois Eric ZEMMOUR conseiller spécial du président et d’autres que nous connaissons, et peut-être même que nous ne soupçonnons pas encore comme pouvant intégrer ce gouvernent du renouveau et de l’espoir …

    Pour l’instant, il faut faire plier ces encxxxs du gouverneMENT actuel sur le pass et la piqouze …

  14. Stop à la soumission ! Tous ces gens sacrifiés dans le domaine des loisirs n’ont qu’une chose à faire ! Tous ensemble dire NON AU PASSE SANITAIRE !

  15. Les vaxinés font moins de queue aujourd’hui pour rentrer dans le parc, mais combien d’années ils leur reste à vivre sans effets de ces thérapies géniques dont PERSONNE ne sait quels seront les effets sur eux à terme.
    Un infarctus, stérilité, une myocardyte ou autre ?… le temps étant passé on n’osera pas blamer les vaxins et comme pour d’autres mises en danger (sang contaminé, médicaments foireux, etc.) dans quelques années on se contentera de dire à nos enfants qu' »on ne savait pas » ? Il ne vous croiront pas car ils savent, ils ne sont pas aveugles ni sourds du monde qui les entoure. Pour deux heures au parc, un cinéma, un voyage vous courrez vous injecter un produit imposé par des milliardaires qui veulent depeupler le monde (tel qu’ils le mentionnent dans des conférénces et documents en anglais dont la presse ne parle pas).
    Ecoutez un peu (traduit vers le français) :
    https://twitter.com/Jeanne18945095/status/1412836975560822788

  16. Ce n’est pas les parcs qui sont en détresse mais les enfants et les familles rebutées. Mes enfants et leur père ont été refusés à l’entrée d’un aquarium, d’un zoo et d’un accrobranche près de l’île de l’Oléron.
    Les enfants sont angoisés, leurs vacances en grande partie ruinées par une morosité ambiante et le sentiment de menace (menace d’être injectés avec un produit dangereux, de ne pas être admis à l’école s’ils ne le font pas, de voir leur parents avoir des réactions si jamais ils se font vaxiner, de se faire prendre par le gouvernement, ou devoir porter des puces et vivre dans un régime à la Chinoise, etc. Les enfants voient bien que c’est au niveau mondial que ca se passe avec l’aval et collaboration des gouvernants.

    • Bonsoir Marcher sur des Oeufs ,il ne reste qu’une seule voie pour le peuple , et cette voie c’est la REVOLUTION avant la fin de cette année !

  17. J’ai du mal à compatir avec eux, vu qu’ils n’ont pas opposé un non tonitruant et qu’ils ont quand même essayé avec le nazipass.

  18. Il n’y a aucune urgence sanitaire, juste une épidémie de peur et un nombre sans cesse croissant de gens déterminés à résister à cette dictature.

  19. Ils ne sont pas contents? et alors ?
    Ils gueulent et pleurent sur leur sort ? et alors ?
    Ils ont voté pour qui ? et alors ?
    Ils appliquent les lois liberticides de Macron? et alors ?
    Ils sont d’accord pour la vaccination et le pass sanitaire ? et alors ?
    Et alors? au lieu de pleurnicher ils n’ont qu’à se révolter avec les patriotes et désobéir à grand Guignol et sa troupe de saltimbanques.

  20. Notez bien l’arnaque du gouvernement : ils ont laisser les gens réserver, louer des emplacements, des hôtels, des gîtes avec souvent des acomptes, ils ont laisser les gens prendre la route des vacances et une fois sur place et qu’ils ne peuvent plus faire marche arrière, hop ! passe obligatoire quasiment partout.
    Que font les gens pour ne perdre leur argent ? Ben ils font la queue aux centres de vaccination dans les lieux de vacances et touristiques (qui sont d’ailleurs saturés, en manque de vaccins car non prévus là où des populations sont multipliées par 10 à certains endroits).
    Belle manière de rendre indirectement le vaccin obligatoire.

    • @Joël

      Pensez aussi au associations sportives, aux clubs, aux écoles de musique… Pour l’instant, le pass sanitaire ne concernent pas les 12-17 ans mais quid après le 30 août ?

      En mai-juin, nous avions déjà réservé avec dépôt de chèques pour nos enfants. Et si les club et les conservatoires exigeaient un pass pour jouer au hanball ou au piano ? Et pour les compétitions ou les auditions ?

      Affreux ce chantage au vaccin !

  21. C’est pas grave c’est l’état qui rince, du pognon il en a à la pelle, il n’y a qu’a se baisser, traverser la rue, de toute façon ce seront les fils des sans dents, des abrutis qui ne sont rien, les fils d’alcoolos qui payeront un jour l’addition, alors pourquoi s’en priver, et ils continueront au passage de se remplir les poches.
    Méééé pour augmenter les retraites et les salaires de ceux qui bossent, là pas question, là, il n’y en a pas, faut pas exagérer quand même.

  22. S’ils sont en détresse, c’est qu’ils le veulent bien ! Il leur suffit d’accueillir leurs clients. Si la police vient, elle ne peut pas rentrer attendu qu’elle n’a pas de pass sanitaire. C’est la loi de Macron !

    • Erreur Sugarhawk ! Un établissement privé recevant du public est un lieu public tant qu’il est ouvert au public. La Police et la gendarmerie y ont donc plein droit d’accès dans cette plage horaire dans le cadre normal de leur service. Il redevient totalement privé dès qu’il ferme ses portes au public. Rien ne s’oppose donc à ce que les FDO pénètre dans un parc pour contrôler les pass sanitaires des clients.

  23. Le gouvernement continue son travail de sape, pass sanitaire exigé ou alors amende énorme pour le propriétaire et aussi pour le non vacciné. Pendant combien de temps cela va t-il durer ? Jusqu’à la faillite ? Pas de soucis pour ceux qui sont à la manoeuvre, ils touchent chaque mois des sommes mirobolantes, alors pour leur gueux, ils n’ont qu’à obéir ! Cela ne durera qu’un temps.

  24. AH les parcs d’attractions!
    On a beau râler quand il faut faire la queue, moins il y a de monde présent moins les gens viennent. Alors avec ces histoires de pass sanitaire c’est le pompom.

Les commentaires sont fermés.