Ils ont inventé le PIMS-Covid pour vous prendre vos enfants et les vacciner

A ne pas manquer covid 19 Publié le 28 juillet 2021 - par - 17 commentaires

Tout le monde sait que les enfants ne sont pas du tout touchés par le Covid, sauf cas très exceptionnel de comorbidité. Et, circonstance aggravante, qu’ils ne sont pas contaminants pour autrui.

Très embêtant pour nos Mengele qui veulent absolument vacciner toute la population et surtout, surtout, les enfants, nos jeunes. Je répète depuis le début que ce sont eux la véritable cible, histoire de lutter contre la surpopulation mondiale…

Alors ils montent peu à peu en puissance, et, pour justifier l’injustifiable, ils viennent d’écrire noir sur blanc un truc énorme, qui contredit tout ce qu’ils disent et écrivent depuis un an et demi :

Covid-19 – Les enfants sont les plus touchés.

Les salauds ça ose tout c’est à ça qu’on les reconnaît…

Le Pims, « une maladie sévère et rare » qui touche les enfants après une infection à la covid-19 [Interview]

Un nouveau syndrome, le Pims, a touché au moins 500 enfants en France après une contamination à la covid-19. Décryptage de cette maladie « rare et sévère », avec Alexandre Belot, professeur en rhumatologie pédiatrique aux Hospices civils de Lyon.

Les enfants qui souffrent d’un Pims présentent une fièvre supérieure à 39 °C, une rougeur au niveau des yeux, une sécheresse des lèvres, de la fatigue et, pour une grande partie d’entre eux, une myocardite. (Photo d’illustration EPA)

Le Pims est une nouvelle maladie, liée à la covid-19, qui ne touche que les enfants. Comment se traduit-elle ?

Les premiers cas d’une maladie inflammatoire qui ressemble à la maladie de Kawasaki ont été décrits en avril 2020 chez l’enfant. Elle a été dénommée Syndrome inflammatoire multisystémique pédiatrique, Pims en Europe, Mis-C, aux États-Unis. 502 cas ont été confirmés sur 573 déclarés en France. Elle se caractérise par un début assez brutal, une fièvre élevée supérieure à 39 °C, des éruptions, une rougeur au niveau des yeux, une sécheresse des lèvres et une grande fatigue qui traduit une tension artérielle basse. Une grande partie des patients souffre d’une myocardite, une inflammation du myocarde (le tissu musculaire du cœur, NDLR) qui va les conduire en service de réanimation et soins continus.

[…]https://www.letelegramme.fr/france/le-pims-une-maladie-severe-et-rare-qui-touche-les-enfants-apres-une-infection-a-la-covid-19-interview-19-06-2021-12772012.php

.

.

Covid-19 – Les enfants sont les plus touchés : nouvelle alerte des autorités de santé sur le syndrome PIMS-Covid

C’est une affection qui touche particulièrement les enfants et qui n’était encore que très peu connue, y compris au sein de la communauté médicale. Aujourd’hui, le syndrome PIMS alerte la direction générale de la santé qui a appelé les professionnels de la santé à la plus grande vigilance.

Il y a quelques mois, L’Indépendant relayait dans ses colonnes l’appel de Marie, dont la fille de 7 ans avait été atteinte de ce Syndrome Inflammatoire Multisystémique Pédiatrique, dit PIMS, à la suite d’une incubation asymptomatique du Covid-19.

En avril dernier la mère de famille, vivant à la Latour-Bas-Elne, avait adressé un courrier au Président de la République, ainsi qu’au ministre de la Santé Olivier Véran, afin d’alerter sur cette maladie alors méconnue, mais aux conséquences dramatiques, dont certains cas sont déclenchés le coronavirus.

Des symptômes proches de la maladie de Kawasaki

Encore aujourd’hui, Marie estime que la prévention est un des meilleurs moyens pour faire face à cette maladie dont les symptômes sont proches de celle de Kawasaki. « C’est un problème majeur, car un PIMS doit être pris en charge très rapidement pour éviter que les conséquences ne soient dramatiques. Mais étant trop peu connue, les médecins tardent parfois à diagnostiquer la maladie« , explique celle qui a créé l’association « Familles des enfants victimes du PIMS COVID ».
Aujourd’hui, elle veut continuer d’alerter les parents et les médecins afin de les appeler à la plus grande vigilance. « La maladie survient généralement 3 à 6 semaines après une infection au Covid-19 chez les enfants et les adolescents. Les symptômes sont notamment de la fièvre et une grande fatigue, des douleurs…. Mais elle peut atteindre certains organes vitaux au travers d’une inflammation. »

[…]

https://www.lindependant.fr/2021/07/27/covid-19-le-syndrome-pims-covid-alerte-les-autorites-de-sante-9696645.php

Comme pour le reste, ils utilisent un cas rare pour généraliser… et nous conduire là où ils le veulent.

 

La video ci-dessous est assez claire et alerte correctement :

Print Friendly, PDF & Email
17 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Argo
Argo
il y a 1 mois

Leur seul but, vacciner, vacciner et encore vacciner! On n’entend plus que ça 24/24! On dirait une séance d’hypnose!

personne
personne
il y a 1 mois

Ne nous laissons pas faire le but est la vaccination obligatoire ! Que se cache-t-il derrière ce vaccin qui nous dit que Véran Macron Castex n’ont pas été vacciné à l’eau distillée ? Personne ! Lorsqu’on nous dit pas de vaccin pour les parlementaires que nous prépare-t-on?

Sugarhawk
Sugarhawk
il y a 1 mois

Pourquoi tiennent-ils tant à vacciner les enfants ? C’est très simple : pour les stériliser. L’ancien directeur de recherches scientifiques de pfizer, M. YEADON, a prévenu très tôt des risques de stérilisation provoqués par leurs injections d’OGM. Parents, n’oubliez pas que ces injections modifient notre ADN, crées des problèmes de santé et tuent bien plus souvent que vous ne le croyez. N’attendez pas qu’il soit trop tard et protégez vos enfants : ils représentent la chance de préserver le genre humain.

Jojo
Jojo
il y a 1 mois

Les parents vaccinés pour les vacances ou pour leurs loisirs, ont ouvert la porte à la vaccination de leurs enfants…..ils seront responsables de leur égoïsme….
Il suffit juste de le leur rappeler……

zoé
zoé
il y a 1 mois
Reply to  Jojo

Risquer d’y laisser sa vie tout ça pour passer 15 jours de vacances est d’une bêtise innommable.

Dominique
Dominique
il y a 1 mois

De plus en plus de médecins devraient avoir honte de certains de leurs confrères et le clamer.

Sinon demain, les gens n’auront plus confiance dans les médecins et les classeront en dessous des chauffeurs de taxis.

Christian Jour
Christian Jour
il y a 1 mois

Ils s’en prennent à nos enfants, là ils vont trop loin. Là ça va péter. c’est nous qui allons venir vous cherchez avec les dents. méfiez vous, un peuple en colère est difficilement contrôlable.

GAVIVA
GAVIVA
il y a 1 mois

ils ont essayé le coup du syndrôme de Kawasaki et j’en passe.
Le but, entre autres, est de vacciner à vie plusieurs fois par an, donc autant commencer par les enfants.
Salopards

Baba
Baba
il y a 1 mois
Reply to  GAVIVA

Malheureusement il ne s’agit pas seulement d’un rapport de fric. Ca va beaucoup plus loin que ça. Macron s’est inscrit dans une mouvance transhumaniste par le transgénisme, le clonage, l’eugénisme et l’orthogénie. Hors le matériel ARN de Pfyser est sensé répondre en partie à cette folie paranoïaque, d’autant plus vite si on l’injecte chez les plus petits. Les enfants sont dès-lors considérés comme des cobayes, ce qui est explicitement démontré dans cet article:
https://theresezrihendvir.wordpress.com/2021/07/28/les-premiers-enfants-cobayes-seront-israeliens-sputnik-davantage-denfants-de-5-a-11-ans-seront-testes-pour-letude-des-vaccins-pfizer-et-moderna/

Julie
Julie
il y a 1 mois

Qu’est-ce que c’est que ça, encore ? Un Pim’s pour moi, c’est un biscuit.

inconnue
inconnue
il y a 1 mois

assassins d’un jour assassins toujours, ils n’ont pas droit de vie ou de mort sur quiconque et surtout pas sur nos enfants, j’aimerai savoir comme ils se comportent avec les leurs, leur devise est ;: faites ce que je vous dis mais pas ce que je fais

Mauve
Mauve
il y a 1 mois

Tous vaccinés en ogm (organisme génétiquement modifié), il n’y aura plus de groupe contrôle qui par sa santé contrastante signalera les dérives de la mafia pharmaceutique. Donc il faut que tous soient « contaminés » par les traitements débilitants.

Une coincidence ou un fait exprès, ces temps-ci sur SudRadio une pub alarmiste du ministère de l’agriculture signale un problème incompréhensible de plantes pour lequel il est impossible de comprendre ce qu’on peut faire mais il est clairement indiqué que c’est grave car il N’Y A PAS DE SYMPTOMES. Donc c’est comme le terrorisme médiatique de cas de Covid variant #5863923786439 asymptômatique.

Baba
Baba
il y a 1 mois
Reply to  Mauve

Tout ça n’est pas très clair. Pourriez-vous nous donner vos références pour ce: » problème de plante »? Merci d’avance.

Mauve
Mauve
il y a 1 mois

Je veux dire que ça vient volontairement intoxiquer encore davantage l’ambiance fabriquée de psychose générale afin que les gens cèdent aux injonctions du gouvernement.

BobbyFR94
BobbyFR94
il y a 1 mois

Christine, pour moi, tu es dans le vrai, en fait on peut résumer ce qu’on pourrait appeler cirque, s’il n’y avait eu et continue à avoir, en quantité de plus en plus faible, des morts et des handicapés, à vie pour certains, ceci ::

Le COVID a fait éliminer mais d’abord assassiner (euthanasie déguisée !) les plus âgés, et le poison injecté, bientôt de force au plus jeune, sans oublier les femmes enceintes, afin de, selon, les tuer directement, ou déglinguer leur patrimoine génétique, aboutira à la stérilité, les cancers et autres résultats, en clair à l’élimination indirecte de la population visée, enfin avant que, devenant inférieur en nombre et en force, nous ne soyons achevé par qui vous savez…

Parce que, et il est toujours bon de le rappeler, vous l’avez vu, vous, la « diversité » piquouzée ?

[…]
Donc je formule maintenant mon hypothèse :

lls SAVENT que les effets secondaires vont arriver avec la grippe, grosso-modo, à partir du mois d’octobre, et ils comptent bien avoir fait piqouzer le nombre maximum de « cibles »

Dans tous les cas, nous aurons la réponse dans moins de 3 mois, sans aucun doute les 3 mois les plus longs de notre vie…

ll nous faut continuer à regarder la situation en ISRAEL et en ANGLETERRE, mais aussi en ISLANDE …

ll est possible aussi, que, les résultats n’étant pas ceux escomptés, « ils » aient décidé de passer au plan « B » : la provocation d’une guerre, guerre qui aboutira au même but que la fausse crise sanitaire, à savoir la réduction rapide du nombre de gens instruits en France…

jeanlg75
jeanlg75
il y a 1 mois

Quelles sont les ideologies qui conditionnent les enfants sans l’accord des parents ?
– Islamisme
– Communisme
– Socialisme
– LGBTisme
– Progressisme

Lire Aussi