Si je voyais Macron ou un de ses sbires agoniser sur le bord de la route, leur porterais-je secours ?

PEUT-ON ET DOIT-ON TOUT PARDONNER?

   Je me suis souvent et longtemps posé cette question. S’il s’agit de pardonner à un proche, à un ami, la réponse est oui. Je pardonne volontiers, n’étant pas parfait moi-même et ayant sûrement des choses à me faire pardonner. Mais doit-on pardonner à son pire ennemi, ou même au pire ennemi d’un peuple, surtout quand ce dernier persiste dans sa haine et dans son désir de nuire autant ou davantage?  Pour ses ennemis  propres, le pardon est affaire de conscience. On peut pardonner à titre personnel à l’ennemi d’un peuple mais pas au nom de ce même peuple.
   Pour ce qui est de l’ennemi d’un peuple, je lui vois en fait  deux sortes d’ennemis, d’adversaires : ceux qui prennent des décisions de bonne foi, même si elles sont mauvaises ;  à ceux-là, je pense que l’on peut pardonner facilement. Et surtout s’il n’y a pas mort d’homme. Errare humanum est. La deuxième sorte d’ennemis, ce sont ceux qui prennent  de mauvaises décisions à dessein, par haine de leur  peuple ou d’un autre peuple. L’histoire nous en fournit bien des exemples.
   Personnellement, je ne pardonne pas aux nazis car ce qu’ils ont commis est impardonnable. Je ne pardonne pas non plus à ceux qui tuent dans notre pays au nom d’une idéologie fumeuse, ni non plus à ceux qui ont favorisé cela, par leurs décisions, leurs lâchetés, leurs compromissions. Je vois dans Macron et ses affidés les pires ennemis actuels  de notre pays. Avec leur  pass sanitaire exigé dans les hôpitaux et les maisons de retraite, ils ont franchi les limites de l’ignominie .Des millions  de personnes vont être obligées de se faire vacciner à leur corps défendant ou de faire procéder à des tests coûteux. Finis les chimiothérapies, les examens vitaux sans ce pass ou ce test. D’autant plus que cela va retarder la mise en route de protocoles de soins urgents. Quand on sait que chaque minute compte dans des affections gravissimes comme le cancer,  on voit à quel degré de saloperie ces gens-là sont parvenus.
   C’est pour cela que ce matin, à mon réveil, je me suis posé le cas de conscience suivant : si je voyais, pure hypothèse, Macron et quelques  uns de ses sbires agoniser au revers d’un fossé, leur  porterais-je secours ou les abandonnerais-je à leur  sort? Je suis chrétien et catho, et mon premier réflexe aurait été  de dire, je leur  porte secours. J’ai longtemps hésité. J’avoue que je n’en suis pas fier. Et puis, deuxième question, à titre personnel, leur  pardonnerais-je? Là aussi, j’ai hésité longtemps, très longtemps. Je suis un naïf, un peu comme le héros des romans de  Paul Guth, l’écrivain, je cherche toujours une étincelle de bonté chez les pires ordures, parfois à travers d’incroyables couches successives de saloperies. Mais là, chez LREM, Macron et cie, je n’en vois pas. À mon questionnement matutinal, j’ai opté pour la voie la plus humaine en adéquation avec mes valeurs : je leur   porterais secours, mais je ne leur pardonnerais pas. J’ai ainsi résolu un cas de casuistique personnel. Je me suis souvenu du vers de Victor Hugo : « Donne-lui tout de même à boire», dit mon père! Et citation personnelle : «L’ignominie est la seule limite au pardon.»
Note de Christine Tasin
Argo tu es bien trop bon… face à ces ordures qui, elles, font ce qu’il faut pour que nombre des nôtres crèvent. Moi, voyant Macron en piteux état au. bord de la route, certes je ne luis roulerais pas dessus, je suis incapable de ce genre de choses, mais je passerais mon chemin en lui cirant : crève, charogne !

 155 total views,  1 views today

image_pdf

55 Commentaires

  1. Beaucoup , ici, sont très mesurés car personne ne parle de faire une marche arrière pour le terminer

  2. Pour ma part je le laisserai crever !
    Pas de pitié pour ceux qui détruisent la France !

  3. Macron agoniser sur le bord de la route …, tant pis pour lui !, Le fidèle serviteur des mondialistes qui fait crever les petites entreprises , les petits commerces , les hopitaux et beaucoup d’autres Français avec sa politique génocidaire n’a droit a aucun égard ! Alors , sur le bord de la route …, qu’il se démerde !!

  4. Quand on conduit on regarde la route et pas le fossé donc je peux pas les voir !

  5. J’ai lu toutes les possibilités de porter aide à ces deux moribonds et mon coeur est rempli de joie en voyant que les Français Patriotes sont également des Chrétiens accomplis.
    Que de charité, d’amour, et de pardon de l’autre dans toutes vos déclarations.
    Que faire pour être à la hauteur de votre compassion ?
    Avoir la patience d’attendre qu’ils crèvent pour leur clôre les yeux ? 🤔😣😋

  6. Personne n’a pardonné à Hitler, pourquoi pardonner à Macron qui, lui, utilise des injections à moyen terme ? Beaucoup de soignants témoignent que ces injections tuent plus que le virus !

  7. Je pense que j’appellerais les secours en me trompant de quelques centaines de metres . Faut bien qu’il goute un peu du jus des GJ handicapés .

  8. A macron et à ses sbires je dirais ceci « Seul Dieu à le pouvoir de pardonner…manque de bol pour vous, je ne suis pas Dieu; mais par contre je veux bien organiser votre rencontre avec lui. »

  9. La morale voudrait que l’on s’arrête, même s’il nous prend pour des crottes toute l’année. Mais au volant, il m’arrive d’avoir des absences, d’oublier de mettre mon clignotant pour m’arrêter…
    Il aura des chauffeurs jusqu’à la fin de ses jours mais la scène fait du bien à imaginer en tout cas !

  10. Je vois foutriquet et cache sex entrain de crever sur le bord de la route , je m’arrête et je leurs fait un magnifique bras d’honneur et je reprend la route .

  11. Biensur sinon je serais accusée de non assistance à personne en danger. Je leur ferais 1 injection de rivotril, les mettrais en position pls au milieu de la route devant mes roues et irais chercher les secours évidemment. 😈

  12. De tout sur, s’il crève à l’ombre, je le tire au soleil pour qu’il crève plus vite !

  13. Je m’arrête pour me rendre mieux compte des dégâts qu’il aurait subi, je lui dit que j’appelle les secours je sors mon smartphone et je fais des jeux en regardant de temps à autres, s’il est tjrs bien à l’agonie, un rictus se forme sur mon visage, le même rictus que momo a quand il fait mourir le peuple Français.
    C’est une route peu fréquentée, donc ce serait moi son sauveur ???
    Eh ben non, j’ai (comme lui pour les Français qu’il tue) un grand plaisir à le voir trépasser cette ordure !!

  14. Je m’arrêterais, baisserais mon pantalon ou relèverais ma jupe selon la tenue de ce BEAU JOUR et leur ferais CACA dessus!
    Et tant pis si j’en viens, pour eux je suis prête à TOUS LES EFFORTS!

  15. Moi? Si je voyais l’un de ces salopards ou Macron lui même sur le bord de la route agonisant , je m’arrêterais , je le mettrais dans mon coffre jusque chez moi et je le réanimerais … je le ferais parler pour connaître l’origine de son plan destructeur et découvrir le nom de ses maîtres qui font gesticuler comme une marionnette de chiffon ! Mais toujours en utilisant une méthode douce et chrétienne comme le faisaient les conquistadors Espagnol aux Amériques !!!

  16. Coquille :
    en lui cirant : crève, charogne !
    en lui cRIant : crève, charogne !
    Ma question personnelle concernant un salopard c’est : « Si je le voyais faire du stop en plein Sahara, est-ce que je m’arrêterai ? »
    Et pour Macron ma réponse est « Non… »

  17. Je pense que je descendrai de mon véhicule lui dirai ce que je pense entre quatres yeux et le laisserai crevé comme une merde et partirai en claxonan pour lui signifier ma joie.

  18. Non il ne faut pas le sauver, il faut rien faire, il faut le laisser crever tout seul et ce jour là mon portable sera à plat et je ne pourrais pas appeler du secours. Surtout ne pas lui pisser à la gueule, ça pourrait le sauver.

  19. Les bords de route vont être chargé de charognes … tellement notre pays compte de traitres et de corrompus.

  20. Ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse ! Je les laisserai face aux portes de l’enfer là où se trouve leur place !

  21. AUCUN PARDON … la guillotine sur la place publique … et la liste des prétendants est longue

  22. Je pense qu’il faut secourir tout le monde en se fichant des avis de Darmanin, j’étais au second degré, le lecteur aura compris, et on ne peut non plus percer des poupées en maudissant. Ce qu’on peut faire, c’est espérer une justice divine, invoquer pour remettre le pape dans le droit chemin ou espérer que Macron se cogne à un poteau et devienne lucide et responsable. A contrario, qui refuserait les secours. Même le Noir le plus raciste qui se noie ne va pas refuser la main blanche qui se présente à lui….

  23. Si je m’arrête je les soigne et je les mets en prison aux travaux forcés à vie pour essayer de redresser leurs neurones tellement tordus

    • Et c’est vous qui payez le » loger nourri blanchi »? ça marche . Parce que vous ne trouverez pas beaucoup de c… pour vous aider.

  24. Au vu de ce qui se passe actuellement avec des gens « dissous » car ils se sont substitués aux autorités et fonctions publiques, je crois qu’il ne faut pas se substituer aux secours sous peine de se retrouver au tribunal, donc, logiquement, laisser là mais prévenir les secours.
    C’est moche à dire mais il faut rester logique. Vous ne pouvez plus aller à l’hôpital, vous n’allez pas au centre de vaccination. Vous ne pouvez plus aller à la gare, vous ne répondez pas à la convocation au commissariat, etc etc.Ces lois à la Macron sont étranges mais elles permettent la réflexion. En plus , si Macron et Castex sont amochés dans leur voiture en feu, ne commencez pas à faire la circulation et prévenir les autres voitures qui déboulent, vous vous substituez à la police et donc, vous irez là aussi au tribunal. Voyez d’abord avec Darmanin si vous avez l’autorisation.

  25. Chers Amis,
    On simplifie, on écoute Vladimir Poutine:
    Il revient à Dieu de pardonner aux criminels, il est de ma responsabilité de les lui envoyer.
    Petit dicton:
    Dieu n’a pas fait tous les hommes égaux, Samuel Colt, oui.
    Rapprochons nous des frères Smith et Wesson, si vous voyez trainer un modèle 29, c’est un peu antique, mais, à 20 m !
    Bonne journée,
    Gérard

    • Ah je les connais bien, il y en a un qui habite au 35 de ma rue et l’autre au 7.

  26. Marrant, on dirait une question du Code de la route.

    « Je vois Macron et Castex agonisant sur le bord de la route. Quel est mon premier réflexe ? »

    Réponse 1 : Je continue mon chemin en klaxonnant et lançant un doigt d’honneur

    Réponse 2 : Je fais une embardée pour tenter de les achever

    Réponse 3 : Je m’arrête pour piquer leur pass sanitaire

    Réponse 4 : Je m’arrête pour venir à leur secours et me faire (encore) entuber

  27. Il y a tres longtemps de cela (en 77) lors d’une soiree d’ete en Provence un collegue m’avait demande si, chance me le permettant, j’aurais pu tuer Hitler..
    Ma reponse lui paru etrange.
    « En quelle annee? »
    « Comment cela quelle annee? »
    « En 1933 quand il a ete elu, je ne l’aurais pas fait. En 1936 quand ses actions commencaient a prouver ce qu’il allait faire dans le futur, oui je l’aurais tue sans la moindre hesitation. »
    Pareil avec les saloperies qui dirigent le monde aujourd’hui.

      • Tuer Hitler, dès 1939, c’est ce qu’a tenté de faire un personnage extraordinaire, Georg Elser : un résistant solitaire et méconnu.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Georg_Elser
        Hitler n’a survécu que grâce à un coup de chance, comme lorsqu’il n’a été que légèrement blessé dans un attentat perpétré quelques années plus tard cette fois par ses propres généraux.
        Ce qui a contribué à persuader Hitler que Dieu était avec lui.

  28. Je suis catho aussi mais je ne leur apporterais aucune aide , je suis partisan du retour de la peine de mort , et il a bien dit que la bête de l’avènement est ici , c’est un larbin a démon , un ennemi du christianisme .

    • Pas seulement du christianisme, de l’humanité, de tout ce qui est vivant, des chiens, des chats, des arbres, et des galaxies !
      Gérard

  29. Je ne crois pas. Je les laisserai dans leur galère pour qu ils voient plus clair.

Les commentaires sont fermés.