Pass sanitaire : l’Assemblée Nationale poignarde la France. Debout !

dictature sanitaire République et laïcité Publié le 23 juillet 2021 - par - 12 commentaires

Print Friendly, PDF & Email
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Romain Roguozinsky
Romain Roguozinsky
il y a 1 mois

S »il le faut je reviendrai à mon vieux portable avec un forfait de 8 euros et je n’utiliserai plus le nouveau !

OSCAR
OSCAR
il y a 1 mois

comment obtenir la liste de ceux présents a l’assemblée ?
et, ne connaissant pas bien les coutumes de ces moins que rien, ceux qui sont absents peuvent ils accéder au vote en désignant quelqu’un ?
je serais curieux de savoir qui a voté contre, et pour surtout…ça peut servir quand, ensuite ils viennent parler de la FIERTE de voter, ces moins que rien…

vieux bidasse
vieux bidasse
il y a 1 mois

Que pouvons nous attendre de coprolithes?

ber1
ber1
il y a 1 mois

Voilà une preuve d’honnêteté. Des gens de partis opposés qui se rejoignent pour une cause noble. Ca nous change de l’esbrouffe du « tous en ensemble », « du partage », « du vivre ensemble » avancé par ceux qui excluent les citoyens qui n’ont pas la pensée unique.

jeanlg75
jeanlg75
il y a 1 mois

Et comme en 1940, ils votèrent les pleins pouvoir à Macron, pardon, ils donnèrent les pleins pouvoir au « passe-sanitaire »…

Christian Jour
Christian Jour
il y a 1 mois

députés, non, des putes oui.

Dominique
Dominique
il y a 1 mois

Pire que du temps de l’occupation par les nazis. On alors pouvait faire du marché noir.
Oû et comment peut-on acheter un faux pass sanitaire de thérapie génique dangereuse?

FILIGRANE
FILIGRANE
il y a 1 mois

Bonjour, Et si on contactait notre assurance? Que découvririons-nous?

Intéressant et révélateur cet article 19 juillet 2021…:

« Simplissime : les contrats d’assurance-vie et de prêts interdisent la vaccination anti-covid »

https://cv19.fr/2021/07/19/simplissime-les-contrats-dassurance-vie-et-de-prets-interdisent-lavaccination-anti-covid/ »

Il y a de quoi creuser le sujet… Cela nous évitera peut-être de creuser autre chose!
Humour noir s’abstenir!

On se croirait en présence d’un « Petit Poucet » qui nous aurait laissé des petits cailloux blancs dans la forêt pour nous conduire sur le bon chemin…

Les industries produisant les dites « injections miracles » frisant les 100% de taux de réussite (réussite de quoi au fait?), se seraient exonérées paraît-il de toute responsabilité, les assurances-vie et de prêts auraient également pris de même leurs précautions…. Tiens, tiens, y aurait-il anguille sous roche?

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois
Reply to  FILIGRANE

page introuvable

patriote
patriote
il y a 1 mois

Pour ceux qui veulent savoir comment ça se passe à l’assemblée, c’est du domaine public. Allez lire le compte rendu de la séance à l’assemblée du jeudi 22 juillet et qui a fait l’objet d’un vote sur l’ensemble du texte qui vous sera appliqué. Sur 577 députés seulement 231 ont votés (sachant qu’il y a aussi des délégations de vote). Tout cela la nuit avec un vote à 5h40 du matin. Et même si le Sénat n’est pas d’accord, c’est ce texte qui sera rediscuté et re-voté en dernier ressort par l’Assemblée!
https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/comptes-rendus/seance/session-extraordinaire-de-2020-2021/troisieme-seance-du-jeudi-22-juillet-2021

patriote
patriote
il y a 1 mois
Reply to  patriote

Alors avec 117 votes pour et 86 votes contre, il aurait seulement fallu 32 voix de plus de députés de l’opposition pour dire non à ce texte. Ils étaient où ces députés?
Voilà comment fonctionne le système dit démocratique en France. Les élus ne se sentent pas concernés pour représenter leurs électeurs!!!!! Savez vous que l’assemblée et le Sénat ont refusé de mettre en place le passe sanitaire dans le parlement? Ben justement en arguant du fait que ce serait inconstitutionnel qu’un élu de la nation ne puisse pas entrée dans l’hémicycle sans son PASSE. C’est fort quand même, on va voir si le conseil constitutionnel va entériner cette perte de liberté pour le peuple au motif d’inconstitutionnalité! Les sénateurs et les députés se sont déjà exclus du dispositif.

Lire Aussi