L’apartheid sanitaire commence aujourd’hui, mercredi 21 juillet

A ne pas manquer dictature sanitaire Liberté d'expression Publié le 21 juillet 2021 - par - 45 commentaires

 

A partir d’aujourd’hui, mercredi 21 juillet, il faudra se munir de son passe sanitaire (c’est-à-dire avoir été vacciné ou testé) pour entrer dans les cinémas, musées, théâtres, bibliothèques, salles de conférences ou de réunions, chapiteaux, salles de danse, zoos, piscines, bateaux de croisières, établissements de culte ou sportifs accueillant plus de 50 personnes (liste complète : ici)

Dans ces lieux protégés des parias pestiférés non-vaccinés règnera le non-port du masque. Mais paradoxalement, certaines préfectures l’imposent à nouveau à l’extérieur, comme hier, celle de Charente-Maritime à 45 communes, dont La Rochelle, Châtelaillon-Plage ou Ars-en-Ré (France Bleu).

Puis, à partir du 2 août, ce sera le tour des TGV et Intercités, des cars pour les trajet interrégionaux et des vols domestiques qui n’embarqueront que les voyageurs « purs » et leur précieux sésame sanitaire  : pas de passe = pas de billet (L’Internaute). Même principe aux entrées des bars, cafés et restaurants : pas d’ausweis = pas de blonde fraîche, pas de petit noir au zinc ou de steack-frites, même en terrasse (Le Progrès). Ingérable pour les restaurateurs ? Mais Macron s’en fout !

En ce mercredi estival et ensoleillé débute donc l’affreux apartheid sanitaire rêvé par un gouvernement se voulant intraitable avec les contrevenants.

« Il y aura des contrôles et des sanctions » a assuré le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal ce lundi. Ainsi, déroger à la règle du pass sanitaire une fois vaudra une contravention de 5e classe de 1500 euros d’amende pour une personne physique, 7500 euros pour une personne morale, a-t-il expliqué. À la troisième réitération, cela passe à un délit qui peut aller jusqu’à 1 an et 9000 euros d’amende pour une personne physique, 1 an et 45.000 euros pour une personne morale » a précisé le porte-parole du gouvernement » (BFMTV)

Un véritable et scandaleux chantage au vaccin s’impose donc dès aujourd’hui en France. Mais pour se faire soigner, faudra-t-il également être vacciné et présenter son passe sanitaire ?

Apparemment oui à l’hôpital de Haguenau qui tente de tente de justifier cet avertissement pour le mois d’août : « Cette affiche n’est qu’un rappel des propos tenus par le président […] indique Magaly Haeffele, la directrice adjointe du CHH. Aujourd’hui nous ne disposons pas de plus d’information que le public sur la question. On attend des consignes ministérielles précises. » (DNA)

 

Les non-vaccinés bientôt interdits de soins ? Et non, ce n’est pas un bobard de l’hôpital d’Haguenau…

Puis, perfides envers les antivax par servilité envers leur maître macronien, les DNA ajoutent « … problème, ces affiches s’inscrivent dans un contexte national déjà tendu, marqué par la multiplication des manifestations anti-vaccins et des actes de vandalisme dans des centres de vaccination. Et sur les réseaux sociaux, quelques Twittos ont partagé leur inquiétude et leur colère » (tout en se contredisant plus loin : « L’hôpital haguenovien a reçu un déferlement d’appels et de messages pas très sympathiques »).

De la directrice de centre hospitalier au journaleux de quotidiens subventionnés, du patron de restaurant exigeant votre QR Code pour boire un café en terrasse à la caissière vous demandant de façon péremptoire d’ajuster votre masque, Sydney Touati nous explique les ressorts de cette dictature sanitaire et de la « benallisation de la société ».

 

L’instauration du régime biocratique en France

Ce régime se caractérise par la prise en charge par les bureaucraties proliférantes de la santé individuelle de chacun.

Les citoyens sont dépossédés du droit fondamental de choisir librement ce qui est bon pour eux et sont soumis à d’incessants contrôles diligentés non seulement par les fonctionnaires publics mais par quantité de civils qui se voient investis de l’autorité de la puissance publique : cafetiers, tenanciers de boites de nuits, vigiles, agents de la SNCF, personnel des centres commerciaux, femmes de ménage…une milice informelle, protéiforme possède tout à coup le droit de contrôler, réprimer, exclure, dénoncer ceux que le pouvoir désigne comme de dangereux malfaisants.

La moindre caissière de supermarché exerce des prérogatives de puissance publique.

Cette tendance à octroyer aux civils des pouvoirs de police, est propre à tous les totalitarismes. Le stade de la délation généralisée est ici dépassée.

Avec le corpus de règles préconisées par le président Macron, n’importe quelle personne qui partage le point de vue de l’exécutif peut et doit exercer une fonction répressive. Le cafetier qui refuserait d’exercer une telle fonction, sera durement sanctionné. Nous constatons que E.Macron veut imposer à la société toute entière la « doctrine Benalla » à laquelle il été contraint de renoncer et qui autorise un civil qui plaît au « prince »à commander aux préfets de la République.

Le processus de la « benallisation » de la société, opère à tous les niveaux et dans tous les domaines de la société.

Le pouvoir exécutif règne sur les autres pouvoirs et secteurs d’activité.

Cinémas, centres commerciaux, théâtres, opéras, terrain de sport… sont appelés à coopérer à la chasse aux non-vaccinés.Liberté de circuler librement, liberté de se divertir, de faire du sport, liberté du commerce, liberté de culte, de réunion…toutes les libertés sont sévèrement encadrées, voire supprimées pour les non-vaccinés.

La société civile est enrôlée malgré elle dans cette croisade hygiéniste.Public et privé sont soumis directement aux ordres de l’exécutif. La tyrannie envahit toutes les sphères de la vie sociale aussi bien horizontalement que verticalement. Les relais de la tyrannie macronienne au quotidien, sont les modestes employés, des « benalla ».

Même enrôlement-soumission au sommet de l’État. L’Assemblée Nationale fonctionne comme une simple caisse d’enregistrement.

Son attitude est d’autant plus choquante, que le pouvoir exécutif n’a cessé de dire la même chose et son contraire. Cela est frappant lorsque l’on examine sa relation aux masques et à l’hydroxychloroquine…« Les masques ne servent à rien » répète la porte-parole de l’Élysée. Puis, le gouvernement décrète que le port du masque est obligatoire y compris dans l’espace public, y compris pour les enfants.

En janvier 2020, l’hydroxychloroquine est classée dans la catégorie des substances toxiques. Puis elle est partiellement autorisée, puis interdite sur la base d’un faux rapport, puis autorisée…L’Assemblée Nationale mécaniquement valide, enregistre, transformant en « loi » n’importe quelles bizarreries de l’exécutif, y compris celles qui sont contraires aux principes fondamentaux du droit, qui créent des centaines de milliers de chômeurs supplémentaires, qui précipitent dans la pauvreté un million de Français supplémentaires, qui accroissent de manière vertigineuse l’endettement public, qui désorganisent des pans entiers de l’économie…

Résultat : les élus sont totalement discrédités. L’abstention aux élections en 2021 bat tous les records.

En ce 13 juillet 2021, le Président transgresse les limites imposées à son statut, en faisant basculer la France dans la dictature hygiéniste et sanitaire, en annulant dans les faits la séparation des pouvoirs ; en étendant à n’importe quel « benalla » des prérogatives de puissance publique.

[en fait le 12 juillet au soir – NDA]

L’Histoire montre que le processus de non-différenciation, la « caporalisation » de la société, est la source de la violence primordiale. Pour éviter la guerre de tous contre tous provoqué par la politique du tyran, celui-ci réactive le mécanisme de la victime émissaire qui permet de reconstruire l’unité perdue par la désignation d’une victime.Le lynchage des non-vaccinés requiert la participation active du plus grand nombre.

Surtout ne pas soigner les Français.

Il y a cependant une logique dans cette déconstruction gouvernementale. Une volonté têtue, obstinée, absurde sous-tend toutes les décisions de l’exécutif dont la devise constante semble être : ne pas faire usage des moyens dont on dispose pour soigner la grippe chinoise Covid-19. Faire comme si ces moyens n’existent pas.

Ne pas soigner est donc la règle du pouvoir.

Le corollaire de ce surprenant théorème est de livrer les Français aux virus, sans soin, hormis le Doliprane. Attendre, puis aller aux urgences, en réanimation, à la morgue. Ça marche. Le meurtre organisé à ses adeptes.

Tous les corps constitués suivent. Certains voudraient plus de répression, plus d’interdits. Le mépris, la haine du peuple sont présents dans toutes les décisions officielles. On ne s’adresse plus à des citoyens libres et éclairés, disposant d’un libre-arbitre, mais à un troupeau apeuré.

La peur est sciemment entretenue, orchestrée.

Mais Internet est là. L’information circule malgré l’auto-censure pratiquée par les grands médias. Et puis les médecins, à la suite du Professeur Raoult, soignent. La stratégie mortifère du pouvoir s’enraye. L’hécatombe annoncée (espérée ?) n’aura pas lieu.

Le second corollaire du « pas de soin » conduit au tout vaccinal. Une course de vitesse s’engage. Il faut vacciner vite et fort. Alors que la létalité du Covid-19 est au plus bas (0,5% à l’IHU de Marseille), que les jeunes et les enfants sont épargnés, on persiste à répandre la terreur avec les « variants ».

On décrète l’urgence vaccinale. On appelle les français à s’injecter dans le corps une substance qui n’a reçu qu’une autorisation provisoire de mise sur le marché, d’une durée d’un an. Une substance dont on ne sait pas grand chose et qui est officiellement dans une phase expérimentale.

Les vaccinés sont donc, de facto, des cobayes. Les Français sont les « malgré nous » de cette étrange croisade vaccinale. Il faut aller vite, écouler les stocks existants car le vrai vaccin est annoncé pour la fin de l’année.

Les reniements du Président.

Ce 13 juillet 2021, la ligne rouge est franchie. Le pouvoir se renie, devient ouvertement parjure. Il avait déclaré solennellement que le pass sanitaire ne serait pas imposé dans les actes concernant la vie au quotidien. Sans motif de santé sérieux, le président Macron fait souffler le vent mauvais de la discorde. Il oppose deux catégories de citoyens que rien a priori ne distinguent et pour supprimer cette « gémellité » appelle, comme dans les mythes anciens, au lynchage des non-vaccinés. Cain tue Abel tout comme Romulus tue Remus.

Rien ne distingue un vacciné en bonne santé d’un non vacciné en bonne santé. Pourtant, l’un est appelé à « tuer socialement » l’autre.

La stratégie de la victime émissaire, propre à tous les régimes livrés a la violence destructrice, se met en place. Face à l’énormité de la manœuvre, on se dit : le Président bluffe. C’est un coup de poker destiné à faire plier une grande partie des « résistants ».

Effectivement, si l’on en croit les chiffres officiels communiqués, des millions de Français se rendent, abdiquent. Cette soumission est le signe d’un effondrement de la démocratie.

Les Français opposés à la vaccination expérimentale forcée, savent qu’ils ne peuvent compter ni sur les élus, ni sur les Institutions, ni sur les partis politiques et les syndicats.

L’opposition légale au pouvoir, n’existe plus en France. Si elle existe, elle demeure marginale et n’est pas visible médiatiquement.

Cependant, une minorité que l’on peut évaluer à 20% ne cédera pas au chantage. C’est une constante dans l’Histoire étudiée scientifiquement par Stanley Millgram.

Le pouvoir affrontera-t-il cette minorité d’irréductibles au risque d’entraîner le pays dans la spirale d’une très grave crise ?

Le Conseil d’État, la Cour de cassation, le Conseil Constitutionnel…vont-ils une nouvelle fois se soumettre à la dictature hygiéniste ou vont-ils remplir leur mission qui est de protéger et garantir les libertés fondamentales ?

Ironie de l’histoire : les non-vaccinés, stigmatisés, ostracisés, brimés…seront-ils les seuls à sortir indemnes de la folle entreprise de la vaccination expérimentale forcée ?

Que vont devenir les cobayes vaccinés ?

Combien de morts, de malades, de dépendants à vie cette politique va-t-elle engendrer ?

E. Macron et sa « bande » devront répondre devant l’Histoire, peut-être devant les juges (si la Justice survit à cette épreuve) des maux incalculables infligés aux Français.

Il est clair que le motif « défense de la santé », ne résiste pas à un examen sérieux. L’option pour un vaccin expérimental ne peut être exercée qu’à titre individuel étant précisé que cette maladie se soigne plutôt bien. Je peux en témoigner.

Le choix n’est pas entre le « vaccin » ou rien mais entre le ou les vaccins et différents traitements qui ont prouvé leur efficacité.

Pour quels motifs le pouvoir a-t-il pris la décision d’hystériser la société, allant dans le sens d’une industrie pharmaceutique peu scrupuleuse ?

Tout citoyen est en droit de se poser la question :

Y a t il conflit d’intérêts au plus haut sommet de l’Etat ?

Le Chef de l’État, tous les membres du gouvernement et tous ceux qui interviennent directement dans cette crise sanitaire doivent clairement faire savoir s’ils ont un conflit d’intérêts.

Le Chef de l’État a-t-il des liens directs ou indirects avec l’industrie pharmaceutique et les géants qui dominent l’économie mondiale ? Ont-ils soutenu ou financé sa campagne électorale ? Ont-ils, d’une manière pu d’une autre, favoriser son élection surprise ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Sidney Touati pour Dreuz.info.

https://www.dreuz.info/2021/07/linstauration-du-regime-biocratique-en-france-248079.html

Piscine ou petit festival de musical de province : dehors les non-vaccinés !

Print Friendly, PDF & Email
45 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
eulalie
eulalie
il y a 15 jours

un article sur le journal sputniknews – pourtant pas réputé collabo ! – https://fr.sputniknews.com/france/202107191045895718-le-bilan-journalier-des-nouvelles-contaminations-en-france-plonge-sous-la-barre-des-5000/
2 sujets :
1) le recul (provisoire ?) des contaminations
2) la vaccination.
cet article sans le dire, laisse penser que le premier découle du 2èm point.
je ne savais pas que le fait de prendre rendez vous pour se faire vacciner faisait reculer la 4ème vague !!!!

Christian Jour
Christian Jour
il y a 14 jours
Reply to  eulalie

Tous des menteurs, ils n’arrêtent pas, ils mentent sans arrêt, et on le sait les chiffres sont tronqués.

franck
franck
il y a 15 jours

Précision ! expliquez moi , comment mettre en place un pass sanitaire , alors que la loi , n’est toujours pas voté ( il me semble), il y a encore le sénat ! Ceux qui feront appliquer un pass Zanitaire seront de fait «  » hors la loi  » , les plaintes vont pleuvoir contre ceux qui la feront appliquer !

Gilles (Hayjaune)
Gilles (Hayjaune)
il y a 15 jours
Reply to  franck

Cela ne fait rien: le conseil d’état et le con. con. sont prêts à valider des mesures illégales, alors, pourquoi s’en faire.

Malou30
Malou30
il y a 14 jours
Reply to  franck

La justice est pourrie , rien a en attendre !

Gilles (Hayjaune)
Gilles (Hayjaune)
il y a 14 jours
Reply to  Malou30

Si, de lourdes sanctions à la tête du client, selon l’idéologie du mur des cons.

durandurand
durandurand
il y a 15 jours

Il faut arrêter de croire que les simples manifestations feront reculer la dictature , les dictatures tombent quand le peuple se soulève et cravate le dictateur et tous ceux qui l’ont soutenu , la seule solution la REVOLUCIONE !

Franz
Franz
il y a 15 jours

C’est fou tous les endroits qui existent et que je ne fréquente pas……

Mè che le tis : Pass macht frei ! (le Pass, c’est la Liberté !)

Gilles (Hayjaune)
Gilles (Hayjaune)
il y a 15 jours
Reply to  Franz

Vivez donc dans une grotte.

Franz
Franz
il y a 15 jours

Il y a assez d’anciens camps en France, où ont été enfermés, les Alsaciens, les Harkis, les pieds noirs, les Vietnamiens…..

Herr Macron n’a plus qu’à les rouvrir et à y enfermer les non vaccinés

Et il pourra placarder le beau portrait que nous connaissons : parce qu’il le vaut bien !

Filoxe
Filoxe
il y a 14 jours
Reply to  Franz

Non il dira « PARCE QUE C’EST MON PROJET ! ». Heil Macron !!

Franz
Franz
il y a 15 jours

Achtung ! Ce n’est pas de l’humour……….

Cela va être la réalité !

Franz
Franz
il y a 15 jours

« Les vaccinés sont donc, de facto, des cobayes. Les Français sont les « malgré nous » de cette étrange croisade vaccinale. Il faut aller vite, écouler les stocks existants car le vrai vaccin est annoncé pour la fin de l’année »

Nous avons eu un précédent avec le Levothyrox

Gilles (Hayjaune)
Gilles (Hayjaune)
il y a 15 jours

Excellent et si vrai: et, contrairement à ce que matraquent les salauds, cet article n’est pas « excessif », il reflète la réalité des heures sombres qui approchent.

Céline
Céline
il y a 15 jours

Anéantissement de l’humanité et des valeurs fondamentales de l’hôpital et de tout soignant? Les soignants accepteront-ils de refuser les soins aux non-piqouzés? Après avoir laissé faire l’euthanasie au rivotril de nos vieux? Et avant d’être virés comme des malpropres le 15/9.

Et la réaction des têtes de nœud des grandes gueules en ce moment même. Il vaut mieux en faire trop que pas assez…🤔 Je crois qu’ils sont définitivement perdus, noyés dans leur malhonnêteté « intellectuelle ». Comment peut-on encore les atteindre, échanger avec des personnes aussi imbibées de cette ignoble idéologie? Comment penser encore que les politiciens de ce gouvernement œuvrent pour le bien de tous les français? Expliquez-moi là!

Oups
Oups
il y a 15 jours

Bjr a tous, taper « qui es le banquier de Pfizer » et vous comprendrez ce n’ ai pas une blague. Et pour ceux qui rêvent d une révolution. Attendez toujours.

Mountain
Mountain
il y a 15 jours

Et menard qui vient de dire sur c news « normal de faire payer les tests pcr pour les non vaccinés ‘ »,pourri jusqu’à l’os celui là. Salopard.

Sugarhawk
Sugarhawk
il y a 15 jours

Pour l’heure, ces affiches sont prématurées et illégales !

GAVIVA
GAVIVA
il y a 15 jours

A partir d’aujourd’hui mes enfants n’iront plus à la piscine, au parc d’attractions ETC….ais eux il pètent la forme!
Quant à LUI, je suis pas certaine qu’il ira faire des looping sur des manèges de sitôt.
Je lui souhaite quand même d’aller MIEUX, il est jeune et je ne suis pas méchante!
https://rumble.com/vk2csu-tmoignage-son-fils-de-18-ans-en-ra-pour-un-vaccin.html

Hoplite
Hoplite
il y a 15 jours

Il est vraisemblable que les centres de vaccination demanderont un passe sanitaire… pour pouvoir entrer se faire vacciner.
Pour les hôpitaux idem tu fais une crise cardiaque t’es pas vacciné, tu meurs devant la porte

Gilles (Hayjaune)
Gilles (Hayjaune)
il y a 14 jours
Reply to  Hoplite

Excellent !

Le gôlois
Le gôlois
il y a 14 jours

Bienvenue en absurdistant

Argo
Argo
il y a 15 jours

Les prêtres vont-ils virer les fidèles non-vaccinés lors des messes dominicales? Même le Christ avait embrassé un lépreux!

GAVIVA
GAVIVA
il y a 15 jours
Reply to  Argo

Il n’était pas ministre….
https://www.fawkes-news.com/

GAVIVA
GAVIVA
il y a 15 jours
Reply to  Argo

pas député, pardon! mais pour ce que ça change!

Argo
Argo
il y a 14 jours
Reply to  GAVIVA

Je n’embrasserai jamais un député ou un ministre, le baiser de Judas, non merci!

GAVIVA
GAVIVA
il y a 14 jours
Reply to  Argo

Jamais je ne demanderais ceci à qui que ce soit…Mais c’était pour illustrer la photo jointe. Ca en dit long sur la manière dont ils nous percoivent.

GAVIVA
GAVIVA
il y a 14 jours
Reply to  Argo

comment image

Argo
Argo
il y a 14 jours
Reply to  GAVIVA

Sympa, on est mis aux même rang que les animaux! Quoique ce député doit faire partie du bétail parlementaire.

durandurand
durandurand
il y a 14 jours
Reply to  Argo

il nous faudrait son nom à cet ordure de députaille !

gerald Ginouves
gerald Ginouves
il y a 15 jours

NOus avons droit a une communication d épouvante . mais la faute initiale est celle du joueur fou de casino qui mise tout sur la même couleur ,qui s interdit de changer de stategie ayant disqualifié par la violence tout autre recours et de ce faits ne peut que continuer absurdement vers la vraie catastrophe sur une jambe , d ou ces décisions d un canard sans tête

GAVIVA
GAVIVA
il y a 15 jours

Une bien belle liste, un vrai tour de France!
https://www.fawkes-news.com/2021/07/liste-des-manifestations-venir-contre.html
bravo!

Julie
Julie
il y a 15 jours

A tous ceux qui ont voté le micron : vous ne l’emporterez pas au paradis et j’espère que vous souffrirez atrocement et bien longtemps.

jcc
jcc
il y a 14 jours

Aurions nous un PDG à la tête du Pays?
(Un Président Dictateur général).
L’abus des pastilles Vichy aurait-elle des effets secondaires indésirables?
Faudra-t-il un pass sanitaire pour aller aux sanitaires suite à des mesures dictatoriales qui nous font chier?
A quand un vaccin sous forme de suppositoire pour que nous soyons certains de l’avoir dans le Q…R code quoi qu’il arrive?

Charles Martel 02
Charles Martel 02
il y a 14 jours

Donc toi, français qui depuis plus de 40 ans cotise à la sécu, tu fais un arrêt cardiaque, les pompiers te récupèrent mais on te refuse les soins à l’entrée de l’hôpital parce que t’a pas le pass sanitaire et tu crèves… Sauf bien entendu si t’es un « Mamadou ou un Youssef » récemment débarqué clandestinement en France où là, tu auras droit à tous les soins et à toute l’attention du système de santé de Macron.
On sombre dans une débilité furieuse là

Almatho
Almatho
il y a 14 jours

—-« Le Chef de l’État a-t-il des liens directs ou indirects avec l’industrie pharmaceutique et les géants qui dominent l’économie mondiale ? Ont-ils soutenu ou financé sa campagne électorale ? Ont-ils pu, d’une manière ou d’une autre, favoriser son élection surprise ? »—-
—-Poser la question c’est déjà y répondre, que ce soit ce nuisible ou les autres qui grouillent autour, bouffent à la gamelle de l’élite mondialiste!—-

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 14 jours

Sarkozy avait déjà parlé du N.O.M, il disait que personne ne pourrait lui échapper, à l’époque le covid n’existait pas, savait-il quelque chose sur ce futur pass sanitaire ? nous y voilà mais savait-il qu’il y aurait tant de résistance ? la liberté en France n’est pas négociable car c’est la vie et l’asservissement n’est plus une vie.

gigobleu
gigobleu
il y a 14 jours

La propagande ose dire que ceux qui manifestent en portant une étoile jaune seraient antisémites? Pour éviter toute confusion, je propose d’afficher massivement une étoile jaune de forme chinoise pour protester contre la nouvelle ségrégation. Celle-ci aurait tout son sens. Et nous abstenir bien sûr de porter une étoile en forme d’étoile de David pour éviter de blesser les âmes sensibles. Aujourd’hui les nazis sont précisément ceux qui nous accusent d’afficher une étoile jaune.

GAVIVA
GAVIVA
il y a 14 jours

Vous avez tous déjà vu l’un ou l’autre spot TV propagandiste vax ces derniers temps.
Voici une petite version tirée de l’original mais tellement plus en phase avec leurs INTENTIONS, si bonnes que c’en est INFERNAL.
Prenez-le avec le sourire et sans aiguille!
https://www.youtube.com/watch?v=66X-Y35AYDM&t=16s

Van Dunord
Van Dunord
il y a 14 jours

En Angleterre et Israel 40 % des cas positifs sont vaccinés. Alors qu’en France on nous dit que 96 % des gens positifs sont non vaccinés. Cherchez l’erreur.
Soit ils nous mentent ou soit ils ne sont pas capables d’assembler des informations correctes venant des divers centres, et disent n’importe quoi. Avec le bordel qui regne dans ce pays, ça ne m’étonne pas.

durandurand
durandurand
il y a 14 jours
Reply to  Van Dunord

Je pencherai pour le mensonge et la manipulation des masses et des chiffres , seul le renversement de ce gouvernement d’assassins et de corrompus et son élinimation sera bénéfique au peuple !

Frejusien
frejusien
il y a 14 jours

Laissez-passer et pièce d’identité, c’est ahurissant, en si peu de temps, le tyran a mis sa griffe prédatrice sur toute la société

Ruddy
Ruddy
il y a 14 jours

Bravo aux cinémas qui ont limité leurs salles à 49 personnes pour échapper au pass sanitaire !

jojo
jojo
il y a 14 jours

réponse aux fous d’en haut :
il sera boycotté tous les lieux qui demanderont le pass sanitaire………
sauf bien sur l’invasion de l’assemblée nationale qui le refuse……..

Frejusien
frejusien
il y a 14 jours

papiiirr, papiiiiir !
on comprend maintenant comment Hitler a pu entrainer autant de moutons dans son délire,
macron doit être son admirateur secret

Lire Aussi