Pour devenir médecin en France… il faut satisfaire à l’idéologiquement correct !

A ne pas manquer République et laïcité Publié le 19 juillet 2021 - par - 30 commentaires

 

Les réformes se succèdent pour changer la France. Désormais même les bobos parisiens peuvent apprécier ce pour quoi ils ont veauté… Et de voir leurs chéris ayant bossé, aux résultats brillants, relégués dans des lycées de 2è, voire 3è zone aux résultats dopés à la réussite bodybuildée se dégonflant dès qu’elle se trouve confrontée à la réalité !

On a vu Sciences Popo depuis Décoing dont un spécimen, totalement lobotomisé, agressée de nuit dans un francilien trouvait des excuses à son agresseur ! L’ENA recomposée si ce n’est décomposée pour booster de prétendues élites allogènes ! Tout ceci après bien sûr plus d’une décennie d’école-collège-lycée au lavage de cerveau bien pensant : antiracisme univoque faisant du blanc le seul coupable, écologisme irraisonné et totalitaire, le genrisme promouvant la différence obligée LGBTQIA+ (et bientôt le Z pour zoophilie), pénitence décoloniale, et j’en passe !

Si nous ne sommes pas encore au niveau des Khmers rouges qui avaient promu une gosse de 12 ans comme toubib, voilà la réforme des études de médecine sous prétention d’ouvrir l’esprit des études médicales, de tester soi-disant la personnalité des postulants. En réalité il s’agit de trier les candidats au moyen d’épreuves orales sur leurs opinions ! Comme un air de totalitarisme…

Le Quotidien du médecin s’en alarme (Article partiel), une cinquantaine d’étudiant lésés à Paris !

Refusés « injustement » en deuxième année  de médecine :
à Paris, des bons élèves victimes de l’oral crient leur colère et leur désarroi

PAR LÉA GALANOPOULO – PUBLIÉ LE 12/07/2021

Des étudiants parisiens se sont réunis ce lundi 12 juillet, pour un sit-in organisé devant les locaux de l’Université de Paris. En première année d’accès aux études de santé (filière PASS), ils protestent contre la méthode de calcul jugée « injuste* » du classement final qui leur donne accès à la deuxième année de médecine.
* : pourquoi des guillemets ?

De fait, quelques jours après l’annonce des résultats définitifs, une cinquantaine d’étudiants très bien notés à l’écrit ont été relégués, perdant parfois plusieurs centaines de places, et finalement exclus de l’admission après l’oral. « C’est un scandale sans nom ! », réagit la mère d’un étudiant.

 

Et France Info, si ce n’est FranceINTOX, de nous sortir une formulation adoucie de la réalité !

Réforme des études de santé :
l’examen d’admission en deuxième année de médecine perturbé
par la nouvelle épreuve orale.

Solenne Le Hen Radio France (Une référence) Publié 

Depuis le mois de septembre et la mise en place de la réforme des études de santé et du numerus clausus, les couacs se multiplient aux examens d’admission en deuxième année de médecine. Exemple à l’université de Tours.

Ce devait être une première année d’études de médecine avec moins de bachotage, où l’on évaluerait les étudiants également sur leur personnalité… Mais depuis septembre 2020 et la mise en place de la réforme des études de santé et du numerus clausus, les couacs se multiplient.

À l’université de Tours (Un autre exemple après Paris, qui a dû se reproduire en bien des universités), par exemple, après les écrits de médecine, les étudiants de première année ont passé un oral il y a quelques jours, avec des sujets pour le moins décalés : la situation de la Grande Barrière de corail, par exemple… Des étudiants qui avaient excellé aux écrits ont ainsi été recalés à cause du coefficient appliqué à cette épreuve orale, ne portant pourtant pas sur une de leurs matières principales (le moins que l’on puisse dire, et même avec un coef. faible, rien à voir avec l’objectif des études médicales !).
Jeanne avait obtenu d’excellentes notes à l’écrit, sur des sujets de médecine, récompense de nombreuses heures de travail tout au long de l’année. « Avant le concours, je pouvais être à 10 ou 11 heures par jour, témoigne l’étudiante. Je ne prenais jamais de soirée… »

Une épreuve orale de même coefficient que les épreuves écrites

Admissible en deuxième année après l’écrit, il y avait encore l’oral à passer. Un oral de dix minutes sur un sujet qui n’a rien à voir avec la médecine, censé évaluer les capacités oratoires du candidat, sa personnalité et son empathie (surtout sa conformité idéologique, bande de faux-culs !). Un oral auquel les étudiants jugent avoir été à peine préparés et qui pourtant, côté coefficient, valait à Tours autant que l’écrit. « Je suis tombée à l’oral sur la préservation de la barrière de corail, sourit, amère, l’étudiante. J’en avais entendu parler, mais je ne m’étais jamais intéressée à la barrière de corail. J’ai lu le texte, je l’ai compris, donc j’ai su l’expliquer. Mais quand l’examinateur me posait des questions sur la barrière de corail, je n’en avais vraiment aucune idée. »

Résultat, la jeune fille de 18 ans tient seulement six minutes sur la barrière de corail et sa note est mauvaise. Cet oral balaie en quelques minutes les résultats écrits d’un an de travail : elle est recalée et n’ira pas en médecine l’an prochain, comme d’autres étudiants classés même parmi les dix meilleurs à l’écrit. « Jeanne a été, les premiers jours, absolument inconsolable, se souvient Pierre*, le père de l’étudiante. Il y a eu de nombreux étudiants dans son cas, y compris des étudiants qui étaient classés dans les dix premiers de ce classement qui comptait plus de 1 100 étudiants. »
* : et pense à veauter Minus aux prochaines élections !

« Comment peut-on déclasser sur un oral de dix minutes un jeune de 18 ans qui a investi un an et qui a réussi à l’écrit de manière incroyable ? »
Pierre
à franceinfo

Patrice Diot est le président de la faculté de médecine de Tours et président des doyens de médecine. Selon lui, les étudiants n’étaient pas jugés sur leurs connaissances sur la barrière de corail. « On n’attend pas d’un étudiant de connaître la problématique de la barrière de corail, assure-t-il. On attend de lui qu’il manifeste un intérêt pour l’état du monde dans lequel on vit et dans lequel on va vivre, d’être capable de prendre des positions, d’argumenter, mais pas de connaître le fond*. Ce n’était pas du tout cela. »
* : C’est bien cela, la CONFORMITE IDEOLOGIQUE !

Le but de la réforme est pourtant de diversifier les profils*
* : ce qu’ils disent, ils nous prennent vraiment pour des truffes !!!

Le but de la réforme, de ces nouvelles études, est justement d’élargir, de diversifier les profils des futurs médecins. « On nous reprochait de ne pas prendre en compte les compétences et les qualités humaines dans l’évaluation et dans l’entrée dans les études de santé, poursuit-il. C’est vraiment cela, la motivation de la réforme de l’entrée dans les études de santé. Il était donc assez naturel de donner la possibilité aux étudiants d’exprimer leurs qualités au travers d’oraux et entretiens. » 

« On nous reproche aujourd’hui l’inverse de ce qu’on nous reprochait hier. »
Patrice Diot, président de la fac de médecine de Tours
à franceinfo

Le ministère de l’Enseignement supérieur vient tout juste d’ouvrir des places supplémentaires en deuxième année de médecine dans une quinzaine d’universités*. Certains recalés de Tours pourraient donc finalement être admis. Si ce n’est pas le cas pour Jeanne qui rêvait de faire médecine, la jeune fille s’est résignée : elle ira en deuxième année de pharmacie.
* : reconnaissance du scandale, mais ne change pas le fond de la réforme !

Et certains iront faire leurs études en Belgique, en Roumanie, en Espagne si leurs parents ont les moyens !

Remarque, le hasard des évènements, une « filière PASS », pas pu trouver de formulation française !
Et comme le dit un commentaire, la tchache pour compétence !

 

Print Friendly, PDF & Email
30 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Sergio
Sergio
il y a 17 jours

On fait conneries sur conneries pour tout niveler par le bas. Pour plaire à tout ces pourris qui sont chez nous. Révolution

lucien
lucien
il y a 17 jours
Reply to  Sergio

Inévitable et salutaire.

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 16 jours
Reply to  lucien

Nous serons obligés d’en venir là. Mais c’est consternant .Les Français – les vrais – valent mieux, et méritent mieux que cela.

durandurand
durandurand
il y a 17 jours

Quand tous ces politichiens du sommet de les tas en passant par les sinistres ,les députailles , les sénatoches fantoches corrompues et traîtres détruisent tout ce que nos aïeux ont construit et mis en place pour la grandeur de la France ces ignobles salopards de tordus s’ingénue à pondre des lois totalement absurdes et liberticides dans tout les domaines régaliens , il ne nous reste qu’une chose la REVOLUTION !

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 16 jours
Reply to  durandurand

Leurs « lois absurdes et liberticides » ne sont concoctées et édictées que pour mieux nous mater, nous museler, nous asservir.

Argo
Argo
il y a 17 jours

On demandera bientôt aux médecins de savoir lire le coran! Ça ne va pas tarder!

Argo
Argo
il y a 17 jours

Le premier miracle du coran, c’est qu’il y ait eu autant d’abrutis pour le rédiger!

François des Groux
Administrateur
François des Groux
il y a 17 jours
Reply to  Argo

Et autant pour y croire et se conformer à toutes ses inepties !

Argo
Argo
il y a 16 jours

Je n’osais le dire de peur d’être traité d’islamophobe! Ce qui m’est déjà arrivé. On m’a même dit que je confondais modérés et islamistes radicaux! Merci François!

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 16 jours
Reply to  Argo

Moi aussi, j’y ai eu droit, avec l’incontournable « Pas d’amalgame ! » C’était à propos de la « Palestine ». Le nigaud inculte a eu droit à un petit cours d’histoire.

Joël
Joël
il y a 16 jours
Reply to  Argo

Visitez l’hôpital de Montbéliard, ils n’ont pas besoin de le lire, il est à tous les étages et dans toutes les chambres

Céline
Céline
il y a 17 jours

Il faut avoir la tchatche désormais pour être médecin. Ils peuvent être amenés à raconter n’importe quoi sur un sujet inconnu, vanter des produits innovants sans avoir de recul… il faut qu’ils soient capable de préserver la confiance du patient en toutes circonstances. Les connaissances médicales deviennent secondaires si ils ne savent pas vendre une théorie.

Argo
Argo
il y a 17 jours
Reply to  Céline

On en revient au temps des bonimenteurs d’antan, des arracheurs de dents et de leurs mensonges! Bonjour docteurs Diafoirus et Purgon, vous êtes chez vous!

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 16 jours
Reply to  Argo

Certaines grandes fortunes étatsuniennes ont commencé ainsi, grâce à des colporteurs de poudre de perlimpimpin qui soignait tout.
Qui aurait même pu soigner le Covid, d’ailleurs. Mais il n’avait pas encore été inventé.

jojo
jojo
il y a 17 jours

quand on voit le taux d’inculture de nos politicards , on se doit de faire un rapprochement avec l’effondrement de l’éducation nationale…….et au point ou on en est , encore 10 ans et on en arrivera à l’illettrisme pur et simple…….un robot doit il être instruit ??????
aux bons élèves , tirez vous de ce pays de merde ou vous n’avez plus d’avenir ni de considération…….avant qu’ils ne vous détruisent….

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 16 jours
Reply to  jojo

Peut-être vaudrait-il mieux les inciter à la résistance.

Antiislam
Administrateur
Antiislam
il y a 17 jours

Bonjour,

Merci pour cet article.

J’avais écrit un article sur ce scandale avant que la situation se précise :

https://resistancerepublicaine.com/2021/06/02/macronescu-modifie-le-concours-de-fin-de-premiere-annee-de-medecine-des-profs-de-commerce-comme-jury/

Finalement mon neveu a été victime de ce système.

Issu d’un lycée peu coté de banlieue, il a travaillé son année de médecine comme un dingue.

Il avait obtenu 15 de moyenne à ses écrits.

Il a été blackboulé à un oral où on l’interrogeait sur le réchauffement climatique.

Quel désespoir pour lui devant un tel arbitraire.

Une pétition en cours:

https://www.change.org/p/emmanuel-macron-scandale-concours-pass-universite-de-paris

François des Groux
Administrateur
François des Groux
il y a 17 jours
Reply to  Antiislam

Cela me dégoûte à un point !

Comment voulez-vous que l’on ne songe pas à pousser ses enfants à étudier à l’étranger. Comme les notes du BAC ne veulent plus rien dire, certains pays se méfient des élèves français et de leur moyenne mirobolante et mentions surcotées : pour entrer, par exemple, à l’École Polytechnique de Lausanne, les candidats français doivent présenter un BAC avec minimum 16 ! (contre 12 pour la maturité suisse)

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 16 jours
Reply to  Antiislam

Donc , pour se préparer à l’oral , il faudra qu’ils apprennent par coeur tout ce qu’il faut dire sur l’écologiquement correct, le racialement correct, le gauchiassement correct. Quoi d’autre ?

Antiislam
Administrateur
Antiislam
il y a 16 jours

Bonjour,

Exactement.

Un candidat a eu à l’oral : « L’Homme de Néanderthal était-il raciste ? » …

François des Groux
Administrateur
François des Groux
il y a 17 jours

Affreux !

Tout cela donne l’impression de vivre dans une démocratie populaire des années 70-80.

On ne juge plus sur le travail, l’effort, la culture, le savoir ou les compétences mais de plus en plus sur l’idéologie.

Comme le dénonçait Zemmour l’autre jour sur Parcours Sup, on donne des points à ceux qui s’investissent dans les associations ou « l’engagement citoyen » (donc de gauche). Evidemment, on avantage les boursiers issus des quartiers, ceux qui ont la « tchatche », on fait de la « mixité sociale » en mélangeant médiocres et bons, on « discrimine positivement » etc.

J’ai vu au collège les programmes d’histoire-géo : « islam, empire de la foi », « un monde de migrations », « les effets du réchauffement climatique », « le tri sélectif » etc.

Mais absolument rien sur le paysage, la formation des Alpes et, bien sûr, Charles Martel ou Jeanne d’Arc mis définitivement de côté pour des « héros inclusifs et non stigmatisants »…

Conan
Conan
il y a 17 jours

Par contre, 25% des médecins en France sont nés à l’étranger !
Source ? Cf le web tout simplement …
Et les examinateurs des dossiers ayant surtout la trouille de passer pour d’odieux racistes laissent le plus souvent passer des pièces bricolées en photocopie + numérisation etc… Les diplomes bidon ?
En France, le plus beau pays du monde = on s’en tape ! Venez tous !
Contrepartie : tes enfants et petits enfants vont devoir s’accrocher pour passer toutes les chicanes qui leur sont réservées !…
Y’a bon vozimpôts et………Nique la France !

hello
hello
il y a 16 jours

certains médecins n’étaient déjà pas « top » mais que craindre de ceux qui sortiront d’une sélection aussi idiote que dénuée de sens ! il faudra se garder de tomber malade

Joël
Joël
il y a 16 jours

Ben oui, c’est vachement mieux d’importer des médecins d’Afrique et du Maghreb avec des diplômes imprimés la veille et dont l’encre n’est même pas sèche.
Pendant ce temps-là, on fout nos élites à pôle emploi.

gilles
gilles
il y a 16 jours

Décidément l’excellence français va devenir hors la loi

selena78
selena78
il y a 16 jours

PERPETUELLE MALHONNETETE INTELLECTUELLE ET PROPAGANDE DES « JOURNAUX » « people » pour ceux à QI reduit dont c’est là le seul horizon ; Et voici comment les merdias propagandistes des milliardaires mentent sur la chloroquine en deplaçant le probleme du cout :

1 le gouvernement interdit la chloroquine en prescription par les medecins en inventant tout un tas de bobards alors que la chloroquine etait utilisée sans aucun problème de puis 70 ans

2 le gouvernement oblige a hospitaliser pour bénéficier de la chloroquine ce qui provoque des frais a la charge du client ce n’est pas de la faute de l IHU mais du gouvernement qui fabrique lui meme ce blocus financier pour decourager les  « patients » (dont la plupart nont pas de virus covid mais le virus de la trouille de mourrrrrrrrrir du « CON VIDE » !)

3 les merdias a la solde de bigpharma en profitent pour mettre le faux « vaccin » toxique/mortel et lui parfaitement COUTEUX en avant et accuser la chloroquine d’etre couteuse en y incluant les frais d hopitaux , donc inversion accusatoire , c’est un coup monté de merdacron voilà tout et ce tour de passe passe avec manipulation de l information en deformant le narratif est honteux ! les morts et les paralysies ? ils sont sourds et aveugles a ces problemes là et selon eux hop un doliprane et « c’est reparti » ! reparti vers la tombe ils on oublié de le preciser , bizarre non ?
https://www.voici.fr/news-people/actu-people/chloe-jouannet-vaccinee-lactrice-evoque-un-effet-secondaire-tres-desagreable-708372
https://www.voici.fr/news-people/actu-people/video-didier-raoult-les-tres-cheres-factures-de-son-protocole-pointees-du-doigt-702175

Ruddy
Ruddy
il y a 16 jours

En gros pour être médecin en 2021 il faut adhérer aux idées de Greta et dire que le corail est victime du réchauffement climatique, et surtout que ce réchauffement est dû exclusivement à l’homme occidental

Ruddy
Ruddy
il y a 16 jours

Ils seront très instructif d’avoir la liste de ceux qui, au contraire, on été mauvais à l’écrit mais on fait une remontée fulgurante à l’oral: enfants de praticiens hospitaliers? chances?

Gillic
Gillic
il y a 16 jours

Si un peuple ne va pas voter, il ne doit pas s’ étonner de voir une bande d’ incapables et de traîtres être élue par le biais de son abstention !!!

Lire Aussi