J’avais sous-estimé la puissance de la propagande et de l’effet de moutonnage… le « vaccin » m’a ouvert les yeux

Je connais très bien une amie, que l’on va appeler ici Caroline, ce qui n’est évidemment pas son vrai prénom.

Oui, je la connais très bien car nous sommes restés en relation étroite depuis plus de 40 ans. Et nous le sommes encore. Nous nous sommes connus à la fin de notre secondaire. Même si un certain moment nous avons été tentés de nous rapprocher davantage, nous avons compris que nous étions faits pour l’amitié et pour rien d’autre.

Caroline s’est mariée, son mari est devenu un de mes meilleurs amis, ils ont eu trois enfants, et toute sa famille s’entend très bien, c’est une réussite.

Bien entendu, je ne compte plus le nombre de discussions intéressantes que nous avons eues ensemble depuis ce temps, avec nos conjoints ou entre nous deux seuls. Et l’on peut dire que globalement, nous sommes d’accord sur l’essentiel des sujets.

Caroline n’a pas une puissance de caractère phénoménale. Elle est assez influençable. Mais elle est pleine de bon sens. Quand on lui explique certaines choses importantes, elle les comprend. Son pêché mignon, c’est que le dernier qui a bien parlé à pratiquement toujours raison, même s’il contredit le précédent pour lequel Caroline était d’accord.

Alors, bien évidemment, nous avons discuté à plusieurs reprises du produit thérapeutique en phase d’essai que l’on nomme dans les médias « vaccin » pour faire plus sérieux et plus abouti. Vous l’avez tous compris, il s’agit de l’injection relative au virus chinois.

Caroline est au courant de beaucoup d’informations relatives à ce « vaccin » cachées par les médias parce que nous nous connaissons parfaitement, et par mon intermédiaire elle a appris beaucoup de choses importantes. Nous avons souvent discuté de la balance bénéfices/inconvénients de se faire vacciner. Elle a compris la chose, mais de par sa personnalité pas vraiment affermie ni puissante, bien que me donnant l’impression de partager mon point de vue basé sur les faits, son adhésion d’opposition à l’injection de ce produit me paraissait quand même un peu lointaine.

Pour faire simple, et en résumant l’article de votre serviteur paru sur RR en date du 19/05/2021, intitulé « Me faire vacciner ? J’y cours, bordel ! » que vous pouvez lire (ou relire) en cliquant ici nous avons souvent discuté des arguments suivants :

  • le vaccin ne protège pas contre la maladie puisque les voies officielles nous disent que l’on peut l’attraper à nouveau
  • le vacciné doit continuer de porter le masque
  • le vacciné peut transmettre le virus
  • le vacciné sert de cobaye de la phase thérapeutique d’un vaccin, laquelle phase devrait se passer en laboratoire
  • le vacciné ne sera pas protégé contre les variants
  • le vacciné s’est fait injecter un produit trouvé en 10 mois au lieu de 10 ans comme l’ont été tous les autres vaccins
  • Le vacciné accepte que les complications éventuelles futures devront être conflictuelles avec l’État, les laboratoires ayant passé une convention les déchargeant de toute responsabilité.

Le fait que les médecins soient payés pour vacciner contre le virus chinois ne met même pas la puce à l’oreille des gens, pas plus chez Caroline, hélas. Alors que, pour n’importe quel autre vaccin, le médecin est payé d’une simple consultation.

Pour info, voici ce qui est écrit dans le site de la Sécurité Sociale lui-même, site dénommé « améli » comme tout le monde le sait (pour lire la même chose sur le site de la Sécu, cliquez ici) :

« Montant de la rémunération

Cette vacation forfaitaire est rémunérée à hauteur de 420 € la demi-journée ou 105 € de l’heure si présence de moins de 4 h (chaque heure entamée étant due, par exemple 1 h 30 de présence peut être facturée 2 h).

Les samedis après-midi, dimanches et jours fériés, la vacation forfaitaire est portée à 460 € la demi-journée (ou 115 € de l’heure si présence de moins de 4 h).

Un forfait de 5,40 € est versé a posteriori pour chaque injection saisie dans le téléservice « Vaccin Covid ».

Il est évident que, si grassement payés, les médecins encouragent à la vaccination et se gardent bien de parler des moindres effets indésirables de peur de faire fuir les patients.

Suite à ces discussions et ces arguments, Caroline semble bien convaincue. Et à l’occasion nous avons à plusieurs reprises discuté longuement de cela sous des formes différentes.

Il y a trois jours, Caroline qui me connaît peut-être encore mieux que son propre mari, a dû sentir une certaine mauvaise conscience. Elle m’a avoué s’être fait* vacciner trois mois auparavant  et avoir eu le rappel il y a quelques jours.

Je ne peux pas vous cacher, ami lecteur, que cette décision m’a mis en colère. Bien sûr, il va de soi que Caroline fait ce qu’elle veut de son corps ! Elle peut se couper la tête si cela l’enchante. Et je n’ai rien à y redire.

Mais compte tenu de nos liens d’amitié de pratiquement toute notre vie, de toutes les confidences que nous nous sommes faites*, qu’elle est la marraine de mon fils, oui, cela m’a mis en colère. Et suite à ma question, elle me répond que son médecin ne proposait que le vaccin AstraZeneca et que donc elle a écouté son avis.

Je lui ai demandé pourquoi compte tenu de tout ce que nous avions vu ensemble sur ce sujet, elle s’était fait vacciner. Je lui ai demandé si son médecin l’avait prévenue des éventuelles complications plus ou moins graves. Je lui ai demandé ce qui s’était passé dans sa tête pour se faire vacciner alors que nous avions dit un nombre incalculable de fois qu’il n’y avait aucun bénéfice pour une liste interminable d’inconvénients, et pour certains des plus graves comme le décès. Je lui ai demandé pourquoi elle avait « choisi » de servir de cobaye pendant les années à venir. Je lui ai demandé pourquoi elle s’était fait vacciner pour une maladie qui n’existe pratiquement pas, tout du moins pas plus que les autres.

Je n’ai eu aucune réponse. Au début elle ne voulait pas que nous en parlions, puis elle a essayé de répondre à mes questions en bafouillant des mots incompréhensibles et détournant son regard, elle qui me regardait toujours dans les yeux et dont les siens sont si beaux.

Je lui ai expliqué que le vaccin AstraZeneca, parmi tous les autres présentant sans exception des dangers importants pour pratiquement aucun bénéfice médical (mais financier, oui), l’AstraZeneca donc était le plus dangereux et le plus susceptible à court, moyen, et long terme de provoquer de graves maladies car il touche l’ADN cellulaire en tant qu’adénovirus (référence).

À telle enseigne, que même l’Hitler français l’a suspendu, lui l’AstraZeneca, pendant plusieurs semaines avec l’Allemagne, l’Italie et l’Irlande avant que la France ne réautorise son utilisation (références). À telle enseigne que le Danemark et d’autres pays l’interdisent encore.

Bien entendu, son médecin traitant ne lui a parlé de strictement rien du tout alors que tout ce qui est dit ci-dessus il le sait bien évidemment.

C’est le seul vaccin de toute l’histoire de la médecine où le praticien est payé grassement pour l’injecter, et il ne s’en prive pas.

J’ai demandé à Caroline si son médecin lui avait dit, à titre d’exemple et pour l’encourager, s’il s’était fait vacciner lui-même. Bien sûr que non. Je lui ai demandé si elle lui avait posé la question dans le courant de la conversation. Elle n’a pas osé le faire.

J’ai demandé à Caroline si les centaines de mensonges du gouvernement depuis ce virus chinois ne l’avaient pas fait réfléchir sur la véracité des spots de propagandes staliniennes.

Caroline est une femme intelligente, mais, comme dit ci-dessus, d’un caractère peu affermi et peu affirmatif.

Oui, elle s’est fait vacciner et à l’AstraZeneca.

J’ai découvert, non pas l’existence bien entendu, mais l’inouïe puissance et force que peuvent avoir :

  • la propagande
  • l’effet de moutonnage
  • la puissance de l’argent jusque dans les médecins traitants

Et ma colère envers Caroline n’est toujours pas retombée. Quand je lui ai demandé, en insistant, si c’était à refaire est-ce qu’elle le referait, sa réponse a été, très timidement, « Oui, mais avec le Moderna » sans me regarder.

Ma colère a doublé.

Oui, j’ai découvert l’inouïe puissance et force de la propagande, l’effet de moutonnage et la puissance de l’argent.

 

Mon objectif cette semaine ? Me calmer…

Cachou

  • Précision grammaticale :

À chaque fois que le participe passé du verbe «faire» se retrouve suivi d’un infinitif, il sera toujours invariable. Ainsi on n’écrira jamais «elle s’est faite faire un nouveau sac», mais : «elle s’est fait faire un nouveau sac». De la même manière on écrira «les chaussures qu’a fait faire…».

Sans cette double construction participe passé «faire» + infinitif, le verbe s’accordera tout naturellement. Exemple: «Les choses qu’elles ont faites.»

 197 total views,  1 views today

image_pdf

65 Commentaires

    • Elle m’a dit reconnaître s’être fait injecter du poison, que tout cela est fait pour le l’argent.
      Mais elle m’a dit aussi qu’elle fera la 3ème injection plus les rappels. Elle fera donc autant d’injections que la dictature lui dira d’en faire.
      La raison évoquée : avoir le pass sanitaire et « être tranquille » pour reprendre ses termes.
      Nos relations se sont très éloignées depuis, et compte tenu de sa volonté de se faire piquer autant de fois qu’on lui dira, et sachant qu’elle me cachera toutes ces piqûres, donc continuer de me mentir, nos relations risquent, peut-être, de disparaître définitivement.
      L’avenir nous le dira, mais il semble assez compromis désormais.
      Une œuvre de plus de la dictature.

      • Je suis fortement étonné de la violence de ta réaction. Je pense qu’une réaction si violente pour si peu (d un regard extérieur) mérite qu’elle soit analysée.

        Tu sais elle s’est fait vacciner (comme la moitié des français de ce pays). Alors j ai bien compris que le gros du problème était le mensonge et la faiblesse d’avoir écouté le gouvernement, mais as-tu réfléchi à pourquoi elle ne te l a pas dit avant de franchir le pas?
        Peux être, était il impossible d en discuter avec toi (vu la tournure du post, tu as l air fermé sur le sujet)? Si elle t en avait parlé avant, l aurais-tu accepté? Il faut peux être se pencher de ce côté et relativiser les faits qui sont, sommes toutes, vraiment pas grave.

        Personnellement: j’ai un enfant en échec scolaire, marginal, qui me causent beaucoup de soucis. Ca c est un vrai problème de la vie. Que va t il faire plus tard? Quand je ne serais plus présent pour le protéger?

        Le gouvernement contraint des enfants de 12 ans à se faire vacciner, Ca aussi c est un vrai problème. Que va t il se passer d ici 5-10-15-20 ans? Comment seront leurs santés?

        Dès 6 ans, les enfants doivent porter des masques, qu’ en sera t il de leurs états pulmonaires après plusieurs années de port de masque en pleine croissance?

        Ton ami a quel âge? Minimum 60-65?
        Elle a l air en âge de faire ses choix.

        Quand je lis ce post, il me parait vraiment démeusuré et c est dommage de se couper de 40 ans de relation, d autant plus que ce genre de relation est rare. Si on ferme les relations pour si peu: on finit seul.

        De plus, sauf erreur de ma part, tu m évoques pas dans ton post; comment l as-tu appris?
        Si c est elle qui te l as dit, j ai l impression qu elle a eut la franchise de le faire finalement….!!!!!

  1. Comment se passe tes relations avec ton ami suite à la vaccination de cette dernière?

  2. J’ai demandé à mon médecin traitant si, au cas où je serais infecté par le Covid, il accepterait de me prescrire de l’hydroxychloroquine ou de l’ivermectine. Il m’a répondu NON. J’ai avancé tous les arguments que nous patriotes connaissons bien(Lancet et autres). Je n’ai pas eu droit à la moindre réponse. Il ne connaissait même pas l’ivermectine. Sans commentaire

    • Oui, comme tu le dis « sans commentaire »…si ce n’est qu’un seul : change de médecin.

  3. Propagande à une connotation négative, après-guerre un Américain célèbre parlait de fabrique du consentement. Comme ce terme est juste et je suis persuadé qu’avec des moyens financiers, l’appui des médias et du temps on peut faire changer l’opinion des masse inexorablement.

    • Tu es totalement dans le vrai. D’ailleurs, voici la définition de « propagande » utilisée à très haute dose par la dictature en train de s’installer pour le plus grand plaisir des français qui trouve cela formidable :

      PROPAGANDE
      Nom féminin
      Action exercée sur l’opinion en vue de propager une idée, une doctrine.
      « Propagande électorale. »
      Synonymes:
      battage · publicité · intoxication · bla-bla · matraquage · retape · prosélytisme · racolage · persuasion · endoctrinement · réclame

      La propagande n’a donc pas comme but d’informer les gens contrairement à l’information, mais elle a pour but de leur inculquer dans leur esprit une idée, même si elle est mauvaise et nocive, afin que les gens soient convaincus un jour qu’en faisant dans le sens de la propagande ils sont dans le vrai.

      Nous l’avons connue dans les pays communistes, nous le connaissons maintenant à très haute dose au niveau de ces produits en face thérapeutique où l’on a convaincu des gens de servir de rats de laboratoires, mais de se sentir protégé et d’en être très fiérs.

      Puis, la propagande se base aussi sur l’effet de moutonnage, sachant que plus de gens se feront vaccinés plus les autres en feront de même, cet effet de moutonnage devenant ce qu’il pense être la norme.

      Cela s’appelle la perte de conscience collective et individuelle. C’est sur ces bases que s’installe les dictatures et c’est ce que nous vivons pleinement dans l’indifférence quasi générale.

  4. A croire que les laboratoires et gouvernements veulent détruire tous les groupes témoin pour qu’il n’y ait aucun point de comparaison bénéfice/risque possible.

    • C’est effectivement leur but. et c’est pour cela que les médias ne parlent jamais des nombreux décès qui ont déjà eu lieu et des très nombreux effets secondaires graves qui se sont passés. Censure absolue stalinienne.

  5. Merci pour ce témoignage. En effet, c’est assez terrible. Je ne comprends plus les gens. Le sentiment d’être intégré dans le groupe, et d’être dans la norme est plus fort que tout.
    Dans les conversations, ils disent avoir conscience qu’il y a pression et chantage, mais ils cèdent, souvent pour les « avantages », comme pouvoir voyager, etc. De vrais gamins irresponsables avec leurs parents (des parents pervers qui ne veulent pas leur bien). On n e peut pas aller contre les conditionnements; ça vient de très loin , de l’enfance, et « Caroline » a agi selon ses conditionnements, à mon avis.

    • Je partage tout à fait ton avis, et l’effet de moutonnage est d’une puissance insoupçonnée. Faire comme tout le monde au détriment de tout bon sens et en mettant gravement sa santé en danger passe avant tout le reste. C’est absolument effroyable. J’ai posé la question à Caroline en lui demandant si c’était à refaire, si elle le referait. Elle ne m’a pas répondu. Je sais donc que c’est par ce qu’elle le referait.
      Hier j’ai discuté au téléphone avec un autre ami, très fortement anti-vaccin sur cette question et militant dans ce sens, qui m’a dit que Caroline était passée dans l’autre camp. Elle n’est plus des nôtres, elle n’est plus dans notre camp. Il a tout à fait raison. Elle est désormais dans le camp des cobayes qui remplacent la phase d’environ cinq ans pour les vaccins, phase durant laquelle on injecte le produit à des centaines de souris pour voir leurs réactions. Cette phase n’ayant pas eu lieu, elle est faite sur les humains.
      Et le plus terrible, c’est qu’ils en retirent une fierté d’entrer dans le monde des moutons et des cobayes. Ils ont l’impression d’une certaine sécurité d’avoir fait comme tout le monde alors qu’ils mettent justement leur santé en danger. Comprenne qui pourra. Mon intelligence ne me permet pas de comprendre une telle attitude, c’est au-dessus de mes capacités intellectuelles.

      Également, pour avoir discuté avec d’autres relations qui se sont fait vacciner, beaucoup disent qu’ils pourront avoir tranquillement leur passeport sanitaire. Dans cette question aussi, mon intelligence n’arrive pas à comprendre comment l’acceptation, dans le sourire le plus souvent, de la mise en place aussi directe d’une dictature de notre pays passe avec autant de facilité et même d’approbation de la population.

      Je crois que je ne suis plus fait du tout pour vivre dans monde dont la règle est maintenant devenue de tout faire à l’envers.

  6. Cachou, je comprends bien ta colère,
    tu as été trahi deux fois,
    la première quand Caroline ne t’a pas averti trois mois avant, qu’elle se faisait vacciner, un peu de franchise reste nécessaire entre amis.
    La deuxième, c’est que tu as compris qu’elle n’a pas du tout suivi tes explications logiques, et qu’elle a préféré se soumettre à la pression sociale.
    Donc, en quelque sorte elle s’est moqué de tes arguments, ce qui est vexant.
    Seulement, les amis ne sont jamais des doubles de nous-mêmes, et il arrive régulièrement que nous tombions de haut en découvrant une facette de leur personnalité qu’on n’imaginait pas.
    Il ne faut pas lui en vouloir, elle n’est pas toi, et son silence durant trois mois, signifie peut-être qu’elle craignait ta réaction,
    comme tu l’avais découvert auparavant, c’est une nature faible et influençable, et c’est ainsi que sa nature a agi, d’ailleurs, il se peut que le vaccin ne la lèse pas autant que tu ne le crains, c’est la roulette russe, certains passent à travers
    j’espère avoir mis un peu de baume sur ton chagrin

    • Un grand merci de ta gentillesse et compassion comme tous les autres posts de ce forum. Ça me fait du bien. Et tout ce que tu dis est vrai, c’est incontestable.
      Mais la stupidité de cet acte en connaissance de cause totale est trop forte. Je ne te cache pas que ma colère n’est toujours pas retombée !

  7. Erreur quant au Moderna, une infirmière m’a averti que c’est le plus dur à supporter, pire que l’Astra Zeneca,
    le mieux toléré à court terme, restant le Pfizer

    • Oui, il parait qu’on déguste, salement malade mais il faut bien digérer 230 produits toxiques dont l’aluminium, l’arsenic et le mercure, si on crève pas c’est pas terminé, il faut s’attendre au pire, les mutations !

  8. Moi aussi j’ai informé ma famille sur le danger des ses vaccins, ils m’ont tous dit que jamais ils ne se feraient vacciner, et pourtant ils l’ont fait, je leurs avais donnés toutes les informations, vidéos, et témoignages possibles de victimes de ses vaccins et de médecin et professeurs dénoncent le danger de ses vaccins, rien n’y a fait, la réponse qu’ils m’ont donné, chacun est libre de faire ce qui leurs plaît, sur ce sujet ils ont raison, ils sont libres, un ma dit, plutôt que de perdre mon travail je me suis fait vacciner, une autre ma dit, certains dit ceci d’autres dit autrement, quel est la vérité dans cette histoire, alors pour être, sûr je me suis fait vacciner, moi personnellement quand je ne sais pas je ne le fais pas et j’essaie de me renseigner, eux c’est tout le contraire, ils ne savent pas les renseignements que l’on leurs donnes il s’en n’ont rien à faire, et ils le font pour pouvoir être libre et partir en vacances, par chez moi les vaccinés commencent à être malades et à tomber, des familles pro vaccin n’ont seulement pleure leurs morts, mais portent plainte contre x, plainte qui ne mènera nul part.

    • Oui c’est l’effet d’entrainement de la société et du gouvernement mais cela ne veut pas dire que c’est une bonne chose pour la population, n’oublions pas que nos élites sont corrompues par l’argent, le pouvoir et la gloire. Aujourd’hui j’ai lu le message d’une employée de pompes funèbres, elle signalait qu’elle avait incinéré 35 personnes mortes du vaccin. Mais je suis d’accord avec vous, il faut laisser les gens libres de leur décision même si cela doit aboutir à leur mort, il faut rester libre jusqu’au bout alors restons libres de ne pas être vaccinés. Encore une chose, où est l’urgence de se vacciner, je ne vois pas l’urgence ?

  9. La vaccination est très vicieuse car une personne vaccinée va la plupart du temps essayer de pousser les autres à se faire vacciner sans avoir vraiment d’arguments, pourquoi ? d’une part c’est une manière de se convaincre qu’on a fait le bon choix mais aussi la peur de s’être trompé et d’en payer le prix à courte ou longue échéance. Il est beaucoup plus facile de suivre un troupeau que de s’émanciper de ce troupeau car l’être humain recherche l’assentiment de tous.

    • Entièrement d’accord avec vos deux derniers commentaires tout-à-fait judicieux.

      • Oui, en plus de ça il n’y a aucune sorte d’urgence, pas de morts ou presque, c’est consternant.

        • Et qu’est-ce qui nous garanti qu’ils ne vont pas vouloir nous injecter, dans un avenir proche, des vaccins « adaptés » en fonction des populations qu’ils veulent éliminer? Si ce n’est déjà fait? N’oublions pas que nous avons affaire à des transhumanistes déclarés dont l’objectif est de réduire la population mondiale. Il faut savoir saisir le « subliminal » dans certains discours dont celui-ci de Nicolas Sarkozy: https://www.facebook.com/watch/?v=513989729364780

  10. Nous sommes au crépuscule du transhumanisme, de Villiers, le dit, outre tous les problèmes que peut engendrer la vaccination, c’est la porte ouverte à tous les excès sur la population dans le but de l’asservir, puçage, traçage, flicage, piratage, contrôle et même déclenchement de notre fin de vie par la diffusion programmée d’une substance mortelle par nanotechnologie.

    • Le mondialisme a décidé que son heure était venu, les cerveaux étant maintenant suffisamment lobotomisés et formatés..
      Et il frappe fort pour installer une domination à la chinoise.
      Dans l’indifférence, et même l’approbation du peuple français, et des peuples européens.

  11. Posez la question à une personne vaccinée, elle ne saura pas quoi vous répondre ou alors elle répétera les mêmes conneries qu’on entend à la TV, il faut se protéger et protéger les autres, par contre nous nous savons pourquoi nous ne nous faisons pas vacciner et on peut l’expliquer de long en large.

    •  » (…) il faut se protéger et protéger les autres (…) »
      Ceux-là mêmes qui disent cela et vaccinent, disent aux mêmes personnes juste après : « Attention, vous pouvez quand même attraper la maladie et la transmettre, également continuer de porter le masque. »
      Et ce genre de contradictions épouvantables n’empêchent pas des millions de gens à aller se faire vacciner et en retirer une fierté !!!
      La puissance inouïe de la propagande et du moutonnage…

  12. Une collègue vient de faire sa deuxième dose (parce qu’elle voyage). Deux jours KO. à ne pas pouvoir venir au boulot. Je lui ai conseillé de boire une décoction d’aiguille de pin. La suramine lui fera du bien.
    Mais, cher Cachou, je ne vous comprends que trop bien.

    • Même si les aiguilles de pin auraient le pouvoir de nettoyer les vaisseaux sanguins, paraît-il, personnellement ce n’est pas ce que j’aurais conseillé à ta collègue. Même si la suramine serait prometteuse comme traitement du coronavirus, ce n’est pas ce que j’aurais conseillé à ta collègue.

      Le mouton que tu connais et qui vient de se faire vacciner, doit rester logique dans son esprit de moutonnage. Alors conseille lui de se renseigner auprès du laboratoire pour voir si ce dernier ne recommande pas un bon flacon de cyanure pour remédier aux effets du vaccin qu’elle s’est faite injecter.
      Quand on est mouton, il faut l’être jusqu’au bout.

  13. J’ai moi aussi de tels exemples et dans ma propre famille!! Je ne cesse de leur démontrer par une analyse logique des faits que cette campagne de vaccination n’est qu’une affaire de gros sous et de corruption au détriment de toute préoccupation sanitaire, je ne cesse de rappeler le scandale de l’étude bidon publié dans le Lancet, de rappeler les cafouillages et mensonges gouvernementaux sur les masques, les tests et de mettre le doigt sur les contradictions très bien énumérées dans cet article et vu mon métier personne ne peut dire que je ne sais pas de quoi je parle, mais j’apprends qu’un tel ou qu’une telle s’est fait vacciner.. Alors je réponds de manière laconique que « chacun fait ce qu’il veut de sa peau » sans plus de discussion car un peu découragé, mais au fond de moi je ne peux m’empêcher de ressentir une certaine colère et une grande déception. L’effet « mouton » est quelque chose de très puissant et Macron et sa clique le savent bien pour en jouer allègrement.. Après tout comme on dit, on a les dirigeants qu’on mérite… Si les français sont en majorité des moutons bêlants eh bien qu’ils se fassent tondre!!!

    Le souci c’est que cette bande de moutons forts de leur nombre croissant viennent invectiver les gens qui réfléchissent un peu et se posent des questions. De nos jours le simple fait de réfléchir et de se poser des questions légitimes nous vaut d’être traités de « complotistes » puis maintenant de criminels, à quand l’enfermement dans des camps de rééducation comme en Russie pour tous ceux qui en toute légitimité osent simplement « réfléchir »….?

    • Tu as raison sur toute la ligne. Le français s’est construit un mur de bêton armé entre lui et la vérité. Il est heureux dans le déni, jusqu’au jour où la réalité le rattrapera, mais, bien sûr, il sera trop tard. Ce jour sera rempli de sang, de larmes et de grincements de dents.
      Tu écris : « De nos jours le simple fait de réfléchir et de se poser des questions légitimes nous vaut d’être traités de « complotistes » puis maintenant de criminels (…)« .
      Oh que c’est vrai ! La France est devenue un extraordinaire troupeau de moutons. Elle est devenue aussi le pays du tout-à-l’envers. Pas une seule chose ne se fait à l’endroit, tout est systématiquement fait à l’envers.
      Sur un de mes sites, j’ai consacré une page à un article intitulé : « En France il est plus dangereux d’aimer son pays que de le trahir« , ce qui rejoint un peu ta phrase. Je ‘invite à le lire en cliquant ici.

  14. Bravo et merci pour cet inoubliable témoignage cher ami.
    Tu n’as pas encore pu nous préciser l’état de santé ou peut être le décès de cette malheureuse et naïve Caroline.
    Si tu savais combien cette histoire a pu se répéter des milliers de fois dans notre monde fou d’aujourd’hui tu t’arracherais les cheveux ?
    La question se pose : quoi et comment faire pour raisonner les faibles ?

    • « La question se pose : quoi et comment faire pour raisonner les faibles ? »
      La réponse n’est-elle pas peut-être dans le post de Marinette ci-dessus, je cite : « Laissez les gens se faire « moutonner », en quoi cela vous regarde ». À réfléchir.

      Personnellement, j’ai durant 40 ans, essayé de convaincre les gens que la gauche nous menait à la catastrophe, même sous des étiquettes de droite. J’ai été la risée et l’objet de moqueries durant ces 40 années. Je ne cherche donc plus à convaincre personne, n’ayant plus beaucoup d’espoir sur l’avenir de mon pays.

      Je n’ai donc pas envie de recommencer la même chose avec ce poison, et de continuer de voir la même attitude des gens à mon encontre. Je n’en ai plus la force.

      Caroline, elle, fait partie de ma vie. Voilà pourquoi j’ai écris ce texte, lequel bien évidemment, décrit la quasi-totalité de la population concernant ce poison dont ils pensent qu’il est le produit sauveur puisque la dictature ne cesse de le bassiner par ses spots à la télé, complètement débiles prenant les gens pour des arriérés mentaux. Il faut croire que ce type de considérations plaît à l’écrasante majorité de la population.

      • Je comprends ta déception. Quand on se sent trahi, il en est ainsi. Si je regarde en arrière, je m’aperçois que je n’ai fait que me répéter aussi. En pure perte. J’ai vu des Français voter Hollande en croyant qu’il allait ramener la retraite à soixante ans, que le chômage allait être ramené à quia, et qui après coup venaient pleurer parce qu’aucune des promesses n’avait été tenue. Un beau-frère communiste en particulier, chacun de nous à un caillou dans sa chaussure. Je me suis moqué de lui, ce qui n’est pas charitable, en lui disant : «Plains-toi, il y a le mariage pour tous. Tu es libre d’épouser qui tu veux.» Depuis, il ne me parle plus. Aux dernières nouvelles, il y a un spot rock en roll! J’ai zappé. Et les médecins, après accord de la CNIL vont recevoir les listes de leurs patients non vaccinés. La liste des pestiférés est en cours d’élaboration. En 1940 il y avait les listes des personnes de confession israélite, aujourd’hui ce sera la liste des réfractaires aux vaccins! Je me demande si c’est bien légal, d’ailleurs.

        • Quand la dictature sera complètement installée, ce seront ces mêmes couillons qui viendront chialer. Ces imbéciles ne comprennent pas que tout ce cirque dit « sanitaire » n’est qu’un prétexte à la dictature de s’installer.
          Le coronavirus ? 0,05 % de la population. Et tout ce cirque ? Il faut être plus con que con comme un français pour se laisser berner.

          • C’est ce que je dit depuis le début. Je ne me fait pas que des amis mais je m’enfiche. Et si l’on me dit « pas étonnant que tu n’es pas d’amis » je répond « L’homme qui n’a pas d’amis ne risque pas les voir, un jour , devenir ses ennemis ».

      • Bonjour Cachou,
        Ce n’est pas parce que Marinette ou votre amie Caroline ont décidé de se faire « moutonner » que vous devez arrêter de vous battre pour vous et pour les autres.
        Il y a aussi des gens qui cherchent la vérité et qui ne se laissent pas manipuler aussi facilement et vous en faites partie.
        Vous aviez eu raison d’en informer Caroline même si le résultat n’était pas ce à quoi vous vous attendiez.
        Continuez à informer les gens et tant pis s’ils décident à se faire injecter cette thérapie génique expérimentale.
        Tout le monde n’est pas comme votre amie Caroline, d’autres personnes vous écouteront sincèrement et réfléchirons à deux fois avant de servir de cobaye aux laboratoires.

        • Ton message, missia, est très gentil et je t’en remercie. Mais, j’ai 68 ans, et il y a près de 45 ans que j’essaie de faire prendre conscience aux gens de la société islamo-gauchiste que nos gauchistes puants mettent en place régulièrement. Et tous les cinq ans, ils continuent de voter pour les mêmes. Aux dernières municipales ils ont donné toutes les grandes villes françaises aux écolos qui sont plus communistes que les communistes, et qui ont la plus grande haine de notre civilisation et pays, et dont leur seul objectif est de le détruire. C’est à eux que les Français ont donné toutes nos villes.
          Alors, quand tu vois le bilan après 45 ans, tu te dis qu’il n’y a plus d’espoir. Si espoir il pourrait y avoir, en ce qui me concerne, j’ai maintenant décidé d’arrêter de chercher à convaincre qui que ce soit de quoi que ce soit.
          Je suis fatigué et je n’ai plus envie de me battre. On mérite le sort qu’on a voulu comme le dit Albert Einstein.
          Quand les Français s’apercevront du sort qui les attend, quand ils le subiront en plein fouet, je peux te dire qu’ils regretteront de ne pas avoir bougé. Mais bien évidemment, il sera trop tard le malheur se sera abattu sur ce pays.

  15. Moi Cachou vous me pompez l’air. Laissez les gens se faire « moutonner », en quoi cela vous regarde. J’ai fait mon choix d’être vaccinée. Vous n’êtes pas plus biologiste ou médecin que je le suis. Allez garder vos moutons.

    Et moi vaccinée, je n’emmerde pas les gens à longueur de journée : les gens : ils font ce qu’ils veulent et si mes connaissances m’informent qu’elles ne veulent pas ce vaccin ben je ne les traite pas comme s’ils étaient de parfaits imbéciles. Ce n’est pas mon problème. Heureusement EUX sont intelligents et ne me traitent pas de gourdasse, ce n’est pas leur problème. C’est cela le respect des autres.

    Le seul point que je partage avec RR et RL sur le sujet : cette vaccination n’a pas à être obligatoire et pas administrée aux jeunes.

    • Marinette vous etes un cas unique, la plupart des gens qui se sont fait vacciner poussent les non vaccines a le faire, et souvent finissent par nous insulter.
      Aux USA je suis ce qu’on appelle un « Libertarian » (rien a voir avec les concepts francais). Je suis tout a fait d’accord avec la decision des gens, s’ils veulent mettre du poison (et ne me dites pas que les vaccins ne le sont pas parce qu’a ce moment vous seriez de mauvaises foi) libre a eux.
      Je pense que ce l’auteur du lien a vraiment voulu mettre en evidence ici est la facilite avec laquelle les individues se laissent convaincre sans vraiment faire une analyse serieuse des consequences du jab (vaccin en argot US).
      Je n’ai pas vu la moindre allusion au mot gourdasse mais plutot la demonstration d’une evidence: une volonte a vacciner coute que coute une majorite de la population.

    • C’est avant tout la déception de Cachou qu’il faut comprendre. Et c’est cette immense déception qui le rend coléreux. Et je le comprend;
      S’apercevoir que cette cette amitié n’est que façade de la part de « Caroline » est navrant. Si cette amie avait pris SA décision de se faire vacciner, elle pouvait le dire avec simplicitéé à SON ami Cachou et en discuter.
      Le mensonge et la fausseté sont destructeurs d’amitié au plus haut point parce qu’ils ne participent pas d’une confiance mutuelle et souillent ce qui est pur.
      Si vous avez des amis, des vrais, vous devriez comprendre cela au lieu de condamner .

      • On peut le dire : tu as très bien compris ce qui s’est passé dans mon coeur.

      • moi je pense surtout au bon sens, à ses propres recherches, à ses réflexions, pour comprendre cette mascarade, et à qui profite le crime alors je dis dommage que tellement de gens tombent dans le panneau, la peur et se vaccinent surtout, surtout pour pouvoir partir en vacances, aller au resto, au cinéma, etc … au lieu d’attendre un peu, résister et voir comment cela va se terminer, si ça se termine un jour, alors si nous étions TOUS plus unis, nous aurions plus de force pour faire tomber ces criminels de mondialistes … ce n’est que mon avis … malheureusement je vois autour de moi trop de gens à la fois apeuré et à vouloir poursuivre leurs loisirs coute que coute …
        un couple la soixantaine, ds ma résidence se sont fait vacciner, il y a quelque temps, juste pour aller en vacance en Espagne, mardi ils ont été faire (en PLUS ) le test pcr car ils partait mercredi, je ne sais pas mais la femme revenait de la pharmacie et était bien pâle, elle n’avait pas l’air très en forme …

    • Passionnant échange entre Marinette et Georges Slowik.
      Marinette, dans le fond, tu as peut-être raison. Je dis cela parce que tu as dit une phrase qui me fait réfléchir : « Laissez les gens se faire « moutonner », en quoi cela vous regarde ».
      Tu acceptes t’être laissée moutonner, et c’est une très grande honnêteté de ta part, honnêteté que l’on ne rencontre que très rarement. Maintenant, le fait que tu sois honnête, ne signifie pas que tu ne t’es pas fait empoisonner, et que tu fais parti désormais de la phase trois de la fabrication d’un vaccin : quels seront les effets des plus légers aux plus dramatiques de ce produit dans les quelques années à venir.

      À ma décharge, tu remarqueras que mon article porte sur une seule personne avec laquelle j’ai beaucoup fusionné puisque nous nous connaissons depuis toujours. Tout ce qui la touche me touche et réciproquement. Je ne pense pas que tu ais pu voir dans l’article, une critique sur les personnes qui se font injecter ce produit en phase d’étude.

      Tout ce qui est dit n’est destiné qu’à la seule information de ladite Caroline.

      Alors oui, chacun fait ce qu’il veut, mais il y a aussi des gens responsables et qui ont le souci de diffuser une information effroyablement censurée par la dictature actuellement en place. Ces gens existent, j’en fais parti, nous nous appelons « Gaulois réfractaires » ou « Patriotes »

      Nous avons fait le choix de révéler des informations, plutôt que celui de les cacher et de dire aux gens d’aller se faire injecter des produits basés sur des montagnes de mensonges.

    • Je suis vraiment content de lire les commentaires des vaccinés qui sont, semble-t-il, très contents de l’être mais j’ai, malgré tout, pitié d’eux. En tant qu’ex-victime du covid (octobre 2020), je peux me permettre d’en parler et je préfère être à ma place qu’à la leur. J’ai été « patraque » et mon épouse également durant une semaine et nous nous sommes soignés nous-mêmes avec des produits naturels et quelques cachets d’aspirine. Cet épisode fait partie du passé et nous ne comptons plus les gens qui nous ont demandé si nous avions malgré tout accepté un vaccin. Et les défenses naturelles, vous en faites quoi? Je viens d’avoir 70 ans et n’ai aucune crainte de cette maladie qui s’apparente pour moi à une sorte de grippe. Comme vous le dites, chacun est libre de ses choix surtout dans le domaine de la santé mais il apparaît qu’il est nécessaire de bien s’informer avant de prendre une décision. Peu de gens le font.

  16. Excuse pour la faute d’accord, résisterai ! Le correcteur de tablettes fait des propositions et si l’on ne relit pas, bingo, faute! Je suis pointilleux, comme toi sur l’orthographe ! Un élève du lycée d’à côté, je connais son prof, a écrit que la Martine était un pouette ! Je ne sais s’il faut en rire ou en pleurer? 😠😠😠😠

    • Je ne connais pas l’écrivain la Martine, mais je connais bien Beau de l’Air et je l’aime bien.
      Maintenant, on m’a parlé d’un Verre de Laine. Il va falloir que je m’y intéresse !

      • Il y a aussi Arthur Rein beau, Appeau linaire et bien d’autres, merci de ton humour, on oublie un instant leur vaccin et autres ennuis à venir.

        • Dans la situation que l’on vit, je pense qu’il est bon de se servir de l’humour pour tenir.

  17. Ami Cachou, merci de cette tranche de vie, qui est le reflet de la dichotomie qui s’opère dans notre société. J’ai ouï dire que la vaccination obligatoire avait été envisagée. J’ai décidé de refuser coûte que coûte, ainsi que mon épouse. Même notre médecin refuse de se faire inoculer! Il préfère voir ce que ça donnera sur sa clientèle et sur ses confrères! Je résisterait jusqu’au bout! Et s’il n’en reste qu’un…..

    • Je ne suis pas certain que l’on puisse appeler cette « vaccination » une inoculation l’ino devrait être remplacé par EN…

    • Il n’en restera pas qu’un, ami Argo, mais deux avec moi, et beaucoup avec d’autres. Si je dois être privé de restaurant, moyens de transport, cinéma, concerts, et tout le reste, je ne me ferai pas vacciner pour autant, et c’est une certitude.
      Je me ferais peut-être vacciner que si on me met physiquement en prison et ne pourrait en ressortir qu’avec le vaccin. Et encore…

      • Non, 3 avec moi , et je ne compte pas tous ceux qui refusent la picouze.

  18. Bonjour Cachou , merci pour ce témoignage , quel dommage pour votre amie qui s’est laissée empoisonner par son médecin .
    Mon médecin m’avait demandé si j ‘étais vacciné , je lui ai répondu , vous voulez que je crève docteur ? Il n’a pas répondu ni insisté sur la question.

    • Lorsque les médecins rencontrent des gens qui sont opposés à la vaccination, ils savent tout de suite qu’ils ont à faire à des personnes informées et qui ne veulent pas servir de cobaye.
      C’est la raison pour laquelle ils ne cherchent même pas à les convaincre. Car ils sont convaincus eux-mêmes de la nocivité, du caractère hasardeux, et que ce produit n’est qu’en phase thérapeutique et que tout peut se passer dans les années à venir.
      Mais l’appât du gain et évidemment le plus fort. Même au détriment de la santé de leurs propres patients.

  19. Au travail, je suis le seul (dans une équipe de 15 personnes) à ne pas être vacciné. Je crois qu’il ne se passe pas un jour sans qu’on m’encourage à aller le faire. Nous avons d’ailleurs droit à une journée de congé supplémentaire pour aller se faire vacciner. Pour l’instant, je n’ai rien entrepris, pour les raisons évoquées par Cachou dans son article.
    La pression sociale est réelle et je ne suis pas surpris que mes collègues, tous d’extrême-gauche ou macroniens pour les plus embourgeoisés (c’est culturel dans mon environnement de travail) se soient précipités pour la vaccination, revenant fièrement de leurs « première dose » comme un adolescent revenant à la maison parentale après son dépucelage… quant à la seconde dose, c’est la consécration suprême, le brevet officiel de citoyenneté et d’exemplarité.

    • La fin de ton post reflète parfaitement l’état d’esprit de ces gens-là. C’est presque une fierté que de dire que j’ai eu ma première dose, et la consécration suprême de la deuxième.
      Ainsi je suis un mouton exemplaire et on me donnera peut-être une poignée d’herbe supplémentaire.

  20. PHILIPPOT et ses Patriotes ne doivent pas baisser les bras……………………..
    Trop tard pour nous, mais il est encore temps pour sauver NOS ENFANTS…………..

Les commentaires sont fermés.