L’UE et les européens financent sans compter les organisations terroristes musulmanes !

A ne pas manquer Europe Publié le 6 juillet 2021 - par - 19 commentaires

                                                Sur les yeux, ce serait plus proche de la réalité !

C’est ce que nous confirme un article d’Atlantico !

FONDS EUROPÉENS : Quand l’Union européenne finance
des groupes extrémistes sans s’en rendre compte…
Le titre montre les idiots européistes n’ayant pas encore découvert le pot aux roses !
Comme si n’était pas une caractéristique de l’islam, c’est encore de lui qu’il s’agit,
comme si cette « religion » ne donnait pas l’ordre de tromper le mécréant !

Avec Florence Bergeaud-Blackler (anthropologue, chargée de recherche au CNRS dans le Groupe Sociétés, Religions, Laïcités. Paris Sciences et Lettres Université (PSL University).
Il faut être du CNRS pour découvrir l’eau tiède sans encore comprendre pourquoi !

 

Selon des médias allemands, des associations extrémistes islamistes ont reçu des financements de l’Europe. L’association proche des Frères musulmans, « Islamic Relief Germany », aurait perçu 712.000 euros de la Commission européenne. Ces organisations parviennent généralement à utiliser une couverture d’association caritative (Comme si c’était nouveau, comme si ce n’était pas une pratique habituelle !).

Atlantico : Comme l’ont révélé plusieurs médias comme Die Welt en Allemagne, des associations extrémistes islamistes ont reçu des financement de l’Europe. Rien qu’en 2019, l’association proche des Frères musulmans « Islamic Relief Germany » aurait perçu 712 000 euros de la Commission européenne. La Direction générale pour la protection civile et les opérations d’aide humanitaire européennes de la Commission européenne (ECHO) serait en cause. Est-il possible que des associations dont les valeurs sont incompatibles avec celles de l’UE aient profité des failles du système pour recevoir de telles sommes* ? Comment ont-elles procédé ? Ont-elles utilisé une couverture d’association caritative par exemple ?
* : (Areu-areu !)

Florence Bergeaud-Blackler : D’abord, il faut bien préciser les termes. Comment détermine-t-on qu’une association est « extrémiste », que ses valeurs ne sont pas compatibles avec celles de l’UE ? La Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne (UE) d’application, obligatoire depuis le Traité de Lisbonne (2009), énonce un certain nombre de principes comme l’égalité entre les hommes et les femmes, la liberté de pensée, de conscience et de religion laquelle inclut d’être libre de ne pas en avoir ou bien d’en changer*.
* : ce que l’UE s’empresse de ne pas contrôler quand il est question d’assos musulmanes, faut pas être racistes !

Une ONG qui ne respecte pas ces critères ne devrait, en théorie, jamais être financée ou ni recevoir un quelconque appui des institutions européennes. Pourtant, ces financements et ces appuis passent à travers les mailles du filet parce que bien sûr elles dissimulent leurs activités, mais aussi parce qu’elles se cachent derrière des œuvres caritatives ou la défense des droits humains.

Le cas « Islamic Relief » est particulièrement emblématique. Cela fait une vingtaine d’années que cette ONG  humanitaire (et ses bureaux nationaux) sont accusés de liens avec des réseaux terroristes. Plusieurs fois elle a été épinglée en raison de propos antisémites (le département d’Etat américain). En Europe des pays comme la France, la Suisse, les Pays-Bas, l’Allemagne, ont repéré depuis longtemps les liens d’Islamic Relief avec la confrérie des Frères musulmans. Pourtant « Islamic Relief Germany » aurait perçu 712 000 euros de la Commission européenne. En 2019-2020, la Suède -pays où les Frères ont une certaine influence- a accordé à Islamic Relief Worldwide la somme de 2,1 millions de dollars pour un « soutien humanitaire » à Gaza. Et cela alors qu’en 2016 l’Agence suédoise pour les contingences civiles indiquait que Islamic Relief était une « organisation clé » dans le soutien aux Frères musulmans, qu’elle soutenait des milices dans le conflit syrien, que les Émirats arabes unis avaient inclus des agences Islamic Relief sur sa liste d’entités terroristes dès 2014.

Les fondateurs de Islamic Relief ont des liens proches avec la confrérie quand ils n’en sont pas des cadres, et ils ont été très impliqués dans la diffusion du frérisme en Europe.

Essam El-Haddad, cofondateur d’Islamic Relief Worldwide et ancien administrateur d’Islamic Relief Worldwide et d’Islamic Relief-UK a été un haut responsable des Frères musulmans.

Ahmed Al-Rawi, ancien directeur d’IRW, a été président de l’organisation frériste européenne FIOE, en plus d’être membre du Conseil Européen de la Fatwa sous la houlette de Youssef el-Qardahoui.

Dans le champ de la recherche, l’UE n’a-t-elle pas également favorisé le financement de recherches portant notamment sur l’islamophobie et autres concepts idéologiques islamisto-compatibles* ?
* : Enfin une question montrant un certain réalisme !

Un autre canal de financement de l’idéologie frériste est la subvention et le soutien à des organismes spécialisés dans la lutte contre le racisme, les discriminations et l’islamophobie (ou la haine anti-musulmans). On sait que ces organismes ont subverti cette cause légitime pour faire taire toute critique des idéologies anti-démocratiques, qu’elles soient islamistes* ou gauchistes.
* : et pour l’idéologie anti-démocratique qu’est l’islam, pas d’étude ?

Le « European Islamophobia Report 2018 » (EIR) publié par la Fondation SETA, affiliée au gouvernement turc d’Erdogan, a été financé par la Commission européenne (126 951,81 euros). Le « Forum des organisations européennes de jeunes et d’étudiants musulmans » (FEMYSO), organisation de jeunesse liée aux Frères musulmans, a reçu des subventions des contribuables de l’UE*.
* : C’est fou comme les contribuables européens peuvent être contents !

Le mieux servi en subventions est certainement l’ENAR European Network Against Racism(1), une créature née à Bruxelles, qui se présente comme « a strong pan-European network of anti-racism » et qui au nom de la lutte contre un supposé racisme systémique fédère et coordonne les actions d’associations sectorielles anti-islamophobie, néo-féministes, antiracistes, décoloniales dans les pays membres. Ses lobbyistes sont très actifs. Ils sont régulièrement reçus par la Commission Européenne. Helena Dalli, Commissiaire à Equality les a reçus le 08/12/2020 pour la publication d’une pétition du réseau pour protester contre l’interdiction du CCIF et je cite « la situation des organisations de la société civile en France »… Le réseau ENAR organise des formations à la presse, aux fonctionnaires, travaille avec des universitaires, des élus et diffusent son message à tous les niveaux.
1 : European Network Against Racism (ENAR) a reçu les subventions suivantes au titre du programme Droits fondamentaux et citoyenneté (ligne budgétaire 33 02 04); 1,081,164 EUR en 2012, 1 101 024 EUR en 2013, 1 073 230,65 EUR en 2014 et 809 526 EUR en 2015. (En gros 4 millions d’€ en 4 ans pour ce SEUL organisme volontairement dévoyé !!! Ajoutez TOUS LES AUTRES !!! Et combien les européens donnent de millions d’€ chaque année à ceux qui veulent les détruire ???)

Ce type d’ONG humanitaire ou anti-raciste parle un langage mimétique* qui paralyse les institutions. ENAR revendique sa vision « d’une société qui embrasse la nécessité de l’égalité et de la diversité et les avantages d’une Europe sans racisme pour une société et une économie européennes dynamiques », il exhorte « l’UE et ses États membres à adopter une approche progressiste et fondée sur les droits de l’homme »… et dans le même temps, il a pour membres des organisations comme le CCIF, le CCIB, l’EFOMW, le FEMYSO, toutes liées aux Frères Musulmans.
* la taqqyia, la COULEUVRE HALALE !

Des membres du parlement européen ont interpellé plusieurs fois la Commission, mais elle répond toujours comme un mammouth autiste : par exemple « ses projets sont sélectionnés par des experts selon des règles et objectifs précis au regard des critères ». La Commission prétend que l’engagement signé d’un bénéficiaire de respecter les valeurs fondamentales de l’UE suffira, ce qui montre qu’elle ne connaît pas son adversaire et ses facultés de dissimulation.

Dans quelle mesure peut-on penser que ce financement se fait sciemment ? Quelle est la part de sincérité, de naïveté ou de cynisme ?

Dernièrement, la vice présidente du Parlement Européen, Nicola Beer, invitée à un webinaire par l’Americain Jewish Committee  sur le financement de l’islamisme a affirmé qu’elle était consciente du problème. Sa proposition était de faire une liste des organisations irréprochables, une sorte de certificat pour recevoir des subventions. Ce serait une bonne décision mais cela risque d’être difficile à implémenter car les subventions sont souvent faibles et très disséminées à de nombreuses associations de quartier infiltrées un peu sur le modèle du micro-crédit. Et surtout, c’est moins l’argent que le label bleu étoilé que ces associations recherchent, car si elles le décrochent, les subventions nationales et régionales tombent, les portes des universités, si mal loties, s’ouvrent.

 

Les gras des réponses de Mme Bergeaud-Blacker le sont de mon fait !

.

Pour rappeler la perversité musulmane, lors de la guerre en Syrie, le Croissant rouge qui recevait du matériel de la Croix rouge (interdite de présence vu sa croix) se gardait bien de diffuser les aides aux non-musulmans, fait rapporté par l’évêque d’Hassaké !
Cet état de fait n’est pas nouveau, au Soudan aussi ce fut le cas, l’aide contre la conversion… On se souvient aussi du scandale lors du tremblement de terre d’Haïti en 2010, ce n’est que lorsque ce fut trop visible que l’Arabie a versé au pot commun, la comparaison avait été faite après le tsunami en Indonésie, les pays occidentaux avaient été même trop généreux, les ONG ne savaient plus que faire de l’argent ! 
Print Friendly, PDF & Email
19 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Gisèle
Gisèle
il y a 3 mois

Stop ! Cette politique de soutien aux islamistes dégrade tous les territoires en France et en Europe. Les européens n’en veulent pas ! A quoi servent les élus européens qui représentent le peuple ? Pas étonnant que les gens n’aillent plus voter, les politiques font n’importe quoi.

vergnaud
vergnaud
il y a 3 mois
Reply to  Gisèle

ni les Français qui n’ont rien à f des autres européens

Argo
Argo
il y a 3 mois

Dans notre propre pays les associations qui crachent sur notre pauvre France sont subventionnées! On dissout GI, et on laisse les mosquées salafistes et autres prospérer ! Il faudra quitter l’UE sous peine de disparition programmée ! 🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷

bouillot
bouillot
il y a 3 mois
Reply to  Argo

faut sorrtir de l’Europe et foutre dehors tous ces enfoirés de hauts fonctionnaires de Bruxelles qui nous enfoncent dep lus en plus.

vergnaud
vergnaud
il y a 3 mois
Reply to  Argo

et le plus vite sera le mieux, mais tant que ces c seront là on peut se bomber

jojo
jojo
il y a 3 mois

depuis longtemps je clame qu’il faut épurer les collabos gauchistes avant toutes choses…….les remplaçants s’enfuiront sans demander leurs restes…….
sans cela, point de salut, et toutes polémiques seront inutiles et stériles……les laisser faire ,c’est accepter leurs magouilles,alors pourquoi vouloir les dénoncer à des gens qui s’en foutent royalement……..je dis ça, mais après tout,moi, ma vie est plus prêt de sa fin…….

Conan
Conan
il y a 3 mois

Bonjour JPSaint-Marc
M’étant donné la peine de plonger dans le budget de l’UE (trouvable sur le web), j’avais trouvé un poste de 1,5 milliards d’euros au titre de l’aide humanitaire!!!….., ceci, en sus des 1,9 milliards d’euros d’aide de préadhésion et bien sûr sans le moindre détail des affectations… Les lecteurs doivent faire confiance aux commissaires aux comptes du « machin » lesquels sont eux-mêmes dans les mains dudit « machin »…
Autre curiosité : ligne de 31 986 000 d’euros « en soutien à la communauté chypriote turque » !!!… Pourquoi doit-on soutenir ces gens qui occupent militairement un pays qui est membre de l’UE ?
Cela me paraît invraisemblable ! Pourquoi un ténor du RN, genre Gilbert Collard, ne viendrait-il pas pousser une grosse gueulante à ce sujet au parlement européen devant une telle pétaudière??!!!…
Il n’est peut-être pas exclu que personne au RN n’ait scruté ces comptes?…
Pour mémoire, mon article remonte au 16/04/21 et s’intitulait « l’UE convertie en ONG veillant sur la Turquie et les migrants à coup de milliards d’euros ».

Conan
Conan
il y a 3 mois

« faramineuses » ?…Ouaip, ça rappelle un peu « télémagouille »…
Il suffit d’entrer dans la lucarne : « budget annuel de l’UE 2021|commission européenne » C’est généralement le premier pavé, puis de chercher le deuxième projet général 2021 « line by line », rubrique « état général des dépenses :
–page 7 : Pôle 5 « Développement régional et cohésion » et c’est là que l’on trouve une ligne de près de 32 millions pour soutenir la communauté chypriote turque ….
–page 10 : « Voisinage et le monde » pôle 14 « Action extérieure » => aide humanitaire 1 503 000 000 d’euros
etc…etc… Y’a bon vos généreuses contributions au fonctionnement du machin fou !
Sinon :
https:ec.europea.eu/info/strategy/eu-budget/annual-eu-budget/all-annual-budget/2021_fr
Bonne lecture !

Christian Jour
Christian Jour
il y a 3 mois

décidément, cette UE est un véritable fléau dans tous les domaines.

Hagdik
Hagdik
il y a 3 mois

« Sans s’en rendre compte » ????
Vous croyez ?
Ils savent ce qu’ils font car ce sont des collabos actifs de l’envahissement !

Boronlub
Boronlub
il y a 3 mois
Reply to  Hagdik

Bonjour, tout à fait, ceux qui agissent au nom de l’u.e sont des suicidaires gangrenés par la haine de soi. Ils pensent que les européens sont dégénérés et ont besoin de sang neuf, ils appellent au métissage et à leur propre disparition. Ce sont des malades, mais c’est eux qui ont le pouvoir.

hello
hello
il y a 3 mois

l’ue n’étant pas une contrée islamique, ce qu’elle semble avoir oublié, elle ne devrait rien donner aux associations relevant de l’islam : que ces associations quittent notre territoire occidental et rejoignent les contrées islamiques qu’elles n’auraient jamais dû quitter – au lieu de cela l’ue persiste et signe dans ces aides auprès d’instances qui ne devraient pas être établies en europe et contribue ainsi à anéantir les populations européennes et leur civilisation – seule solution quitter au plus vite l’UE organisation coillabo

vergnaud
vergnaud
il y a 3 mois
Reply to  hello

exactement hors de cette pétaudière ;

Boronlub
Boronlub
il y a 3 mois
Reply to  hello

L’u.e utilise l’islam pour s’auto-détruire, et faire avancer le mondialisme, mais leur mondialisme occidental ultra-liberal technocratique n’est pas celui de l’islam, qui lutte déjà contre ces ‘ideaux’. Qui sera le plus fort des deux ? Qu’est-ce qui en resultera si les peuples européens ne se réveillent pas ?

GAULOIS EN COLERE
GAULOIS EN COLERE
il y a 3 mois

Je vais créer un association de lutte contre le racisme anti-blanc que je vais nommé « FACES DE CRAIE ET FIER DE L’ETRE » ensuite je demanderais des subventions…quelque chose me dit que cela me sera refuser

juste
juste
il y a 3 mois

‘sans s’en rendre compte’ ? Allons allons ! ils ont largement les moyens de savoir où va ‘notre’ argent ! C’est sciemment qu’ils nous pillent pour gaver l’adversaire ! Et certainement pas sans gras retour pour eux-mêmes personnellement… Vous laissez faire ? vous êtes complices de votre propre égorgement ! n’allez pas vous plaindre !

GAULOIS EN COLERE
GAULOIS EN COLERE
il y a 3 mois
Reply to  juste

Financer l’ennemi de la France est une vieille tradition. Durant la guerre d’algérie, TOTAL et ELF donnaient du fric aux fellouzes pour qu’ils ne s’attaquent pas aux installations pétrolière ni au pipeline…et pendant ce temps des jeunes français du contingent risquaient lors vies.

Chat Bleu
Chat Bleu
il y a 3 mois

C’est scandaleux, mais quelque part ça ne m’étonne pas. Les Blancs doivent sans cesse s’excuser, pour leur glorieux passé.
Boris Cyrulnik avait dit « malheur aux vainqueurs » Oui malheur aux anciens vainqueurs.

Lire Aussi