Aux USA une grand-mère de 74 ans met en fuite son agresseur : prenons-en de la graine !

Faits divers Humour Légitime défense Les Résistants Publié le 4 juillet 2021 - par - 20 commentaires

« Don’t mess with Texas » dit-on : Ne venez pas jouer les gros bras au Texas ! Et surtout pas avec une grand-mère texane de 74 ans…

 (Note de Jack : cette affaire ne date pas d’aujourd’hui mais refait surface, sans doute depuis l’acharnement, en vain, des démocrates à vouloir démolir le 2ème amendement de la Constitution sur le port d’armes. Cette histoire m’a bien amusé et j’espère qu’elle vous plaira).

 

4 janvier 2017 par Bob Price (Bob Price est l’un des principaux contributeurs du journal Breitbart pour le Texas).

 

Un voleur armé, à Pasadena dans la partie nord du Texas, a tiré la mauvaise carte en choisissant de cambrioler cette grand-mère de 74 ans qui a réussi a saisir son révolver et s’est mise à poursuivre le voleur en fuite.

 

Rebbie Roberson a déclaré qu’elle avait saisi son arme, qu’elle garde toujours à proximité, et qu’elle avait poursuivi le voleur tout en tirant plusieurs coups de feu. Elle a fait visiter sa maison au journaliste, lui montrant les impacts de balles dans ses murs. « Je ne sais pas si je l’ai touché. Je n’en sais rien mais j’ai à coup sûr bien essayé. J’espérais l’avoir touché », a déclaré la grand-mère au pistolet. « Cela a été la peur de ma vie ».

 

Les enquêteurs du shérif ont déclaré qu’ils ne pensaient pas que le suspect ait été touché. Ils poursuivent leur enquête pour le trouver.

 

« Je ne savais pas s’il allait me tuer ou quoi », a déclaré Mme Roberson : « J’ai essayé de le descendre. Si quelqu’un s’introduit chez moi, je dois le tuer. C’est lui ou moi ».

 

Elle a déclaré que le tireur avait pointé son pistolet sur elle alors qu’elle était assise sur sa chaise : « Et quand j’ai commencé à me lever, il était là sur moi avec un pistolet droit sur mon visage ».

 

Le chef adjoint du bureau du shérif du comté de Bowie, Jeff Neal, a déclaré aux journalistes locaux : « Cela aurait pu être pire pour les deux individus, tant pour la victime que pour le suspect ». Il a ajouté que cette grand-mère de 74 ans était tout à fait dans son droit d’utiliser son arme pour se défendre : « Chaque citoyen, selon le code pénal du Texas, a le droit de se défendre et de défendre sa famille ».

 

Le cambriolage est devenu une profession très dangereuse au Texas. Peu de temps avant la fin de 2016, trois propriétaires de la région de Houston en une semaine ont utilisé une force meurtrière pour défendre leur maison contre des cambrioleurs. Dans deux des cas, les cambrioleurs ont été abattus.

https://www.breitbart.com/border/2017/01/04/pistol-packing-granny-scares-off-armed-burglar/

Traduction de Jack pour Résistance Républicaine.

Rajoutons (de Jean-Paul Saint-Marc) :

Print Friendly, PDF & Email
20 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
ravachol
ravachol
il y a 2 mois

Vive le Deuxième amendement ! il se doit de soutenir la N R A , car je subodore que biden la « momie » ait envie de mettre son « grain de sel ! hélas en france les pourris au « pouvoir » désarme les Patriotes mais les bandits eux sont sur-armés ! pour ma part , je protégerais ma personne et mes biens , c’est inscrit dans MA constitution !!!

Gloup la grenouille
Gloup la grenouille
il y a 2 mois

En France, il est très difficile, voire impossible, de détenir une arme à feu. Toutefois, rien n’interdit de disposer négligemment 😉 des armes par destination (marteau, couteau, ciseaux etc.) en différents endroits du logement.
Ceci est particulièrement recommandé à celles qui craignent la violence de leur conjoint ou ex-conjoint.

Michèle
Michèle
il y a 2 mois

Non, cher ami, rien n’interdit, …
Mais, on doit savoir qu’un agresseur est sous état de stress et qu’il réagira violemment à tout geste qu’il interprètera comme une agression. Nous sommes dans la gestion de l’émotionnel, pas du rationnel !

Conclusion:
Ne sortir une arme, une vraie, pas un cure-dents, d’abord, si on en a une, ensuite si on sait s’en servir, ensuite si on est entrainé, etc. … que si on est fermement décidé à agir, et vite.
Ca fait beaucoup de si, je sais, mais la légitime défense est bien mal en point dans notre pays.
D’ailleurs, la légitime défense est nue notion complètement vicieuse. Il n’y a que défense, toujours légitime et agression, jamais légitime.
Mais quand un flic se voit reprocher d’avoir malmené un dealer, qu’espérer, sinon un changement à 180° de nos théories?
Gérard

zoé
zoé
il y a 2 mois

Il faut souhaiter qu’elle ne se retrouve pas en prison. J’ai vu un jour un film qui relatait l’histoire vraie d’une femme qui avait été cambriolée 13 fois. La 13ème fois elle a tué le cambrioleur et bien elle a écopé de plusieurs années de prison.

Dorylée
Dorylée
il y a 2 mois
Reply to  zoé

Pas au Texas ! En France peut-être ou autre démocratie molle mais sûrement pas au Texas.

Argo
Argo
il y a 2 mois

Voilà une femme qui me plaît! Elle en remontrerait a bien des hommes. Malheureusement en France, cette personne se retrouverait devant un tribunal et serait obligée d’indemniser son agresseur si ce dernier était blessé ! Chez nous nous les agresseurs ont des droits supérieurs à ceux des victimes! Le garde des sceaux est le ministre de l’Injustice! 🐵🐵🐵🐵🐵

super mamy !
super mamy !
il y a 2 mois

Imaginons le même scénario en France ; la grand mère va tout de suite en prison ! On entendrait ; on ne doit pas faire justice soi-même …la défense doit être proportionnelle à l’attaque , et patati et patata …. et autres fumisteries de gauchiasseries judiciaires formatées pro-racailles ! Bravo à cette femme qui est un exemple à suivre et que les gauchos bobos cons et hypocrites aillent se faire foutre !!!

jojo
jojo
il y a 2 mois

nous, pas besoin d’armes, puisque on a Macron qui exige qu’on se laisse dépouiller par ses « amis » colorés,en toute impunité……et tant pis si la ou les victimes meurent, puisque de toutes façons elles mourront vaccinés……

Machinchose
Machinchose
il y a 2 mois

souvenirs du bon vieux temps ou en France, on pouvait choisir son arme sur le catalogue de Manufrance, pistolet ou arme longue, munitions, et dans ces supermarchés des années70 où on pouvait s’offrir un 12 et ses munitions , chevrotines comme Brenneke, payer, montrer sa Carte d’ identité et emporter son acquisition
quand on désarme un peuple aussi perfidement que le nôtre, avec autant de fourberie, plus du tout étonnant d’en avoir fait des couilles molles !! on le vérifie tous les jours

par contre nos traditionnels bandits, dealers, assassins, braqueurs, tarés de tous poils, importés malgré nous depuis 45 ans de tous ces pays merdeux, disposent eux de tout l’ armement nécessaire depuis le pistolet automatique, à la Kalach, au RPG, sans oublier qu’ils sont les admirateurs de notre coutellerie de Thiers…. quand on évoquait les « auvergnats » …finalement! ces putains d’ Arvernes ils ont réoccupé le terrain ………..

Last edited il y a 2 mois by Armand Lanlignel
Michèle
Michèle
il y a 2 mois
Reply to  Machinchose

Pas de soucis, Camarade, à Thiers, il n’y a bientôt plus de «putain d’Arvernes», aux dernières municipales, un turc a failli être maire !
Les coutelleries sont en ruine, comme le centre ville !

Je m’obstine, malgré tout, à publier «Résistance Arverne», et j’en suis au N° 9 !

Mais, si nous ne sommes que 2 pour encercler 2000 migrants, le compte n’y est pas !

Courage, … ne fuyons pas !
Gérard

Machinchose
Machinchose
il y a 2 mois
Reply to  Michèle

courage

le prochain maire sera un Allobroge , passé par Lyon , venant de Tchetchénie ou d’ un quelconque Merdistan afghan

Argo
Argo
il y a 2 mois
Reply to  Michèle

Dommage, la coutellerie thiernoise, c’était de la qualité et renommée. Pour les nostalgiques des temps anciens quand la coutellerie faisaient vivre les familles et assurait la renommée de cet artisanat, lire Les Ventres Jaunes, et La Bonne Rosée du regretté Jean Anglade, un écrivain régional, Auvergnat de naissance et de coeur, mort à Clermont-Ferrand.

Christian Jour
Christian Jour
il y a 2 mois

Bravo mamie. Par chez nous en France on est muselés et livrés pieds et poings liés à la racailles et on n’a pas le droit de moufter car les juges ne nous rate pas. Ce sont les racailles pas les victimes qui sont protégés par des juges pourris, vendus et corrompus, donc leur chef s’appelle dupont moretti dit le yéti à l’âme aussi noire que sa robe.

gilles
gilles
il y a 2 mois

La peine de mort est réservée aux victimes pas aux bourreaux

David
David
il y a 2 mois

Je retiens le « Chaque citoyen, selon le code pénal du Texas, a le droit de se défendre et de défendre sa famille ».

michel hbu de la colo
michel hbu de la colo
il y a 2 mois

je connais bien le Texas… c’est pas des couilles molles!

Hollender
Hollender
il y a 2 mois

L’antidote c’est le Glock 17 !!!! Dans la poche!!, pas dans une boîte fermée à clé, elle même enfermée dans le tiroir fermé à clé.
On a trois minutes pour le sortir et l’armer mais les CPF n’ont souvent pas la patience……..Et la politesse d’attendre qu’on soit prêts.

Hollender
Hollender
il y a 2 mois

Aux USA, vous pouvez acheter une arme de poing et ses munitions très facilement.
Dans la France de Mohamerde Macron ( et bien avant lui) le simple fait de chercher à vous défendre fait de vous un criminel.
Dans ce pays gouverné par des déséquilibrés comme Freluquet et le phacochère Ducon Moretti on achève les victimes et on laisse cavaler les assassins ( mot d’origine arabe)…

Frejusien
frejusien
il y a 2 mois

En Amérique, la justice règne encore.
Chez nous , c’est l’Eldorado de la racaille !
Nul n’a le droit de se défendre, ni de se protéger, ni de protéger sa famille ou ses biens,
ni même , pour des employés de la sécurité d’empêcher un fou d’égorger des écoliers,

Il serait grand temps de modifier les lois et les mentalités.

Les deux agents de la sécurité, qui ont abattu le Haïtien, devraient recevoir la Légion d’Honneur, car ils ont d’une part, accompli leur mission, puisque leur travail consiste à assurer la sécurité des passagers, et d’autre part sauvé des vies innocentes.

jeanlg75
jeanlg75
il y a 2 mois

Le droit pénal Américain prévoit que « toutes actions violentes envers autrui, toutes effractions (par force ou par ruse) d’une propriété privée sont aux risques et périls de ses auteurs ».

Lire Aussi