Le vaccin ne marche pas ? C’est qu’il n’y a pas assez de vaccinés !

 

.
Ils sont très forts !

J’ironisais hier sur le nombre de contaminations avec le variant Delta dans les pays à forte vaccination comme Israël et le Royaume Uni…

https://resistancerepublicaine.com/2021/06/24/israel-le-pays-qui-a-le-plus-vaccine-reporte-lentree-des-touristes-au-mois-daout/

Là, je suis stupéfaite, ils osent…

Dans la presse, ils réussissent, contre l’évidence, grâce à une démonstration tirée par les cheveux à faire croire aux lecteurs et que le vaccin protégerait quand même des cas graves (admettons) mais surtout que si, dans les pays à forte vaccination il n’empêche pas les contaminations c’est… parce qu’il n’y a pas assez de vaccinés et donc que l’on ne peut atteindre l’immunité collective !

Comme pour l’Europe, l’Europe ne marche pas ? Parce qu’il n’y a pas assez d’Europe !

Le vaccin ne marche pas ? Parce qu’il n’y a pas assez de vaccinés…

.

Le vaccin protège-t-il contre les cas graves ? 

Plusieurs travaux en laboratoire montrent que le variant Delta (auparavant appelé «variant indien») semble résister davantage aux vaccins que d’autres variants (c’est ce qu’on appelle «l’échappement immunitaire»).

L’une de ces études a été réalisée par les autorités britanniques et publiée début juin dans la revue médicale The Lancet. Ses conclusions: chez des gens vaccinés avec deux doses de Pfizer/BioNTech, le niveau d’anticorps neutralisants est près de six fois moins élevé en présence du variant Delta qu’en présence de la souche historique du virus (qui a servi à concevoir les vaccins).

À titre de comparaison, cette réduction n’est «que» de 2,6 fois face au variant Alpha (ou «variant anglais»), et de 4,9 fois face au variant Beta («sud-africain»).

https://www.ledroit.com/actualites/covid-19/variant-delta-deux-doses-de-vaccin-efficaces-a-plus-de-90-contre-lhospitalisation-d754eee9695108369b7d083feba92f84

.

On sent évidemment que les motivations des politiques et donc des medias aux ordres sont doubles :

-continuer malgré l’évidence de jouer le tout vaccinal, ne pas se déjuger, surtout… les milliards en jeu ne le permettent pas et les têtes qui pourraient tomber non plus.

-Trouver une bonne raison d’imposer peu à peu le vaccin à toute la population… en la rendant obligatoire !

Et hop ! Avant même que le vaccin qui est en phase expérimentale ait reçu toutes les autorisations nécessaires, que je te pique tout le monde ! Et une fois que vous serez piqué, on vous expliquera qu’il vous faudra la 3ème dose, la 4 ème dose, la 5 ème dose, ce qui est déjà le cas pour pas mal de personnes dans le monde. Bref, ceux qui commencent à se faire vacciner le seront à vie… quand aux dégâts produits par ces « thérapies géniques » ajoutées les unes aux autres...

[…]

Mais la question des variants, et de la durée de l’immunité vaccinale , reste en suspens. Si l’injection d’une troisième dose se fait déjà chez une minorité de patients, la possibilité que cette recommandation soit élargie au tout-venant semble de plus en plus probable. Qui sera concerné ? A quelle échéance ? Tour d’horizon.

[…]

Depuis peu, il est possible de prendre rendez-vous pour la troisième dose uniquement sur les différentes plateformes officielles. Il faut respecter un espacement de quatre semaines entre la deuxième et la troisième dose.

Pourquoi les personnes âgées ne sont-elles pas prioritaires ?

L’âge seul n’est pour l’instant pas un critère pour prétendre à une troisième injection. Mais petit à petit, les laboratoires font savoir qu’il sera nécessaire de le faire. Dans un entretien au « Journal du Dimanche », Stéphane Bancel, le PDG de Moderna , a expliqué qu’il faudrait « vacciner avec une troisième dose toutes les personnes à risque dès la fin de l’été », et en particulier ceux qui ont reçu leur première dose au début de l’année

Qui peut bénéficier d’une troisième dose ?

Depuis début avril, sur recommandation du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, certains patients se font déjà piquer trois fois, car leurs immunités sont plus faibles et répondent moins bien à la vaccination. Il s’agit par exemple de personnes sous dialyse, porteurs de greffes ou séropositives . Cela représente potentiellement de 500.000 à 700.000 personnes en France.

[…]

« l’arrivée des vaccins de deuxième génération, attendus en fin d’année, peut changer la donne pour élargir et prolonger l’immunité ».

[…]

https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/covid-faudra-t-il-une-troisieme-dose-de-vaccin-1319325

.

Gardons le meilleur pour la fin : une quatrième dose est d’ores et déjà proposée…
https://www.ouest-france.fr/sante/vaccin/covid-19-une-quatrieme-dose-de-vaccin-envisagee-pour-les-personnes-severement-immunodeprimees-8338ddbc-c79f-11eb-8859-ca1124b88d20

Vachement efficace, leur thérapie génique, n’est-ce-pas ?

.

Mais ils vous le disent, sans le vaccin pas de salut ! Et pourtant, ils avouent sans honte que l’on n’a aucune preuve du nombre de gens à « vacciner » pour atteindre l’immunité collective, on vous dit « il est estimé »… Or, qui estime ? Pfizer, Moderna… ben oui les vaccinés savent-ils que toute la propagande n’est pas faite par des labos indépendants, par des instituts spécialisés comme l’IHU mais par les labos eux-mêmes ???

On appréciera dans la foulée l’objection « pourquoi ne pas laisser le virus, le variant … circuler puisqu’après tout il ne fait pas tant de décès que ça ? Elémentaire mon cher Delfraissy, mon cher Véran… « on ne sait jamais » !

Ces assassins ne peuvent pas ne pas savoir que ce sont justement les vaccinés qui créent les variants.

[…]

Le seul moyen d’empêcher le virus de circuler est donc de faire en sorte qu’une part suffisante de la population soit immunisée. Or, ce seuil dépend de la vitesse de circulation du virus : plus un virus est contagieux, plus il est élevé. Autrement dit, plus un virus se transmet facilement, plus il faut vacciner une large part de la population pour l’endiguer définitivement. Pour la forme historique du Covid-19 (avant le variant britannique donc), ce seuil d’immunité collective était estimé à 60/70% de la population. Mais pour le variant indien, il est estimé aux alentours de… 90%. Ce qui signifie en pratique qu’il faut vacciner une très large part de la population. Or, ni Israël (56,8% de la population complètement vaccinée) ni le Royaume-Uni (47,2%) ne l’ont atteint. Ils en sont même encore très loin, alors même que les courbes de vaccination, comme nous l’avons vu, ont tendance à se tasser. Atteindre l’immunité collective est donc une gageure, plus encore avec le variant delta et même pour ces deux pays, pourtant champions de la vaccination. En l’état, il n’est donc absolument pas illogique que le Royaume-Uni et Israël puissent être sujets à une reprise épidémique.

Mais si le virus ne fait presque plus de décès, pourquoi ne pas le laisser circuler ? L’idée est tentante, mais trop simple. «Les variants émergent quand le virus circule beaucoup. Pour l’instant, aucun d’entre eux n’est incontrôlable, mais on ne sait pas ce qu’il en sera demain», met en garde le Pr Lelièvre.

[…]

https://www.lefigaro.fr/sciences/en-israel-40-de-vaccines-parmi-les-nouvelles-contaminations-est-ce-un-echec-20210622

 221 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Bonsoir aux patriotes …. C’est un avis très personnel , le vaccin qui n’est pas un vaccin fragilise les défenses immunitaires . Mon frère Français de souche vit en Argentine près de Mendoza , il me disait hier qu’a Montecoman un petit village de là-bas , il y a un centre pour vieillard qu’on appelle chez nous Ehpad … dans celui-ci il n’y avait que 18 personnes âgées et toutes vaccinées contre la covid 19 … à peine qques jours plus tard 14 de ces vieux sont décédés …. Je n’émet aucun jugement , mais je me réserve le droit de douter sur les bienfaits du miraculeux vaccin político mondialiste !!!

  2. C’est comme pour le communisme, ça ne marche pas, parce qu’il n’y a pas assez de communisme!
    Ces injections expérimentales tiennent du lyssenkisme plus que de la science.

  3. il faut bien qu’ils utilisent les doses de pseudo-vaccins tueurs qu’ils ont massivement commandées et pour ça toutes les menaces sont bonnes

  4. Se vacciner c’est mettre le pied dans un engrenage de type visse sans fin, vous fragiliser votre immunité en la rendant inopérante et personne ne sait pour combien de temps, ensuite les variants vont déclencher de nouvelles vaccinations en raison de la mutation du virus, ce qui va encore limiter la protection des anticorps naturels, nous voyons bien que cette solution n’a pas de fin à par entretenir les firmes pharmaceutiques qui vont faire des milliards pendant que la population se meurt.

  5. Les ripoux des gouvernements nous font la guerre et continuent leurs saloperies de soit disant pandémie pour imposer leurs piquouses destructrices des humains au fil des années. Cela fait parti du plan satanique des fossoyeurs de l’Etat Profond.

  6. Se rendent-ils seulement compte de la quantité phénoménale de virus qui existent sur Terre ? Ils veulent vacciner pour chaque virus ? C’est quoi cette nouvelle lubie ?
    Assez de cette mascarade. Les gens doivent comprendre que les gouvernements ne cherchent pas à arrêter une épidémie créée de toutes pièces. Ils veulent des cobayes. Les seuls « bons » vaccins, sont les anciens : le DTP, le ROR… Pas les thérapies géniques.

  7. À force de vaccins, notre système immunitaire va réagir et déclencher des maladies auto-immunes. Bonjour les scléroses en plaques, les cancers, etc. Tant vont les cruches aux vaccins qu’à la fin ils se cassent!

  8. Il faut s’attendre à passer un été de merde, confinement, masques, QR code partout etc…. Ils nous avertissent déjà, le virus delta arrive.
    Par contre les traitements qui marchent seront toujours bloqués. On aura toujours pas le droit de se soigné. Mensonges et manipulation à tout les étages, et ça continu. C’est sans fin. Marre de leur connerie.

  9. Exclusif : @johnheretohelp, Plan Covid : Fauci et Gates exposés dans un complot génocidaire pour meurtre de masse. (source : YesYESA)

  10. Le vaccin produit le variant. Pour se soigner du variant on doit refaire un vaccin et ainsi de suite …….. jusqu’à ce que mort s’en suive ?!?!?!…….
    Et les veaux de Français acceptent et continuent de se faire vacciner !

  11. Connaissez vous la maladie de Marek? Une maladie contagieuse ne touchant que les volailles. Disons qu’à force de vacciner à tour de bras ils ont permit au virus de rester actif car les poulets ne mourraient pas aussi vite, si bien que les non vaccinés meurent systématiquement. C’est ce qui nous attends, c’est ce qu’ils VEULENT!!! Qu’on soit obligés de se vacciner encore et encore pour ne pas mourir. Si je me trompe, TANT MIEUX!!! Sinon l’avenir je le sent très mal….
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de_Marek

  12. il n’est pas exclu qu’après les élections, le masque et les limites de sorties périphériques reviennent chez nous !!<<

    • Les masques et les contraintes, ce sera avant les élections. Et si on vote bien, on aura droit, à nouveau, à un semblant de liberté.
      Cela permettra de mettre en place le vote par correspondance et de truquer les élection : à la Biden…..

Les commentaires sont fermés.