Par « humanité », la SNCF donne des billets gratuits aux migrants !!! Et nous, et nous, et nous ?

 

L’information ci-dessous date de 2015… merci à Morini qui nous l’a signalée. Et je suis persuadée que la circulaire destinée aux contrôleurs est plus actuelle que jamais. Il m’est déjà arrivé de discuter avec des contrôleurs me demandant de changer de wagons à cause d’un voisinage peu catholique, c’est le cas de le dire et me racontant que ces gens-là ne payaient pas de billet et qu’il se gardaient bien de leur en demander un, pour éviter les ennuis. Ils ajoutaient en général qu’ils retrouvaient les wagons en piteux état. Alors, même si l’article et les tweets datent un peu je pense qu’ils ne sont pas inutiles pour que les rêveurs et autres amateurs de « vivre ensemble » touchent du doigt la société qu’ils veulent. Je pense même que, depuis 2015, les contrôleurs ne se donnent même plus la peine d’établir des billets pour les migrants, ils détournent la tête et les laissent là où ils sont et s’efforcent de reloger les cochons de payants qui voient leurs places occupées ailleurs… pas de vague, surtout !

.

Combien des nôtres se privent de voir leurs parents, leurs enfants, parce qu’ils sont trop pauvres pour payer le train ? Combien d’étudiants ne rentrent chez leurs parents que quand il leur tombe un oeil parce qu’ils n’ont pas les moyens de voyager ? 

Beaucoup.

Qu’est-ce qu’on est cons, chez nous !Pourquoi on n’a jamais fait ça ?  Il aurait suffi qu’on débarque en meute dans un train pour que le contrôleur, affable, se mette en quatre pour nous trouver des places… gratuites, alors ?  Euh ! Si vous êtes blanc et en meute on vous traite d’extrême-droite, on appelle un escadron de gendarmes et vous vous retrouvez au tribunal, voire en prison.

Qu’est-ce qu’on est cons, chez nous ! Il aurait suffi, alors, qu’on vienne avec femmes et enfants, en groupe, pour que le contrôleur n’ose pas nous mettre dehors, par humanité, et on aurait pu voyager à l’oeil autant qu’on aurait voulu ? Ah non ! C’est pas pareil ! Vous vous êtes blancs, vous êtes un privilégié, et puis, vous avez les codes, vous êtes bien élevé… on n’a pas peur de vous. Payez votre train ou restez chez vous !

Merci à Morini qui nous a indiqué les tweets ci-dessous

Il me semblait que la SNCF était largement subventionnées par les cons de Français qui, en sus de leurs billets, payent pour remplir le tonneau sans fond du déficit endémique de la SNCF qui fut, dans une autre vie, un service public…

Service public dorénavant tourné vers le service aux clandestins, aux illégaux, alias les migrants…

Ce qui, en sus de Robert Ménard et de Marion le Pen, fait réagir violemment les non migrants, les non gauchos, les non dégénérés… sur les réseaux sociaux !

Contactée par francetv info, la SNCF confirme l’authenticité des documents, et explique cette politique. « Le sujet est extrêmement compliqué, concède le directeur de l’information de la compagnie. La grande majorité des migrants circulent avec des billets. Mais on est parfois confrontés à des personnes sans billet ou qui n’ont pas le bon billet. » Il n’est pas toujours facile, en effet, de choisir sa place et sa destination quand on ne parle pas français.

Confrontés à cette situation exceptionnelle, et ne sachant pas comment réagir, les contrôleurs ont fait remonter le problème à leur hiérarchie. « On leur a donné de la latitude », explique la SNCF, de la même manière qu’ils ont la latitude « de reconnaître la bonne foi d’un voyageur qui n’a pas composté son billet », par exemple. « On n’est pas face à des fraudeurs chroniques », ajoute la compagnie, qui admet que sa priorité est de régler ces problèmes sans perturber la circulation des trains.

 

Les trains ne sont donc pas forcément gratuits pour les migrants. S’ils sont en gare, la SNCF préfère informer des associations qui peuvent prendre en charge financièrement les billets. Mais une fois dans le train, les contrôleurs ont la possibilité de faire des« réservations à 0 euro » : les migrants ne sont pas verbalisés, et on leur attribue une place pour le reste du voyage. Une façon d’éviter « qu’ils circulent d’une voiture à l’autre ». La compagnie revendique « une vraie politique d’humanité » : « Quand une famille monte dans un train sans billet, on ne va pas la faire descendre à la première gare et la laisser dormir dans le froid. »

« Aucune gare française n’est occupée » de façon massive par les migrants, tempère la SNCF, pour qui le nombre de migrants qui transitent par ses trains n’est pas comparable à ce que l’on voit en Hongrie, en Autriche ou en Allemagne, par exemple.

Les documents qui circulent sur le web ont été diffusés localement, et uniquement aux employés. Si elle n’a pas publié de communiqué depuis leur diffusion, la SNCF se dit « prête à répondre à toutes les questions » sur cette politique.

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/des-billets-gratuits-pour-les-migrants-la-sncf-explique-sa-politique-d-humanite_1126219.html

Entre dhimmitude, haine de soi, peur des coups de couteau, peur des scandales, peur de l’extrême-droite… la France s’enfonce chaque jour davantage.

 218 total views,  2 views today

image_pdf

27 Commentaires

  1. Pour faire plaisir aux allemands la SNCF avaient des wagons à bestiaux pour transporter les Juifs vers les camps de sauvages.
    Aujourd’hui elle laisse des sauvages s’installer sans payer dans les wagons de voyageurs au détriment du peuple qui paye sa place.
    C’est les mêmes indignes qui tiennent les rênes de la SNCF ?

  2. Migrants ??? Ah vous parlez des XXXX ? Mais on sait que nos collabos aux commandes, nos fonctionnaires aux ordres et tout notre public aux ordres aussi ne fonctionnent que pour nous remplacer par ces XXXX… Où est l’intrigue ?
    Note de Christine Tasin : merci de veiller à votre vocabulaire, des mots comme ceux que j’ai censurés nous conduisent directement vous et moi au tribunal

  3. Et nous on nous spolie pour assister ces sauvages envahisseur, en septembre mon fils n’ayant pu prendre un billet SNCF ,sa carte bleue n’avait pas fonctionné il cet présenté lui même au contrôleur pour payer en espèces son trajet de 22€ ,il a été aussi verbalisé de 60€ pour défaut de billet, la seule reproche que je lui es fait et d’avoir payer , il me déçoit moi j’aurai défoncé la gueule du contrôleur ,avant de descendre du train , désormais je comprend la violence des jeunes de nos citées ,.ils se font respecter , ils sont persécuté par les FDO , désormais dans ce pays ,puisque il faut frapper pour se faire respecter cet ce que nous ferons ,mon fils a compris la leçon , quiconque l’emmerdera sera sanctionné quelque soit sa fonction.

  4. un conseil…..prenez le train sans payer ,en cas de contrôle, acharnez vous sur le cégétiste qui veut vous contrôler………..

  5. Le Zemmour, tout le Zemmour, rien que le Zemmour ! c’est lui et lui seul qui nous sauvera

  6. Si un français demande une aide, on lui refuse sous prétexte qu’il est français, qu’il parle bien la langue, qu’il est en bonne santé, qu’il est bien habillé, qu’il a des diplômes, on lui dit mais non vous pouvez vous en sortir voyons donc en fin de compte c’est toujours les mêmes qui bénéficient des aides de la collectivité ?

  7. Oui Argo, jusqu’à quand allons-nous supporter cet état de fait : par humanité nous vous faisons cracher au bassinet de force !

  8. Nous avons de la chance:
    Ils n’ont pas encore réussi à piller nos économies pour aller les chercher directement dans la cases.

  9. A l’image de Macron, la SNCF est contre la préférence nationale et méprise les Français autochtones.

  10. Ça c’est la France vache à lait que l’on envoie vite à l’abattoir une fois le rendement épuisé…☠️🤑

  11. Et on s’étonne que cette saloperie d’islam avance aussi vite. Et on s’étonne encore pourquoi plus ils sont arrogant et haineux envers nous, normal tous les collabos se couchent devant eux, comme des valets serviles devant leur maîtres pour leur lécher les coui... les babouches.

  12. C est degueu car c est nous qui payons les pauvres cons de francais

    • Personne n’oblige les cons de français à payer! Mais tant qu’ils resteront les 2 pieds dans le même sabot, il n’y aura aucun changement. “Les migrants ne paient pas” le terme exact, ce n’est pas migrants, mais ENVAHISSEURS ou ENNEMIS si vous préférez.
      C’est plus important de réserver ses petites vacances, restaurants etc… que de chasser l’ennemi. Vive la déchéance et la lâcheté. Dans quelques années le drapeau français sera remplacé par le croissant.

  13. De toute manière ils n’avaient l’intention de payer leurs billets!Alors une fois de plus l’on baisse le pantalon !bientot en France il n’y aura plus de place pour les Français !
    c’est l’intégration des Français qui est en route dans leur propre pays!
    De Gaulle doit se retourner dans sa tombe!

  14. Comment voulez vous qu’après ils ne viennent pas tous en France, ils le disent à ceux restés au bled ,venez venez ici on a tout gratuit, ben voyons ,bonjour l’appel d’air, et en remerciements ils crachent sur la France et les Français .la SNCF y a pas mieux à faire que de donner des billets gratuits aux migrants ?

  15. Que peut on répondre à ça ?
    C’est la bérézina dans ce pays gouverné par des tarés.

  16. Les migrants ont tout de gratuit en France. Et les français, ils ont quoi ?…. des augmentations en tout et pour tout pour pouvoir donner aux migrants !
    Faudra bien un jour la révolution mais elle est longue, trop longue à venir !!!

    • Attendons mai 2022……
      Si les résultats ont été truqués…….. Les palais des cafards planqués depuis des années vont s’ouvrir à la barre à mine et au pied de biche.
      Les rats vont quitter le navire précipitamment et sans bagage car le Gaulois est à bout.
      60 millions de Gaulois de toutes origines en colère ;
      ( sauf les maghrebins musulmans ça fait du monde)
      Il va y avoir du monde sur les routes vers le sud…….

  17. Par contre pour les gaulois ,bon français la pas de cadeaux.
    Je devrais pas dire. Ça. Vue que je suis retraité SNCF
    Mais ça me bout de voir tout ca6, et tous les jours.
    Si les Français était moins cons on en serait pas là.

  18. Et bien pour moi,il en résulte que je me donne la latitude de rebaptiser ce vieil et beau Service Public en :

    Société Nationale des Cons de Français.

    • Société Nationale des Collabos Français.
      Et il y en a un sacré paquet, des salopards qui trahissent leur pays.

  19. Dégueulasse ! Et qui payent le manque à gagner ? Je vous le donne en mille! Les affreux blancs, Gaulois, racistes(ce n’est pas moi qui le dit), à qui on ponctionne ses économies pour pouvoir loger blanchir nourrir tout ce joli monde! D’autres font squatter nos logements, c’est à dire les assocs grassement subventionnées par nos impôts qui nous sucent un peu plus chaque jour! Nous sommes devenus les prostituées de l’Etat proxénète ! SNCF société nationale des collabos français ! 😠😠😠😠😠

Les commentaires sont fermés.