Débat : faudrait-il que le Puy Du Fou évoquât le 9 juin 721, 1300ème anniversaire de…

Histoire Histoire de France Identité française Publié le 10 juin 2021 - par - 18 commentaires

commémoration de la bataille de Toulouse du 9 juin 721

…la bataille de Toulouse du 9 juin 721.

Lettre de Laurent P au fondateur du Puy du Fou

Ne serait-il pas temps pour vous, à l’occasion de cet anniversaire, de vous pencher sur la mise en scène de cet évènement historique depuis trop longtemps occulté afin d’en faire l’une des prochaines attractions de votre parc ?

Mais tout d’abord un bref rappel de ce que fut cette bataille et de son importance, au cas, improbable (mais nul n’est omniscient…) où vous n’en auriez jamais entendu parler.

Tout le monde a entendu parler de la bataille de Poitiers livrée par Charles Martel et qui a épargné à la France la dictature islamique, même s’il a fallu attendre la Reconquista Espagnole avant d’être, enfin, débarrassé de la peste mahométane en Europe (du moins jusqu’à nos jours).
On comprend que, pour l’instant, vous n’ayez pas fait de spectacle sur cette bataille de Poitiers, ce serait par trop politiquement incorrect et vous seriez accusé d’être un facho islamophobe catho tradi (ce dont on vous accuse de toute façon en permanence…).
Il est de bon ton à notre époque de considérer que cette bataille de Poitiers ne fut qu’une escarmouche sans grande importance, dernier soubresaut d’une occupation musulmane somme toute ni plus ni moins débonnaire que l’occupation nazie au cours de la seconde guerre mondiale…
C’est presque vrai.
Presque.
Parce que, oui, la bataille de Poitiers fut le dernier soubresaut de la volonté d’invasion musulmane de l’Europe, leur ultime tentative
Poitiers fut la dernière bravade des mahométans après l’écrasante victoire du 9 juin 721, onze ans plus tôt, à Toulouse, qui avait mis en pièces l’armée musulmane. Un massacre tel que, jusqu’à la fin du XIè siècle, cette défaite a fait l’objet d’une commémoration universelle, de Cordoue à Damas en mémoire de la « chaussée des martyrs ». La chaussée (le chemin) de retraite, depuis Toulouse vers l’Espagne, c’est à dire la voie romaine, le long de laquelle l’armée d’Eudes massacra l’essentiel des plus de 3000 « martyrs » du point de vue des mahométans.
Et si maintenant c’est la bataille de Poitiers que l’on dénomme « la bataille de la chaussée des martyrs » c’est parce que Charles Martel fit allégeance pleine et entière à l’église catholique, contrairement à Eudes qui préféra s’allier avec un chef musulman qui voulait devenir indépendant du Calife de Cordoue.
A l’époque, l’équivalent des médias de propagande de notre époque étaient les monastères qui produisaient les manuscrits grâce aux journaleux de l’époque : les moines copistes.
Et ce sont les chroniques concernant la formidable victoire d’Eudes en 721 à Toulouse qui furent recyclées pour décrire la victoire de Charles Martel à Poitiers.
Aux oubliettes, donc, l’indépendant Eudes, son importante victoire et sa poursuite acharnée de l’armée musulmane taillée en pièce durant sa retraite le long de la chaussée romaine en direction de l’Espagne.
Au pinacle, par contre, le « bon et fidèle chrétien Charles qui a sauvé la chrétienté des Infidèles ». Alors qu’en réalité les Sarrazins qui affrontèrent Charles prirent la fuite de nuit, après plusieurs affrontements sporadiques où ils purent constater qu’ils ne faisaient pas le poids et qu’il était de leur intérêt de se replier en bon ordre. Pas de retraite en catastrophe, pas de poursuite durant la déroute car pas de déroute.
Mais une bonne propagande copiste en faveur de Charles Martel, on utilise les récits de la victoire de Toulouse pour décrire celle de Poitiers et le tour est joué : Charles est LE grand vainqueur des Sarrazins, le seul et unique !
Eudes a été jeté aux oubliettes de l’histoire.
Jusqu’à nos jours.

Ne serait-il pas temps, Monsieur de Villiers, de rétablir la vérité et de rendre à Eudes ce qui lui appartient ?
Le meilleur moyen pour cela serait que vous exposiez toute cette histoire au grand jour dans un de ces spectacles grandioses que vous savez si bien scénariser et mettre en scène au sein de votre parc du Puy du Fou.

On vous accuse de chanter les louanges de la religion chrétienne et d’être un propagandiste catholique sectaire. Exposer subrepticement le jeu manipulatoire de l’Eglise contre Eudes en faveur de Charles permettrait de vous débarrasser définitivement de ces accusations.
Rétablissez la vérité dans l’esprit du grand public, réhabilitez Eudes d’Aquitaine, montrez un aspect un peu trouble de l’église catholique pour faire cesser les accusations de sectarisme à votre encontre et le tour est joué : vous pourrez, enfin, parler de la guerre de survie de l’Occident contre l’Islam sans être accusé d’être un immonde islamophobe catho tradi.
Je sais que l’on peut vous faire confiance pour ne pas sombrer dans le manichéïsme. Réhabiliter Eudes et sa victoire de Toulouse ne signifie pas du tout enterrer Charles et sa victoire de Poitiers mais plus simplement remettre les faits dans l’ordre et montrer leur complémentarité.

Monsieur de Villiers, vous avez à votre disposition tous les éléments pour monter une attraction ayant parfaitement sa place dans votre parc, et qui remplirait un vide cruel.
En voici la liste, dans l’ordre chronologique :

– Ode au massacre de 3.750 envahisseurs musulmans à Toulouse le 9 juin 721
par Firmin Jaffus, Licencié ès lettres, de Limoux (Aude).
POÈME LYRIQUE qui a remporté le prix de l’Académie des jeux floraux en 1842.
http://resistancerepublicaine.eu/2018/06/09/ode-au-massacre-de-3-750-envahisseurs-musulmans-a-toulouse-le-9-juin-721-par-firmin-jaffus/

– Bulletin de la Société des antiquaires de l’Ouest
Tome sixième, 3ème série, années 1922 à 1924, pages 632 à 642.
Archives numériques Gallica de la Bibliothèque Nationale de France.
On sera frappé à sa lecture des nombreux parallèles avec la situation actuelle, comme, par exemple, l’arrivée des musulmans en Espagne via Ceuta (déjà !).
Le coeur de cet exposé consiste en la démonstration que la description de la bataille de Poitiers emprunte de nombreux éléments à une autre bataille, moins connue mais toute aussi décisive, sinon plus, qui eut lieu onze ans plus tôt : la bataille de Toulouse du 9 juin 721, où le prince Eudes d’Aquitaine écrasa les musulmans devant Toulouse.
Texte complet sur
https://9juin721.wordpress.com/bataille-de-poitiers/

– TOULOUSE ET LES ARABES : LA BATAILLE DE 721
Conférence du 9 février 1975
Article paru dans L’AUTA n°409 Mars 1975
Source Bnf Gallica
Texte complet sur
https://9juin721.wordpress.com/2018/06/09/toulouse-et-les-arabes-la-bataille-de-721-conference-du-9-fevrier-1975/

– Livre « La chaussée des martyrs : quand la Gaule écrasa les Sarrasins »
de Gilbert Sincyr, paru en 2007 chez Dualpha dans la collection « Vérités pour l’histoire »
https://www.mollat.com/livres/736765/gilbert-sincyr-la-chaussee-des-martyrs-quand-la-gaule-ecrasa-les-sarrasins

– Commémoration du 9 juin 2011 à Toulouse
https://www.fdesouche.com/2011/05/31/des-associations-agacees-par-la-commemoration-dune-victoire-sur-les-musulmans-en-721-a-toulouse/

– Commémoration du 9 juin 2013 à Toulouse interdite par la préfecture
https://www.ladepeche.fr/article/2013/06/07/1644837-toulouse-la-manifestation-des-jeunesses-nationalistes-interdite.html

Et vous trouverez divers autres éléments sur le blog https://9juin721.wordpress.com/

 

Réponse de Christine Tasin

Merci à Laurent pour ce rappel historique. Néanmoins je ne partage pas du tout ton appel au Puy du Fou car on a assez de gauchos qui, dans les universités et dans leurs bureaux empuantis par le cannabis, passent leur temps à détruire le roman national, à détruire nos héros, notre identité…,On ne va pas les aider, en plus !!!!

Je suis désolée, je me fous de savoir si Eudes a plus travaillé que Charles à chasser les musulmans de France.

Si ça fait jouir quelque intello ravi de passer son temps à établir la vérité dans une thèse ou un bouquin (et c’est bien que ça existe), pas touche à notre histoire, pas touche à notre roman national, à notre identité. Et le magnifique et efficace Puy-du-Fou  qui fait vivre, revivre notre histoire, notre identité, le fameux roman national, essentiel à mes yeux, se fourvoirait et trahirait sa cause, son travail, la France s’il obéissait à cet appel.

J’en ai plus que marre de ces gens qui veulent absolument que nos enfants apprennent que ceux qui ont décimé l’arrière-garde de l’armée de Charlemagne commandée par le preux Roland seraient des bergers basques et non des Sarrasins. On veut vraiment que nos gosses déjà en perte de repères et obnubilés par leurs portables ricanent quand leur vieux prof démodé leur fera apprendre Le chant du cor de Vigny ?

J’en ai marre de ces atteintes à notre histoire, notre littérature, notre peinture, notre sculpture… et au christianisme.

Certes, je suis athée, mais pourquoi vouloir taper sur le christianisme inutilement ? Que l’on dénonce les abus de l’Eglise, l’Inquisition, les « sorcières » et autres homos brûlés… oui, 1000 fois oui, mais ce n’est pas le christianisme, ce sont des abus ponctuels d’un système  qui a effectivement limité les libertés de chacun et notamment des femmes (et leur sexualité), qui a milité pendant des siècles pour interdire au pauvre et à l’exploité de se révolter contre sa condition..

Mais pour le reste, les églises, les cathédrales, les abbayes, les monastères, cruciaux pour la science, l’histoire, la littérature… avec ces moines copistes qui ont sauvé, recopié, traduit… les oeuvres grecques et romaines, il faudrait eux aussi les compisser, les renier, les critiquer, les traiter d’usurpateurs ? Pour moi c’est non. 

Voir Aristote au Mont-Saint-Michel, de Sylvain Goughenheim.

L’histoire se construit, elle s’écrit, elle n’est pas toujours conforme à la réalité des faits mais il ne nous appartient pas, à nous d’ériger en héros un Eudes qui a magouillé avec un chef musulman pour relativiser l’oeuvre du formidable Charles Martel. La France se construit aussi avec des héros réhabilités ou pas. Vais-je cracher sur Napoléon III qui, pour ancrer son pouvoir mais aussi pour rassembler les Français et faire de la France une grande nation, a érigé la statue de Vercingérorix à Alésia et fait sillonner la France par Mérimée pour restaurer nos monuments ?

Enlevez-nous notre Charles au Marteau et vous nous enlevez un symbole très fort, ancré dans les têtes et les coeurs, de la Résistance à l’occupant musulman.

Jamais !!!!

Print Friendly, PDF & Email
18 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
LALY
LALY
il y a 14 jours

Bravo Christine

Argo
Argo
il y a 14 jours

Il a quand même donné sa fille Lampegie à un arabe!?

vatinel-bernard
vatinel-bernard
il y a 14 jours
Reply to  Argo

QUI « il  » ?

Argo
Argo
il y a 14 jours

Scipion l’Africain!

Laurent P
Laurent P
il y a 14 jours

Eudes, qui avait opté pour une alliance avec un chef musulman qui ne voulait plus obéir au Calife de Cordoue.

didierschneiter
didierschneiter
il y a 14 jours

Quand une ancienne gauchiste rencontre un mahométan…. La provocation verbale n’a pas de camp !

Mia Vossen
Mia Vossen
il y a 14 jours

BRAVO et MERCI Christine et espérons…..

Hollender
Hollender
il y a 14 jours
Reply to  Mia Vossen

MERCI Christine !

Merci d’envoyer votre article à P de Villiers. S’il a des velléités d’agrandir le Parc du Puits du Fou voilà le thème tout trouvé, cela fait partie de notre histoire. Mais il faut faire vite avant que les mahometans qui se reproduisent comme les souris ne deviennent majoritaires.
Une cagnotte nationales pourrait être lancée 😂😂😂

Yves Morcet
Yves Morcet
il y a 7 jours
Reply to  Hollender

Pas de cagnotte, de Villiers la refuserait. Il a construit le Puy du Fou sans un centime de subvention. Il n’a de MERCI à dire à personne. Faites lui la proposition, il vous répondra.
Cela fait quand même 3 ans de suite que son parc d’attractions est classé 1er dans le monde.

Ralbol
Ralbol
il y a 14 jours

Au final heureusement que Charles Martel était là car malgré leur raclée en 721 à Toulouse ils sont quand même revenus jusqu’à Poitiers en 732. Pourquoi n’y a-t-il pas eu un autre barrage à Toulouse à ce moment là ?
Mais peu importe, car à la prochaine expulsion des envahisseurs nos générations actuelles et futures auront une date non contestable…

Laurent P
Laurent P
il y a 14 jours
Reply to  Ralbol

Il n’y a pas eu un autre barrage à Toulouse à ce moment là parce qu’ils ont soigneusement évité Toulouse et sont passés par Bordeaux, qu’ils ont allègrement pillé, avant de continuer vers le nord, où ils sont tombés sur Charles.

Phil
Phil
il y a 14 jours

Je préfère Eudes qui était en première ligne et d’ailleurs je viens plutôt de là.

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 14 jours

Mais la pâtée qu’ils se sont ramassée à Toulouse, puis à Poitiers, ne les a pas arrêtés:
Septembre 973 , Guillaume 1er de Provence écrase les Arabes à Tourtour, aidé de Roubaud, fils de Boson 1er.
Car après avoir tout pillé, ravagé, dévasté, massacré, réduit en esclavage sur leur passage, ils s’étaient installés à Fraxinetum (aujourd’hui La Garde-Freinet), leur QG, d’où ils partaient pour piller, ravager , dévaster, massacrer, réduire en esclavage les Provençaux terrorisés.
Jusqu’au jour où…

Bharata
Bharata
il y a 13 jours

D’accord avec Christine. Ceci dit la lecture d’une conférence sur la bataille de Toulouse de 721 et qui rétablit les faits historiques m’a éclairé sur ces évènements. Et en fait, rétablir Eudes à côté de Charles Martel ne changerait pas grand chose au roman national qui est que les Muzz ont été ’boutés hors de France’.

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 13 jours
Reply to  Bharata

Il ne s’agit pas de roman, mais d’Histoire.
« Study History ! », disait Churchill, qui comparait le Coran à Mein Kampf.

Bayard
Bayard
il y a 13 jours

Je suis tout à fait d’accord avec vous Christine. Ce n’est pas le moment de semer le doute dans les esprits ignares de notre jeunesse en offrant à nos ennemis une opportunité supplémentaire inespérée de critiquer notre histoire. Les français d’origine magrhrebine de notre pays auraient tôt fait de tout réviser à leur profit.

Dorylée
Dorylée
il y a 12 jours

« …Eudes qui préféra s’allier avec un chef musulman… » Mélanchon avant l’heure ! Il s’est allié avec un muzz et est tombé dans l’oubli. J’espère qu’il en adviendra de même de tous les traîtres qui, aujourd’hui, donne ma France aux mahométans.

Yves Morcet
Yves Morcet
il y a 7 jours

Jusqu’en 1830, ça ne les a pas empêché de faire des razzias dans le sud de la France remontant jusque Lyon pour faire des hommes des esclaves et les femmes dans les harems. C’est quand même le roi Louis Philippe qui a demandé à son ministre de la guerre le maréchal Soult d’envoyer un corps expéditionnaire de l’autre côté de la Méditerranée pour que ça cesse.
Maintenant, ils nous envahissent en appliquant tout ce qui a été dit dans la déclaration de Boumedienne à l’ONU. Depuis l’indépendance, ils sont en guerre contre la France, d’ailleurs, leur hymne n’est que cette déclaration de guerre.

Lire Aussi