Castex a raison : les agressions verbales et physiques sont intolérables dans notre République

Tout-à-fait d’accord avec Castex, comme quoi, tout arrive.
Il a déclaré devant l’Assemblée Nationale que les agressions verbales et surtout physiques sont intolérables dans notre République.

C’est donc un désaveu des propos d’un certain Manu qui à traité les Gaulois de réfractaires, fainéants, alcooliques, et autres noms d’oiseaux qu’il serait fastidieux d’énumérer ici.

Je prends, également, bonne note qu’il est contre le massacre des Gilets Jaunes et qu’il veillera à ce que les Français ne soient pas empoisonnés par des bricoles expérimentales.

 

Vous y croyez, vous, Camarades?
Moi pas !

Donc, il va falloir prendre les dispositions nécessaires (nécessaires, mais non suffisantes) pour envoyer une baffe magistrale à choupinet et sa clique à claques !

Il est interdit de lui tirer une baffe, à ce merdeux?

Tirons-lui des millions de baffes (autorisées!).

Sachez pour qui et pour quoi vous votez, ce coup-ci.

===> Macron et bien d’autres sont pour la dictature mondialiste.
Qui s’y oppose clairement, sans bisounourseries et autres tours de passe passe sanitaire, vachisant ????

Bon dieu de bon dieu, disait le bon dieu, c’est pas vrai ce ramassis de veaux !

Montjoie, Saint Denis, bigre, comme vous y allez, vous nous la baillez belle,
Jouissif, comme quand Le Marquis de Cuevas jetait son gant aux pieds de Serge Lifard, à moins que ce ne soit le contraire.
J’espère que Jean-Marie, témoin du Marquis, va bien rigoler, ho, que dis-je, s’esbaudir serait plus convenable.

Bonne soirée, gentes Dames et Chevaliers des Temps Modernes,
Coiffez votre heaume,
sellez votre destrier,
et huilez votre pertuisane !

Si j’avance, suivez moi, si je tombe priez pour moi, si je recule tuez moi.
Ceux qui auront reconnu l’auteur seront autorisés à arborer une fleur de lys… à la prochaine manif.

Restons terre à terre !

A bientôt, donc !
Gérard

 394 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Quand les agressions aussi bien verbales que physiques sont subies par des membres du RN entre autres cela ne fait pas autant d’histoires . Je me souviens de Gilbert Collard en campagne qui témoignait du fait que les insultes fusaient de la part de certains individus , du genre  » va niquer ta mère ou fils de pute  » et personne n’a bougé ceux en place laissent faire , ils ont juste oublié que tôt ou tard ils connaitront le même sort .

    Quand les nazis sont venus chercher les communistes je n’ai rien dit je n’étais pas communiste

    Quand ils ont enfermé les sociaux démocrates je n’ai rien dit je n’étais pas social démocrate

    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes je n’ai rien dit je n’était pas syndicaliste

    Quand ils sont venus me chercher il ne restait plus personne pour protester

    Martin Niemöller .

  2. oui , bon, mais non, pas possible, c’est ignoble,…….ça ne se fait pas….mais bon sang,quelle déception qu »il n’en ai pris qu’une……….

  3. Tiens la belle aux bois castex se réveille, les agressions verbales où physiques sont quoi?
    Ben dit donc Jeannot, que faisait tu ces 40 dernières années, avant que le président ne soit giflé.

    Ah mais oui pardon, les forces de l’ordres sont la pour ça, se faire cogner sans pouvoir répondre sous peine de prison.
    Y zavait qu’a faire octchose, politicien par exemple.

    Mais attends coco les policiers et les gendarmes ne serait ils pas des représentants de l’état dans l’exercice de leurs fonctions.

    Ch’ais pas moi, j’pose une question.

  4. Macron est le premier à avoir insulte les français. Des faibeants. Y a qu à traverser la rue pour trouver du boulot..etc etc….

  5. Gazé en temps que « Gilet Jaune pacifique » par les merdes du castapute, je ne peux pas oublier.
    Moi???Cela aurait été mon poing dans la gueule!!!
    Dictateur de merde!!!
    C’est un photo-montage « maison ».

  6. Je n’ai pas voté pour lui en 2017 et jamais je ne voterai pour un type qui à donné l’ordre de tirer sur les gilets jaunes mutilés,eborgnes, qui ne rate pas une occasion de nous rabaisser ,insulter .quand on revoit la vidéo de la gifle (bien méritée) et deux mamies qui disent « venez venez mr Macron nous on ne vous veut pas de mal « pauvres c….qui sont capables de revoter pour lui en 2022 .

      • Oui quelles gourdasses ces bonnes femmes sans cervelles en adoration devant un président qui ne fait que nous insulter,humilier ,qui n’aime ni la France, ni ses compatriotes, mais qu’elles réfléchissent un peu, au lieu de se comporter comme des groupies devant une rock star ,qu’à t il fait de bien depuis qu’il est président ?pfff plus connes que ça tu meurs .

      • Les Gourdes ont déjà oublié qu’un de leur famille a commis un « crime contre l’humanité » en Algérie.
        Vont-elles accueillir chez elles quelques sans-papiers (mais pas sans portable) ?

  7. Voyons, nous sommes des LEPREUX pour lui, c’est normal qu’on tombe en morceaux ( à ses pieds!).

  8. Il aurait dû lui mettre un doigt dans le cul, cela lui aurait fait plaisir. Nous n’avons jamais vu autant de FRANÇAIS joyeux depuis cette giflette.

  9. C’est Henri de la rochejaquelin
    Henri du Vergier, comte de La Rochejaquelein, né le 30 août 1772 , au château de la Durbelière, près de Châtillon-sur-Sèvre (Poitou), et tué le 28 janvier 1794 a Nuaillé(Maine et loire) Il avait 22 ans.
    Rentré dans ses terres, en Vendée, il refuse de se soumettre à la conscription décrétée par la République et, au printemps de 1793, il rallie quelques dizaines de paysans auxquels il aurait dit alors, dans la cour de son château de La Durbellière, les paroles fameuses : « Si j’avance, suivez-moi ; si je recule, tuez-moi ; si je meurs, vengez-moi ! »

    C’est ma copine qui m’a offert un magnifique livre sur l’histoire de la Vendée car elle est vendéenne d’origine.

  10. Sortir d’un lycée hôtelier où l’on enseigne sûrement la pâtisserie et se manger une tarte, avouez que c’est drôle ! 🧐🧐🧐🧐🧐

Les commentaires sont fermés.