Indépendance de la Calédonie : un troisième référendum le 12 décembre !

Identité française Publié le 3 juin 2021 - par - 17 commentaires

En France, il existe des référendums à géométrie variable.

Par exemple, en 2005, sous Sarkozy, le NON (55%) l’avait emporté sur la question du Traité établissant une constitution pour l’Europe.

Pas grave, de l’aveu même de Giscard d’Estaing, le Traité de Lisbonne de 2007 passait outre l’avis des Français en changeant la forme du traité de 2005 « mais pas le fond ».

Et puis il y a les référendums que l’on recommence ad vitam æternam jusqu’à ce que le OUI l’emporte.

Par exemple, après 2018 (56,7% de NON) et 2020 (53,3% de NON), la Nouvelle-Calédonie votera POUR ou CONTRE l’indépendance une troisième fois le 12 décembre 2021.

Paradoxalement, ce sont les Français de métropole qui acceptèrent ces modalités en 1988 par… voie référendaire en répondant OUI (80%) à la question « Approuvez-vous le projet de loi soumis au peuple français par le président de la République et portant dispositions statutaires et préparatoires à l’autodétermination de la Nouvelle-Calédonie ? ».

Une question quelque peu tarabiscotée embrouillant les cerveaux de Français n’ayant sans doute pas lu le projet de loi…

Mais il faut rappeler aux loyalistes calédoniens que le 8 janvier 1961 avait eu lieu également un référendum sur l’autodétermination de l’Algérie (75% de OUI)… avec les conséquences funestes que l’on sait pour les pieds-noirs.

Quant aux Républicains de Jacob, on ne sait pas trop ce qu’ils pensent, comme d’habitude.

Alors si le 12 décembre 2021, c’est NON, on recommencera une quatrième fois et ainsi de suite jusqu’à obtenir l’indépendance…

Mais si c’est OUI, la France continuera-t-elle à aider financièrement la Nouvelle-Calédonie tout en laissant Chinois et Australiens la virer et se jeter sur le sous-sol du « caillou » riche en nickel ?

Étrangement, les politiques français semblent pencher en faveur de l’indépendance d’un territoire stratégique tout en arrimant un boulet à la métropole : Mayotte (départementalisée en 2009 par Sarkozy), une île ne nous rapportant que des cacahouètes et des migrants comoriens…

 

Nouvelle-Calédonie : le troisième référendum aura lieu le 12 décembre

La date est désormais connue.

Le troisième et ultime référendum d’autodétermination en Nouvelle-Calédonie, décisif pour le sort institutionnel du territoire, aura lieu le 12 décembre 2021, a annoncé le gouvernement mercredi 2 juin 2021 après une semaine de discussions entre loyalistes et indépendantistes.

«  Un chemin nouveau  »

[…] Si le oui l’emporte, «  il faudra bien prendre ce temps jusqu’en 2023 pour clarifier le lien entre la République française et le nouvel État indépendant  », a souligné Sébastien Lecornu en précisant qu’il y aurait alors «  une première consultation référendaire pour que le nouvel État puisse arrêter sa Constitution  ».
 

De l’autre côté, si le non l’emporte, l’accord de Nouméa étant caduc, «  il faudra bien dessiner un chemin nouveau pour les institutions de Nouvelle-Calédonie  », a-t-il poursuivi.

«  Et, quoi qu’il arrive, il y aura une quatrième consultation référendaire  » ou, a-t-il corrigé, « une première consultation référendaire, d’une nouvelle ère post-Nouméa  ».

L’Union calédonienne (UC), seule branche du FLNKS présente aux discussions, avait rappelé mercredi matin dans un communiqué : «  La position de l’État ne nous engage pas, elle n’a pas été validée par notre délégation.  »

«  L’option qu’on ne souhaitait pas  »

«  Je me réjouis que la position constante des Républicains, conforme à la volonté exprimée par nos élus calédoniens, ait été entendue et retenue par Emmanuel Macron  », a réagi dans un communiqué le président des Républicains, Christian Jacob.

Le sénateur loyaliste Pierre Frogier (LR) avait la semaine dernière déclaré que, «  dans la mesure où ce référendum n’a pas lieu le plus tôt possible, c’est-à-dire avant l’échéance présidentielle, cela voudra dire que ce gouvernement aura basculé dans le camp des indépendantistes  ».

L’écart entre partisans et adversaires de l’indépendance s’est nettement resserré lors du deuxième référendum de 2020, par rapport au premier qui avait eu lieu en 2018. Les loyalistes ont reculé de 56,7 à 53,3 %, tandis que les indépendantistes sont montés de 43,3 à 46,7 %.

https://www.lepoint.fr/politique/nouvelle-caledonie-le-troisieme-referendum-aura-lieu-le-12-decembre-02-06-2021-2429308_20.php

.

Dans cette affaire calédonienne, on sent la droite culpabilisée depuis les « évènements » d’Ouvéa et la gauche trépignant de se débarrasser des confettis d’empire pour faire de la France un pays encore plus… riquiqui.

Nouvelle-Calédonie: «La France va-t-elle se désengager de l’Outre-mer?»

[…] Cette situation, que certains analystes perçoivent comme anachronique, évoquant des «confettis d’empire», a été fermement défendue par les différents gouvernements français depuis la fin des mouvements de décolonisation dans les années 1960 pour des raisons d’ordre géostratégique…

Face au climat international actuel de remise en cause de la domination occidentale dans le monde, qui considère que la France maintient des «colonies» de facto, il peut exister une tentation de la part de l’exécutif de se retirer des territoires les plus lointains…

Cette tendance est susceptible d’avoir des conséquences sur la place de la France sur l’échiquier géopolitique international, qui poursuivrait son recul, devenant définitivement une puissance de second rang…

Outre le risque de perdre les éléments d’une présence diplomatique, militaire et territoriale planétaire, les bonnes relations avec les nouveaux États indépendants n’étant pas assurées éternellement, il est fort à parier que d’autres puissances concurrentes ou émergentes s’empresseront de prendre la place laissée vide par les Français, probablement les Américains ou les Chinois dans le Pacifique, ces derniers pouvant s’appuyer sur la présence de communautés asiatiques en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie.

https://www.lefigaro.fr/vox/monde/nouvelle-caledonie-la-france-va-t-elle-se-desengager-de-l-outre-mer-20210528

Actuelle zone économique exclusive (ZEE) française

Print Friendly, PDF & Email
17 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Argo
Argo
il y a 21 jours

De toute façon, la Nouvelle-Calédonie ne peut vivre sans l’aide de la France. Si le oui l’emporte d’autres pays vont se jeter dessus, et nous continuerons d’arroser d’argent ce territoire! La France, pays, éternel cocu de l’Histoire!🧐🧐🧐🧐🧐

vieux bidasse
vieux bidasse
il y a 21 jours
Reply to  Argo

Il y aura autant de référendums que nécessaires, jusqu’à obtenir le résultat souhaité. Ensuite, ils pourront faire la « danse de la pluie »…

Argo
Argo
il y a 21 jours
Reply to  vieux bidasse

La danse de la pluie, et il leur pleuvra du pognon! Le nôtre!

Marcher sur des Oeufs
Marcher sur des Oeufs
il y a 21 jours

=========================
Les Occidentaux prêts à recycler des djihadistes syriens pour faire tomber Assad?

Le groupe Hayat Tahrir al-Cham*, encore considéré par les États-Unis comme terroriste, deviendra-t-il un allié de l’Occident pour éviter qu’Assad et que ses alliés russes et iraniens ne remportent la guerre syrienne? Une approche que semblent valider les services secrets britanniques et turcs et certaines personnes influentes à Washington.

Des indiscrétions diplomatiques explosives ont fuité dans la presse.

…/…

durandurand
durandurand
il y a 21 jours

Peut être pour éviter le oui à l’Independence , leur faire peur avec les Chinois qu’ils ne fait pas bon de vivre et de les critiquer , mais ême avec cette argumentation ils voteront pour l’Independence qui n’en sera pas une , ou je vois déjà la reprise des guerres tribales pour avoir le pouvoir .

Alexcendre62
Alexcendre62
il y a 21 jours

Je parie mon billet que les vendus de la haute finance et leurs complices de l’intérieur ont déjà liquidé ce pays et son Nickel ! le problème est qu’il faut le faire avaler au peuple Calédonien et au peuple Français d’où ces années de blabla et ces référendum bidon a répétition où une partie de la population n’a pas le droit de voter ( unique au monde ) La France sera grande perdante mais les calédoniens eux seront ruinés sur tout , les puissances étrangères qui convoitent cette Ile ne sont pas les championnes en matière des droits de l’homme et ne feront qu’une bouchée des gesticulations Kanak , nous si on s’en vas il faudra partir totalement et zéro visa pour ceux qui nous auront trahis .

JEAN PN
JEAN PN
il y a 21 jours

La France, mais qu’est-ce qu’elle devient Con !

Joël
Joël
il y a 21 jours

Ils peuvent faire autant de référendum qu’ils veulent, les Calédoniens ne veulent qu’une chose (je le sais, j’ai pratiqué pendant 2 ans) : le pognon des blancs mais sans les blancs.
Je sais aussi les politiques français largement assez cons pour accepter ça sans broncher comme ils le font avec la moitié de l’Afrique depuis 60 ans.

démocratie française
démocratie française
il y a 21 jours

Comme d’habitude il n’y aura que deux piles de OUI sur la table dans les bureaux de vote!!

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 21 jours

On dirait que le gouvernement macron cherche à se débarrasser de la NC tout en gardant un contrôle sur les ressources minières ? Si c’est une économie, ce n’est pas forcément une mauvaise chose mais du point de vue international c’est autre chose, l’influence de la France décent de plus en plus.

Anne Lauwaert
Anne Lauwaert
il y a 20 jours

Comme nous sommes ignorants en ne voyant que le bout de notre nez, enfin, c’est mon cas… J’étais persuadée qu’il faut tous les indépendantiser et qu’ils se démerdent… « M’enfin m’a crié un ami, tu ne comprends donc rien à rien? dès que la France est partie la Chine y est avec ses bases militaires, elle est en train d’occuper tout le Pacifique ! »

Alexcendre62
Alexcendre62
il y a 20 jours
Reply to  Anne Lauwaert

OUI Anne ce que tu dit c’est la stricte vérité ! mais vas donc expliquer ça a des Kanaks qui se font bourrer le mou par les gauchistes de l’éducation nationale et les pasteurs évangélistes , des cons qui ne se rendent pas compte qu’ils seront les premiers a disparaitre dès l’arrivée des Chinois .

inconnue
inconnue
il y a 20 jours

aucune confiance, certaine que, s’il avance ainsi la date, c’est pour favoriser l’indépendance, mais attention les chinois sont actuellement à la limite des eaux territoriales et attendent de prendre possession de la NC, mais le pire à craindre est que les autres terrioires d’outre-mer, sauf ceux incluent dans les départements, subissent le même sort, alors qu’il est indispensable d’avoir des points d’attaches, notamment dans le pacifique, non seulement militairement mais aussi, surtout en NC, des richesses sous-marines dans les eaux françaises et autres ressources dans les terres

inconnue
inconnue
il y a 20 jours

d’ailleurs il est anormal que des français venant de métropole et étant établis depuis (je crois 1995, enfin peu importe la date, n’ont pas le droit de voter pour ce référundum alors qu’ils y participent à l’économie

Eozen
Eozen
il y a 18 jours
Reply to  inconnue

Meme les Néo-calédoniens de naissance non kanaks qui ont du céder leur emploi a un kanak incompétent n’ont pas le droit de voter !!!
A cause des colons caldoches !!!

Eozen
Eozen
il y a 18 jours

Les colons caldoches ont sacrifié leurs compatriotes en 1988, comme moi né en nouvelle Calédonie , ayant du céder mon emploi a un kanak et ayant perdu mes droits civiques territoriaux consécutivement. Ils ont déjà gagné plus de 30 ans grâce a cela. Et la plupart son mort. Les jeunes non kanaks vont subir le sort des pieds noirs a cause de la lachete de leurs aînés.

Lire Aussi