Régionales : la girouette mondialiste Minc abandonne Macron pour Pécresse

 

Dans l’arrière-cour du Prince qui nous gouverne, les conseillers qui murmuraient autrefois à son oreille commencent à sentir le vent tourner.

Pensez-donc : quelle horreur si, par sa (leur) faute, les gueux votaient RN en masse aux Régionales de juin prochain puis à la Présidentielle 2022 !

Comme la vieille chouette Attali, Alain Minc, l’ancien du Monde ayant soutenu alternativement Mitterrand, Balladur, Jospin, Bayrou puis Sarkozy, était de ceux qui cooptèrent Emmanuel Macron pour installer une politique mondialiste de déconstruction de l’histoire et de l’identité des peuples occidentaux

Mais désormais, c’est fini entre le vieux mentor et son ex-chouchou jupitérien :  Minc en pince, désormais, pour l’insipide Valérie Pécresse.

Alain Minc : « Macron a inventé la machine à se botter le derrière ! »

ENTRETIEN. Pour l’essayiste Alain Minc, pourtant proche du président, ses errements tactiques pour ce scrutin peuvent le conduire à la défaite en 2022.

C’est un avertissement qui mérite d’être entendu, car il émane d’un proche du chef de l’État. Alain Minc, qui a repéré le jeune homme dès sa sortie de l’ENA et couvé la suite de sa carrière, le prévient sans prendre de gants :

[…] « Si le RN gagne à Lille et à Marseille, alerte cet habitué de l’Élysée, la présidentielle est pliée pour Emmanuel Macron ! »

Pour Le Point et les sondeurs, LREM s’acheminerait vers une grande défaite les 20 et 27 juin prochains. Et si Alain Minc donne un satisfecit à Macron pour sa gestion de la crise sanitaire (Big Pharma aussi), il ne croit pas non plus en son avenir et à celui du parti « gazeux » LREM.

[…] Il a globalement bien géré la crise sanitaire […] Mais LREM […] une organisation gazeuse, dont la seule décision importante cette année est d’avoir acheté un siège [Muselier – NDA]. S’ils croient que ça assurera leur pérennité après Macron, c’est une plaisanterie.

Puis Alain Minc définit étrangement sa conception de la politique et du politicien qu’il affectionne.

Puis donne involontairement une piste pour faire gagner le RN : que les Républicains d’habitude soumis à la dictature morale de la gauche s’allient enfin – comme Mariani – avec le parti de Marine Le Pen !

Je ne critique pas la manœuvre qui a été conduite en région Paca avec Muselier. Cela relève de la politique la plus classique.

Mais la politique, c’est un métier de gentleman cambrioleur qui porte des gants et qui se garde de laisser des traces de doigts sur les portes.

Soit l’inverse absolu de ce qui a été fait ! Exposer l’excellent Premier ministre qu’est Jean Castex dans une affaire qui ne peut que mal se terminer, c’est deux fois dommageable : on atteint le crédit du chef du gouvernement et…

… on risque de faire élire Thierry Mariani, dont je rappelle qu’il ne vient pas du canal historique du Front national mais des rangs des Républicains, ce qui accentue le risque qu’il soit élu.

Il aurait fallu gérer cela au niveau local, dans une espèce de bouillabaisse sympathique.

Dans le collimateur du mondialiste obsédé par l’extrême-droite et le vote « populiste » : la stratégie macronienne anti-Bertrand anti-Pécresse.

Je ne comprends pas le raisonnement qui consiste à envoyer cinq ministres contre Xavier Bertrand et cinq ministres contre Valérie Pécresse…

Le danger, c’est que Bertrand soit battu et que la victoire aille au Front national, que je refuse d’appeler le Rassemblement national. Et, au passage, Emmanuel Macron ouvre en grand la route de la présidentielle à Valérie Pécresse, qui, elle, ne sera pas battue en Île-de-France…

Car, désormais, Alain Minc votera Pécresse aux Régionales. C’est pareil que de voter LREM… mais en mieux.

Rancune envers Macron qui ne lui a proposé aucun poste important ? Ou soutien à une probable candidate à la Présidence qui lui offrirait enfin un poste digne de Son Génie ?

Valérie Pécresse a presque les mêmes électeurs que LREM et a mené une action reconnue par tous à la tête de la région.

Je dis d’ailleurs de manière très claire que je voterai Pécresse aux régionales, car il n’y a aucune logique à voter LREM en région parisienne.

En s’en prenant à elle, Emmanuel Macron en fait une adversaire très sérieuse. Si elle déclare sa candidature à la présidentielle, elle sera pour lui une compétitrice extraordinairement redoutable…

Cette fois-ci, le mage Minc prévoit une victoire de Marine en 2022 malgré une crise sanitaire « bien gérée », la « stagnation du chômage » (merci l’explosion de la dette) et un futur « boom économique impressionnant ».

Quand on connait les prédictions foireuses d’Alain Minc et le sort des sociétés « administrées » par son auguste personne, l’avenir de la France paraît finalement bien sombre…

Si les régionales se soldent par l’élection du Front national à Lille et à Marseille, la présidentielle est pliée pour Emmanuel Macron !

C’est d’autant plus rageant qu’avec Jean Castex et Bruno Le Maire il a parfaitement géré la crise sanitaire. Les erreurs de départ ont fini par s’estomper derrière une vaccination qui prend son rythme. On redoutait un chômage massif, il a peu augmenté. Et le boom économique va être impressionnant…

 

Et le sujet de l’insécurité, des violences sur les policiers, du délitement de la société dénoncé par des militaires ou la grogne des préfets ? Bof. Comme tout ce qui touche de près aux Français, Minc le richissime mondialiste s’en fout. Mais vraiment.

Non, le vrai danger, on l’aura compris : c’est encore et toujours l’extrême-droite. Peut-être même que le vrai danger, c’est, tout simplement, la volonté du peuple et les Français eux-même, ces « gens peu formés » face à l’élite « éduquée ».

Vous ne pouvez pas aller à la prochaine élection présidentielle en vous voilant la face sur ce sujet…

Pour autant, ce n’était pas une raison pour envoyer le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin à la manifestation devant l’Assemblée nationale, où son collègue de la Justice Éric Dupond-Moretti a été sifflé. C’était un manque de respect pour les institutions…

https://www.lepoint.fr/politique/alain-minc-macron-a-invente-la-machine-a-se-botter-le-derriere-25-05-2021-2428106_20.php

 

 234 total views,  2 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Un sourire de hyène puante , à la différence que les hyènes ( les vraies ) participent à l’équilibre de l’écosystème et ont un rôle utile dans la nature , donc , exactement l’inverse de cette hyène à 2 pattes parfaitement inutile et infiniment nuisible !!

  2. L’histoire de France ne retiendra de Mr Minc, que ce sympathique portrait du talentueux Glon.

  3. Ce type a été une éminence grise de tous les chefs d’état depuis Mitterand. Si les râteliers furent nombreux, n’oublions pas qu’ils n’avaient pas tous la même couleur, mais que l’odeur puante de gauche était la même.
    Souvenez-vous:
    C’est cet homme là qui a osé vomir sur son vieux père malade, en heure de pleine écoute et sur une chaine publique (A2 je crois), attestant qu’un vieux de 90 ans coutait bien trop cher à la Sécu!
    A quand la piquouse pour ce piteux qui coute si cher à la France?

  4. Minc le parrain, parlant de macron chez rothschild
    « Il a fait un metier de pute »
    Maintenant qu’il le lâche « il a inventé la machine à se botter le derrière ».
    Quel virage sur l’aile depuis seulement 2017, passer son poulain du piedestal à la poubelle…
    Franchement avec un ami comme ça t’as pas besoin d’ennemi.
    Minc est un vrai chien de chasse, dès qu’il sent le fric ou le pouvoir il marque l’arrêt.
    D’ailleurs fric n’est-il pas l’anagramme de crif…

  5. Minc, un petit étron prétentieux qui croit influer sur la politique, qui n’a fait et dit que des stupidités, qui a mangé à tous les râteliers, qui pue la suffisance, qui est la cause de la mondialisation dans notre pays, partisan de la migration de masse. Cette petite larve est un manipulateur, capable de toute les infamies!

    M minable
    Il idiot
    N nullissimes
    C con

  6. le nabot maléfique Minkowski, juif honteux, du genre vomi par notre immense Peguy, a ruiné je ne sais plus quelle banque et son honneur en transformant son patronyme d’ origine polonaise !
    Mince alors !!!

  7. Il est aussi utile qu’un furoncle sur une fesse. Pauvre type la vérole c’est lui et une grosse.

Les commentaires sont fermés.