Croyants ou pas, nous sommes liés à la croix des croisés, à celle des templiers pour ce qu’ils ont fait de l’Occident

Conflit de civilisation Histoire Identité française Publié le 15 mai 2021 - par - 24 commentaires

Il n’y a pas de différence entre les patriotes chrétiens et les athées.

Ma foi est chancelante, en tous cas elle n’a aucun rapport avec le catéchisme et elle vomit Bergoglio dernier.

Mais, confusément je ressens que vous, moi, tous les patriotes qui ont la France dans le sang, nous sommes directement ou indirectement liés à la croix des Croisés, à celle des Templiers, non par soumission à un Dieu dont nous ne sommes même pas certains qu’il existe, non par foi dévote et béate, mais par fidélité et respect de ce qu’ils ont fait de l’occident et parce qu’en dehors de toute filiation directe, nous sommes tout de même leurs descendants.

Comme nous le sommes, de Charles Martel, des Grognards de Napoléon, des Poilus de 14 et des Résistants de 39/45.
Tous se sont sacrifiés pour l’occident et la liberté, « celui qui croyait au ciel et celui qui n’y croyait pas, que l’un fut de la chapelle et l’autre s’y dérobât »

Nous sommes obligés d’être de cette veine.

Nous aurions probablement et légitimement aspiré à des vies paisibles voire futiles, mais l’islam nous contrains à faire face et à nous regrouper.

Et comment lutter contre cet archaïsme, si ce n’est en nous regroupant, au moins pour un temps, autour de ce symbole christique de nos racines gréco-latines et judéo-chrétiennes qui est pour le moment le seul à pouvoir faire pièce, face à cet islam conquérant et maléfique.

André Malraux, disait:
» le 21éme siècle sera spirituel ou ne sera pas » nous sommes en plein dedans.

Même Eric Zemmour, juif, appelait hier soir sur Cnews à retrouver les valeurs occidentales de la chrétienté.

Nous ne pourrons combattre une idéologie fédératrice dominatrice et asservissante que par une autre idéologie fédératrice.

De la Grèce à l’Angleterre,
du Portugal à la Russie,
de la France à la Suède,
ce qui nous unit, ce n’est pas cette notion d’Europe faisandée,
mais bien la croix, depuis le Moyen Age.

Et seule cette union sacrée autour de ces valeurs occidentales pourront nous sauver de l’islam, en dehors de toutes notions de fois ou de croyances.

 

Print Friendly, PDF & Email
24 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Anne-Marie G
Anne-Marie G
il y a 1 mois

Comme aime à le rappeler Zemmour citant Malraux : la civilisation, c’est tout ce qui s’agrège autour d’une religion. Je pense comme vous que la beauté, la grandeur de notre civilisation et de notre histoire nous le devons en grande partie au christianisme, directement ou indirectement. Certes, le christianisme occidental doit aussi beaucoup à la philosophie grecque. Il doit aussi bien évidemment au judaïsme bien qu’au départ, il se soit développé contre lui.
Toutes nos valeurs d’égalité, de fraternité et même de liberté, nous les devons au christianisme. Certes, avant lui, ces notions existaient mais pas avec la même amplitude. St Paul dit :Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme ; car tous vous êtes un en Jésus-Christ » (3.26-28)
Malheureusement, beaucoup ne croient plus et il est difficile de faire comme si.
Mais au moins devrait-on avoir la reconnaissance, le respect pour tous ceux qui nous ont précédés et qui pour la plupart croyaient, y trouvant une dignité que la société de l’Ancien Régime et la République qui le remplaça ne leur reconnaissaient que du bout des lèvres.
Onfray, tout athée qu’il est, reconnaît que l’état de faiblesse du monde occidental se trouve dans son absence de foi en une transcendance, elle-meme résultant de la déconstruction opérée par la raison et la philosophie au fil des siècles. Sans croyance en un au-delà, la vie devient la valeur suprême et donc rend plus difficile le sacrifice pour défendre au péril de sa vie son pays et sa civilisation. Cette situation est propice aux compromis, aux mesures dilatoires, ce que nous observons aujourd’hui.
Brassens n’a-t-il pas chanté : mourir pour des idées, d’accord, mais de mort len-ente… »
Mais si on ne peut croire par obligation, ce que ne recommande pas l’auteur de l’article, on peut toutefois reconnaître son rôle fédérateur dans le passé, et trouver à défaut un moyen d’être relié – une autre étymologie du mot religion étant ce qui relie – par exemple autour de l’identité, qui n’est rien d’autre que le fruit de l’héritage transmis par nos aïeux, l’histoire, le patrimoine, la culture, les valeurs civilisationnelles…
Certains pourraient objecter que le Christ a prêché pour l’humanité toute entière, ce qui explique peut-être l’attitude du pape actuel.
Sauf que ce n’est pas en accueillant des dizaines de millions d’individus issus d’autres aires civilisationnelles que l’on y parviendra. Car le nombre fait la loi, autre maxime de Zemmour qu’il aime à marteler, enseignement de l’histoire.
Je pense donc que le salut de notre civilisation et de notre identité tient dans une autre maxime : l’union fait la force.
Et que s’il existe un moyen légal de la sauver par le biais du statut de peuple autochtone, pourquoi s’en priver ?

jeanne33
jeanne33
il y a 1 mois
Reply to  Anne-Marie G

complément

vous citez ST Paul , c’est l’épitre aux Galates chap.3 verset 28

je suis d’accord avec vous , j’ajoute qu’il ne FAUT pas mélanger FOI et Religion .
on croit ou pas à l’Eternel la religion se sont des pratiques , des mécanismes .
ce n’est que mon avis !

Anne-Marie G
Anne-Marie G
il y a 1 mois
Reply to  jeanne33

Je ne comprends pas votre distinguo. Il me semble que sans la foi, il n’y a pas d’objet aux prières, ni aux services religieux. Du moins est-ce ainsi dans le christianisme. Et du reste, les Epîtres de Paul que vous citez insistent beaucoup sur la foi comme fondation à la religion chrétienne, la foi dans la divinité du Christ.

jeanne33
jeanne33
il y a 1 mois
Reply to  Anne-Marie G

je me suis mal exprimée , bien entendu si on a la foi ,on prie .
mais à l’inverse ce n’est pas forcément avec foi , que l’on prie
réciter son chapelet comme une machine , mettre une pièce dans le tronc de st Antoine , se plier en deux , ce n’est pas forcément fait avec foi .
A moins de faire comme Pascal faire des gestes .et réciter des prières , en attendant que la foi nous tombe dessus ….
tout ça est dur à expliquer .

François des Groux
Administrateur
François des Groux
il y a 1 mois
Reply to  Anne-Marie G

Agnostique, j’aimerais bien y croire et je me pose des questions, comme tout le monde.

Cela fera peut-être ricaner certains mais écouter le témoignage de gens ayant vécu une expérience de mort imminente me rassure. Et si c’était vrai ?

J’ai côtoyé des communautés chrétienne et juive mais j’avoue, je ne suis pas du tout attiré par les prières répétitives et ennuyantes. Cela ne me parle pas. Tout comme les églises ou les temples modernes.

En revanche, j’aime beaucoup m’imprégner de l’ambiance des cathédrales gothiques, de celle des églises orthodoxes ou de la simplicité des chapelles romanes. J’aime aussi le côté « intellectuel » des cours de talmud torah.

Et je reconnais et respecte tout à fait les bases gréco-latine et judéo-chrétienne constituant notre civilisation.

Julie
Julie
il y a 1 mois

Je suis comme vous sur les EMI. Ce qui est le plus frappant dans les témoignages est la récurrence de faits similaires alors que les personnes qui témoignent ne se sont jamais vues entre elles, et n’avaient pas non plus entendu parler des EMI.

JEANLUC
JEANLUC
il y a 1 mois

Avez vous « essaye » le rite st Pie v soit rattache a Rome (Fraternite st Pierre) soit detache de Rome (Fraternite st Pie X) ?

Anne-Marie G
Anne-Marie G
il y a 1 mois

J’ai passé une bonne partie de ma scolarité « chez les soeurs », je suis même allée en colo avec elles, j’en ai gardé un très bon souvenir, meilleur que celui du collège ou du lycée, où c’était le « chacun pour soi » laïque. Je trouvais également les messes très ennuyeuses néanmoins beaucoup moins ennuyeuses que de nos jours après Vatican 2 qui a cassé l’ambiance en voulant que les fidèles s’adressent à Dieu avec familiarité. J’aimais beaucoup lire la partie du missel en français car la messe était en latin. Je me souviens des cantiques en latin qui depuis qu’ils sont chantés en français ont perdu du mystère nécessaire pour le commun des mortels pour lui permettre de ressentir la grandeur divine.

la moutarde me monte au nez et LARM me fait gerber
la moutarde me monte au nez et LARM me fait gerber
il y a 1 mois
Reply to  Anne-Marie G

Dans ma jeunesse, j’étais Scout, je me souviens en particulier d’une messe dite par un Père Blanc Missionnaire, sur un hôtel de fortune fait de pierres, en plein vent sur le plateau du Vercors, après plusieurs heures de marche, çà avait une autre gueule que les messes actuelles.
A vouloir trop vulgariser pour se rapprocher des fidèles, en abandonnant le latin au profit des langages vernaculaires, en retournant l’hôtel, que certains catholiques appellent désormais: « la planche à repasser » ils ont enlevé tout le coté mystique sacré de la messe, c’est sans doute une des raisons de la désaffection.
Une anecdote pour illustrer le point ou nous sommes tombés:
J’ai assisté, il y a quatre ou cinq ans, un quinze août, à une messe traditionnelle selon le rite de Saint Pie X, qui n’aurait jamais dû être abandonné.
Il y avait derrière moi, un jeune couple, la trentaine passée, bien mis, avec une petite fille, le genre cadres moyens.
A la sortie de l’office m’entendant parler français, ,ils m’ont abordé pour me demander en quelle langue s’était dite la messe!

JEANLUC
JEANLUC
il y a 1 mois

Merci pour ce temoignage. Juste une petite correction : le rite est st Pie v . C est la fraternite qui est st Pie X.A titre personnel, je suis revenu a l eglise en lisant des ouvrages sur…. le linceul de Turin dont on aura du mal a me prouver que c est un faux !
Il existe d autres temoignages troublants comme ceux sur Fatima ou sur la Vierge de Guadalupe mais je vois l objection poindre : la Foi ne se resume pas aux apparitions ou temoigmages extraordinaires ou miraculeux.
Feu Jean Paul 1 er, pape de quelques semaines avait un mot tres juste a ce sujet.
« Il faut donner des aliments sains pour nourrir sa foi et pas des chocolatines qui alourdissent l estomac »

la moutarde me monte au nez et LARM me fait gerber
la moutarde me monte au nez et LARM me fait gerber
il y a 1 mois
Reply to  Anne-Marie G

Bonjour,
Merci pour la pertinence de votre complément.
Vous avez raison sur tout.
En fait dans un monde idéal, un véritable homme libre, ne devrait avoir
 » ni Dieu, ni Maître »
je sais que prise au premier degré, cette maxime, se rapporte aux thèses anarchistes.
Mais, dans un monde idéal, elle fait référence à un être qui a atteint un plan de conscience, tel, qu’il n’a plus besoin d’aucun support et ne représente aucun danger pour ses congénères qu’il illumine par sa sagesse.
Pour faire simple, un peu l’individu imaginaire de la chanson ; »il est libre Max »
Hélas, nous sommes bien loin du monde idéal et de la perfection de l’humanité.
Passé toutes les guerres de conquête, nous aurions pu aspirer à un monde de paix et de fraternité universelle.
Mais le monde et l’homme sont ainsi fait qu’après tous les sacrifices consentis par nos anciens pour arriver à la paix, nous voyons aujourd’hui se profiler une double guerre de races et de religions.
Nous n’avons ni souhaité, ni provoqué ces mauvaises querelles qu’on vient nous chercher.
Et nous sommes bien obligés de réagir.
C’est là que nous découvrons à quel point nous sommes divisés, désunis et démunis.
Bien sûr, le premier constat que nous faisons tous quand au motif de notre dispersion, c’est la perte de nos repères sociétaux.
Ils nous ont  » tout foutu en l’air  » le civisme, l’éducation, la famille, la religion, les coutumes et croyances.
Et maintenant, ils voudraient même déconstruire notre Roman National.
Que nous resterait-il, alors?
Amitiés résistantes et républicaines.

Momocyclo
Momocyclo
il y a 1 mois
Reply to  Anne-Marie G

Beau texte Anne Marie,bravo..

jamin
jamin
il y a 1 mois

Bien évidemment
100 % d’accord

Argo
Argo
il y a 1 mois

Les croisades ont été organisées dans le but de délivrer le tombeau du Christ. Nous devrons en organiser à notre tour pour éviter que notre patrie ne devienne notre propre tombeau. Ce seront des croisades intestines!

la moutarde me monte au nez et LARM me fait gerber
la moutarde me monte au nez et LARM me fait gerber
il y a 1 mois
Reply to  Argo

comme les croisés espagnols de l’ordre de Saint Jacques, dont la croisade s’est appelée « Reconquista » qui ont raccompagné les occupants jusqu’au Maroc.(Cf. Le CId,, Santiago el mata maures)

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 1 mois
Reply to  Argo

Et surtout pour faire cesser les massacres que commettaient les ottomans contre les pèlerins chrétiens. Jusqu’alors, les Lieux Saints étaient occupés par les arabes , suite à leur conquête dans les années 630, et ils se contentaient de faire payer les chrétiens qui venaient prier sur le tombeau du Christ .Avec les ottomans, les choses sont devenues violentes, et c’est alors que fut prêchée la première Croisade.

patito
patito
il y a 1 mois

sans oublier les chevaliers Teutoniques qui ont évangélisé de la Pologne à la Lituanie .

Michel Lapaix
Michel Lapaix
il y a 1 mois

Puissiez vous recevoir le baptême dans l’Esprit Saint, vivre l’effusion de l’Esprit Saint !

PASCA L ALEVEK
PASCA L ALEVEK
il y a 1 mois

Tout à fait, il n’est pas nécessaire de croire mais de soutenir et d’alimenter une culture chrétienne qui fait partie de notre identité.

TEMPLIER
TEMPLIER
il y a 1 mois
Boronlub
Boronlub
il y a 1 mois

Les cultures européennes ont de multiples racines, y compris des racines agnostiques, voire athées, ou en tout cas matérialistes. En tout cas on peut vivre une liberté de pensée. L’islam est incompatible avec tout cela. L’islam est aussi incompatible avec les autres religions comme le Bouddhisme ou l’Indouisme (pour ne citer que celles-là). L’islam est incompatible avec tout ce qui n’est pas lui. Tout le monde le sait bien ici, grâce au travail des contributeurs, mais malheureusement une majorité de gens ignore la vraie nature de l’islam, et quand on la leur montre, ils refusent de la voir.

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois

Les descendants de croisés que nous sommes, descendants de sang ou de cœur, nous n’avons rien en commun avec les cathos avachis de bergoglio et de Vatican II,
il faut bien comprendre que la nouvelle Eglise s’est montée contre la vraie, contre la chrétienté, contre la France, contre notre civilisation,
les renégats sont à Rome,
les islamo-gauchistes sont au Vatican,
Relevons la mémoire des Croisés !!

Coronel Polako
Coronel Polako
il y a 1 mois

NON NOBIS DOMINE SED NOMINI TUO DA GLORIAM
La devise des Templiers qui n’ont jamais œuvré, ni n’œuvreront jamais pour eux, pour la gloire de leur EGO mais toutes leurs actions furent et sont pour la gloire du Christ.

Lire Aussi