Raoult se lâche sur l’efficacité des vaccins et la corruption des labos ! Ouiche, ça décoiffe !

Interview de 20 minutes datant du 11 mai. Je le trouvais plutôt prudent sur les vaccins jusqu’à présent et je me demandais si c’était qu’il avait peur d’être interdit d’exercice par les salopards du Conseil de l’Ordre. Or, on sait que son métier est toute sa vie, qu’il l’adore !

Là, plus de précaution. La science. Les faits. Les chiffres.

.

Covid-19 | Pr Didier Raoult : effets des vaccins et Corruption de l’industrie pharmaceutique.

Comme au printemps dernier, on est sur une tendance à la baisse.

Avez-vous des éléments permettant d’évaluer l’efficacité de la vaccination ?

– on a eu 350 personnes vaccinées diagnostiquées ici.  Je pense que dans le reste de la France la saisie des données est incomplète car on a plus de cas ici à l’IHU. En tout cas nous on en a eu 350. L’incidence chez les vaccinés, première ou deuxième dose, quel que soit le vaccin, est la moitié de ceux qui ne sont pas vaccinés, elle est de 6 % il n’y a pas une différence considérable.

Et il y a 20% des gens qui viennent se faire tester ici qui ont été vaccinés (et la proportion des vaccinés dans la population est de 25%, donc ce que l’on a est à peu près représentatif de la population). Donc quand on voit ça on est plus sur une protection de 50 % que mieux que ça.

Or méfiance sur les communiqués de presse : quand on veut montrer que le vaccin marche, on inclut des gens qui ont à la fois une PCR et qui sont symptomatiques, sachant que la définition de symptomatique est particulièrement subjective. Donc si vous regardez tous les gens positifs étiquetés symptomatiques ou pas vous n’avez pas les mêmes résultats. Pour Astra Zeneca c’est 70% de protection pour le virus anglais en Angleterre, pour les gens symptomatiques et 30% pour les gens symptomatiques !

Si vous rapprochez ça de nos données à nous, ça veut dire qu’il y a 50% des gens protégés contre le Covid 19 avec l’Astra Zeneca 

Si vous regardez le Pzifer, les seules données qu’on ait ce sont celles d’Israël  où il y avait que l’ancienne souche qu’on appelle Wuhan, il n’y a pas le variant anglais, et le taux de protection (là aussi il faut le prendre avec précaution, le relevé et les conclusions ne portent que sur les gens symptomatiques, on ne compte pas les gens asymptomatiques pour lesquelles le taux de protection est beaucoup plus important qu’il ne l’est pour les formes symptomatiques).

Il faut faire attention, quand on vous dit qu’il y a un taux de 95% ça n’est pas la vraie vie ! Dans les revues, ce sont des résultats qui sont arrangés ! 

Donc ça c’est les patients vaccinés, on a ça tous les jours

On ne sait pas très bien ce qui va advenir de la protection du vaccin eu égard aux variants qui circulent…

Parmi les vaccinés on a moins d’hospitalisations, mais on n’a pas moins de morts.

Et parmi les morts on en a un mort du variant qu’on vient d’identifier à Marseille, le 501, qui a un spike différent, qui est peut-être moins bien protégé que les autres…

On sait que l’anglais, le sud africain et le brésilien sont moins bien protégés par les vaccins  qui circulent maintenant qui sont basés sur la souche Wuhan, et qui sont seulement sur la spike et non pas sur l’ensemble du virus.

Une étude vient de sortir à Paris sur des gens avec une PCR positive qui montre que la mortalité chez les gens de moins de 75 ans est négligeable voire nulle. Donc il ne faut pas faire n’importe quoi, il faut réfléchir et ne pas s’emballer.

 

Dans les stratégies vaccinales, moi je ne suis pas décideur mais avec les données actuelles, on ne peut pas dire que les vaccins protègent de façon significative de la circulation des virus  parce que la proportion de porteurs asymptomatiques reste extrêmement importante, donc l’idée du vaccin fait pour protéger le reste de la population n’est pas réaliste dans cette situation. La deuxième chose est que, compte-tenu des mutants qui circulent il faut faire attention. Dernière chose  très étrange sur les vaccins qui ont en cours d’exploration que je n’ai pas vue rapportée mais peut-être que ma bibliographie est incomplète, c’est que l’on a un nombre de gens significatif. On a 46 patients qui ont fait un Covid dans la semaine qui a suivi l’injection. Vous avez donc plus de chances d’avoir un Covid dans la semaine si vous vaccine…

Vous avez donc des gens qui sont vaccinés et qui, quelques jours après, ont un Covid, je ne sais pas ce que ça veut dire… Est-ce que c’était des gens qui étaient porteurs symptomatiques chez qui la vaccination a déclenché une réaction qui fait qu’ils sont devenus symptomatiques ?

Si c’est le cas, ça voudrait dire qu’il faudrait faire un test PCR à tous ceux qu’on vaccine pour être sûr qu’on ne va pas déclencher  un Covid chez eux, mais en tout cas c’est un phénomène nouveau. J’ai essayé de prévenir les différentes autorités, je n’ai pas réussi à le faire pour l’instant.

.

Tous les partenaires que nous avons ont tous déjà été condamnés pour corruption 

Peut-être que ce coup-là ils le font plus, c’est possible, mais…

 

Gilead condamné à 97 millions de dollars

Pfizer poursuivi pour 60 millions de dollars pour des décennies de corruption

Astra Zeneca a payé 5,5 millions de dollars pour corruption

GSK c’est lui qui a été condamné le plus, pour corruption, en Chine

 

Il ne faut pas penser que j’invente qu’il existe de la corruption dans l’industrie pharmaceutique, c’est le secteur le plus rentable de tous.

Et une partie significative des recettes des journaux scientifiques vient directement des contacts avec l’industrie pharmaceutique. Merck a ainsi versé il y a quelques années 500 000 dollars à un journal qui a publié un article sur l’un de ses produits… c’est de la corruption déguisée.

On n’invite pas quelqu’un à un repas, à un congrès… sans en attendre quelque chose.

C’est la nature humaine, c’est pas horrible, c’est la loi qui doit le régler.

Moi, personnellement je ne trouve pas que participer à des essais thérapeutiques dirigés par le laboratoire concerné participe à la connaissance scientifique. Il faut ensuite que ce soit confirmé sur le terrain.

Ce n’est pas faire de la recherche que d’inclure des malades dans un programme qui a été réalisé par l’industrie pharmaceutique. Je regrette que certaines décisions du comité d’éthique aient été analysés sur la méthodologie et non sur la morale…

 229 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. aucun bilan ne sera fait sur ces pseudo « vaccins tueurs » :cela ajoutera au scandale de l’interdiction de prescription des traitements existants

  2. Je serais curieux d’entendre Pr. Raoult s’exprimer sur l’article de Circulation Research / Institut Salk: https://53kz2u4vb3s4vmjpqsmkfotw7a-ac4c6men2g7xr2a-www-salk-edu.translate.goog/news-release/the-novel-coronavirus-spike-protein-plays-additional-key-role-in-illness/

    Quid donc des injections géniques visant à détourner la machinerie cellulaire des cobayes-payeurs pour produire EN MASSE cette protéine spike, tout sauf inerte!

    Les « vaccinés » non contents de rester contaminables et contaminants, de contribuer à l’échappement immunitaire seraient en plus directement mis en danger par la « vaccination »!

    Le seul principe de précaution n’imposerait-il pas, au minimum, un moratoire immédiat desdits « vaccins » d’autant plus que le danger du virus lui-même, à l’heure actuelle, n’a plus rien à voir avec ce qu’il était en mars 2020: une grande partie de la population s’étant immunisée, souvent même à son insu!?

    Merci

  3. Je crois que cette vidéo a été postée le 11 mai et non le 11 avril. Ce qui l’a rend dans ce cas encore plus d’actualité

  4. Une partie des autotests distribués par l’Éducation nationale affiche des indications contraires || Par Alexandre Sutherland | 14.05.2021

    Près de la moitié des autotests reçus par l’État comportent une erreur dans la notice portant sur l’affichage du résultat, selon RTL. L’Éducation nationale a dû la rectifier et en faire part aux établissements scolaires.

    …/…

  5. Raoult est une énorme épine dans le pied des Bigpharma car contrairement aux autres médecins professeurs, il n’a pas besoin de sponsoring pour se financer. C’est un autodidacte.

  6. Chère Christine,

    Arrêtons de parler de vaccins ou de « vaccins » Pfizer, Moderna… Ce ne sont pas des vaccins. C’est une thérapie génique prophylactique au bénéfice d’une permission que provisoire pour être appliquée à des cobayes humains dans les essais cliniques encore en cours.

    • En effet Dominique mais si je mets cela dans un titre personne ne comprendra de quoi je parle… il faudrait sans cesse mettre des notes…

  7. Les morts par thromboses ou autres réactions aux vaccins sont passés par pertes et profits! La morale m’oblige à dire que la vaccination ne doit pas être imposée! Chaque vie est précieuse, chaque vie est un don du ciel. Il faut neuf mois pour qu’un enfant arrive au monde, vingt ans pour en faire un homme ou une femme, et quelques secondes pour l’anéantir! Qu’on y réfléchisse!

Les commentaires sont fermés.