Martine Wonner sur le vote du Pass sanitaire : un député Modem voulait la réouverture de ses boîtes de nuit…

Elle évoque la « mascarade » des députés Modem que nous avons également soulevée hier. « Scandaleux !  »

https://resistancerepublicaine.com/2021/05/12/bayrou-fait-chanter-macron-meme-le-modem-a-refuse-de-voter-le-pass-sanitaire/

Elle parle des calculs politiciens des ex-députés LREM qui ont rejoint le groupe Modem, pour les prochaines législatives…

Elle évoque le cas de l’un de ces députés Modem qui, propriétaire de plusieurs boîtes de nuit, voulait… (avec ses copains), un engagement du gouvernement sur la ré-ouverture des boîtes de nuit en échange de leurs votes du Pass Sanitaire…

Et, surtout, les députés LREM se sont fait taper sur les doigts et sont arrivés en courant pour faire un second vote le soir même ! Ils ont voté sans état d’âme, sans hésitation sur la possibilité d’enfermer les gens en quarantaine dans des lieux que les gens n’auraient pas choisis en cas de contamination. Il n’est pas prévu qu’un juge des libertés vienne contrôler cette privation de liberté, ce qui est un scandale.

.

On ment aux Français, il n’est absolument pas question pour le gouvernement de sortir de l’état d’urgence, ils persistent à imposer un couvre-feu sans rime ni raison, qui va perdurer jusqu’à fin juin. Or, il va falloir aller voter les deux derniers dimanches de juin… En gardant la population sous cloche, on empêche la démocratie de vivre… Comment faire une campagne digne de ce nom alors que les réunions sont impossibles, les traçages et collages difficiles ?

André Bercoff : Martine Wonner, en quoi êtes-vous profondément contre ce Pass Sanitaire ?

Martine Wonner :

-ce Pass Sanitaire va être basé sur différents critères qui ne sont pas précis. Pour ceux qui seront doublement vaccinés, ils auront leur QR code mais le Ministre lui-même a dit et redit qu’il n’y avait aucune garantie d’immunité même après la vaccination, qu’on pouvait se re-contaminer  avec un variant et que, de toutes manières, quel que soit le vaccin, il ne protège pas  à 100 pour cent ; on peut prouver que le test est négatif mais ce qui a été complètement retoqué c’est la sérologie (ce qui serait le plus valable, est-ce que la personne a des anticorps ou pas).

En plus, on n’a pas l’assurance qu’un certificat papier sera valide… et qui va contrôler ça ? A l’entrée des lieux de spectacle, des stades… ce sont des sociétés privées. Il n’y a absolument aucune garantie sur le secret médical ! Comme on n’a aucune garantie sur le secret médical concernant nos données sur la plate-forme  SIDEP.

On arrive donc dans une société où certains citoyens n’auront plus les mêmes droits que les autres.

Et rien ne le justifie, les traitements existent, notamment les traitements ambulatoires précoces. Des traitements continuent de fonctionner sur toutes les formes  de Covid, quel que soit le variant..Et c’est ça qui donnerait la garantie d’une immunité.

Il faut comprendre que la Covid ne doit pas être considérée comme une maladie avec déclaration obligatoire. Il y a énormément de cas de tuberculose en France, c’est une maladie à déclaration obligatoire, à aucun moment on ne va vous demander un certificat de vaccination, à aucun moment on ne va vous demander un certificat de vaccination à l’entrée d’un quelconque établissement public.

 

 106 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Sans même perdre du temps à lire le détail de ces infos grâce à l’affranchie ancienne députée macronniste,dont il faut la remercier pour sa volte face, nous comprenons de suite la pourriture de ces milieux de profiteurs sans état d’âme qui enfoncent le clou dans la plaie déjà béante de nos lois mafieuses.

  2. Y’a comme qui dirait une sorte de « conflit d’intérêt », mais le « et en même temps » permet toute les saloperies.

  3. les boites de nuits vont rouvrir, mais en terrasse, l’après midi………distanciation et masque obligatoire……

    • Cépa la mêêême chose ! Et la « liberté? » Et la « tolérance? » Au nom de laquelle on permet à 10000 clampins de manifester quand on interdit de marcher à 10 dans la campagne.

  4. Je soupçonne quelques députés LREM d’être propriétaires de club libertins, ce qui expliquerait leur privilège de rester « actifs ».

  5. La France détruite comme après une guerre ou tout absolument tout doit être reconstruit, et ça à cause de quelques salopards qui ont décidé de mettre toute un peuple sous dictature. Alors oui il va y avoir une guerre civile et même si je choque certain, tant pis, je la souhaite. Mais surtout qu’on nous débarrasse de ces salopards qui nous dirigent.
    Comment avons nous pu élire un type qui a une femme qui pourrait être sa mère 25 ans de différence, lui il a 43, elle 68. Un type qui a encore besoin d’une maman ne pouvait pas être président. Son cas relève de la psychiatrie.

    • C’est freudien. Il a réalisé ce que tout œdipien rêve de faire, évincer le père et coucher avec sa mère, par personne interposée. C’est un cas pathologique!

  6. Tiens un député LREM, propriétaire de boîtes de nuit. On va bien apprendre qu’un député de ce groupe, maffiosi, propriétaire de salles de jeux clandestins, demande la réouverture de ses établissements! Décidemment ce parti politique c’est n’importe quoi!

    • Et Guiraud, défenseur ( France Insoumise ) dur dur labeur mal payé des dealers de crack, il va demander l’ouverture de point de vente officiels.

      • Peut-être une prime de fin d’année, une mutuelle gratuite, et une affiliation aux caisses de retraites pour les dealers? LFI = La France Imbécile!

Les commentaires sont fermés.