Davantage de sommations avant dispersion : pour les futurs Gilets jaunes ou pour les racailles ?

République et laïcité Publié le 9 mai 2021 - par - 10 commentaires

Un décret du 5 mai dernier modifie les termes des sommations obligatoires pour le dispersement d’un attroupement.
Serait-ce une reconnaissance par le gouvernement de la responsabilité de l’exécutif dans les blessures infligées à des gilets jaunes insuffisamment avertis du risque d’être éborgnés, estropiés, mutilés, etc ?
On se souvient de la terrible défiguration de Fiorina Lignier.
https://ripostelaique.com/gilets-jaunes-pourquoi-tir-a-vue-de-fiorina-lignier-ma-bouleverse.html
Ce décret pourrait être utile aux victimes de violences macroniennes qui réclament justice. En effet, s’il a été pris, c’est bien parce que le pouvoir macronien reconnaît l’insuffisance des formules en usage auparavant.
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043482469
Article 1

  • « L’article R. 211-11 du code de la sécurité intérieure est ainsi modifié :
  • 1° Au 1°, les mots : « Obéissance à la loi. Dispersez-vous » sont remplacés par les mots : « Attention ! Attention ! Vous participez à un attroupement. Obéissance à la loi. Vous devez vous disperser et quitter les lieux. » ;
  • 2° Aux 2° et 3°, les mots : « on va faire usage de la force. » sont remplacés par les mots : « nous allons faire usage de la force. Quittez immédiatement les lieux. »

Hélas, ce décret risque aussi d’être exploité par les défenseurs habituels des racailles, ces avocats qui aiment s’emparer de causes médiatiques pour se faire un nom et il est possible qu’il ait été pris dans cette perspective…
Si les forces de l’ordre doivent faire tous un laïus avant de tirer sur un terroriste, un black block ou un brûleur de poubelles caillasseur, elles seront encore davantage fragilisées…
Au lieu d’alourdir les formules en usage, il aurait été possible de distinguer selon que les manifestants présentent des signes de dangerosité ou non. Un manifestant de type « black blok » cagoulé, armé et spécialement protégé afin de se battre et d’attaquer physiquement n’est pas à mettre sur le même plan qu’une paisible jeune fille en tenue du dimanche venue exprimer ses opinions politiques d’opposition.
On retrouve avec ce décret tout l’amateurisme macronien, tout l’égalitarisme abstrait et non stigmatisant de la République en marche…

Print Friendly, PDF & Email
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
ALEXIS
ALEXIS
il y a 1 mois

Pour les dealers islamique, ce sera:

Attention, Attention on va baisser notre pantalon.
Nous allons faire usage de vaseline, sortez immédiatement vos pines.

Christian Jour
Christian Jour
il y a 1 mois

Faut pas se faire d’illusion, les racailles continueront à agresser les flics, à agresser les petit français, à violer et voler, et le tout sans sanctions. Par contre les blancs français de souche là c’est pas le même tarif, vu que c’est en train de se durcir.
Révolution, macron fout le camps.

Argo
Daudet
il y a 1 mois

Je ne vois pas ce que ça change!

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 1 mois

Le problème restera le même tant qu’on ne sera pas capable de distinguer un citoyen qui manifeste normalement d’une racaille capable de tuer. Toujours est-il que les gilets jaunes qui étaient parfaitement identifiables à leurs débuts ont bien subi des tirs de LBD qui étaient disproportionnés et ces fautes ont couté cher à la réputation des FDO.

Vent d'Est, Vent d'Ouest
Vent d'Est, Vent d'Ouest
il y a 1 mois

Si on veut bien m’expliquer la différence… quoique. La racaille pourra tirer une dizaine de fois et partir tranquillou en trotinette avant qu’un autre flic ne lui tire dessus et le rater – on ne sait comment – deux fois. On ne fait pas d’exercice de tirs ni ne passe des évaluations dans la police ?

BobbyFR94
BobbyFR94
il y a 1 mois


Je pense que la HAINE atteint un niveau tel…

Quand j’écris que ce gouverneMENT d’ORDURES veut que la guerre éclate en France, vous en avez encore une nième preuve, là, non ?

Mais ce que veut, en plus, ce gouverneMENT, c’est que personne ne puisse s’apercevoir qu’il est derrière, qu’il VEUT de cette guerre qui arrive, inexorablement …

Le ou les « MORTS de TROP » approchent…

zoé
zoé
il y a 1 mois
Reply to  BobbyFR94

Quand je vois l’état de la France, je me demande moi aussi si macron ne veut pas la guerre. Une bonne guerre ne fait-elle pas repartir l’économie ?

Pascal JUNG-LEDOUX
Pascal JUNG-LEDOUX
il y a 1 mois

Mon premier gilet…

Dorylée
Dorylée
il y a 1 mois

Il serait tellement plus simple de n’ouvrir le feu que sur les casseurs (terme générique désignant les black-blocks et les antifas) J’allais ajouter  » en visant les yeux  » mais ça, apparemment, ils connaissent…

Yves Morcet
Yves Morcet
il y a 1 mois

J’ai vécu en tant que policier les manifestations de mai 68 et bien d’autres, je peut dire que les sommations ne servent à rien à cause du bruit ambiant, elles ne sont audibles que pour ceux les plus proche, en général les plus déterminés à rester.

Lire Aussi