Inoui ! Le Préfet de l’Isère conseille aux squatteurs de trouver… un autre squat !

Voili, voilà, voilou où on est arrivé ! Le Préfet, représentant de l’Etat dans le département, affirme que squatter, c’est-à-dire s’emparer sans autorisation, sans contrat, sans loyer c’est normal. La France Mad Max, ils adorent, nos machinistes !

C’est donc un encouragement aux dégénérés, drogués ou militants du DAL à surveiller les maisons fermées pour s’y installer avec la bénédiction du Préfet. Et quand le propriétaire du dit logement portera plainte, nul doute que le squatteur sortira son blanc-seing ci-dessous : le porteur a agi sur autorisation – voire sur ordre- du gouvernement dans l’intérêt de la nation…

 

 

C’est certes le sous-Préfet qui a signé le courrier ci-dessus, mais c’est au nom du Préfet, par délégation…

Le préfet de l’Isère s’appelle Lionel Beffre, c’est sans doute un très fidèle serviteur de l’Etat socialo-macronien puisque, nommée en 2016, il est toujours en place…

Inutile de dire que ça rue dans les brancards en Isère !

 

Le Préfet plaide l’erreur…

En réponse à la lettre de l’UNPI, le préfet a reconnu, par l’intermédiaire de son sous-préfet, une « erreur matérielle », dont il assume toute la responsabilité : « Une inattention de relecture de ma part m’a conduit à signer le courrier en l’état, alors que le mot ‘squat’ aurait dû être remplacé par ‘logement’. Il s’agit d’une erreur regrettable, que je déplore. Il n’est naturellement pas dans mes intentions de porter atteinte au principe de la propriété privée. »

Une affaire qui ne risque pas de redorer l’image des préfets. Ces derniers ont pourtant été sollicités par le gouvernement, le 22 janvier dernier, pour faciliter et accélérer les « évacuations forcées » de logements squattés.

https://www.midilibre.fr/2021/05/06/le-prefet-de-lisere-demande-a-un-squatteur-de-trouver-un-autre-squat-9529414.php

Mais le mal est fait… et en dit long, même s’il s’agissait d’un lapsus, sur l’inconscient et du sous-Préfet et du Préfet ! 

 52 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. et puis, « la considération distinguée » de la part d’un préfet vis à vis d’un ignoble voleur de bien immobilier, ça fait rigoler doucement,

    il faudrait qu’ils innovent, qu’ils fassent preuve d’un minimum de réflexion et de « modernité » dans l’expression écrite, s’adaptant à la vermine actuelle

  2. aux pieds ,pas couger, couché LLLLLlllllllllaaaaaaaaaaaa gentil ,tiens voila un susucre ouh il remue la queue il et content mon prefectou gentil A LA NICHE!!!!!

  3. c’est vraiment la dégénérescence à tous les niveaux : un conseil que ces squatteurs aillent vivre chez le préfet histoire qu’il soit confronté à la réalité des faits:

  4. Belle illustration du travail de l’état et de ses représentants, incapables de faire respecter nos lois, en donnant le feu vert aux dégénérés pour continuer leurs exactions ! Vive La Tribune des généraux!

    • Nos généraux et nos soldats auront le gîte et le couvert s’ils passent devant chez moi !

  5. L’atteinte à la propriété privée entre dans les mœurs! Partez d’ici et allez chez machin, ou chez truc avec la bénédiction de l’État! Moi je dis, allez squatter les maisons de nos élus en priorité, amis squatters, vous avez notre bénédiction. Comme cela ils prendront conscience des problèmes des Français face à ces nuisances! En plus il n’y aurait pas eu autant d’immigration, aujourd’hui chaque Français aurait un toit!

  6. Hallucinant, écœurant, à vomir. Si ça avait été un pauvre bougre de français de souche, il aurait été manu militari évacué dans l’heure dés qu’il aurait été aperçu dans des locaux qui ne lui appartenait pas. Mééééé pour la racaille, les malfaisants, les parasites là on prend des gants. On sort des circulaires que les parasites n’on que faire, ils s’en battent les couilles de nos lois. Voilà ou on en est avec ces préfets lâches, peureux, ou vendu à la diversité pour faire plaisir à leur patron, l’ignoble, le néfaste macron et à sa clique de guignols.

  7. en regardant de plus près, un préfet squatte une préfecture qui appartient au peuple……??

  8. ces gens là nous représentent !!! nous sommes vraiment des merdes !

    • Certainement pas ! Ces merdes-là représentent le président et ses ministres. Pas le peuple ! Le Peuple ne les a pas choisis, désignés, nommés, élus. Nous n’avons rien à voir avec ces salopards, ni de près ni de loin. Lapsus calami, faute de relecture ; à d’autres. C’est le reflet exact de leur façon de penser. Si leur maison personnelle avait pu être l’éventuel  » autre squat  » il n’aurait pas commis l’erreur.

Les commentaires sont fermés.