Sur 60 attentats déjoués depuis 2013, 32 “sans-papiers” sont impliqués

S’il y a une catégorie particulièrement choyée par les autorités, c’est bien celle des clandestins. On ne compte plus les associations qui les défendent, les lois qui les protègent et les médias qui taisent la criminalité au nom de la sacro-sainte religion du politiquement correct. En matière de soins ils sont mieux traités que les Français.

La circulaire Valls de 2012 qui facilite la régularisation des sans-papiers est la parfaite illustration de ce laxisme institutionnel en matière d’immigration.

Tout crime qui peut être étouffé est mis sous le tapis. Et tout ce qui ne peut être caché est systématiquement minimisé. Seule la réinfosphère dit la vérité, ce qui lui vaut les foudres des ayatollahs du politiquement correct qui voient un raciste et un xénophobe derrière chaque arbre.

Depuis des lustres, la France régularise 30 000 clandestins et naturalise 120 000 étrangers chaque année. Il n’y a plus d’expulsions.

À chaque attentat on entend les mêmes sornettes du gouvernement promettant de sévir, les mêmes accusations de l’opposition, alors que celle-ci n’a jamais rien fait quand elle était aux affaires. Comme disait JMLP, droite et gauche c’est bonnet rose et rose bonnet.

Tous les Présidents et les chefs de gouvernement depuis 20 ans ont tenu le même discours : “Les ennemis de la République ne passeront pas”.

En 2017, après le meurtre de Laura et Mauranne par un barbare tunisien en situation irrégulière, Macron promettait “l’expulsion pour les étrangers en situation irrégulière commettant un acte délictueux quel qu’il soit”.  Paroles sans lendemain, comme toute promesse du bonimenteur Macron.

Les élus de tous bord sont le fléau de la nation par leur politique immigrationniste dévastatrice.

Tous sont coupables, droite, gauche, justice, médias, élites autoproclamées et même le peuple qui a toujours voté pour ceux-là mêmes qui ont failli dans tous les domaines, à commencer par la lutte contre le terrorisme et l’insécurité.

Il n’y a aucune différence entre la politique menée par un Sarkozy, un Hollande ou un Macron. Tout a été fait pour légaliser l’invasion du pays alors que l’échec de l’intégration est patent depuis des décennies.

On ne compte plus les attentats perpétrés par des clandestins, parfois bien connus des services de police.

 

Attentats et agressions commis par des étrangers en situation irrégulière : le 5e pouvoir des médias aux abonnés absents

Selon le journaliste Guillaume Bigot, “sur les 60 attentats déjoués depuis 2013, il y a 32 sans-papiers qui sont impliqués…”

Août 2015. C’est un clandestin qui a tenté de massacrer les passagers du Thalys à l’arme automatique.

Octobre 2017. C’est un clandestin toujours pas expulsé qui a éventré et égorgé Laura et Mauranne  à Marseille.

Mai 2019. C’est un clandestin qui place une bombe devant une boulangerie à Lyon.

Août 2020. C’est un clandestin multirécidiviste qui viole une jeune femme à Angers.

Septembre 2020. Ce sont deux clandestins qui poignardent à mort un jeune dans le métro de Lyon.

Octobre 2020. C’est un clandestin qui frappe deux personnes au hachoir devant les locaux de Charlie-Hebdo.

Octobre 2020. C’est un clandestin afghan régularisé qui décapite Samuel Paty devant son lycée.

Octobre 2020. C’est un clandestin qui tue trois personnes à Nice.

Et cette liste est certainement bien plus longue.

Ceux qui ne savent que bêler “pas d’amalgame” lors de chaque attentat font peu de cas des 271 victimes du terrorisme islamique depuis 2012.

En attendant, la France se transforme en coupe-gorge où règnent la peur et l’anarchie à cause d’un pouvoir aussi lâche que défaillant.

Pas d’amalgame ?

Mais qui égorge, là un policier, là un prêtre, là un passant ? Qui décapite un patron ou un enseignant ? Qui est responsable des 1 000 agressions gratuites et des 120 attaques au couteau quotidiennes ? Qui attaque les commissariats, qui agresse les pompiers, qui incendie les écoles et les églises ?

Qui a fait de la France le pays le plus dangereux d’Europe ? Le Saint-Esprit ?

20 généraux, des hauts gradés et plus de 1 000 militaires viennent de tirer la sonnette d’alarme sur la désintégration de la société, menacée par une immigration de masse qui ne s’intègre plus.

La gauche les accable mais la droite ne les soutient pas. Seule Marine a le courage de cautionner cette vérité. C’est dire combien la dictature du politiquement correct tétanise les politiques.

Restons encore les bras croisés et tout va exploser.

https://ripostelaique.com/sur-60-attentats-dejoues-depuis-2013-32-sans-papiers-sont-impliques.html

 122 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Vous n’y êtes pas du tout… c’est organisé et voulu pour maintenire la pression et accessoirement régler le compte à quelques uns… regardez c’est rarement des sdf le victimes alors que socialement ça devrait être les premiers frappés ! Donc ne vous plaignez pas aux RG, ce sont eux qui organisent celà comme ils se déguisent en gilet jaune ou en islamo gauchiste… OUVREZ LES YEUX… il faut frapper à la tête !

  2. Castex était mal à l’aise à la suite de sa conférence, quand le journaliste lui a posé la question des attentats islamistes en rapport avec l’immigration ! Même quand les assaillants sont français, ils sont issus de l’immigration et non assimilés ou intégrés en France y a pas photo !

    • Exactement, on joue avec ça mais ça ne marche pas, la menace intérieure n’est pas franco-française, elle est d’origine musulmane et seulement d’origine musulmane, on va me dire que c’est un musulman Français mais non, on ne peut pas considérer un musulman comme Français à partir du moment ou celui-ci considère que sa religion est supérieure à tout, même à la république française. La nationalité Française ne peut pas être considérée comme valide à partir du moment ou la citoyenneté est complètement bafouée, la charte du citoyen doit être reconnue et appliquée scrupuleusement.

  3. Heureusement que l’immigration n’a rien à voir avec le terrorisme, on peut dormir tranquille ?

  4. J’ai remarqué que les responsables des attentats étaient qualifiés de psychiquement perturbés. Pas de procès, ni vu ni connu je t’embrouille, et cela évite de remettre la présence de ces indésirables en question.

  5. valls???Un enculé tantôt français, tantôt espagnol.
    Bref, une merde aussi!!!

  6. Ce qui me choque le plus c’est que ces clandestins dans l’illégalité sont chez nous depuis des années alors qu’il fallait les expulser immédiatement.

    • Vas donc essayer de rentrer en clandestinité chez eux !!! ils te montrerons comment il faut faire !

  7. Tant que nous aurons cette politique d’accueil, nous ne serons pas en sécurité. Il faut les expulser et avec eux toutes ces associations qui les défendent.

    • si on arrêtait de subventionner ces associations scélérates déjà, ainsi que certaines municipalités, je pense à Floirac 33

  8. 32 sans papiers impliqués…..connus, et pendant ce temps, combien de milliers qui se préparent en douce aux frais du contribuable ?????

    • Petite plaisanterie, à ne pas prendre au sérieux qui pourrait être mise dans la bouche des islamogauchistes : des sans-papiers, mais non, monsieur, ce sont des Français en attente de régularisation.

    • OK …n’est pas la vraie formule mais elle va bien ! ( 0 Killers ! )

Les commentaires sont fermés.