Ici Israël, une Française parle aux Français 

Les Résistants Publié le 27 avril 2021 - par - 5 commentaires

Via l’éther israélien, Caroline-Christa Bernard refuse de se taire

 

En un monologue fluide et ininterrompu de 53 minutes, la durée d’un bon documentaire de guerre, Caroline-Christa Bernard se confie au sujet de l’islam. Des propos tristement prémonitoires, tenus quelques jours avant la tragique disparition d’une policière privant deux enfants de leur cordon affectif. Que pouvons-nous dire à ces deux malheureux, si ce n’est qu’il n’y a plus de capitaine à la barre française depuis la naissance de leur mère ?

 

Caroline-Christa Bernard ne navigue pas à vue et RR est décidément l’acronyme de l’excellence : Radio Responsable, Résistance Républicaine, Rolls-Royce et outre-Rhin Ramadan Raus.

 

Interview Caroline-Christa Bernard 59:41

 

Radio Responsable :

https://www.youtube.com/channel/UCHExPezexeWw6Ac-loKPaKQ

 

Élite israélite

 Avec son intro façon Radio Londres, l’interview est hébergée sur la plateforme israélienne Radio Responsable. Un bon signe car au Proche-Orient, même les plateformes israéliennes munies de chenilles et d’un canon 120 mm sont civilisatrices et je ne connais pas beaucoup de nations colonisatrices à coup d’urbanisation architectonique à caractère résidentiel.

 Caroline-Christa y évoque brièvement les liens historiques unissant Paris et Tel-Aviv selon un schéma résumé par l’aphorisme de Francfort Moore : « Rien ne renforce plus l’amitié qu’un ennemi commun ». Un vœu pieux selon certains, pourtant l’ensemble des diplomaties occidentales devrait délaisser Ankara au profit de Tel-Aviv puisque « la Turquie n’a de leçon à recevoir de personne » au sujet de son histoire génocidaire, ça a le mérite d’être clair.

 

Caroline-Christa : « Je parlerai en ton nom »

 Flashback sur son martyre de victime-témoin du premier cercle : un contexte apocalyptique rappelant Oradour-sur-Glane, ce que je tente de me représenter via « Stalingrad » de Joseph Vilsmaier, 1993. Impuissante face à un jeune homme décédé et comme à Verdun, Caroline-Christa tient des propos de tranchées et lui fait la promesse de parler en son nom, au nom de tous les miens.

 Sur la sellette : le statisme des autorités publiques, l’indifférence, l’omerta bienséante, les comportements hostiles voire menaçants envers ceux qui tentent d’exorciser le traumatisme 13112015 par la parole et se voient contraints de solliciter un avocat français pour faire valoir en France les droits constitutionnels français à savoir la poursuivre pénale de ce bashing islamisant putride s’invitant sur les réseaux sociaux comme les cafards dans les logements sociaux.

 Un gouvernement qui ignore les traumatismes de ses ressortissants est comme un état-major militaire qui abandonne ses propres blessés.

 

Caroline-Christa : « La peur doit changer de camp »

 Selon l’intervenante, une ligne rouge a clairement été franchie sur un sol bleu-blanc-rouge ayant offert à l’humanité le sel de la terre : la loi d’Allah y devient la loi d’Airain et le témoignage de l’inexistant Allah semble prévaloir sur celui de l’existant Alléluia dont je redécouvre, malgré mon athéisme accompli, l’extraordinaire portée liturgique. Ici-bas, deux interprétations en provenance de la Vistule.

 Caroline-Christa conclut sur un ton résolument optimiste puisque civilisation, intelligence et humanité devraient triompher de la barbarie et de l’infamie. En avril 2022 ne te découvre pas d’un fil Emmanuel, ce qui permettra je l’espère d’ouvrir la voie marine à quelques précisions académiques au sujet de la sémantique du vocable religion, une arme à double tranchant pour les âmes à double cœur occidentales.

 

Le gouvernement doit changer de camp

 Lorsqu’il s’exclame « Nous sommes en guerre », Emmanuel se substitue à Caroline-Christa, elle qui a toutes les raisons de le proclamer.

 Je ne suis pas grand afficionado de Vladimir Poutine mais force est de reconnaître qu’en matière sécuritaire il surclasse son homologue français. Poursuivant de la sorte, il faudra bientôt engager des troupes d’élite pour assurer la protection des commandos en soutien aux forces spéciales chargées d’assurer la sécurité vitale des policiers yvelinois.

 Si j’avais une baguette magique, je placerais un trombinoscope sur le bureau de Son Excellence Gérald Darmanin. Cette mosaïque comprendrait Caroline-Christa Bernard, Patrick Jardin et toutes les victimes collatérales du mode opératoire islamiste. Ce cadre inciterait peut-être le cadre Gérald à agir tel un douanier bloquant toute importation frauduleuse vers l’Hexagone. Votre Excellence, observez bien votre lampe de notaire, elle en est verte de rage.

 

Richard Mil+a

 

La France : une métaphore parmi cent mille

 

Marianne fusionnelle, redresseuse de torts et dresseuse de rapaces

Elle a dompté les nazis, au suivant !

 

Hallelujah • Chœur masculin polonais

 

Hallelujah • Jeunes troubadours polonais


Print Friendly, PDF & Email
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Paco
Paco
il y a 5 mois

Hallelujah ! 😘

Argo
Daudet
il y a 5 mois

M comme mariole
A comme arriviste
C comme criminel
R comme révoltant
O comme opportuniste
N comme nullité

Pascal JUNG-LEDOUX
Pascal JUNG-LEDOUX
il y a 5 mois
Reply to  Daudet

Rien à ajouter…

Bouillot
Bouillot
il y a 5 mois

Oui la peur doit changer de camp et on doit virer tous ces délinquants à double nationalitenm. Leur supprimer la nationalité française en premier lieu.

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 5 mois
Reply to  Bouillot

Je suis pour la déchéance de nationalité de certains musulmans car ils ne respectent pas la charte du citoyen.

Lire Aussi