Ah vraiment, Rokhaya, Ah elle ne nous aime pas, Ah vraiment la Diallo, Ah elle parle trop

Sur l’air de Melissa de J Clerc

Rokhaya icône des médias
Fait sa vie à Paris
Parmi tous ses multiples combats
Y’a l’islamophobie
Rokhaya a fait des études
Et elle est diplômée
Elle a pourtant la certitude
D’être discriminée
Elle dit ça c’est défendu
Vous les meprisez
Elle dit tous les musulmans
Vous les dénigrez
Elle se dit contre le racisme
Déteste les Blancs
Seule elle se ridiculise
En parlant tout l’temps
Rokhaya est une Française
Elle est née à Paris
Mais devenir Sénégalaise
Est sa nouvelle envie
Elle dit que la société
Doit être changée
Qu’il faut donner le pouvoir
Aux minorités
Elle a sa propre notion
D’la laïcité
Autour d’elle elle voudrait voir
Plein de femmes voilées
Rokhaya n’a pas la peau blanche
En veut au monde entier
Elle voudrait prendre sa revanche
Car elle est complexée
Ah vraiment Rokhaya
Ah elle ne nous aime pas
Ah vraiment la Diallo
Ah elle parle trop
Il parait qu’on la stigmatise
Qu’on l’empêche de parler
Mais elle dit tellement de bêtises
Elle est bête à pleurer
Rokhaya victime permanente
Passe son temps à chialer
Elle se croit si intelligente
Nous d’vons tous l’écouter
Ah vraiment Rokhaya
Ah elle ne nous aime pas
Ah vraiment la Diallo
Elle parle trop !

7 Commentaires

  1. Lors de la » colonisation », personne n’en aurait voulu comme cuisinière ou femme de chambre !!! macron n’est finalement pas si con ,il les choisi de façon a ce que nous ne puissions pas ,même avec de la bonne volonté les aimer et qu’ils ne puisent prendre sa place !!! fin stratège le pourri !

  2. On le lui rend bien ! Comment « ça » peut-il s’appeler Français?

  3. Rappel !
    Chez les Peuls, les Dia ou les Diallo, un surnom de guerre qui veut dire “le résistant, l’indomptable”.
    Autrement dit, nom des guerriers de ce peuples islamisé qui a pratiqué l’esclavage des noirs !
    Diallo peut être porté par les descendants des esclavagistes ou par les descendants des esclaves désignés du nom de leur maître !

    • La Diallo de Strauss-Kahn n’a pas résisté à l’appel de l’argent !

      • Dame Nafissatou, croyant pomper entre autre le porte feuille du satyre, ne s’imaginait point que dans son aspiration de richesse, elle allait présider à l’action la plus salutaire pour la France depuis le débarquement de Normandie, en empêchant l’ex futur champion du PS d’accéder à la fonction suprême. Pour son œuvre Mme Diallo méritait largement d’être récompensée par les deniers de l’épouse du pointeur du FMI.
        Hélas elle ne pouvait présumer que sa gorgée féconde, placerait en embuscade le séducteur tullois qui allait ravir tout à fait fortuitement, le siège convoité en seconde période par le petit président préféré des instances judiciaires.

Les commentaires sont fermés.