Depuis 2018, les voitures « modernes » transmettent des données à l’insu du conducteur.

Des voitures « modernes » transmettent des données à l’insu du conducteur.

Source Bon à Savoir, avril 2021

Décidément, on n’arrête pas le progrès et pour mieux «veiller » sur votre « sécurité », les gouvernements ont décidé, à l’insu de votre plein gré, de vous surveiller. Ainsi, depuis le 31 mars 2018, les voitures vendues chez nous sont hyper connectées. Même Georges Orwell n’y avait pas pensé. Ainsi, comme en Chine, il deviendra possible de vous suivre « à la trace ». On comprend mieux les raisons pour lesquelles ils veulent envoyer nos vieux diesels à la casse. Pas assez intrusifs dans nos libertés et pas assez de technologie pour vous arrêter en cas d’infraction.

eCall, un appel que presque personne n’entend

AUTOMOBILE  : Le système eCall est conçu pour contacter les secours en cas d’accident. Or, il ne fonctionne que partiellement en Suisse. Ce qui marche bien, en revanche, c’est l’espionnage des conducteurs.

Le service d’appels d’urgence eCall est obligatoire pour les voitures de tourisme et de livraison homologuées en Europe et en Suisse depuis le 31 mars 2018. Ce système établit automatiquement une connexion vocale entre les occupants du véhicule et une centrale lors d’accidents graves en utilisant le 112, qui est le numéro d’urgence européen. L’appel peut aussi être déclenché manuellement grâce à un bouton SOS dans l’habitacle. En cas de connexion automatique consécutive à un choc, le eCall transmet également des données sur le lieu de l’accident, le véhicule et le nombre d’occupants ayant bouclé leur ceinture de sécurité. L’emplacement du sinistre est déterminé grâce à une carte SIM installée dans le véhicule.

Polices pas équipées

En Suisse pourtant, ce système est loin de fonctionner comme il le devrait: nos investigations révèlent que quasiment aucun centre n’a les outils techniques pour traiter l’ensemble des données eCall. L’Office fédéral de la communication (OFCOM) le confirme: «Sur les 54 centrales d’appel d’urgence de la police actives en Suisse, seules quelques-unes sont actuellement équipées de récepteurs adéquats. Pour cette raison, les données d’accident eCall ne peuvent pas être reçues et évaluées entièrement.» Seule la connexion vocale entre les occupants de la voiture et le centre d’appel d’urgence est établie.

La raison: les centrales d’appel de la police sont organisées sur une base cantonale et disposent d’équipements différents. L’OFCOM nous a affirmé rechercher une solution avec les opérateurs de téléphonie mobile. Il n’est pas possible, pour l’heure, de savoir quand cette démarche portera ses fruits. Le projet n’est pourtant pas si récent. Avant même l’introduction du système, il y a trois ans, l’Office fédéral des routes (OFROU) écrivait déjà: «Les forces de l’ordre concernées se préparent actuellement à recevoir les données supplémentaires eCall.»

Les constructeurs ont accès aux données

D’un autre côté, il faut savoir que la connectivité des voitures ne sert pas qu’en cas d’accident. L’industrie automobile utilise la connexion Internet pour activer ou désactiver à distance diverses options payantes, par exemple des abonnements fournissant des informations en temps réel sur le trafic routier. Et, surtout, elle leur fournit une énorme quantité de données sur les habitudes de leurs clients. Jim Farley, ancien patron de Ford Europe et actuel directeur général de Ford a admis, avant le eCall en série: «Nous connaissons tous les conducteurs qui enfreignent le code de la route. Et, comme les GPS sont installés dans les voitures, nous savons où et comment les infractions se produisent

Jim Farley ne fanfaronne pas. Ses propos sont confirmés par une enquête de la Fédération internationale de l’automobile (FIA), qui est l’organisation faîtière des clubs européens: les voitures modernes enregistrent, stockent et envoient énormément de données. «Techniquement, tout est faisable et enregistrable», soulignait le TCS en 2016 (lire encadré). Une partie des données enregistrées sont transférées sur des serveurs appartenant aux constructeurs (lire «Un espion sous le capot»).

 

Chantage chinois

L’attitude de la Chine illustre les dérives possibles. Les autorités de Pékin ont décidé de profiter de la connectivité des automobiles: s’ils veulent obtenir une licence pour une voiture électrique dans ce pays, BMW, Daimler, Ford, General Motors, Tesla ou VW, doivent transmettre les positions exactes des véhicules en temps réel. Un porte-parole de VW a confirmé la situation au magazine allemand Der Spiegel: «Sans ces systèmes de contrôle, aucune voiture électrique ne peut être immatriculée en Chine.» Quatre millions d’entre elles circulent déjà dans le pays. Le Gouvernement chinois affirme que les données ne sont utilisées que pour améliorer la sécurité publique et les infrastructures.

Votre voiture transmet tout de vous

Les voitures modernes envoient de nombreuses données aux constructeurs. La Fédération internationale de l’automobile (FIA) et le TCS ont démontré que différentes informations sont enregistrées et, parfois, transmises automatiquement.

Quelques exemples, non exhaustifs, pour une BMW 320 d:

  • La longueur des trajets.
  • Les destinations introduites dans le système de navigation.
  • Le recours aux différents modes de conduite.
  • Le nombre d’utilisations du CD/DVD.
  • Le nombre d’ajustements du siège conducteur, etc.Pour une Mercedes classe B:• Toutes les deux minutes, transmission au constructeur de la position GPS, de la consommation, du kilométrage, de la pression des pneus, du contenu du réservoir, du niveau des liquides…

    • Les kilomètres parcourus sur autoroute, hors agglomération et en ville.
    • Le nombre de fois où le prétensionneur de la ceinture de sécurité est activé, indiquant un freinage brusque, etc.
    Autant d’éléments qui permettent d’évaluer le style de conduite, le profil de l’usager, le nombre de conducteurs, etc. Sans compter d’autres surprises comme la possibilité, pour Renault, d’empêcher, sur des modèles électriques comme la Zoe, la recharge de la batterie si le conducteur n’a, par exemple, pas payé son leasing.

 

 187 total views,  5 views today

image_pdf

37 Commentaires

  1. Xantia de 2000, 206+ de 2011 et une Traction Avant 11C commerciale de 1955.

  2. Nous avons besoin d’un Patriote qui travaille sur la réparation de ces véhicules de dernière génération, qui connaît bien les conceptions, et surtout les moyens de désactiver, ou de ne plus alimenter le GPS par exemple… (fusible spécialisé à virer par exemple…)

    Conseil, achetez donc un GPS d’occasion, ce n’est pas ce qui manque sur les sites spécialisés :-)))

    Personnellement, véhicule de 1999 à essence, qui fonctionne bien, et utilisation d’un GPS acheté d’occasion…il n’y en a pas d’origine sur les véhicules de cette époque-là, et c’est tant mieux !!!

    De toute façon, le situation actuelle ne pourra pas tenir ainsi éternellement, que ce soit économiquement, socialement, et sociétalement…
    Politiquement, ça sera l’épuration quand la guerre arrivera en France, il faut donc se préparer, tant physiquement pour tous ceux qui le peuvent, que psychologiquement…

  3. Vu le projet de loi des communistes verts échanges voiture contre un vélo », quelles info sera communiquée en plus, le poid, la taille des fesses ? Infos très précieuses pour l’habillement et Veran…

    • Sur les nouveaux vélos avec les selles intelligentes ils sauront combien de fois on pète et quel volume de méthane on émet pour que la taxe carbone nous arrive automatiquement…

  4. Ce qui serait intéressant, c’est que quelqu’un nous dise comment il est possible de savoir si notre voiture est secrètement équipée d’un tel dispositif…..

  5. Et pour les fellations faites au conducteur par la passagère pendant la conduite, y a t il un système particulier de surveillance ?
    Je dis ça parce que j’ai une amie qui plutôt que de regarder le paysage préfère, et de loin, me faire ce genre de gentil câlin durant nos déplacements..
    Cela a beau pouvoir être assimilé à une forme de « transport en commun », ça me gênerait un peu de savoir que Mercédès est au courant de nos familières fantaisies.

    • Oui, oui, il y a bien un système particulier de surveillance qui réagit aux gémissements, vagissements et autres murmures.
      Sur certains modèles de Mercedes il y a même une caméra cachée.
      Quel est votre modèle ? 🐠🐋🦈😂🤣

  6. Mais oui, tout est prêt pour pister et racketter automatiquement les automobilistes. Avec les GPS on sait où vous roulez et à quelle vitesse vous roulez, avec la reconnaissance des panneaux de signalisation on connait les limitations de vitesse à l’endroit où vous roulez. Je gage que dans un avenir proche il suffira à la police de se brancher sur une prise et toutes vos infractions seront enregistrées et les PV suivront. Puis tout ça se fera automatiquement par télétransmission et vous recevrez vos PV à chaque fin de mois. Pour racketter le couillon qui prend sa voiture pour aller bosser ils sont prêts à tout cette bande de salopards

  7. Ils savent surtout votre heure de départ, votre temps de trajet et votre heure d’arrivée.
    Ce qui leur permet, entre autre, de calculer votre vitesse sans avoir recours à un quelconque radar.
    C’est d’ailleurs déjà le cas avec les GPS embarqués.

  8. Bien content de ne rouler, fort peu, que dans des épaves… Mais c’est logique, nous sommes fliqués chez nous par le compteur électrique au moins, dans la rue par les caméras, enfin nous, pas les agresseurs muzzz, et à présent dans nos déplacements, c’est beau la démocratie appliquée par les dictatures gigognes…

  9. faisons comme Macron, soit quelqu’un de riche soit une cagnotte,à donner à celui qui fabriquera un brouilleur , ou pour ceux qui connaissent ,dévoiler ou se trouve les puces….sinon plus de petite pipe au volant……

  10. j’espère qu’ils entendent tous ce que je dis « d’eux »…

  11. Un copain a eu la surprise de recevoir un coup de fil du concessionnaire Peugeot lui indiquant qu’il était temps de ramener sa voiture pour la révision car il avait atteint le kilométrage nécessaire , ils étaient même au courant du fait qu’un voyant ( je ne sais plus de quoi ) s’était allumé la veille . Le copain a viré cette saloperie et roule dorénavant avec une grosse Renault des années 80 qu’il a entièrement fait restaurer .

  12. Cela promet un beau bordel au niveau des ondes, vu la quantité de voitures en circulation
    Il faut se souvenir du principal problème des voitures autonomes… leur fiabilité
    Les assureurs considèrent qu’un conducteur est fiable à 100%, ce qui suppose sa pleine responsabilité, on peut bien sûr ironiser sur cela, mais il demeure que c’est le principe de base d’un assureur, c’est ce qui lui permet ensuite de déterminer les responsabilités
    Et c’est ce qui a posé des problèmes aux constructeurs de voitures autonomes, les assureurs leur ont demandé si leur machin était fiable à 100%, ils ont répondu NON, rien de technique est fiable à 100%
    Alors les assureurs leur ont dit d’aller se faire cuire un œuf, qu’ils devaient dans ce cas assurer eux-mêmes leurs bagnoles, effrayés les constructeurs ont préféré laisser tomber

  13. En tout cas merci de nous avertir, ami gigobleu. Connaissez-vous un moyen de neutraliser cette saloperie de mouchard? Merci de le faire savoir si vous avez une solution! Amitiés patriotiques!

    • Le seul moyen sûr que je connaisse pour neutraliser l’adversité de ce type est de nature spirituelle. J’ai totalement confiance dans les paroles du Christ (pas dans celles de l’Eglise et encore moins celles du Pape!). Nous n’arrêterons jamais les progrès de la technologie utilisés pour le bien et pour le mal. Mais nous pouvons combattre le mal, la victoire finale étant acquise en Christ. Le diable est mort mais son cadavre bouge encore …

  14. et si par malchance le système tombe en panne …..
    voit on arriver 15 policiers et leur fusil d’assaut pour mettre au pas le dangereux criminel (. hors quartier ‘ sensible  » , bien entendu )

  15. J’ai toujours utilisé des voitures sans électronique à bord, mais je ne sais pas combien de temps cela va durer. Quoique maintenant, ils ne vont pas tarder à vouloir nous inoculer la fameuse puce de « détection du virus » que les américains viennent de mettre au point ! La mort programmée grâce à leurs injections dites « vaccins » ne leur suffira pas.

    • Entièrement d’accord avec vous , de toute façon je ne comprends pas que l’on puisse acheter des autos avec moteur v12 triple turbo 300 soupapes 7000 chevaux pour rouler a 30 , 50 , 110 , ou 130 kmh maxi . De plus les autos d’aujourd’hui sont tellement bardées d’électronique que les concessionnaires eux mêmes n’y comprennent que dalle , bientôt pour réparer ces saloperies il faudra prendre rendez vous avec la NASA !

      • Vous n’avez pas tort après tout si on prend juste le côté utilitaire et quotidien, les autos sont juste là pour nous amener d’un point à un autre. Si on n’habite pas en montagne ou dans des secteurs escarpés , les voitures anciennes font l’affaire, par contre, il est vrai que dans certaines conditions de conduite, les SUV dernière génération, ou voitures similaires, sont plus sécurisantes, surtout quand on prend de l’âge!
        Perso j’ai une ford de 2008 qui fonctionne plutôt bien malgré ses 250000 KM au compteur! J’arrive à l’entretenir moi même mais je sais qu’avec la prochaine, il ne faudra pas trop y compter!
        Ce que nous dit Gigobleu c’est qu’ils ont installé depuis 2018 de vraies boites noires dans les autos à travers l’électronique embarquée , bientôt ils nous interdiront d’ouvrir le capot sans autorisation!
        De toute façon les meccanos ont intérêt à se recycler dans l’électronique, même si il y a un regain d’intérêt aujourd’hui pour les vieilles voitures de collection;
        elles sont tellement associées à la liberté !! Une période visiblement révolue à moins de mettre de sérieuses limites à ce flicage électronique !

        • Perso la seule fois ou je suis resté au bord de la route ( 450 euros que de remorquage ) c’est avec une saloperie récente depuis je roule uniquement avec des autos de plus de 20 ans en parfait état certes , les prix de ces youngtimers commencent hélas a s’envoler même pour une simple super 5 .

  16. Oh là là, vous êtes en retard! Je suis à la retraite depuis 10 ans mais avant, prof d’enseignement professionnel carrosserie automobile, j’avais une classe de futurs experts et entre autre, je leur faisais visiter IMA (Inter Mutuelle Assistance) qui nous amenait sur le plateau « assistance aux accidents » où l’on entendait en direct les appels de détresse, notamment chez Peugeot. La balise Argos ayant été déclenchée appelait les secours et IMA se chargeait de guider les secours grâce à la position GPS du véhicule. Cela prend aux tripes et l’opérateur était remplacé après l’intervention, surtout quand le véhicule est en feu…
    Avec la technologie, tout est possible et nous sommes loin d’imaginer où cela nous mènera.

    • Exact !
      Il faut ajouter certaine applications dédiées des assurances qui fonctionnent de lamâm façon.
      N’oubliez pas les applications de guidage qui enregistrent les trajets, officiellement pour mettre à jour les cartes des GPS. Même chose avec les petits outils connectés localisateurs de radars.

  17. Et si le conducteur fume au volant, les flics seront-ils avertis? Ah et si on dépasse les kms autorisés pour le confinement, idem, la police est courant? Aï je fais du complotisme, ou pas?

    • oui oui Argo vous faites du complotisme.
      vous finirez aux baumettes ou en camp de rééducation.
      une autre question ?
      lolll

      • Je suis tellement insupportable qu’ils me donneront du fric pour que je m’en aille!

        • Je crois surtout qu’il te donneront quelques… minutes pour tu la fermes !!! ahgaha sinon, direction un pays muzz pour te rééduquer :-(((

          Je sais, je sors :-)))

  18. Je roule dans des voitures d’avant 2018! Ça m’encourage à prolonger leur existence!

Les commentaires sont fermés.