Vaccin Johnson & Johnson aux Etats-Unis : 6 cas de thrombose, un mort, un cas critique !

Voili, voilà, voilou…

Le vaccin Johnson & Johnson a été temporairement suspendu par les autorités sanitaires américaines mardi 13 avril. Ce qui les préoccupe ce sont ces 6 cas de thrombose, des caillots sanguins dans le cerveau…

 

[…]

Le régulateur américain a en effet préconisé une suspension dans l’utilisation du vaccin Janssen de Johnson & Johnson contre le Covid-19, le temps d’enquêter sur l’apparition de cas graves de caillots sanguins chez plusieurs personnes outre-Atlantique. Le laboratoire explique être « en train d’étudier ces cas avec les autorités européennes de santé ». Selon un premier bilan diffusé mardi après-midi, les Etats-Unis ont recensé un décès et une personne dans un état critique après avoir reçu une dose de vaccin.

L’Agence américaine des médicaments (FDA) indiquait plus tôt dans un communiqué qu’elle était « en train d’enquêter sur six cas rapportés aux Etats-Unis de personnes ayant développé des cas graves de caillots sanguins après avoir reçu le vaccin ». Les six cas concernent des femmes âgées de 18 à 48 ans, et les symptômes sont survenus 6 à 13 jours après la vaccination, selon une déclaration conjointe du Dr Anne Schuchat, directrice adjointe du CDC (Centre pour le contrôle et la prévention des maladies) et du Dr Peter Marks, directeur du centre d’évaluation et de recherche sur les produits biologiques de la FDA (administration du médicament).

[…]

https://www.leparisien.fr/international/covid-19-une-suspension-du-vaccin-johnson-jonhson-envisagee-aux-etats-unis-13-04-2021-HSANIUSLWNCGPHTOQDZ7357KXM.php

.
[…]

Cela ne va pas ralentir la vaccination aux États-Unis. Mardi, ceux qui devaient recevoir une dose Johnson & Johnson ont reçu à la place une dose de Pfizer BioNtech ou Moderna. Joe Biden a confirmé tout à l’heure que les États-Unis avaient sécurisé un stock de 600 millions de doses, uniquement avec ces deux vaccins. Et pour l’instant, aucun problème n’a été détecté sur ces deux vaccins.

Ce qui inquiète Washington ce sont les effets sur ceux qui étaient déjà méfiants. Selon plusieurs sondages, ces personnes réticentes se comptent en dizaines de millions. Les responsables sanitaires disent qu’il faut inverser l’équation. Que cette pause est une preuve que tout est transparent et qu’il n’y a pas un vaste complot pour forcer les Américains à se faire vacciner, tout en leur cachant des informations importantes.

[…]

https://www.rtl.fr/actu/international/suspension-de-johnson-johnson-la-piste-de-la-pilule-contraceptive-etudiee-7900019792

 40 total views,  2 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. 6 cas dont un létal et un grave ,sur combien de millions de vaccinés ? est ce que , statistiquement ces personnes auraient eus ces caillots avec ou sans un autre vaccin? nous ne le saurons jamais .
    SVP arrêtez cette diabolisation de la vaccination. seul moyen de stopper cette pandémie et de revenir a une vie a peu près « normale ». Si vous persistez a être contre, grand bien vous fasse . Si les danois sont stupides c’est leur problème. et ce n’est pas le seul.

  2. Ma position est très simple : je n’en veux AUCUN de ces vaccins. Pour le moment, une telle décision est possible, mais avec un soi-disant président comme on en a un aux States (pas le mien en tout cas), il faut rester très méfiant.

  3. Vaccinator a encore frappé ! Mais on va nous dire, rien de plus normal, ces gens-là seraient morts dans le vaccin! Et ce n’est peut-être qu’un début! 💀💀💀💀💀

  4. Nous on l’a toujours dit que ce ne sont pas des vaccins, mais des venins, responsables de milliers de morts. Et ça ne fait que commencer.

Les commentaires sont fermés.