T’as voulu voir Tourcoing Et t’as vu Darmanin

T’as voulu voir Tourcoing
Et t’as vu Darmanin
T’as voulu voir Pantin
On a vu le muezzin
T’as voulu voir l’évêché
On a vu la mosquée
Au lieu du Trocadéro
On a vu Hidalgo
Comme toujours!

Mais je te le redis
Je n’irai pas plus loin
D’ailleurs j’ai horreur de tous les gauchos
De tous les parcmètres et de tous les bobos

Chauffe, chauffe, Macron!

 172 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. EXCELLENT !!!!!

    Je n’ai vu que le titre et ça m’a beaucoup amusé, je n’ai pas été décu de lire la chanson, il n’y manque rien, même pas le « chauffe, chauffe Ma…cron ! ».

    Bravo !

    • Exact et c’était l’indic et la balance de la brigade des stups de Lille
      appelé Moussa le cousin de Darmanin
      et qui comme chacun sait ou tout le monde qui n’ignore pas
      dans le Milieu que le cousin c’est l’indic comme la balance
      du ministère de l’intérieur qui n’est autre que l’ex-maire de Tourcoing

  2. Sur un air original d’un titre de Chantal GOYA

    Ce matin à pantin
    J’ai fait ma salat
    C’était à pantin oui
    Grace à Darmanin oui

    Ce matin à Pantin
    J’ai prié allah
    C’était à Pantin
    En seine saint denis.

    Youpi!

  3. lorsqu’il était encore maire de la ville de Tourcoing
    les trafics de drogues ont triplés de volumes
    dont une spécificité aussi bien à Tourcoing qu’à Roubaix
    et que sont la culture urbaine et indoor des plants de cannabis
    et du haschich … (***)

  4. Le Marcel connaissait mieux ses gammes que le pipeau de l’élysée. Tout ce dont il est foutu, c’est livrer le pays dont il a la garde à l’ennemi.

  5. « Chauffe Marcel, Chauffe ! » lancé par Brel à Marcel Azzola, l’accordéoniste de la chanson française.
     Je lis sur le net qu’à l’époque où le jeune Marcel apprend l’accordéon,  on joue de cet instrument le samedi soir dans les cafés. Ah si l’on pouvait ce soir se téléporter 2 petites heures dans ce cadre et oublier le Covid et le reste !  

Les commentaires sont fermés.