Lucie Bernardoni, 34 ans, vaccinée à l’AstraZeneca a peur… elle subit des effets secondaires préoccupants

Lucie Bernardioni est en colère. Vaccinée à l’AstraZeneca en raison d’une maladie chronique, la chanteuse de 34 ans souffre de terribles effets secondaires. Clouée au lit, l’épouse de Patrick Maktav dit être dans l’incapacité de se déplacer.

Les Français sont sceptiques face au vaccin AstraZeneca. Selon un sondage dévoilé par LCI, 61% des 1 022 personnes sondées ont jugé qu’il n’était pas sûr. Il faut dire qu’en raison de nombreux témoignages alarmants, sa prescription avait été suspendue le temps de recevoir l’avis de la Haute autorité de la Santé. Mais après plusieurs jours il avait été remis sur le marché et même vanté par le Premier ministre Jean Castex. « Le vaccin AstraZeneca est sûr, sans danger. Il n’est pas associé à une augmentation du risque global de caillots sanguins« , avait déclaré ce dernier en conférence de presse. Le lendemain il s’était même fait injecter la solution en direct à l’hôpital militaire Bégin de Saint-Mandé. Une manière pour le chef du gouvernement de rassurer ses concitoyens et de les encourager à se faire vacciner. Mais le témoignage de Lucie Bernardoni, ancienne candidate de la Star Academy, risque de contrecarrer ses plans. En effet la chanteuse a publié un long message sur Twitter dans lequel elle fait part de son cas préoccupant.

Lucie Bernardioni inquiète pour son cas

Si Lucie Bernardoni a choisi de témoigner, c’est parce qu’elle a été scandalisée par les déclarations du médecin Martin Blachier. En effet ce dernier a déclaré sur un plateau télévisé qu’aucune personne de moins de 55 ans n’avait été vaccinée depuis la reprise du vaccin AstraZeneca. Or elle est la preuve du contraire. Âgée de 34 ans, elle a reçu l’injection ce lundi 22 mars ! Un cas néanmoins particulier, puisque l’épouse de Patrice Maktav souffre d’une maladie chronique.

Déstabilisée par le discours du gouvernement, Lucie Bernardioni ne cache pas être inquiète depuis qu’elle a reçu le vaccin. « Je suis maintenant, comme bon nombre de personnes de moins de 55 ans vaccinée avec AstraZeneca, en train de souffrir depuis 24h de nombreux effets secondaires : Fièvre, clouée au lit, impossible de marcher. On est des cobayes ? », a-t-elle déploré sur Twitter. Un témoignage préoccupant, qui ne devrait pas faciliter la campagne de vaccination

https://www.voici.fr/news-people/actu-people/lucie-bernardoni-vaccinee-a-lastrazeneca-a-34-ans-inquiete-elle-temoigne-deffets-secondaires-preoccupants-700083

 

Mise à jour. Le compte twitter de Lucie Bernardoni a été fermé…

Voici pense qu’elle aurait volontairement supprimé pour ne pas avoir à gérer les commentaires suscités par son post, je suppose quant à moi que c’est twitter qui a censuré, puisque tous les réseaux sociaux  censurent qui met en doute la pandémie et refuse la vaccination.

Et si certains continuent de réagir et de commenter ce débat interminable sur les effets secondaires du vaccin AstraZeneca, d’autres ont remarqué qu’ils ne pouvaient plus répondre à la publication de Lucie Bernardoni. Et pour une bonne raison : ses messages ont été supprimés, tout comme son compte Twitter ! Une décision radicale très certainement pris par la jeune femme elle-même qui ne devait pas s’attendre au raz-de-marée provoqué par son témoignage sur le réseau social.

Il n’y a pas que twitter, YouTube et Facebook, d’ailleurs. RTL se sent obligé de terminer un article consacré à l’ancienne candidate de Star Académie par la louange de Astrazeneca ! 

Cependant, il est important de rappeler que l’Organisation Mondiale de la Santé a déclaré que « les avantages du vaccin AstraZeneca l’emportent sur les risques et recommande la poursuite de la vaccination », le 17 mars dernier.

 243 total views,  1 views today

image_pdf

25 Commentaires

  1. Perso je n’attends rien de tous ces vaccins vite faits mal faits en opposition aux exigences de toute mise sur le marché d’un vaccin ! Quant à ce ridicule rapport bénéfice/risque… quand le risque est d’en mourir…quand on pousse à vacciner les vieux c a d les plus faibles , ceux qui prendront de plein fouet la réaction à un vaccin non testé sur les vieux… quand on parle des écoles alors que les enfants ne contaminent pas… quand on nous balance des chiffres de cas positifs qui ne sont que des tests PCR dénoncés Faux par l’OMS elle même…..je ne comprends pas que les français ne se révoltent pas contre ce crime organisé !!!!

    • Oui , soixante millions de Français , et plus de sept milliards d’êtres humains qui se laissent écraser par une bande de crapules psycho-mégalomanes ! !
      Je ne comprends pas non plus !

  2. Imaginez la panique de ceux qui sont vaccinés et qui entendent la succession de personnes qui tournent mal et se disent olala moi aussi on m’a injecté cette saloperie, qu’est-ce qui va m’arriver? Ça va provoquer une vague de panique ! 

  3. Bonsoir

    Il est neuf heures et quelques minutes
    Sage, je suis devant mon écran télé
    X hommes se ‘cajolent’ autour d’un ballon ovale
    Mr Le Président pas plus de 6 par réunion mais pas FAMILIALE
    Bonne soirée

  4. Ne pas se vacciner pour une maladie qui ne tue pour ainsi dire personne – point barre

  5. Ah ce fameux rapport bénéfice/risque il n’est pas à remettre en question,c’est logique s’il est manipulé honnêtement (ce qui est loin d’être le cas). Si on a un grand bénéfice à prendre un traitement et peu de risque pour sa santé c’est une manière logique dévaluer le bien fondé de sa mise en application. Le souci c’est que comme tout, nos mondialistes financiers de Big Pharma et leurs pantins corrompus que sont nos gouvernements faussent totalement le calcul.
    Le bénéfice d’un vaccin c’est qu’il vous protège d’une maladie.
    Les risques sont les effets secondaires
    Bon OK.
    Soucis:

    1. au niveau du bénéfice, vu que tout est fait à la va-vite personne ne peut évaluer correctement le niveau de protection d’un vaccin devant un virus qui présente un fort taux de mutation et on peut faire le pronostic que des variants insensibles au vaccin vont apparaitre du fait du processus de sélection naturelle (et c’est déjà le cas), le vaccin favorisant l’émergence de souches qui lui sont insensibles.Donc bénéfice très discutable contrairement à ce qu’on entend braire partout sur les merdias aux ordres
    2. Au niveau du risque: personne n’a assez de recul ni d’expérience pour évaluer correctement les risques liés à l’administration d’un vaccin totalement inabouti, que ce soit à court terme, à moyen terme ou à long terme.

    Conclusion je pense que nous sommes en présence du plus grand scandale sanitaire de l’histoire car la priorité de nos décideurs c’est le fric, faire du fric, et ça passe avant toute velléité de soigner et protéger des êtres humains qui, pour nos gouvernants, ne sont plus que des « pièces » d’un échiquier financier où seul s le gain et le profit comptent, la vie humaine est passée à la trappe.
    Et puis quand même, outre toutes considérations médico-scientifiques il y a 2 observations de logique qui devraient interpeller:

    1. Pourquoi les labos pharma se sont ils dédouanés de toutes les responsabilités sur les états s’ils sont si sûrs de l’innocuité des vaccins?
    2. Pourquoi nous dit-on de continuer à porter un masque et à appliquer les gestes barrières alors que l’on est a reçu un vaccin sensé nous protéger et donc par voie de conséquence, de nous empêcher aussi d’être le vecteur de l’infection? Personne ne nous demande de telles choses après une vaccination contre la polio par exemple..

    Bref pour moi on est en plein foutage de gueule au milieu du plus grand scandale sanitaire de l’histoire du monde

  6. On nous dit qu’il faut en moyenne 5 ans pour sortir un vaccin sur le marché avec AMM, il faut deux à trois ans minimums de période test pour évaluer les effets secondaires donc la mise en balance bénéfice/risque.
    Les tests sont en général effectués en première phase sur des rats, souris, lapins et la dernière phase sur l’humain qui est en substance de l’étudiant rémunéré pour l’occasion.

    Donc si j’ai bien compris aujourd’hui on nous demande de servir directement de cobaye à des nouveaux vaccins qui ne sont pas passés par la phase test, c’est bien de cela qu’il s’agit non!?!

    Alors on comprend mieux pourquoi les labos se sont défaussés sur l’État pour ne pas être responsable en cas d’effets secondaires négatifs.

    • Merci MERCI pour cette policière, tout ce qu’elle dit est la vérité de cette « pandémie »
      Refléchissez , j’ai aussi des problèmes de santé comme toute personne agée mais je ne me ferai pas vacciner , car personne ne connait de quoi sont fais les vaccins .

    • Merci beaucoup, c’est ce que nous faisons , dire de refuser ce poison, j’ai 72 ans , vaccinée régulièrement avec un rappel D T POLIO , je vais bien , et pour le moment, refuse ces poissons .
      Tous nos comptes f b , Twitter, sont bloqués.
      Ici , au moins pour le moment, comme sur Sud Radio, on peut dire ce que l’on pense, c’est à dire la VÉRITÉ.
      Que ça dure .

    • Merci pour cette vidéo, que je relais immédiatement à des amis qui vont faire de même. Un message d’espoir de cette femme espagnole, et qui aime la France. Merci.

  7. Franchement je ne plains pas ceux qui se font vacciner et qui ensuite déplorent les effets secondaires qui sont parfois mortels. Désolée mais je crois qu’un bon nombre de médecins de professeurs émérites nous ont avertis, il fallait les écouter. On voit que cette vaccination est avant tout une affaire de gros sous. De notre santé, ils n’en ont rien à faire.

    • Certes, mais je peux comprendre ceux qui souffrent d’une maladie grave et à qui ses médecins disent qu’ils ne peuvent pas prendre le risque d’attraper le covid… c’est bien plus difficile pour eux que pour le reste de la population. La pression est terrible, la peur aussi

      • Je suis d’accord, Christine , il faudrait qu’ils aient les médicaments il est là le problème.
        Notre gouvernement nous tue délibérément, il refuse les médicaments.
        Quoi faire Pour ces pauvres malades ?
        C’est scandaleux.

  8. Tous des criminels. Seul un coup d’état, un frexit et un Nuremberg II pour juger tous ces salauds, nous sauvera.

  9. En fait, c’est juste une question de nombre pour commencer à agir :

    AstraZeneca/thromboses : il y a «suffisamment [de cas] pour qu’on s’alerte», selon la HAS

    La présidente de la Haute Autorité de santé s’est voulue rassurante au sujet de la vaccination des personnes âgées avec l’AstraZeneca, mais juge néanmoins préférable de patienter avant de vacciner les plus jeunes.

    https://francais.rt.com/france/85075-astrazenecathromboses-il-a-suffisamment-cas-alerte-has

    Un peu comme les boucheries de 14-18, 10 000 morts par jour c’était du domaine du raisonnable disaient les généraux décorés.

    • Voudriez vous parler des mêmes qui envoyaient les autres au casse-pipe, sourire aux lèvres.
      Rares étaient les chefs qui pensaient à sauver des hommes. C’est probablement la raison du désamour d’une certain Philippe: Rendez vous compte micron ( avec son âme damnée Véreux… doit recommencer le boulot

  10. Vacciné pour la grippe saisonnière, j’ai eu des symptômes inquiétants : douleurs dans les muscles, problèmes locomoteurs. Les médecins consultés n’ont pas voulu admettre que c’était causé par ce maudit vaccin. Et que l’on ne me raconte pas que c’était une coïncidence, mon épouse a connu les mêmes problèmes, et nous n’avons aucun lien de parenté! Tout est rentré dans l’ordre depuis, mais cela aura pu très mal se finir. Je ne me suis plus fait vacciner depuis. Alors, Astrazeneca ou pas, je préfère me montrer circonspect, et attendre!

    • Bonjour @Jules Ferry .

      Clair, net et précis ; c’est l’exacte synthèse de la « real politique » celle des lobbies.

    • vu cote labo le rapport bénéfice risques est effectivement très encourageant
      vu cote patient c’est plutôt le rapport risque bénéfices qui est très encourageant

  11. Et oui voilà ce qui arrivera à tous ceux et celles qui courent se faire injecter n’importe lequel de ces poisons de pfizer ,astrazenca et moderna et ceux qui vont bientôt arriver sur le marché , pour les vrais vaccins russe ou chinois , nous n’avons aucunes données sur les possibles effets indésirables , pour moi leurs saloperies de poisons ils peuvent se l’injecter profondément dans le fondement , et j’emmerde casse noisette et le véreux et foutriquet bande de sinistres assassins !

    • Tout à fait en accord avec vous … j’attends le « Sputnik » ou rien du tout .

    • Très bonne réponse ! moi je n’attend rien ! Comme a rappelé le docteur suisse Schwander,: pendant mes études de médecine, on ne vaccine jamais pendant une épidémie !! jamais; on soigne et ensuite on se projette pour l’avenir avec un éventuel vaccin, si c’est possible !

Les commentaires sont fermés.